AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081286788
205 pages
Éditeur : Flammarion (12/09/2012)

Note moyenne : 3.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
"Si vous me suivez sur ce chemin, dont je sais qu'il nous mènera au bonheur éternel, j'attends dans votre prochaine lettre une idée étonnante, du jamais vu, de l'inédit, de l'inventif. Me mettre à imaginer le pire m’emplit d'ores et déjà d"une exaltation dont vous n'avez pas idée"

Paul et Norbert, deux maladroits candidats au suicide, racontent avec humour leurs expériences, espérant peut-être éclairer certains désespérés chroniques...Et, qui sait, le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lyoko
  09 septembre 2016
J'ai toujours aimé les romans épistolaires.; et là, j'avoue que je suis tombée sur quelque chose de vraiment sympa.
En plus d'être un courrier entre deux personnes c'est franchement très drôle, et légèrement cynique parfois.
Paul et Norbert sont des suicidés ratés. Ils se retrouvent donc dans la même chambre d'hôpital. Une certaine amitié se crée entre les deux hommes et de là naît cette correspondance.
Une correspondance qui servira a trouver les meilleures idées pour se suicider.
J'avoue avoir passé un très bon moment de lecture, et en plus cela se lit très vite.
Commenter  J’apprécie          410
Shool
  11 septembre 2012
La rentrée littéraire 2012 est aussi sous le signe cinématographique.
C'est cette année une adaptation du roman de Jean TEULE "Le magasin des suicides" qui attend sa sortie, réalisé par... Patrice LECONTE, co-auteur du présent livre.
Est-ce cette adaptation qui lui a donné envie d'écrire sur le suicide, ou la découverte du fabuleux "Vous descendez ?" de Nick HORNBY ?
Toujours est-il que ce roman qui sort dans deux jours... (Merci Cultura pour l'avance des sorties)... N'est pas à la hauteur de mes attentes. Je m'en doutais un peu, mais après avoir mis mes préjugés de côté, j'ai décidé de me lancer.
C'est ici l'histoire incongrue de deux hommes qui se retrouvent dans une même chambre d'hôpital après un suicide raté, l'un en sautant du 4e étage et l'autre en avalant des cachets avec de la vodka.
Norbert, un peu moins amoché est frais après un lavage d'estomac et sort donc de l'hôpital. La trame épistolaire débute alors. Les deux compères vont donc s'écrire de (trop) nombreuses lettres avec le but ultime d'écrire un livre qui relatera des différentes manières farfelues de se suicider.
Les idées sont présentes, mais l'originalité manque. Et Norbert, assidu dans son nouveau travail, ne manquera pas d'en faire part à Paul, son nouvel ami.
Paul fera alors tout pour reconquérir l'amitié et la confiance de Norbert.
Ce roman, bien trop long et redondant à mon goût me laisse complétement béat. Je l'ai trouvé certes mauvais mais l'ai tout de même lu d'une traite, à la recherche de LA perle. Une idée de suicide au Canada a tout de même réussi à me faire sourire, à la fin du roman.
J'ai vu à travers ce livre des références à Jean TEULE, Nick HORNBY mais aussi à Edouard LEVE, qui avait écrit le livre "Suicide" et s'était suicidé en suivant son écriture quelques jours avant la publication du roman. J'ai cependant trouvé que Patrice LECONTE, qui a tout de même su me faire rire avec ses nombreux films (et oui...) n'avait pas la plume bien humoristique pour un roman. A chacun son métier ?
Pour ce qui est de David D'EQUAINVILLE, éditeur et journaliste, il n'a pas su me transcender non plus. On imagine quel auteur écrit quel personnage, avec cependant bien souvent des doutes.
Je finirai en disant que je trouve vraiment dommage le gros manque de contraste entre chaque personnage. Quatre mains, deux plumes, et une écriture. J'espère seulement que Patrice LECONTE ne me décevra pas avec son adaptation du Magasin des Suicides que j'attend impatiemment suite au grand enthousiasme que j'ai pu avoir à la lecture et relecture de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe
  14 janvier 2013
Alors que leur entourage"fait comme si de rien n'était", Norbert et Paul, suicidés ratés toujours suicidaires, mettent en scène leur futur suicide dans une correspondance pétrie de cynisme,d'auto-dérision et d'humour noir.
S'étant connus à l'hôpital "pas frais", leur verve,elle, pleine de fraicheur débutant sur une culpabilité "d'enfant merdeux", des plaintes "d'existence boiteuse"...passe à un échange de recettes pour une récidive réussie avec tour d'horizon des célébrités suicidées (de Mishima à Gérard de Nerval en passant par Stefan Zweig)..dérive vers "chasse au trésor" et attitude "éco-responsable"..délire sur un projet de "guide" du suicide parfait....fantasme sur des orgies plaisantes avec starlettes énamourées....jusqu'à mourir de plaisir...puis avec plaisir. Passeront-ils à l'acte ces amis morbides?
Ces deux énergumènes,derrière lesquels se cachent Patrice Leconte (réalisateur notamment de le magasin des suicides adapté du roman cocasse de Jean Teulé) et David d' Equanville (éditeur,journaliste et auteur de le manifeste pour une journée reconductible) ont un sens imparable de la formule du genre:"la gratitude est un mets délicat qui ne se boulotte pas comme une tête de veau" et le lecteur ne doute pas de leurs fous-rires après lecture.
Reculer pour mieux sauter, avance plus qu'il ne recule dans la joie et la bonne humeur ce qui en fait un roman épistolaire agréable à lire mais vite lu!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
zugzugette
  29 décembre 2012
Deux hommes, qui se sont rencontrés dans une clinique après leurs suicides ratés, décident au fil d'une correspondance d'écrire un livre qui aidera les futurs candidats au suicide.
Un petit bijou qui m'a laissé scotchée.
Certes la fin est prévisible, mais on ne le lit pas pour la fin.
On le lit pour l'exercice d'écriture.
C'est acide, c'est sans contraste, c'est de l'humour noir comme je l'aime.
Ce ping-pong entre deux futurs-ex-suicidés ratés est une avalanche de bons mots saupoudré d'un peu d'absurde.
On les sent plein de vie finalement ces deux là et on espère qu'une chose : qu'ils continuent à se rater.
Commenter  J’apprécie          20
Emeraude77
  03 août 2016
Je tire mon chapeau aux auteurs pour m'avoir fait rire tout au long de ma lecture, avec un sujet pourtant très particulier. Difficile de plaisanter quand on parle de suicide mais Patrice Leconte et David d'Equainville ont réussi à le faire avec brio.
Deux hommes se sont honteusement ratés lors de leurs tentatives de suicide. Après avoir partagé la même chambre d'hôpital ils gardent contact par le biais d'une correspondance postale régulière. Ce livre est la retranscription de ces lettres fictives. Décidés à se suicider une fois pour toute, ils vont faire des tests car quitte à mourir autant le faire de la façon la plus spectaculaire possible. Au fil de ces expériences, irréalistes et loufoques, les deux hommes prévoient de créer un guide du suicide.
Un livre mordant, à l'humour noir, qui se lit d'une traite.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   14 janvier 2013
Passer pour un raté parce que l'on se rate,vous avouerez qu'il n'y a pas de quoi pavoiser.
Commenter  J’apprécie          50
zugzugettezugzugette   29 décembre 2012
"Merci pour votre réponse enthousiaste. Enfin je vous retrouve, vaillant et déterminé, plus vivant que jamais, ce qui est indispensable, n'est-ce pas, pour pouvoir trépasser avec panache."

"Pour étoffer notre guide, un nouveau genre : le suicide culinaire. Je le soumets à votre goût, tel quel, encore inachevé : préparez avec soin un repas pour une tablée de convives qui auront la surprise de partager avec vous vos derniers instants. Un menu pour tous. Un seul service. Un seul départ. Le secret? La surprise du chef"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   14 janvier 2013
Déjà qu'il n'est pas très gai de rater son suicide (pour tout dire,je me sens comme un enfant merdeux qui aurait fait une très grosse bêtise),si en plus on doit affronter le regard outré de son entourage,l'affaire devient carrément nauséabonde.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   14 janvier 2013
Quitte à mettre fin à ses jours,autant que ce soit en bonne santé.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   14 janvier 2013
Il n'y a pas que des cadavres et des secrets dans les placards familiaux.La vérité peut aussi réserver de bonnes surprises.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Patrice Leconte (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Leconte
Patrice Leconte - Albert Marquet
autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16755 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre