AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756423521
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (04/04/2018)

Note moyenne : 4.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
« La lourde porte en bois s'entrebâille dans un grincement. Aveuglée par l'intense luminosité, je mets mon bras en visière. À quelques mètres, une silhouette floue, de dos. Je descends à tâtons les marches du perron, les graviers crissent à chacun de mes pas comme un gong mal accordé. Elle se retourne, s'approche? » Marianne est de retour à Lumiès, dans la maison familiale. Depuis la disparition mystérieuse de sa fille, dix ans plus tôt, elle n'y avait pas remis les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
cocomilady
  07 mai 2018
Un roman particulier, troublant, qui nous tient en haleine jusqu'au bout.
J'ai trouvé ce roman vraiment étrange, un peu psychédélique, mais aussi vraiment prenant. On y suit Marianne, une mère de famille dont la fille a disparu il y a dix ans. Suite à un appel téléphonique qui lui redonne de l'espoir, elle se rend seule dans la maison familiale, là où les terribles événements sont arrivés. A son arrivée, elle tombe sur une jeune fille qui ressemble étrangement à sa fille perdue...
On suit pas à pas cette mère de famille totalement déboussolée qui survit plus qu'elle ne vit, aiguillonnée sans cesse par une douleur insupportable. Comme elle, on a parfois l'impression de perdre la tête, de ne plus comprendre l'histoire. J'ai dû relire certains chapitres, tant l'auteure à le don de nous mettre à la place de son héroïne. Jusqu'au bout le suspense est intenable, on bout littéralement de savoir ce qui est arrivé à cette petite fille, ou si même il lui est arrivé quelque chose. On se perd totalement dans les méandres des souvenirs de Marianne, dans ce jardin et ces rêves qui rendent le tout si improbable. Comme elle et ses proches, on ne sait pas ce qui est vrai ou ce qui est inventé.
Et ce n'est qu'aux toutes dernières pages que l'on a l'explication et les révélations qui nous éclairent enfin.
Pour conclure : un roman troublant, mais passionnant.
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Abelemile
  30 juillet 2018
Les romans ne sont pas vraiment mon fort. Souvent dès les premières pages ils me tombent des mains. " A l'heure ou parle la Rose " m'a littéralement aspiré. Déjà le titre, la couverture et ses couleur, la Colombe et la Lune qui se parlent en continu ... fluides comme le la composition et le style qui suivent de la première à la dernière ligne. Marianne a surement trouvé dans l'écriture une sorte de puissant réconfort, une façon de vivre avec un chagrin éternel, celui d'une maman happée par la disparition de son enfant pourtant tellement toujours présente ... le récit, les lettres, la poésie ... comme le geste qui sauve. Pygmalion semble savoir ou sont l'inspiration et le talent.
Commenter  J’apprécie          10
Omayel
  15 juin 2018
J'aime le style posé et ciselé tout autant que l'histoire qui avance progressivement au rythme d'une intrigue subtile mais puissante. J'ai ainsi été embarquée par la magie des personnages et par la force de cette histoire évoquée mais jamais imposée pendant la lecture.
Du coup avec à ce roman, j'ai vécu un beau moment pendant la lecture mais aussi après car j'y repense souvent grâce à son histoire très universelle autour de la force des liens même absents ... Merci 🙏🏻
Commenter  J’apprécie          10
julieb1
  20 juillet 2018
Attention chef d'oeuvre ! Ce livre est bouleversant et fascinant.
Vous voilà prévenus...
Le personnage principal est extrêmement attachant et on suit avec grand intérêt son histoire, jusqu'au dénouement final...
L'écriture est riche, raffinée et très fluide, ce qui ne gâche rien.
Merci Muriel Lecou Sauvaire pour ce grand moment de lecture, on en redemande !
Commenter  J’apprécie          00
AnneJuve
  26 mai 2018
Inclassable et captivant ouvrage entre thriller et parcours initiatique d'une mère endeuillée . Un auteur à suivre ...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cocomiladycocomilady   24 octobre 2018
"Marianne,

Sept années se sont écoulées depuis ton départ et je n’ai pensé qu’à mon malheur, ma femme m’avait abandonné, rien d’autre ne comptait. Tu avais aimé un inconnu, remplacé notre Lumiès par le grand Paris. Tu avais même osé donner un frère et une sœur à Rose. Elle était alors mon éternité, mon bonheur indestructible. Je ne l’ai pas réalisé. Et c’est sous mes yeux qu’on nous l’a enlevée. Rose, ses douze printemps, ses rires et ses espoirs. Kidnappée pendant l’orage. Je n’ai rien entendu, rien vu. Seulement quelques pétales de coquelicots évadés de la tornade, flottant au-dessus des blés. Tellement rouges. Mon Dieu, Marianne ! Ces coquelicots harcèlent mes nuits devenues pourpres depuis des semaines que nous la cherchons.

Hier, tu as regagné Paris. Longtemps j’ai regardé la route, longtemps, j’ai vu ton regard derrière la vitre. Figé sur le néant. Une biche blessée à mort fixant l’assassin de son petit. Il fallait que tu repartes, nous avons retourné Lumiès, Rose n’y est peut-être plus. Ne reviens pas. Je ne veux pas que tu entendes les gémissements de ton jardin, le claquement des volets dans le vide, le silence s’engouffrer dans les couloirs de ton enfance et tournoyer sans fin.

Demain, je quitterai à mon tour notre terre d’origine. Je n’ai plus de famille, je deviendrai notre recherche, je te l’ai promis, je la retrouverai. Ces courriers que je n’aurai de cesse de t’écrire seront autant de cailloux que je ne sèmerai pas et dont la chaleur grandissante accompagnera ma quête, comme les dessins de Rose, ses photos, que j’ai enlevés des murs. Maintenant je dois abandonner cette prison lacérée, défaite de sa mémoire, ces pauvres cloisons emplies de blancs interrogateurs. Suivre les pistes soulevées par la police, tout reprendre à zéro. Mon sac est prêt, mon itinéraire également. Mais avant, il va falloir s’allonger, tenter de dormir. Dès que je ferme les yeux, reviennent les ailes pourpres de la tempête, ses derniers mots, les miens, encore et encore…

La dernière fois – on en a parlé et reparlé depuis sa disparition –, elle avait déposé un baiser sur ma joue, enfilé à la hâte sa petite parka blanche avant de s’enfuir en courant. J’avais juste dit : « Rose, l’orage arrive ! Dépêche-toi, d’accord ? » « Oui, mais chut, tu m’empêches de les entendre », m’avait-elle répondu en riant. Chaque temps de printemps à Lumiès se passait au milieu des champs, dans un mystérieux dialogue avec les coquelicots, tu le sais d’ailleurs. Tu étais loin avec ta nouvelle famille, tes deux petits, mais pour que Rose et moi gardions ce lien précieux, tu me la confiais le plus souvent possible. Je vous ai trahies… Ce jour-là, j’ai rejoint mon établi. Sans hésiter. J’aurais pu m’asseoir, la regarder, courir avec elle, comme tu aurais fait certainement.

Lorsque le ciel s’est empli de sombres gouttes, je suis sorti de la maison. Le champ était désert, Rose avait disparu. Le vent sifflait, avalait mes cris, ralentissait ma course. Une masse nuageuse opaque dévorait, inexorable, la lumière suspendue au-dessus des plantes. Ces nuages, Marianne, chaque nuit, chaque jour, chaque heure, je me noie dans leur obscurité suffocante.

J’ai hurlé : « Rose, Rose… ! »

Autour de moi, les longues tiges phosphorescentes dévalaient la colline comme une écume déchaînée. Des pétales rouges parsemaient le ciel noir de taches papillonnantes. Obsédantes.

J’ai hurlé. Encore et encore."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : pygmalionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Muriel Lecou Sauvaire (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1536 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre