AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266257579
Éditeur : Pocket (07/04/2016)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 857 notes)
Résumé :
Ils s'appellent Roméo et Juliette. Comme s'ils étaient prédestinés. Mais c'est à eux d'écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts.
Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres.
Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (205) Voir plus Ajouter une critique
petitsoleil
  31 janvier 2015
J'avais aimé, beaucoup aimé "Juste avant le bonheur".
J'avais aussi découvert "Marie d'en haut". Troisième livre d'Agnès Ledig, donc.
Les romans d'Agnès Ledig sont de ces livres vrais, qui font du bien.
Parce que la vie, avec ses hauts et ses bas, ne nous épargne pas toujours. Mais parce que la vie et le destin ont aussi plein de choses à nous faire découvrir, parce qu'il y a plein de rencontres, de bons moments ... Parce que parfois on peut se faire du mal, nous faire du mal. Mais il y aura toujours des personnes qui nous aiment vraiment, qui sont là pour nous.
C'est quand même un livre plein d'émotions, mais avec des messages.
Un message fort sur le respect, le respect des femmes notamment.
Des messages d'espoir et de résilience aussi.
Alors oui, on retrouve un peu les univers des livres précédents d'Agnès Ledig.
Des personnages de femmes intéressants. J'ai beaucoup aimé Juliette (surtout dans sa vie d'infirmière, qui m'a parlé beaucoup plus que dans son obsession de bébé) et la mamie Malou. Babette aussi.
Roméo, Vanessa et Guillaume sont aussi très humains.
Les personnages qui sauvent les autres (le pompier, l'infirmière dévouée, l'infirmier confident et super pâtissier, les amis en montagne ...), des familles cabossées (Juliette si malheureuse en couple et qui veut plus que tout avoir un bébé, Vanessa qui aurait tellement eu besoin de parents solides ...)
Mais on n'est jamais dans le pur mélo, le total happy-end, on est dans la vie. La vie avec ses contradictions, ses injustices, sa noirceur et sa beauté aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          674
AudreyT
  22 mars 2016
Juliette et Roméo se rencontrent dans un service de réanimation. Lui, pompier professionnel, vient de tomber du huitième étage au cours d'une intervention. Elle, infirmière, prend soin de ce patient qui la touche et l'émeut... Mais ce n'est pas forcément le bon moment pour aller plus loin, la vie se chargera de leur montrer le chemin...
Le charme d'Agnès Ledig a encore frappé !! Même si j'ai préféré "Juste avant le bonheur" je suis toujours comblée par ses personnages entiers, certes un peu clichés, mais qui me font croire, le temps d'une lecture, que les bons sentiments existent... Et les contes de fées aussi !
Un grand merci à Bislys pour cette belle pioche...
Commenter  J’apprécie          643
jeunejane
  14 juin 2016
Juliette est infirmière en réanimation. Elle vit avec un homme qui ne la respecte pas mais elle est aveuglée par son désir absolu d'enfant.
Roméo, un jeune pompier, arrive dans le service de Juliette gravement blessé lors d'une intervention. Il vit seul avec sa jeune soeur, Vanessa âgée de quatorze ans.
Guillaume, un jeune infirmier, travaille dans le même service que Juliette et va réconforter la jeune soeur.
Malou, la grand-mère de Juliette vit dans une maison de retraite.
Jean, le grand-père de Roméo vit dans la même maison de retraite.
Voici tous les protagonistes.
Entre tous ces personnages vont se tisser des liens adorables ,des faits qui créent un suspense tout au long du livre, qui amènent des réflexions intérieures.
On pourrait l'aborder comme une bluette mais quand on approche le livre en profondeur, ce n'est pas le cas.
Je sais ce que je dis car pour moi, c'est une deuxième lecture. La première fois, j'avais dû le lire en vitesse car je devais le rendre à la bibliothèque dans de brefs délais.
J'ai vraiment admiré l'écriture d'Agnès Ledig et la belle philosophie qu'elle adopte.
Mon personnage préféré était la grand-mère et sa lettre qu'elle adresse à sa petite-fille à la fin du livre.
On sent aussi que l'auteure s'est documentée et les allusions à des chansons nous donnent envie d'aller les réécouter.
On peut dire que j'étais sous le charme de ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
celdadou
  03 mars 2016
C'est le premier roman d'Agnès Ledig que je lis et je suis satisfaite .c'edt bien plus qu'une romance à la Romeo et Juliette ... Les thèmes évoqués sont très interessants et decrivent les personnalités des êtres humain et leurs traits : la carence affective, le pervers narcissique manipulateur et sadique , l'avortement chez les adolescents , l'infertilité chez la femme .... Et j' en oublie certainement . Aussi le choc des générations où dans ce Roman les trois générations cohabitent tres bien ensemble.
Des le début , je me suis imprégnée de l'histoire étant moi même infirmière de profession initiale . Qui dans sa carrière n'a jamais eu des sentiments , une relation particulière , un attachement plus fort avec un patient .... C'est le contre transfert ... Et pour être un bon professionnel il faut donner de soi.
Certes, là Juliette à un conjoint odieux et manipulateur dont elle est sous l'emprise ... Elle est fragile et est prise d'attachement pour Roméo le pompier .
Romeo a vecu une enfance violente avec des parents alcoolique, il a pris en charge sa soeur cadette qu'il considère comme sa fille .... Et il a choisi un métier ou il aide les gens ..... Rien est un hasard dans la vie ....
Sa soeur doit avorté alors qu'elle n'est âgée que de 14 ans ... Quelle déchirure pour une jeune fille et elle explique très bien son ressenti .... de la jeune fille rebelle , à la limite de la psychopathie va naître une jeune femme posée et réfléchie .
Tout est parti d'un accident et le destins de deux famille va être complètement bouleversé .... Même les grands parents à la maison de retraite seront impactés.
Juliette est une femme forte qui subira des humiliations sur le plan psychologiques mais Egalement physique ... Pour qui sa vie entière sera meurtrie ....
Je vous recommande ce livre car habituellement je ne suis pas une adepte mais là je suis sans voix.
Bonne lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
araucaria
  01 août 2016
Un auteur que je découvre avec ce roman. Un livre qui me semble authentique et qui fait du bien. Ce roman parle d'amour, mais aussi de désamour et des difficultés de l'existence. Il est agréable à lire, car il met en scène plusieurs personnages dont les existences se croisent. Tout n'y est pas tout rose et dégoulinant de guimauve, car la vraie vie ce n'est pas un continuel feu d'artifice, avec en musique de fond des violons. C'est justement cette rigueur et cette honnêteté qui me font apprécier cette oeuvre. Chaque lecteur peut s'y reconnaître, car les protagonistes sont des gens normaux, ne vivant pas dans les hautes sphères de la société et ayant des situations improbables, ce sont des gens communs luttant dans la vie de chaque jour. Et comme dans toute société, il s'y trouve des gens débordant d'humanité et aussi de parfaits salauds. L'auteur, cite aussi ces femmes soumises à leurs compagnons, obligées de se plier au devoir conjugal, molestées voire violées, qui non seulement ne sont pas aimées même pis encore pas respectées. Des cas sans doute plus fréquents qu'on ne le croit, ces sujets étant encore tabous. Et les violences psychiques étant certainement plus fréquentes que les violences physiques... Un oeil poché se remarque plus aisément que les railleries et les commentaires désobligeants. Ce livre n'est pas un coup de coeur, mais c'est cependant un roman que j'apprécie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390

Les critiques presse (1)
Telerama   17 décembre 2014
Avec un art direct et familier de conteuse, Agnès Ledig accouche ses personnages d'un espoir, d'un bonheur encore possibles. Par-delà les catastrophes. Ce n'est pas pour rien peut-être que celle qui signe ici un généreux et revigorant troisième roman est sage-femme...
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations & extraits (234) Voir plus Ajouter une citation
genougenou   11 mai 2017
Je viens de porter ma tasse de café au bord de mes lèvres quand elle me dit:
− J’aimerais aller voir un sexologue.
Je manque avaler de travers. Mes yeux ronds suffisent à lui faire baisser les siens dans un léger sourire, presque coupable.
− Tu comprends, si jamais je rencontre quelqu’un, j’aimerais être heureuse de ce côté-là.
− Tu n’étais pas heureuse avec pépé ?
− ...
Il aura fallu attendre toutes ces années pour qu’elle ose se confier. Je me prépare. Elle doit faire de même.
− Comment te dire ? Je n’ai jamais connu le 14 Juillet.
− Et tu penses qu’un sexologue t’aidera à vivre la fête nationale ?
Malou sourit en me regardant.
− J’espère bien. C’est quand même son métier. Mais je ne sais pas qui aller voir.
− Va voir une sage-femme.
− Une sage-femme ? À mon âge, j’ai peu de risques, tu sais.
− Elles sont aussi là pour ça.
− Pour quoi ?
− Pour t’apprendre à faire des feux d’artifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
araucariaaraucaria   01 août 2016
Voir une femme de quatre-vingt-sept ans pleurer comme une petite fille laisse une trace indélébile. Parce qu'à cet âge-là, on ne devrait plus avoir de raison de pleurer, on devrait avoir atteint le forfait maximum. Les quelques années restantes et comptées ne devraient être que du bonheur, que du bonus, la cerise sur le gâteau, la pièce montée d'une vie. Une pièce montée au goût sucré, pas salée de larmes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
packardpackard   29 septembre 2015
Un seul mot revenait sans cesse : le respect. Elle me disait que dans toutes les décisions de la vie , on devait agir dans le respect de soi-même, et que , quand ce respect était en danger, il fallait tout faire pour le garder. Combien de femmes, aujourd'hui vivent sans se respecter, en acceptant d'être dévalorisées par leur conjoint, ou par leur patron, au quotidien, à la maison, au travail .
Combien essaient de faire mieux et encore mieux, pour plaire à ce mari qui les a séduites un jour, mais qui oublie qu'un jour ne veut pas dire toujours et que ce qu'il tient pour acquis serait complètement remis en question si seulement elles exigeaient le respect. Mais elles ont peur d'être abandonnées, d'êtres seules, parce que pour beaucoup, la solitude est insupportable. la solitude, c'est le vide, c'est la mort.

Sortez des sentiers battus et ouvrez les yeux, il n'y a aucun hasard dans la vie. Le destin est tracé pour nous et pour de bonnes raisons
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
AproposdelivresAproposdelivres   09 novembre 2014
Je m'appelle Roméo Fourcade, j'ai vingt-cinq ans et je suis pompier professionnel. Sergent-chef d'agrès EPA, la grande échelle dans le langage courant.
En intervention, j'avance comme le soldat au front, en essayant d'aller le plus loin possible au milieu des obus. La rage au ventre. La peur aussi. Il en faut un peu pour rester en vie.
- Sergent, sauvetage par l'extérieur au moyen de l'EPA, exécution !
J'obéis. Je monte dans la nacelle et fixe le mousqueton au harnais sous ma veste, juste avant qu'elle ne décolle du sol. J'ajuste la bouteille d'air comprimé sur mes épaules puis le masque sur mon visage. Le Roméo des temps modernes. Plus pratique pour grimper au balcon.
Si seulement c'était vers ma Juliette que je montais...
Tu parles !
L'espace d'un instant, je repense au SMS que j'ai reçu ce matin de Carine. Elle me quitte.
« Je m'en vais, je ne t'aime plus, désolée. »
Elle me quitte par SMS. La honte ! Elle est désolée, c'est déjà ça. La honte quand même ! Mais au-dessus du vide, du vrai vide, face à cet immeuble, je dois me concentrer. Un gosse m'attend là-haut, et sa maman me supplie au sol. Alors sans plus penser à rien je regarde vers la fenêtre transformée en cheminée. Arrivé à mi-hauteur, je distingue une voix derrière le bruit de ma propre respiration qui résonne sous le masque. Il est encore vivant. Les fumées noires qui se dégagent de la fenêtre laissent deviner la violence des flammes à l'intérieur. Je ferai tout pour le sauver. Tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AproposdelivresAproposdelivres   09 novembre 2014
Elle nous supplie à genoux de sauver son fils.
Je suis en première ligne, je n'ai pas le choix, je dois y aller. Ce n'est même pas une question de choix, mais d'honneur, de dignité. C'est pour ça que je fais ce métier.
Il s'agit d'une vie humaine, là, tout de suite, celle d'un enfant, l'enfant de cette femme à terre. L'action ne souffre aucune hésitation.
L'appartement en feu se situe au huitième étage. La cage d'escalier est inaccessible. La mère, terrorisée, hurle que son fils se trouve là-haut, seul dans l'appartement. Partie faire une course pendant qu'il dormait, l'attroupement était déjà constitué à son retour, en raison de l'épaisse fumée noire qui se dégageait des fenêtres. Elle nous implore en joignant ses mains et se balance d'avant en arrière. Je ne sais pas si c'est le signe d'une folie passagère ou un bercement à la recherche d'un impossible apaisement. Les deux peut-être. C'est une femme noire, en boubou sous un blouson informe, usé aux poignets et qui s'ouvre sur un ventre énorme annonçant la venue d'un bébé, des tongs aux pieds malgré le froid de ce mois de février. La voir ainsi à genoux, désespérée, me rend dingue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Agnès Ledig (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Ledig
TOUTES LES INFOS SONT DANS LA BARRE, MES RENARDS. DEROULEZ !
Commence par mettre la HD. Tu verras, c’est plus roux.
Merci aux éditions Albin Michel pour leur partenariat pour cette vidéo. Merci à Agnès Ledig pour sa gentillesse et ses réponses.
Bibliographie de l'autrice :
- Marie d'en haut chez Pocket - Juste avant le bonheur chez Albin Michel et Pocket - Pars avec lui chez Albin Michel et Pocket - On regrettera plus tard chez Albin Michel - De tes nouvelles chez Albin Michel
Blog de l'autrice : http://www.agnesledig.fr/ ___
TOUS les livres que je présente sont en général facilement trouvable dans toutes les bonnes librairies. Directement en rayon, ou alors demandez à votre libraire de vous passer une commande :-)
N’HESITEZ PAS, aller visiter la librairie en ligne Glose, demandez moi conseil, ou venez simplement papoter bouquin avec moi : https://glose.com/bookstore ___
Vidéo sur ma formation et métier de libraire : https://www.youtube.com/watch?v=ulW6l...
ME SUIVRE : ♠ Facebook : https://www.facebook.com/Margaud-Lise... ♠ Blog : margaudliseuse.com ♠ Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/marg... ♠ Instagram : @margaudliseuse ♠ Twitter : @MargaudLiseuse ♠ Snapchat : margaudliseuse
ME CONTACTER : margaudliseuse@outlook.com
ENVIE DE M’ECRIRE ?
Margaud Liseuse Case Postale 1701 Fribourg Suisse
MATERIEL : CAMERA : Canon EOS 700D LOGICIEL : Sony Vegas 12 MICRO : Rode Rycote MINIATURE : Photofiltre LUMIERE : Lumière naturelle (+ softbox si besoin)
MUSIQUE : BO Opening La Belle et la Bête - Disney
+ Lire la suite
autres livres classés : pompierVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Partez avec lui

Quels sont les prénoms des personnages principaux ?

Paul et Julie
Marie et Pierre
Roméo et Juliette
Tristan et Iseult

12 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Pars avec lui de Agnès LedigCréer un quiz sur ce livre
. .