AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782344007617
128 pages
Glénat (03/06/2015)
4.1/5   10 notes
Résumé :
Olivier Ledroit évoque ici, pour nous, au travers de ses recherches, ses études pour Wika, les femmes plongées dans un univers mi steampunk mi féérique. Il varie les ambiances (aidé par Thomas Day, son scénariste), nous entraînant à Londres, à la Nouvelle Orléans, à Paris, Tokyo, New York... Les héroïnes de ces magnifiques illustrations se révèlent alors énigmatiques et troublantes...
Que lire après Fées et amazonesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Un très bel artbook érotique (soft) sur une thématique steampunk / féerique

Commençons par l'aspect technique : la couverture, le papier et l'impression sont irréprochables ou quasiment (quand il y a une très vague pixellisation - ou ce qui y ressemble - sur une poignée d'images, on a plutôt le sentiment que ça correspond à un défaut sur le dessin / fichier original et pas à une mauvaise qualité du scan ou de l'impression. Et de toute façon, sur l'ensemble des illustrations du livre, c'est tellement anecdotique que finalement ça n'impacte pas la qualité de ce dernier).

Au niveau de la forme, les techniques utilisées et la palette de couleurs sont beaucoup plus variées que sur l'artbook érotique précédent d'Olivier Ledroit (Belles de Nuit). Il y a quelques esquisses, mais la majorité des dessins sont des versions finalisées. Il y a aussi bien des dessins "classiques" que des dessins avec du texte manuscrit en sur-impression, des pseudo-collages (de cartes postales, d'articles, d'affiches ou autres) mêlés au dessin de la femme représentée, du sepia (ou quelque chose qui donne cette impression), voire même un mélange de ces techniques. On aimera ou pas (personnellement j'ai trouvé ça plutôt bien réalisé), mais la majorité des dessins du livre sont tout de même de facture classique, si ça peut rassurer certains.

La palette de couleurs est beaucoup, beaucoup plus variée que sur Belles de Nuit (où elle se résumait en gros à blanc, noir, rouge). Ces trois couleurs sont présentes, évidemment (surtout le rouge, traditionnellement associé à l'érotisme), mais on retrouve une variété chromatique quasi-totale tout au long du livre.

Toujours pour comparer avec Belles de Nuit, l'érotisme est dans Fées et amazones beaucoup, mais alors beaucoup plus soft, moins "direct" pourrait-on dire. Je ne mettrais tout de même pas cet artbook entre les mains d'un enfant, mais on est plus sur du décolleté et de l'expression suggestive que sur les poses clairement sexuelles de Belles de Nuit.

Sur le fond, pour terminer : Olivier Ledroit s'est associé avec un autre nom célèbre de la Fantasy Française (versant littéraire cette fois), Thomas Day. Celui-ci a rédigé un fil rouge qui relie les chapitres du livre entre eux. Il s'agit d'une histoire de Steampunk féerique dans la droite lignée du Paris des Merveilles de Pierre Pevel : la découverte d'une nouvelle source d'énergie, l'Aether, au début du XIXème siècle, a affaibli les barrières entre les mondes, et fées et autres créatures surnaturelles se sont mêlées aux humains. Attention toutefois, le texte est très court, un tiers de page sur chaque début de chapitre (chaque chapitre décrivant un pays et une époque entre 1800 et 1900 en gros), ne vous attendez pas non plus à un équilibre 50/50 textes et dessins. Malgré tout, en si peu de mots, l'univers décrit est puissant et évocateur, on aimerait bien le voir développé en romans ou en BD, tiens.

La thématique générale est donc féérique-steampunk, d'où par exemple des ailes mécaniques, le style de l'habillement ou des armes. Chaque chapitre (correspondant à un pays) a sa propre touche unique (notamment au niveau de la palette de couleurs utilisée) et est intéressant. On regrettera juste la faible longueur (surtout par rapport aux autres chapitres) de celui consacré au Japon.

EN CONCLUSION :

Un très bel artbook érotique soft (bien plus soft que Belles de Nuit), à la réalisation technique impeccable (très bon rapport qualité/prix/nombre de pages), intéressant au niveau de la variété de couleurs et de techniques, et nous montrant encore une fois que monsieur Ledroit est très, très doué pour dessiner la femme. En bonus, la description, très courte mais évocatrice, d'un univers fascinant par Thomas Day.
Commenter  J’apprécie          40
Un plaisir visuel constant. Chaque page nous plonge dans le travail de recherche minutieux d'Olivier Ledroit pour Wika avec délice, donnant la sensation, pendant un temps, de voyager à travers son imaginaire foisonnant, son art si précis.
Commenter  J’apprécie          30
Fées et Amazones est un artbook en grand format d'environ 180 pages. de fait, on y trouve peu de texte. Quelques paragraphes, apparemment signés de Thomas Day, si j'en crois les remerciements, sont disséminés de-ci de-là. Il y a juste de quoi expliquer le contexte en évoquant les idées qui ont nourri l'imaginaire de l'illustrateur. le postulat est classique, mais a le mérite de réveiller l'imagination de chacun et de servir à merveille les dessins. Ils sont sublimes et c'est cela le plus important.

La suite sur le blog...
Lien : http://livropathe.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Sceneario
27 mai 2015
On referme la dernière page, encore transporté quelque part, très loin d'ici.
Lire la critique sur le site : Sceneario

Lire un extrait
Videos de Olivier Ledroit (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Ledroit
*Rediffusion du live du 27 janvier 2024 sur la chaîne Twitch de Glénat et de Ultia*
Du mercredi 24 au samedi 27 janvier 2024, Ultia vous fait vivre le Festival International de la BD d'Angoulême en direct sur Twitch. Présentation du stand, interview d'auteurs.ices et de dessinateurs.rices, visites d'expositions, tutos dessins...
Au programme de cette vidéo : Rencontre avec Olivier pour une visite de l'exposition Requiem Découvre la série Requiem : https://www.glenat.com/bd/series/requiem
Avec Requiem, récit épique et gothique scénarisé par Pat Mills, Olivier Ledroit avait fait découvrir le versant sombre de son talent. Plébiscitée par les amateurs de dark fantasy, cette série culte sort chez Glénat dans une toute nouvelle édition dont chaque volume est enrichi d'un cahier de 8 pages. L'occasion de (re)découvrir une oeuvre majeure et l'époustouflant graphisme en couleur directe de l'un des meilleurs artistes de sa génération.
LA CHAÎNE TWITCH DE GLÉNAT : https://www.twitch.tv/glenatlive LA CHAÎNE TWITCH D'ULTIA : https://www.twitch.tv/ultia
*********************
Nos réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/GlenatBD/ Instagram : https://www.instagram.com/Glenatbd/ Twitter : https://twitter.com/GlenatBD TikTok : https://www.tiktok.com/@glenatbd
+ Lire la suite
autres livres classés : amazoneVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}