AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748511808
Éditeur : Syros (08/03/2012)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 59 notes)
Résumé :
"La pluie tombe en continu, sa robe déchirée est trempée, l'air est lourd malgré tout mais Luz grelotte un peu. [...] Elle pense, elle rêve, elle ne sait pas vraiment. Elle revoit son maillot de bain, pendu à un cintre dans le magasin de la rue piétonne. Le sourire de la vendeuse, le refus de sa mère, son insistance, les essayages, son envie de l'avoir, ce maillot de bain, de l'enfiler, de le porter. Et ce sentiment de liberté quand sa mère a finalement cédé." Premi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
palamede
  20 août 2017
Il fait très chaud ce dimanche, et comme tous les dimanches d'été, le déjeuner dominical trop arrosé se prolonge. Luz qui souhaite échapper à son ambiance lourde et aller se baigner dans la rivière proche, demande l'autorisation à sa mère.
Mais avant de partir, Luz subit, sous l'oeil indifférent de son père, le comportement déplacé de Vanier, un ami de la famille. Contrariée, Luz file vers la rivière où elle croise des amis avec qui elle s'aventure dans les gorges qui bordent le cours d'eau. Le groupe ne tarde pas à rencontrer des jeunes gens de leur âge. Petit à petit l'alcool aidant, la situation dégénère...
A quatorze ans, Luz est une jeune fille qui connaît les limites qu'elle souhaite que l'on ne dépasse pas avec elle, mais elle est éprise de liberté. Elle est partagée entre le désir de se préserver et l'envie de se laisser aller à ses émotions. C'est pourquoi, elle va se débattre de toutes ses forces pour éviter que ça aille trop loin avec un garçon qui pourtant l'attire.
Voilà bien une des ambiguïtés de l'âge adolescent - s'émanciper, franchir des limites sans subir la violence d'autrui - décrite avec beaucoup de justesse dans ce roman destiné à des lecteurs jeunes, dont le message pourrait être : sachez ce que vous voulez et sachez dire non, cela peut vous préserver des abus des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Ziliz
  21 mars 2017
L'été commence bien pour Luz : sa mère lui a enfin acheté le maillot de bain de ses rêves, un truc d'ado un peu sexy, qu'elle étrenne ce dimanche.
A quatorze ans, on ne doit plus être traitée comme une gamine ! Y a assez des deux grandes soeurs qui la prennent de haut.
Vanier, le copain du père, toujours fourré à la maison, considère Luz comme une femme, par contre, et un peu trop, et mal. Regards appuyés, mains baladeuses, réflexions salaces, ceci sous l'oeil morne et indifférent du papa de Luz, aussi imbibé d'alcool que le gros dégueulasse en question... Voilà la jeune fille transformée en chair consommable par le mâle prédateur. Ça met mal à l'aise et ça souille, surtout à cet âge, si on manque d'audace, de répondant.
Pour échapper à cette « danse macabre des dimanches en famille », Luz part se baigner. Changement de décor : elle quitte « une bande d'ivrognes [adultes] cloués sous un mûrier » pour un groupe d'ados désoeuvrés qu'elle connaît à peine. Un moindre mal ? Pas sûr !
En dédicace, samedi, l'auteur a noté sur mon livre (comme sur d'autres, sans doute) : « Où il est question d'apprendre à dire et entendre le "non" ! »
Voilà en effet le message de ce roman d'aventure/initiatique dont l'essentiel de l'intrigue se déroule sur une journée.
En lisant cet ouvrage, indignez-vous, jeunes filles, jeunes hommes ! Décidez qu'on n'abusera pas de vous, qu'on n'enfreindra pas vos limites, qu'on tiendra compte de vos avis/envies. La littérature est aussi faite pour profiter des expériences des autres. Et comme on est plus enclin à écouter une adolescente fictive que ses parents ou ses profs, ce roman est à mettre entre toutes les mains des jeunes pour que ce NON, ils osent le prononcer, le manifester, et qu'ils respectent les refus des autres, les devinent, même...
J'aurais préféré une autre fin, mais un auteur jeunesse m'expliquait sur ce même salon, l'année dernière, qu'il y avait des règles à respecter dans la littérature pour adolescents...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          365
Bazart
  28 décembre 2016
Non content d'être un un très grand styliste du roman noir hexagonal dont on vante les mérites depuis près de 5 ans sur ce blog, : Marin Ledun, s'impose aussi comme un excellent auteur de roman jeunesse qui dans ce Luz écrit en 2012 mais paru en poche chez J'ai lu en cette fin d'année, nous entraine sur les traces d'une jeune fille de 14 ans, qui sur une journée va vivre un écrit d'apprentissage sur l'adolescence, intense et oppressant, magnifié par l'écriture à fleur de peau et pleine de sensations de Ledun.
Ballade apre et bucolique en même temps , ce court récit qu'on ne lache pas, nous plonge dans une adolescence intense et forte en émotions, pleine de peurs... Ce court récit plein de sensations et de peurs est à lire,
On est épaté par la faculté qu'a l'auteur de se mettre dans la peau d'une adolescente très sensible qui a des raisons de craindre les adultes et qu'on ne peut s'empecher d'adorer dès les premières pages.
Un récit imprévisible, où l'ambiguïté est de mise sur les limites et le dépassement brille par la moiteur de son ambiance, où la nature peut etre plus dangereuse qu'amicale et où les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on croit.. Un roman particulièrement brillant. qui confirme tout le bien qu'il faut penser de cet immense auteur .
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Boulibooks
  01 octobre 2016
C'est le début des vacances d'été, le soleil est resplendissant, brûlant. Luz, 14 ans, s'échappe d'un déjeuner en famille qui n'en finit pas et surtout fuit les mains baladeuses du meilleur ami de son père : Frédéric Vanier. Elle enfile son maillot de bain tout neuf, prend un drap de bain, son MP3 et une bouteille d'alcool de mirabelle. Elle file en direction de la rivière du coin, La Volte. Sur son chemin, elle rencontre Thomas et Manon, deux camarades de son collège. Tous veulent trouver un coin tranquille pour se baigner. Alors, ils s'aventurent dans les gorges... loin, toujours plus loin, là où la nature devient dangereuse.
Marin Ledun, grâce à une écriture claire et précise réussit à créer une ambiance inquiétante, malsaine.
Mais ce qui surprend le plus, c'est la faculté qu'a l'auteur à se glisser dans la peau d'une ado hyper sensible. Cette période de transition, ingrate, délicate où l'on tente tout sans être sûr de rien.
"Luz" est un petit roman mais un gros coup de coeur ! Un bijou brut, façonné d'émotion fortes qui vous touchent en plein coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
delphlabibliovore
  22 août 2015
Ce qui est incroyable avec cet auteur, c'est qu'il arrive à écrire des romans jeunesses très forts.
Un dimanche d'été qui ressemble à tous les autres dimanches chez Luz. Un déjeuner où l'alcool coule à flot. Les hommes sont éméchés et leurs femmes ne disent rien.
Luz de son vrai prénom Lisa préfère fuir ce décor et n'a qu'une seule obsession, enfiler son nouveau maillot de bain et se baigner à la Volte. Elle croise Frédéric Vanier, un des amis de son père. Son regard et ses gestes se faufilent sur le corps de cette adolescente. Fuyant les mains baladeuses de Frédéric, Luz file vers la rivière où les torrents sont dangereux à certains endroits.
" Autour d'eux, la lumière s'est teintée d'ocre et de brun. Les falaises semblent s'être resserrées, comme si elles voulaient prévenir toute tentative d'évasion. "

Luz fait connaissance de Thomas, Manon et autres adolescents. Les baignades et l'amusement sont au beau fixe, juste le temps d'oublier ce dimanche éthylique mais ce n'est que de courte durée...
Ces quelques centaines de pages m'a mises en transe. Une certaine tension monte au fil de l'histoire. Les conduites de ces adolescents vont se révéler dangereuses.
J'aime la façon dont l'auteur arrive avec facilité à se glisser dans la peau de cette jeune adolescente; ses émotions et ses sensations sont très bien décrites et mises en avant à travers ce récit.
"Luz" est une petite pépite du polar noir et Marin Ledun arrive toujours autant à me surprendre au final de ses écrits.
Lien : http://delphlabibliovore.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (2)
Telerama   18 avril 2012
Le roman dit, avec une belle justesse, l'ambiguïté de l'interdit, la nécessité aussi, pour se construire, de tester les limites.
Lire la critique sur le site : Telerama
Ricochet   11 avril 2012
C’est un drame estival sans cris ni pleurs, ou presque, mais féroce.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZilizZiliz   20 mars 2017
Marco essaie de lui fourguer une clope. Luz secoue la tête sans même lui répondre, histoire de lui faire comprendre qu'elle et lui ont en commun d'être les parias de cette petite sauterie improvisée, mais que ça n'implique pas qu'ils doivent devenir les meilleurs amis du monde. Le type semble recevoir le message cinq sur cinq et tire une longue latte sur sa Winston en scrutant le ciel d'un air absent.
(p. 60)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
ZilizZiliz   21 mars 2017
Manon est la reine des cours de récréation et des rues piétonnes, la fille qui parle, qui séduit les garçons avec ses beaux yeux. Luz, celle qui joue, qui escalade et qui plonge en hurlant comme un mec.
(p. 52)
Commenter  J’apprécie          140
3FSiminPalay3FSiminPalay   16 octobre 2014
Frédéric Vanier n'est revenu partager le repas à l'ombre du mûrier ni le dimanche suivant ni ceux d'après. Personne ne s'en est étonné et personne ne l'a regretté.
Commenter  J’apprécie          40
Pays_des_contesPays_des_contes   05 mai 2012
Thomas se crispe. Luz lui adresse un clin d’œil dans le dos de Manon. Il lui répond par un sourire qui semble vouloir dire : « Merci de ne pas avoir insisté. » Le cœur de Luz fait un bond dans sa poitrine. Elle pense à la bouteille d’alcool dans son sac et à son nouveau maillot de bain. Elle se dit qu’elle a rudement bien fait de descendre se baigner aujourd’hui et aussi que, si Manon n’était pas là, les choses seraient plus simples. Un sentiment confus de liberté l’envahit. Son MP3 diffuse à présent la mélopée mielleuse d’un tube de Lady gaga. Elle enfouit la main dans la poche de son sac, presse un bouton jusqu’à ce que retentissent les premières notes de California Girls de Katy Perry et rajuste ses écouteurs. Puis elle rattrape ses compagnons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marin Ledun (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marin Ledun
Marin Ledun vous présente son ouvrage "La vie en rose" de la collection "Série Noire" aux éditions Gallimard.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2330340/marin-ledun-la-vie-en-rose
Notes de Musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : harcèlement sexuelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1041 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..