AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846261571
Éditeur : Au Diable Vauvert (15/05/2008)

Note moyenne : 2.9/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Présentation de l’éditeur : A l’université de Grenoble, Nathan Seux travaille sur la sexualité. Ses recherches convergent vers un étrange laboratoire qui prétend utiliser génétique et nanotechnologies dans des buts alarmants : marketing, contrôle du corps et de l’esprit, « amélioration de l’homme ». Il cherche à en savoir plus, mais ses étudiants sont assassinés les uns après les et toutes ses pistes semblent déboucher sur des bains de sang.

En Allema... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  23 septembre 2012
Un livre à classer dans la catégorie des techno-thrillers.
Plutôt ambitieux, touffu et parfois complexe, le récit mélange allègrement technologie, mysticisme, manipulation de masse, marketing, eugénisme, sexe et j'en passe.
Ledun sait de quoi il parle, c'est une évidence et certaines idées déployées dans le livre font froid dans le dos.
Le récit reste tout de même dans le cadre du thriller, avec l'alternance des chapitres sur deux époques et la présence de courses poursuites.
Certains passages sont passionnants, d'autres, à mon sens, noyés dans une masturbation mystico-techno-intellectuelle répétitive et qui me sont au bout d'un moment passé par dessus la tête.
Dommage pour moi, ce qui m'a semblé un manque de cohérence et de structure dans le récit, m'ont gâché un plaisir pourtant réellement présent quand l'auteur n'en fait pas trop.
Pari partiellement réussi me concernant.
Commenter  J’apprécie          140
Fredo_4decouv
  22 juin 2012
Quand on nous parle de techno-thriller, quelques noms viennent assez rapidement : Michael Crichton, Tom Clancy, Carl Sagan, Douglas Preston & Lincoln Child, John Katzenbach, etc.
Du côté des auteurs français, nous citerons Guillaume Lebeau, Gilles Haumont (et il y en a d'autres) et désormais Marin Ledun avec Marketing Viral.
Voici une définition du genre, trouvée sur le wikipedia :
le techno-thriller est un genre de la littérature, du cinéma, du jeu vidéo et de la bande dessinée populaires. Il consiste à développer une intrigue contemporaine de politique-fiction catastrophe (guerre, menace terroriste majeure, etc) dont la résolution passe par l'usage de moyens militaires de haute technologie et par des actes héroïques individuels. le procédé narratif cherche à maximiser la vraisemblance en faisant appel au style des documentaires romancés, en introduisant des personnages réels emblématiques (Chefs d'État) parmi les protagonistes et en décrivant avec force détails les systèmes d'armes les plus récents et donc a priori les plus secrets.

Premier pas donc de l'auteur dans cet univers où il se trouve particulièrement à l'aise. le souci du détail de son personnage principal, Nathan Seux, et sa manière de cogiter n'est pas sans rappeler ce qui fait le charme des histoires de Harry Bosch dans les romans de Michael Connelly. Lui aussi a l'art de mettre le doigt sur le détail qui va tout déclencher, même si il faut pour cela, qu'il compulse des tonnes et des tonnes de documents.
Et quand on parle de soucis du détail d'un personnage, on se doit d'évoquer son géniteur, Marin. Il aura insufflé la vie à sa créature en faisant en amont de méticuleuses recherches pour lui donner une base de travail plus que conséquente. C'est une vulgarisation de trois univers (le marketing, la génétique et la nanotechnologie) et ce réalisme qui frappent le lecteur dès les premières pages.
Marin Ledun concède quelques emprunts au thriller dans sa construction. Une histoire dans le présent, qui alterne avec une autre dans le passé, avec les deux destins qui vont finalement fusionner. Mais le reste est raconté de manière tellement fluide, que le style ne semble s'inspirer d'aucun mécanisme littéraire.
C'est difficile à décrire comme impression mais dès le début de notre lecture, on oublie presque que c'est de la fiction. le lecteur prend vite conscience qu'on lui raconte une histoire mais pas de la manière habituelle, tant l'auteur parvient à s'effacer pour juste laisser ses mots et ses personnages opérer leur magie sur nous. Un joli tour de passe-passe du romagicien Marin Ledun.
C'est le fond qui dirige l'embarcation, comme si un spécialiste venait nous parler du thème de son étude. En fait, les ressorts sont bien là mais suffisamment cachés pour nous donner l'impression que l'histoire vit sa propre vie, comme la boule de neige qui dévale la pente, en amassant de la matière.
C'est là où l'on peut créer un pont avec l'oeuvre de Stephen King qui a toujours déclaré que certains de ses personnages devenaient autonomes et vivaient leur propre vie de fiction, sans suivre forcément le plan établi au départ. le conteur s'efface pour laisser la place à ses créations. Nous sommes les cobayes de Marin Ledun, qui distille dans ses pages les nano-mots qui vont permettre au virus de se diffuser en nous et ainsi, de captiver notre attention, rien que cela !
La caractérisation des personnages est également excellente. On s'attache très vite à Nathan et à Jézébel. Et le point fort de Marin Ledun, c'est qu'il place en face de ses héros un vilain aussi attachant par sa carrure que par sa folie. Autant les héros sont humains et émouvants, autant il est monstrueusement dénué de toute humanité. Sa félonie envers ses paires lui donne une envergure particulière dans ce roman. Il a largement sa place sur le podium avec les autres héros du livre. Il n'y a pas de bons héros sans bons vilains. Et là, on peut penser que le vilain est à la hauteur de nos espérances de lecteurs…
Pour les amateurs de Transhumanisme et de Warren Ellis, on ne peut que conseiller la lecture de Marketing Viral qui ne devrait pas les dépayser, bien au contraire.

Lien : http://www.4decouv.com/2009/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fee-tish
  13 septembre 2011
Ce livre m'a attiré pour deux raisons principales : la première est qu'il s'agit d'un thriller dont le thème, la science, est souvent une base qui me passionne ; la deuxième est que l'intrigue se passe à Grenoble, ville où je suis née, où j'ai grandi et d'où je suis partie il y a à peine un an. Alors évidemment j'ai eu plaisir à retrouver les lieux que l'auteur décrit. Et pourquoi le choix de ce lieu pour ce récit ? Car il s'agit du berceau des nanotechnologies et d'un pôle scientifique majeur en France et dans le monde.
Le fond de l'histoire se base donc sur les bio et nanotechnologies, en imaginant des usages extrêmes qui permettraient de contrôler les hommes et de les transformer en hommes-machine. Et puis, le lecteur découvre que cela va plus loin. L'entreprise pseudo-scientifique, régie par un homme nommé Sahar ou "l'homme en gris", mène des expériences où sexualité, principe féminin et religion s'entremêlent étroitement. Presque un peu trop, si bien que je me suis parfois sentie un peu perdue dans les explications.
Quoiqu'il en soit, les personnages sont très pertinents : Nathan, le jeune prof à la fac dont les recherche sur la sexualité font des adeptes ; Camille, sa cousine pleine d'enthousiasme ; Laure, la charmante étudiante ; Sahar, un homme dont la violence extrême est fascinante. Tous ces individus gravitent dans un environnement qui devient très rapidement violent : le ressenti, les émotions sont bien rendus, ce qui est essentiel dans ce genre de récit.
Je n'ai pas noté de longueurs, je n'ai même pas vu passer cette lecture.
C'est donc un thriller réussit et encore un auteur que je souhaite suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ildibad
  05 décembre 2013
Une daube intégrale.
Il ne suffit pas de prendre une pincée de mythologies antiques, un peu de "nano", un peu de sociologie-psycho façon "profilers", un peu d'abus parental, de viols, de clinique pyschiatrique, de complot mercantiliste, de ... et de ... pour faire une histoire qui tienne la route et qui aie un sens.
Le seul résultat obtenu est un salmigondis indigeste qui promet beaucoup et ne tient rien, même pas un bon moment.
Un livre à écotaxer pour les dégats causés à la nature durant sa fabrication.
Commenter  J’apprécie          72
Delaetitia
  28 juillet 2008
Alternant action et théorie, Marin Ledun nous livre un second roman qui démarre tambour battant. Un savant mélange de thriller saupoudré de délires mystiques, de maîtrise des corps par les nanotechnologies et de marketing viral aux tentaculaires réseaux de diffusion comme internet. Nathan se retrouve - par ses recherches - impliqué dans un monstrueux projet qui le dépasse. Bien malgré lui, le jeune professeur va mêler ses amis à une entreprise diabolique, l'amélioration de l'éspèce humaine.
La narration quant à elle est efficace, les chapitres se croisent à différentes époques avec de nombreux retours dans le temps. Quelques vingtaine d'années en arrière. le voile se lève peu à peu. L'écriture est énergique et très visuelle. Les rebondissements s'enchaînent à un rythme haletant, le suspense est au rendez-vous. Les explications théoriques de Marin Ledun sur le marketing et les technologies restent très accessibles malgré quelques concepts assez complexes mais qui ne gênent en rien la fluidité du récit.
De plus, l'écrivain pousse le lecteur à la réflexion en soulevant les menaces possibles des travers de la science et des nouvelles technologies. En effet, les dérives qui en découlent sont ici poussées à l'extrême via les nanovirus, les manipulations génétiques et autres expériences à faire froid dans le dos. A noter que deux autres suites de Marketing viral devraient voir le jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gruzgruz   22 septembre 2012
Les données politiques et économiques ont changé... la mondialisation des capitaux... la montée en puissance du marketing dans tous les domaines, la perte de contrôle des gouvernements au profit des multinationales de l'informatique, du multimédia, des télécommunications, de l'armement ou du secteur pharmaceutique. La vache folle, les OGM, la biométrie, les programmes informatiques espions, le fichage généralisé.
Tout cela était imposable il y a à peine cinq ou dix ans...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gruzgruz   20 septembre 2012
La concurrence entre labos augmente proportionnellement aux restrictions budgétaires du ministère vis-à-vis des sciences humaines et sociales, réputées moins productives.
Enseignement et recherche ne se mesurent plus que sur des critères de rentabilité.
Commenter  J’apprécie          90
aurelie_henrardaurelie_henrard   05 décembre 2014
J'ai été attirée par le côté sciences mais aussi par le lieu de l'intrigue : Grenoble,
ville que mon homme m'a fait découvrir et que je découvre depuis mon arrivée il y a 1 an maintenant.
J'aime beaucoup les thrillers et celui-ci tient ses promesses, entre complot, meurtres sanglants et le côté mystique chez Sahar.
Les nanotechnologies, l'eugénisme et les théories transhumanistes le rendent parfois très technique et donc compliqué à suivre.
La dernière partie qui nous emmène en Allemagne s'accélère d'un coup et m'a laissée dubitative... mais surprise par l'évolution des personnages.

En bref, j'ai aimé le côté "et si c'était possible?" malgré la complexité des techniques scientifiques utilisées... Ce livre m'a donné envie de découvrir un peu plus Marin Ledun qui jusqu'ici ne m'a pas déçu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marin Ledun (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marin Ledun
Marin Ledun vous présente son ouvrage "La vie en rose" de la collection "Série Noire" aux éditions Gallimard.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2330340/marin-ledun-la-vie-en-rose
Notes de Musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : nanotechnologiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre