AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de collectifpolar


collectifpolar
  14 septembre 2019
Premier roman traduit en français de Lee Jung Myung, l'un des romanciers les plus populaires de Corée. L'intrigue policière (le meurtre d'un gardien de prison violent) et l'enquête qui va suivre ne sont qu'un prétexte à la découverte d'une période de l'histoire méconnue en Occident (la Corée envahie par le Japon pendant la seconde guerre mondiale) et surtout d'un poète qui est resté une référence voire une idole en Corée, Yun Dong-Ju.

Situé dans le pénitencier de Fukuoka, au Japon, en 1944, à la fois thriller historique, huis clos et hommage au poète Yun Dong-ju, qui trouva la mort à Fukuoka à l'âge de vingt-sept ans, le Garde, le Poète et le Prisonnier est un plaidoyer passionné pour la littérature et son pouvoir de rédemption.

Attention, ce roman ne se laisse pas apprivoiser si facilement, il s'agit de littérature coréenne (et de grande littérature), le rythme est lent, entrecoupé de poèmes et de référence littéraires, l'intrigue est
complexe, les flash-back nombreux. Au point que par moment on peut être tenté de suspendre la lecture. Mais la magie de ce livre, justement, c'est qu'on y revient, et qu'une fois refermé on reste imprégné de son atmosphère à la fois violente et poétique, triste et joyeuse. Un style magnifique, et vous ne verrez plus jamais les cerf-volants de la même façon. Une belle découverte.
Lien : https://collectifpolar.com/
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus