AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Imo


Imo
  09 octobre 2013
Scout Finch, de son vrai nom Jean Louise Finch, vit avec son frère "Jem" et son père Atticus. C'est une petite fille un peu turbulente, qui aime se battre et porter des salopettes.
Un été, les deux enfants rencontrent Dill l'intrépide avec qui ils vont faire les quatre cents coups.

Jusqu'au jour où leur père est commis d'office pour défendre un noir qui est accusé d'avoir violé une blanche.

Scout va devoir alors apprendre à se contrôler et à agir comme une vraie petite dame.

Ce livre est vraiment un témoignage touchant de l'époque. Malgré la jeunesse de notre narratrice, on se met directement à sa place et on voit la vie à travers ses yeux. On découvre une Amérique très conservatrice et rigoureuse religieusement. On ne comprend pas, tout comme elle, la rigueur des adultes. On espère, on désespère, on a peur et on est courageuse quand le moment vient....

Ce roman est magnifiquement écrit. Quelques mots, ici et là un peu plus compliqués mais qui se laissent lire avec beaucoup d'aisance. Ce n'est pas un récit avec des mots d'enfants d'aujourd'hui, mais on peut facilement imaginer qu'à l'époque les enfants avaient un langage un peu plus soutenu qu'à notre époque.
De plus, même si, depuis longtemps, les personnes de couleurs ne sont plus "parquées" ni "étiquetées" comme n'étant pas comme les blancs, ce roman a encore et toujours un arrière goût d'actualité. La ségrégation de nos jours n'a beau être plus du tout tolérée, il y a encore trop souvent plus ou moins subtilement des préjugés raciaux et ce récit ne fait que renforcé notre sentiment d'injustice pour toutes les personnes qui souffrent encore des a priori de notre société.

Merci au club de lecture de m'avoir donné l'envie de me plonger tout de suite dans se livre qui au départ m'avait attirée par son titre mystérieux.
Commenter  J’apprécie          311



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (31)voir plus