AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277221945
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Selon la légende, Ghyste Mortua, la malveillante cité fantôme, est peuplée de non-morts attendant qu'un vivant franchisse ses portes pour se repaître de sa force vitale.
C'est là que se dirige Myal, le ménestrel beau comme un ange doré. Obéissant à sa fascination morbide pour le danger, il compte devenir célèbre en composant une ballade sur les non-morts.
En quête de la cité légendaire, marche aussi Parl Dro, le boîteux tout de noir vêtu. Il est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
meygisan
  20 février 2017
Il s'agit là de ma seconde incursion dans l'oeuvre de Tanith Lee.
J'ai d'abord été subjugué par son écriture qui possède quelque chose de magique. L'auteure sait trouver les mots pour nous plonger immédiatement dans son monde imaginaire et nous rendre complètement accro à ses descriptions. L'utilisation abondante des épithètes ( trop diront certains), renforce l'idée d'une description détaillé et dénote d'une créativité sans limites. Tanith Lee sait raconter des histoires, et elle les brode avec une facilité déconcertante pour les rendre riche.
Dans ce roman elle joue avec l'image commune, habituelle du fantôme, nous emmenant sur des pistes pour mieux nous brouiller et finalement nous révéler toute la profondeur de son récit. le premier tiers du roman pose les bases de l'histoire, présente les personnages, les enjeux; le second tiers est abondant en desciptions et s'amuse à perdre le lecteur dans des considérations plus ou moins philosophiques, ou existentielles devrais je dire! Enfin le troisième tiers oublie complètement l'histoire, le pourquoi du comment, pour se focaliser uniquement sur les personnages et leurs liens. Et ce sont ces liens révélés qui forment l'histoire que nous ne soupçonnions pas depuis le début. L'auteure opère un revirement subtil au point qu'il en devient presque brutal. Les révélations qui y sont liées sont brutales, pas dans le sens choquante, mais parce qu'elle nous embrouillait jusque là et qu'on ne savait pertinemment pas où elle nous emmenait. Et lorsque ces révélations sont faites, on ne peut qu'être bouche bée devant leur évidence et leur simplicité.
Je regrette quelques longueurs, quelques desciptions joyeusement brûmeuses mais malgré cela, je suis subjugué par la plume de cette auteure, que je trouve magique, poétique, et très évocatrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Walktapus
  28 juillet 2012
Tuer les morts est un de mes plus grands chocs à la lecture, qui m'a laissé une impression sans commune mesure avec sa taille. Tanith Lee dévoile ici tous ses charmes et envoûte avec un récit noir et humain, triste et empreint de poésie, pour, à la fin du livre, achever son lecteur d'un coup qui laisse pantelant.
C'est intelligent tout du long, ne serait-ce que dans la manière dont le thème de l'exorciste est tourné et retourné pour arriver à cette histoire de fantômes qui n'a rien à voir avec les histoires de fantômes. Brillant et inoubliable.
Commenter  J’apprécie          132
psycheinhell
  11 décembre 2012
Tuer les morts, l'expression peut sembler étrange. Et pourtant, il arrive que des spectres s'attardent parmi les vivants, drainant par leur simple présence l'énergie vitale de leur entourage. Il faut alors l'intervention d'un tueur de fantômes pour les envoyer dans l'au-delà.
Tel est le rôle de Parl Dro, le boiteux solitaire, le Roi d'Epée ainsi que le désignent les cartes divinatoires qui annoncent sa venue tout au long de son chemin. Car de sa démarche de boiteux, il s'avance inlassablement vers son but ultime, Ghyste Mortua, la légendaire cité des fantômes.
Il n'est pas le seul à ressentir l'attraction irrésistible du lieu. Dans son sillage marchent Myal Lemyal, homme d'infortune et ménestrel de génie désireux de composer une ballade sur la ville des morts, et la belle Ciddey Soban, spectre obsédé par l'idée de vengeance.
Mais savent-ils vraiment, ces trois-là, ce qu'ils vont trouver au bout du chemin ?
Malgré le caractère a priori assez revêche du personnage principal, Tuer les morts est un récit extrêmement prenant, teinté d'une pointe d'humour et magnifié par la sombre poésie de Tanith Lee. Une superbe quête initiatique, à lire pour le plaisir de l'aventure et à relire pour son aspect hautement symbolique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
wilhelmina
  30 mars 2010
On m'avait conseillé cette auteur pour la ressemblance avec l'écriture de Léa Silhol...après lecture, j'e n'en suis pas convaincue... [...]
Lien : http://les-lectures-de-mina...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
meygisanmeygisan   16 février 2017
La femme était belle. D'une beauté généreuse. En dépit d'une silhouette mince et fragile, il émanait d'elle une capiteuse opulence qui trouvait son expression la plus achevée dans le désordre luxuriant de sa chevelure de miel. De miel aussi sa peau hâlée par le soleil d'été, nervures sur une feuille d'or les fines rides autour de ses yeux. Un anneau de cuivre brillait à sa main. Il y avait donc réellement un homme quelque part. Pas ici, en tous cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
meygisanmeygisan   16 février 2017
Certains tendaient des embuscades aux vivants, les trompaient, par pure jalousie, par vengeance, par haine pour quiconque bénéficiait sans effort d'une existence charnelle, mais d'autres tuaient sans le faire exprès, sans être sciemment responsable des morts qu'ils causaient en se réchauffant aux vies comme aux flammes d'un feu.
Commenter  J’apprécie          50
meygisanmeygisan   16 février 2017
Ce n'est pas parce que je suis couché entre les cuisses de votre femme que j'ai automatiquement fait quelque chose de mal avec elle.
Commenter  J’apprécie          30
meygisanmeygisan   16 février 2017
Dans cet orage, ils virent la manifestation de quelque surnaturelle colère, un châtiment qui leur était envoyé, une façon de leur démontrer que si stable qu'elle parût, la vie n'offrait jamais de certitude.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1369 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre