AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Lefebvre (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070113302
Éditeur : Gallimard (24/09/1993)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Traduit de l'allemand par Jean Amsler, Roger Ayrault, Gilbert Badia, Bertrand Badiou, Maurice Blanchot, Aimée Bleikasten, Jean-Richard Bloch, Bernhild Boie, Jean Bollack, Valérie Briet, Martine Broda, Danielle Buschinger, Cavanna, Eric David, J.-C. Depaule, Robert Dhaleine, Claude Duchet, François Fédier, Pierre Garnier, Armel Guerne, Guillevic, Philippe Jaccottet, Armand Jacob, Gueutal et Friedhelm Kemp, Renate Kühn, Alain Lance,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   17 février 2020
Cimetière juif de Prague
Pour Paul Celan


Extrait 3

Yeux bouches
de l’écriture,
cortège d’ombres d’un
souvenir, gravé,
sans yeux ici sans bouche.
Frères de la poussière
nos doigts
lisent les noms.


// Eric Arendt (1903 -1984)

/Traduit de l’allemand par Marc Petit
Commenter  J’apprécie          80
coco4649coco4649   17 février 2020
Cimetière juif de Prague
Pour Paul Celan


Extrait 2

Ici, jours années, gris,
le tissu
l’effeuillé. En haut
quelque chose écoute. Inaudible,
un vent. Jours années,
gris, une plainte,
sillage dans l’air. Vent,
ancien comme un obscurcissement
d’écorces.
Mais sous le jour, la paupière,
songent –
        du profond
du sol, pierre depuis longtemps,
poussent les fronts
des morts : tables de la Loi
non brisée, front sur front,
basculées, recourbées
par le Dieu-temps, son
souffle. Inscrire lisible
la dure
linéature, gris-cœur l’ancien :
l’ineffaçable testament
de la souffrance, il vaut toujours,
on compte
d’après lui, aussi le gris
de tes tempes,
dernier
sédiment de la parole.
                  Yeux, ô bouches
                  yeux ! Miriam,
                  Yehoudi, le sable,
                  de vos pieds ! persécutés,
brûlés !


// Eric Arendt (1903 -1984)

/Traduit de l’allemand par Marc Petit
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   17 février 2020
Cimetière juif de Prague
Pour Paul Celan


Extrait 1

Mortes les racines
à l’intérieur. Au mont des Oliviers
l’ombre de la mort,
séparée. Chemin de Croix
qui ne finit jamais : le tien,
le mien – mais
elle erre encore,
l’aile de mer
de la parole.


// Eric Arendt (1903 -1984)
/Traduit de l’allemand par Marc Petit
Commenter  J’apprécie          10
coco4649coco4649   26 juin 2018
Bienvenue et adieu…


Extrait 2

Je t’ai vue, et la joie si tendre
De tes doux yeux m’a inondé ;
Tout mon cœur était près du tien,
Et tous mes souffles étaient pour toi.
Une rose aurore de printemps
Nimbait le visage charmant,
Et la tendresse - ô Dieu – pour moi !
Je l'espérais, mais sans la mériter !

Las, dès le soleil du matin,
Les adieux m'étreignaient le cœur :
Quelle extase dans tes baisers !
Et dans ton regard, quelle douleur !
Je suis parti, tu es restée, les yeux baissés
Et tu m’as suivi, les yeux baignés de larmes,
Quel bonheur, pourtant, d'être aimé !
Et d’aimer, ô dieux, quel bonheur !

6 janvier 1771

Johann Wolfgang von Goethe
(1749 – 1832)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
MalauraMalaura   04 juillet 2012
Paul Celan - PSAUME

Personne ne nous pétrira de nouveau dans la terre et l'argile,
personne ne soufflera la parole sur notre poussière.
Personne.
Loué sois-tu, Personne.
C'est pour toi que nous voulons
fleurir
A ta
rencontre.
Un rien,
voilà ce que nous fûmes, sommes et
resterons, fleurissant :
la rose de Rien, la
rose de Personne
Avec
la clarté d'âme du pistil
l'âpreté céleste de l'étamine,
la couronne rouge
du mot pourpre que nous chantions,
au-dessus, ô, au-dessus
de l'épine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Video de Jean-Pierre Lefebvre (1) Voir plusAjouter une vidéo

Cinéma
- Michel AUBRIANT, Georges CHARENSOL, Michel MARDORE, Pierre MARCABRU débatent des films suivants : - "Il ne faut pas mourir pour ça", de Jean-Pierre LEFEBVRE - "2001, l¿odyssée de l¿espace", de Stanley KUBRICK - "Barbarella", de Roger VADIM - "La Puce à l'oreille", de Jacques CHARON - "Phèdre", de Pierre JOURDAN - "Les Troupes de la colère", de Barry SHEAR ...
Dans la catégorie : Poésie allemandeVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Poésie allemande (73)
autres livres classés : poésie allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
795 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre