AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367408422
448 pages
Éditeur : Scrineo (05/03/2020)
3.7/5   35 notes
Résumé :
Il y a quatre cents ans, les Veilleurs ont caché l'esprit du Coryphée parmi les hommes et scellé la Chasse fantôme dans le monde magique. Mais un soir, à Altenheim, le Cor est sonné, la Chasse libérée.
Âgé de 16 ans, Natalis est un membre prometteur de l'Ordre des Veilleurs, grâce à son don. Mais malgré son pouvoir, il n'a pas pu arrêter les Cavaliers fantômes, ni empêcher son père de sombrer dans un profond coma. Un an plus tard, la horde meurtrière court t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 35 notes

Latulu
  04 janvier 2021
La Chasse Fantôme est un roman de fantasy. L'objet livre en lui-même est très réussi, une magnifique couverture illustrée par Aurélien Police, la mise en page est soignée et aérée pour un vrai confort de lecture.
La construction du récit et le style de l'auteure, très fluide, suscite l'intérêt du lecteur dès les premières pages où l'action démarre rapidement. le personnage principal, Natalis, est un jeune adolescent doué dans l'art de la magie. La maîtrise de son don lui a valu d'intégrer les veilleurs, une garde de magiciens, chargés de protéger l'humanité. Lors d'une mission qui tourne mal, il perd l'usage de ses jambes ainsi que son meilleur ami. L'auteure nous projette alors 1 an après ces événements tragiques. Natalis va devoir composer avec son handicap, ses remords et l'hostilité des veilleurs pour tenter d'arrêter la Chasse Fantôme, un groupe de guerriers montés sur destriers qui fauchent les hommes et frappent un peu partout dans le monde.
Le récit est intéressant, les actions s'enchaînent rapidement. Nous suivons Natalis dans cette course poursuite avec la Chasse Fantôme ce qui suscite beaucoup d'interrogations. En effet, depuis son accident, Natalis a noué malgré lui un lien avec la Chasse et ses rêves, parfois éveillés, le font chevaucher aux côtés des guerriers dont il ressent les émotions et les envies. Ils cherchent leur meneur, le coryphée, un jeune garçon qui doit les guider. J'ai beaucoup apprécié ces passages emprunts de douleur et d'une certaine poésie. Les descriptions des difficultés liées au handicap de Natalis sont bien décrites et ne tombent pas dans le pathétique. L'envie d'autonomie du garçon et les contraintes liées à son état s'opposent tout au long du roman.
Le récit se construit également autour d'une belle histoire d'amitié entre deux garçons. Durant sa quête Natalis vas croiser Ielisseï, un jeune russe, souffre-douleur de ses camarades. Leur amitié permettra à Ielisseï de prendre plus d'assurance et de liberté. A ce sujet, j'ai parfois eu du mal à suivre les états d'âme de Natalis et ses brusques changements d'attitude. Je l'ai trouvé soit trop hésitant soit trop radical dans ses réflexions.
Pour autant, la Chasse Fantôme est une belle réussite pour un premier roman. L'histoire est bien construite et originale, les personnages sont tous intéressants, l'intrigue est bien menée avec une fin qui évite les clichés.
Merci aux Editions Scrineo et à Babelio pour m'avoir permis de découvrir cette auteure que je suivrai avec intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Saiwhisper
  20 janvier 2021
Fuyez pauvres mortels ! La Chasse est là ! Prenez garde à ces cavaliers fantômes qui galopent aux quatre coins de la Terre pour effectuer leurs terribles moissons d'âmes ! … Comment ? Vous êtes encore ici ? Vous ne manquez pas de courage… À moins que vous ne connaissiez Natalis et Félix, les deux frères appartenant à l'Ordre des Veilleurs ? Ces deux jeunes hommes ont effectivement de beaux atouts pour vous défendre : de l'entraide, de la compassion, de l'intelligence, de la détermination et de la magie ! Ensemble, ils se dresseront contre ces spectres meurtriers…
Voilà un ouvrage fantastique qui a réussi à me surprendre ! En effet, en dépit de l'idée de Chasse sauvage qui me rappelait « The Witcher » et éveillait ma curiosité, le synopsis ne me tentait pas beaucoup. Plusieurs avis mitigés avaient également pesé dans la balance… Puis, en constatant que ce titre avait été repêché par le PLIB avec « Rose Eternelle », je me suis laissée tenter ! Je ne le regrette pas car, malgré un début difficile et quelques défauts, ce fut une lecture prenante. Tout d'abord, j'ai vraiment apprécié les deux frères, car ils forment un tandem efficace, taquin, tendre, complémentaire et sympathique ! de plus, ce tandem transmet de belles valeurs humaines et familiales. Félix fut mon personnage favori. Ses principes, sa manière d'être et ses actions furent souvent en adéquation avec ma façon de penser.
De son côté, Natalis m'a laissé une impression plus partagée… de cet individu complexe, j'ai apprécié le fait qu'il soit handicapé, car c'est vraiment rare de trouver un tel héros en littérature ! Or, quand handicap il y a, cet élément passe souvent à la trappe ou est surmonté au fil des pages. Ce ne sera pas le cas ici. le jeune homme ne peut pas marcher et doit se déplacer en fauteuil roulant. Il est donc limité dans ses actions et ne pourra pas, par exemple, conduire ou courir pour fuir un ennemi. Cela dit, cette incapacité ne fait pas de lui un être faible ! Natalis a un caractère affirmé et autonome, ainsi que de la sensibilité et du courage. de plus, il a un immense pouvoir magique qui permettra régulièrement à la population d'être protégée. Hélas, il a un lourd défaut qui a fait que je ne me suis malheureusement pas attachée à lui : il est très lunatique et indécis. En effet, au fil des péripéties, l'adolescent va souvent changer d'avis, opter pour une décision complètement contradictoire à la précédente ou va réagir avec impulsion, sous un coup de tête. Cette inconstance fut réellement pénible !
Heureusement, l'univers ainsi que la tension du récit ont réussi à prendre le pas sur mon ressenti divisé à l'égard du personnage principal. En effet, Hermine Lefebvre a su trouver le bon cocktail pour donner envie au lecteur de tourner les pages. le monde qu'elle a tissé ressemble au nôtre toutefois, il s'inspire de la mythologie nordique avec la Chasse fantôme ou encore le puissant Sleipnir, ce cheval à huit jambes du dieu Odin. Il est assez rare de trouver ces figures mythiques en littérature. J'ai donc été ravie par cette originalité ! En plus de ces éléments, on notera la mention d'un bestiaire en apparence riche avec des licornes, des Sidhes, des mutants et autres créatures. J'aurais souhaité que l'on développe davantage ce point néanmoins, le récit s'est concentré sur la Chasse et les Sidhes. Bien que je sois un peu déçue, ce choix est compréhensible, car ce sont deux vastes sujets ! Pendant une grande partie de l'histoire, les personnages se poseront une question fondamentale : qui est le Coryphée ? Et si cette incarnation humaine du meneur de la Chasse était parmi l'Ordre ? Les doutes sont bien présents, d'autant plus que le jeune Natalis a des visions étranges et semble avoir un sinistre lien avec les cavaliers spectraux ! Mais ne pensez pas avoir anticipé le dernier mot de l'histoire ! Bien que certaines révélations soient prévisibles, Hermine Lefebvre a su me surprendre lors d'un twist, ce qui m'a ravie. de plus, le dernier tiers du livre particulièrement haletant et riche en rebondissements.
Globalement, le rythme est bon. Il faudra néanmoins prendre le temps de rentrer dans le récit. En effet, le début m'a assez peu emportée. J'étais enchantée par cette idée d'enquête autour du Coryphée, des confrontations avec la Chasse Sauvage ou des actions magiques avec le duo de frères. Toutefois, il y a également eu toute une partie scolaire qui m'a un peu chagrinée, car elle est finalement classique par rapport au reste. Au lycée, Natalis va faire la rencontre de plusieurs adolescents de son âge assez stéréotypés et va se lier d'amitié avec Ielisseï, le mouton noir à la réputation de drogué. En un rien de temps, le garçon va accorder sa confiance au jeune mage et va passer beaucoup de temps avec lui. Attention, j'ai aimé leur belle affinité : on est sur une relation un peu ambiguë, mais surtout sincère, sans jugement, ni pitié ou surprotection. Comme Félix, Ielisseï est naturel avec le héros et ne fait pas attention à son handicap. Ce qui m'a gênée, c'est la longue réflexion autour du harcèlement. En effet, un groupe de caïd va souvent s'en prendre au prétendu drogué en le rabaissant ou en le frappant. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on va aller loin dans les sévices ! Attention aux âmes sensibles qui ne supportent pas les récits abordant les sujets de la violence physique ou du suicide… Certes, il est important d'en parler néanmoins, je ne pensais pas que cela prendrait autant de place dans l'intrigue. Cela m'a un peu déconcertée.
« La chasse fantôme » est donc un one-shot avec ses forces et ses faiblesses, mais que j'ai aimé dans sa globalité. On a là un bon mélange entre fantastique, mythe, action, adolescence, amitié, famille et ode à la tolérance. C'est un bon premier roman qui aura su agréablement me surprendre !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          188
Les_lectures_de_Sophie
  05 mars 2020
Je me suis laissée tenter par ce roman car j'ai été attirée par le thème sous-jacent de la chasse fantastique, présente au coeur de nombreuses mythologies européenne, notamment avec La chasse d'Odin, dont on retrouve ici Sleipnir… Je dois avouer que ce thème est sublimement mis en valeur par la couverture d'Aurélien Police, qui a fini de me convaincre, s'il en était encore besoin !
Ce premier roman est un beau bébé de près de 450 pages, mais qui se lit très vite pour plusieurs raisons. La première, c'est que le texte est très aéré avec de belles marges, comme toujours chez Scrineo. La deuxième est qu'il s'agit d'un roman ado / jeunes adultes. Et le troisième, mais non des moindres est que l'histoire est entraînante, et qu'on se laisse prendre au jeu… on a envie de connaître le fin mot de l'histoire : qui est le Coryphée ? Au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue, d'autres questions entrent en jeu, dont je vous laisserai le plaisir de la découverte.
Le roman s'ouvre sur un prologue qui nous raconte les événements qui ont eu lieu un an avant le début de l'histoire et qui ont vu la libération de la chasse.
On comprend dès lors la culpabilité ressentie par Natalis, qui ne le quittera jamais tout au long du roman. On comprend aussi son lien particulier avec la chasse, même si on en ignore la teneur, et ses rapports pour le moins conflictuels avec l'Ordre des Veilleurs.
J'ai été un peu surprise au début par l'originalité des prénoms, et j'ai eu du mal à me situer géographiquement, entre la France et l'Allemagne, le lieu principal du roman se situant à priori pas très loin de la frontière, côté allemand. Mon cerveau a mis un peu de temps à imprimer qu'on était bien en Allemagne, et que les personnages étaient majoritairement allemands. Allez savoir pourquoi j'avais imprimé en gras le nom de la « maître des Veilleurs » Inès Beaulieu, et pas réellement imprimé les lieux par exemple… Cela n'a pour autant pas réellement gêné ma lecture, car l'essentiel se concentre sur les personnages plutôt que sur les lieux. Un détail dû à la géographie m'a cependant fait tiquer… c'est le fait de donner les notes des lycéens selon le barème allemand, avec une note de bas de page explicative, qui m'a donné l'impression de n'avoir pour but que de placer une des recherches de l'autrice, tout comme les traductions de textes de chanson annotés « traduction de l'autrice »… Ce n'est qu'un détail, mais je ne trouve pas que Hermine Lefebvre avait besoin de ces mises en avant, la qualité de son écriture se suffisant à elle-même.
La chasse fantôme est un récit rondement mené, où la famille et l'amitié ont des places prépondérantes, et où pour une fois dans la littérature pour adolescents la romance n'est pas envahissante. Et pour cause, elle en est absente. Ce qui est logique dans un contexte où les jeunes héros luttent pour enrayer un massacre à l'échelle de la planète… Merci donc de nous avoir épargné un héros ou une héroïne qui luttent contre leurs hormones plus que contre les dangers alentours^^ J'ai aussi beaucoup aimé les fêlures du personnage de Natalis, ses difficultés à accepter son récent statut de handicapé, et à prendre soin de ce nouveau corps avec ses impératifs. L'autrice nous présente de manière tout à fait naturelle et normale (ce qui est le cas) le fait que le jeune homme doivent vérifier que ses jambes n'ont pas souffert lors d'une chute, étant donné qu'il ne les sent plus. C'est un exemple parmi tant d'autres que le handicap est présenté sans fards, de manière réaliste, même si c'est ça manque parfois de délicatesse. Je préfère ça à un personnage handicapé dont on tairait complètement le quotidien, comme c'est trop souvent le cas.
Natalis n'est pas le seul personnage avec un bagage lourd… Ielisseï porte lui aussi un fardeau bien encombrant, dont l'étendue nous sera révélée au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue. L'autrice prend le temps de détailler ses personnages, en particulier leur état d'esprit, ce qui permet au lecteur de souffler entre deux passages de la chasse et les tensions qui en résultent. je vous mets au défi de fermer votre roman en plein milieu d'un de ces passages, sans savoir comment les choses vont tourner… Car si on se doute de l'évolution de l'intrigue, on n'est pourtant emporté dans le récit. Et je suis contente de voir que l'autrice a évité certaines conclusions qui auraient été trop évidentes pour rester dans quelque chose de « réaliste », autant que faire ce peut pour un roman fantastique.
La chasse fantôme est un premier roman intéressant, par son thème et par sa forme. L'utilisation d'une mythologie commune à de nombreuses régions, chacune ayant ses particularités, permet à Hermine Lefebvre une grande liberté concernant celle-ci. L'autrice nous emmène dans une chasse épique dans les traces de cette destructrice « chasse fantôme » aux côtés d'un Ordre de Veilleurs sensé protéger le monde de la magie… Partirez-vous vous aussi à la poursuite de cette chasse fantôme, découvrir enfin l'identité du Coryphée ? Pour ma part, je suivrai avec attention les futures parutions d'Hermine Lefebvre, jeune autrice prometteuse…
J'ai reçu la version papier de ce livre dans le cadre de ma participation au Club des lecteurs Scrineo pour l'année 2020. Merci à eux pour la confiance.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nadge
  09 mars 2021
Je poursuis mes lectures du PLIB dans cette dernière ligne droite avant la sélection des 5 finalistes.
Aujourd'hui, je vous présente un roman surprenant, à l'univers riche, dont le fil rouge est la relation de deux frères.
Le 1er et le plus jeune, c'est Natalis. J'avais une certaine appréhension pour un roman de fantastique avec un personnage en fauteuil (ce qui est trop rare en littérature). Mais au final, aucun soucis sur ce point, son handicap soudain (suite à un accident) lui donne une certaine force de caractère, il ne s'en plaint pas même s'il y a par moment des signes d'agressivité, ce qui peut paraître tout à fait normal vu la situation (pas de pathétique!).
Il doit tout ré-apprendre, après son coma et avec son handicap et plus important, il doit regagner la confiance des ses pairs et briser le sort qui retient son père dans le coma. Il est torturé, partagé entre ses sentiments et ses croyances (ou plus exactement ce qu'on lui a appris et qui fait de lui un Veilleur, cette société secrète qui se doit de protéger les humains contre les créatures magiques). Ce jeune magicien peut être par moment agaçant, butté et borné, mais c'est aussi cela qui fait que l'on s'attache à lui.
Félix (petit coup de coeur) est son ainé, il est relativement différent de son frère, comme les deux côté d'une pièce, ce qui les rend également complémentaire. Il est bienveillant, tolérant et humaniste, il est dévoué à son frère.
La relation entre les deux frères est intéressante. Il n'y a pas de lutte de pouvoir entre eux, ils s'aiment sincèrement et s'aident au quotidien. Je dois admettre que c'est agréable un roman sans une pointe de romance!
Il y a également IIelisseï, personnage sensible, différent, que l'on a envie de protéger (un personnage en souffrance, sans tomber dans le pathétique non plus). Sa façon de voir le monde avec des cristaux/les kaléidoscopes et les crayons de couleurs, est tellement poétique et à son image, fragile.
J'aime également ce côté où la magie est vue de façon partagée : comme un don pour certains, comme un danger pour d'autres. Rien n'est blanc, rien n'est noir.
Enfin, je ne m'attendais pas à trouver comme sujet secondaire le harcèlement scolaire et/ou le racisme tout court d'ailleurs. Traités avec finesse, ces sujets sont bien amenés dans l'histoire.
Concernant les scènes avec les cavaliers (spectres meurtriers, qui massacrent des villes entières), elles sont très réalistes, avec ce côté mythologique. Il y a également Sleipnir, cheval issu de la mythologie nordique.
Les vols dans le ciel et les orages, les attaques, les descriptions des chevaux, tout est très bien décrit. La couverture propose d'ailleurs une belle mise en scène et retranscrit bien l'ambiance du roman et des chevauchées.
Leur objectif est de retrouver l'Enfant, leur maître. Ce suspense est bien tenu jusqu'à la fin, même si j'avais deviné assez vite sa réelle identité. L'auteur glisse des fausses pistes et tirent les ficelles jusqu'au dénouement final où tout s'enchaîne très vite.
Un univers riche, captivant, avec du suspense! J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteur qui est très fluide (malgré quelques petites longueurs sur certaines scènes), avec des personnages qui sonnent juste.
Une très belle découverte pour un 1er roman, qui réussi à aborder des sujets délicats sans tomber dans les clichés! Je pense qu'il a un énorme travail de recherches derrière ce texte.
Un roman riche en poésie, avec des personnages à fleur de peau, luttant contre le monde extérieur et contre eux mêmes.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesFantasydAmanda
  03 mars 2020
--- Un coup de coeur ?! ---
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant ce livre. J'ai d'ailleurs eu du mal à rentrer dans l'imaginaire de l'auteure, qui nous projette en première ligne d'un conflit plusieurs fois centenaire dès le prologue.
Cependant, après avoir tâtonné pendant quelques chapitres, j'ai fini par appréhender les fondamentaux de cette histoire. L'Ordre des Veilleurs, la Chasse fantôme, le Coryphée, le Cartel : autant d'éléments qui, au premier abord, nous semblent flous, mais que l'on finit par maîtriser complètement. Et c'est à cet instant précis qu'Hermine Lefebvre m'a attrapée dans ses filets !
--- Peut-être me suis-je un peu précipitée… ---
Après avoir lu 200 pages, j'ai vraiment cru que La Chasse fantôme serait un coup de coeur, tant j'étais captivée par ce récit ! Mes attentes ont alors crevé le plafond, et c'est probablement ce qui a péché. Pour autant, ma première intuition reste la bonne : ce one-shot est une réussite !
En vérité, ce qui m'a chagrinée, c'est l'indécision constante de Natalis, le personnage principal. À plusieurs reprises, il prend une décision pour finalement faire marche arrière. Certes, il est encore très jeune, mais son comportement fluctuant a, selon moi, fait piétiner l'intrigue. J'ai donc rongé mon frein avant d'obtenir des réponses à mes questions, et notamment la plus importante : qui est le Coryphée ?
--- L'amitié mise à l'honneur ---
Étant paraplégique, Natalis est un héros différent des autres. Toutefois, même s'il est diminué physiquement, il n'en demeure pas moins désireux de conserver son autonomie. Ce souhait se traduit souvent par des maladresses envers son frère, Félix, très prévenant à son égard.
Je dois dire que la relation de ces deux personnages m'a touchée. En effet, Félix n'envisage pas l'aide qu'il lui apporte comme une corvée. Au contraire, il est heureux de pouvoir l'assister, ce qui donne une belle image des rapports qu'une personne handicapée peut entretenir au quotidien.
Bien sûr, Natalis se sent brisé depuis son accident, et pas seulement parce qu'il a perdu l'usage de ses jambes. Il a donc du mal à maintenir des liens avec sa famille, qui l'a connu heureux et en pleine possession de son corps. Quant à en nouer de nouveaux… Ce n'est pas toujours facile. Néanmoins, certaines personnes possèdent l'étonnante capacité de faire tomber vos barrières, comme ce fut le cas de Ielisseï. Une rencontre qui va changer le regard de Natalis sur le monde…
Vous l'aurez compris, La Chasse fantôme, c'est aussi une histoire d'amitié, certes parfois ambiguë, mais très belle malgré tout.
--- Une leçon pour les plus jeunes ---
Au-delà de son intrigue fantastique, ce roman nous conte également les déboires d'un lycéen harcelé. Je dois avouer qu'au départ, je n'étais pas très enchantée par cette idée ; le cadre scolaire est bien trop ancré dans le réel à mon goût. Néanmoins, cela reste secondaire – le récit est principalement axé sur la Chasse fantôme -, et j'ai même fini par apprécier ces moments, qui sonnaient juste à mes yeux.
Je reconnais par ailleurs la valeur du message que nous transmet l'auteure au sujet du harcèlement à l'école et de ses conséquences, bien souvent désastreuses. Ceci est d'autant plus important que le roman est à destination des adolescents !
--- L'action au rendez-vous ---
Si Hermine Lefebvre prend le temps de poser son histoire, elle n'hésite pas accélérer le rythme lorsque la conclusion approche. L'intrigue fait alors un bond en avant et, en dépit de quelques facilités scénaristiques et de transitions parfois bancales, j'ai tourné les pages avec curiosité. Dangers et rebondissements m'ont finalement emportée dans une suite d'événements que j'ai pris plaisir à découvrir. Je ressors donc satisfaite de cette lecture !
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
SciFiUniverse   04 août 2020
Roman captivant, où l'aventure se mêle à la mythologie, La Chasse Fantôme est un roman de Young Adult accessible et recommandable à tous [...] C'est dans l'écriture fluide et imagée de l'autrice que le lecteur tombera dans le piège de ce roman captivant d'où il est délicat de sortir à moins d'en avoir tourné la dernière page.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Elbakin.net   21 juillet 2020
Dans un style efficace et sans fioritures, Hermine Lefebvre nous propulse dès le prologue dans l’action et la magie. La galerie de personnages, sans être foisonnante, est suffisamment conséquente et plutôt bien menée. On se prend de sympathie assez rapidement pour la fratrie, les différents caractères sont crédibles de même que les réactions.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
YuyineYuyine   18 août 2020
Ils étaient parés d’une lueur d’argent ternie et entourés d’une brume noire. Des hommes d’ombre, sur des chevaux d’ombre, capables de chevaucher parmi les étoiles et entre les mondes. Des tueurs qui n’aspiraient qu’à reprendre leurs traques. Auteur d’eux, le vent grondait comme une meute de chiens avides de s’élancer à la curée.
La Chasse fantôme.
Commenter  J’apprécie          10
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   10 mars 2020
Les paillettes de ses yeux s'illuminèrent et la lame du poignard scintilla lorsqu'elle toucha le premier glyphe.
Commenter  J’apprécie          40
LatuluLatulu   02 janvier 2021
C'est la raison qui s'altère au contact de la folie et non l'inverse.
Commenter  J’apprécie          50
NadgeNadge   09 mars 2021
Tu m'as beaucoup apporté, tu sais? Tu ne juges pas les autres, je ne me suis jamais senti jaugé ou diminué avec toi. J'aime énormément ta façon de voir le monde, ton kaléidoscope de réalités.
Commenter  J’apprécie          10
VeryImportantBookVeryImportantBook   29 janvier 2021
Au milieu du chaos qui secouait sa vie, une part de lui se réjouissait de l'avoir trouvé.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : harcèlementVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Hermine Lefebvre (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1874 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..