AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226403140
Éditeur : Albin Michel (02/01/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Kabuchiko, le quartier le plus dangereux de Tokyo, territoire des yakusas. Daisuke, membre du redoutable clan Kobayashi, dirige un vaste réseau de mères porteuses vouées à approvisionner de riches chinois en mal d’enfants.

Kei, qui a été conçu pour un couple de Shanghaiens, n’a pas connu ses parents, morts accidentellement avant sa naissance. Il a grandi entre l’affection de sa mère porteuse et la défiance de Daisuke, qu’il considère comme son père. J... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
SophieLesBasBleus
  08 janvier 2019
Un premier roman qui me laisse une impression mitigée. L'originalité et la complexité de l'intrigue m'ont captivée, mais quelques longueurs donnent un côté répétitif qui m'a semblé insister de manière trop explicative sur l'une des thématiques centrales du roman : le sentiment exacerbé de solitude des personnages, quelles que soient leur histoire et les conditions de leur existence.
L'histoire de Fen et de Kei commence en 2016. A Shanghai, au sein d'une famille riche, pour Fen et à Tokyo, dans un drôle d'orphelinat, pour Kei, son frère né d'une mère porteuse. La mort de leurs parents bouscule leurs destins. Alors que Fen est élevée par sa jeune tante toute entière vouée à faire fructifier la société familiale, Kei est recueilli par le yakusa qui gère le trafic (commerce serait plus juste) des adoptions et des mères porteuses au Japon. de 2016 à 2035, leur existence se construit vaille que vaille et faille pour faille. Les silences et l'ostensible indifférence des adultes, les sentiments et émotions entravés de ne pouvoir être exprimés, le carcan des codes culturels et sociaux, étouffent leur enfance et leur adolescence sous une chape épaisse qui ne laisse filtrer ni lumière, ni amour.
Ce roman a des côtés attachants et intéressants, mais la narration m'a semblé un peu trop sinueuse et le suspense maladroitement entretenu par une construction alambiquée. Pas véritablement enthousiasmée, donc. Mais un roman qui, à mon avis, mérite d'être découvert.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
neurontin
  17 janvier 2019
Superbe premier roman ! Bien sûr quelques petites fragilités dues au jeune âge de l'auteur par contre j'ai été particulièrement séduit par l'intrigue et sa très bonne connaissance des coutumes chinoises et japonaises. J'ai ressenti beaucoup d'émotion à la lecture de ce roman. de plus, le monde des yakusas dans lequel évoluent les personnages rajoute à l'intrigue un côté particulièrement passionnant. Les caractères des différents personnages sont particulièrement fouillés et on se prend d'affection pour eux! Il est difficile de lâcher son livre quand on l'a commencé.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Elle s’immobilisa devant la porte du bureau de son supérieur. Un homme ni sympathique ni antipathique. Insipide. Visage banal, coupe de cheveux banale, lunettes banales. Un homme ni vieux ni jeune du haut de sa quarantaine passée. Un homme qui passait son temps dans son bureau, qui n’avait aucune affinité avec les enfants et qui se servait d’eux pour vivre son existence insipide, dans un des immeubles de Ginza. Hua ne voyait en Ikichi Bunta qu’un patron malhonnête qui ne savait même pas parler correctement chinois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Elle n’avait rien à dire à cette femme étrange qui avait débarqué dans sa vie et lui en avait retiré toutes les saveurs. Elle tentait de percer le secret de ce corps mince, aux tenues les plus chic et les plus luxueuses, et de ce visage encore plus fin que celui de sa mère, lèvres pulpeuses, nez parfaitement dessiné, yeux en amande, sourcils soigneusement épilés, le tout encadré par une cascade de cheveux noirs coupés net au niveau de la taille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Les femmes, les enfants… Ce n’était pas son monde et ça ne le serait jamais. Ces jérémiades, ces attachements, cette douceur écœurante l’exaspéraient. Il en était certain : sur cette terre, les bons sentiments n’étaient rien d’autre que des anomalies. Un mirage. Car l’univers qu’il connaissait était bien réel, lui. Et il n’y voyait que violences et misères. Pourquoi s’en plaindre alors que c’était ça, la vraie vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Elle aperçut à sa droite un bassin rempli d’eau, le choyuza5, mais détourna rapidement le regard, peu désireuse de se purifier avant d’accéder au sanctuaire. Puisque le shintoïsme laissait entendre que les choses souillées venaient de l’extérieur, ce n’était pas en mouillant ses mains et sa bouche qu’elle allait laver la noirceur d’une âme pourrie de l’intérieur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Elle était lasse de cette existence fade, réglée par sa tante qui voulait faire d’elle une enfant parfaite. Mais elle n’était jamais parvenue à exprimer clairement son désarroi avec ses mots d’enfant, et ses plaintes ne semblaient que pur caprice.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3099 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre