AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290202722
448 pages
Éditeur : J'ai Lu (02/10/2019)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 427 notes)
Résumé :
Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos? Comment trouver l’amour? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal. Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire….

Gilles Legardinier confirme brillamment qu’il n’a pas son pareil pour allier le rire à l’émotion. Qui n’a jamais rêvé de tout oublier pour recommencer ? A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (142) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  13 février 2019
Viens de commencer ce roman. Stop.
J'en peux déjà plus...Stop.
Trouve le début poussif, pleins de phrases "philosophie-de-comptoir" , un ton artificiellement guilleret. Stop.
Essaie de m'accrocher . Stop.
Ne comprend pas (médicalement parlant) pourquoi l'héroïne a perdu la mémoire pour certaines choses compliquées, et a toute sa tête pour d'autres. Stop.
Ne supporte pas le personnage principal. Stop.
Ne suis pas sensible à l'humour de l'auteur . Stop.
D'ailleurs, me rend compte que de cet auteur , je n'ai aimé que sa première comédie " Demain j' arrête". Un titre prémonitoire ...
Sur le sujet de l'amnésie , avais adoré une comédie de Sophie Kinsella. Ne me souviens plus exactement du titre . Un truc avec "... la mémoire qui flanche".
" Lexi Smart a la mémoire qui flanche", voilà, c'est ça.
Stop.
Ferait mieux d'arrêter ma critique, ( qui n'en est pas une), avant de me faire lyncher par les fans de Legardinier et ils sont nombreux ! Pourquoi , son humour ne marche plus avec moi ? . Stop.
Allez promis, " Demain , j'arrête ! ", de lire du Legardinier si c'est pour en dire des bêtises … Stop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7023
cicou45
  28 novembre 2018
Je sais qu'en général, je ne suis jamais déçu avec les romans de Gilles Legardinier et celui-ci n'a pas fait exception à la règle (même si j'ai parfois trouvé quelques lourdeurs mais bon, ça passe très bien). Il est vrai que depuis que je connais cet auteur, j'ai trouvé exceptionnel qu'il puisse écrire à la manière d'une femme (c'est ce que je dis toujours à mes lecteurs en bibliothèque et je suis ravie qu'il s'en explique dans les toutes dernières pages de cet ouvrage, ce qui ne me fait que l'admirer encore plus en tant qu'auteur mais aussi en tant qu'homme).
Qui n'a jamais eu des regrets dans la vie, qui n'a jamais voulu pouvoir effacer de sa mémoire certains souvenirs parfois trop douloureux ? C'est ce qui va en quelque sorte arriver à notre héroïne, Laura, sauf que cette dernière, ne pourra pas sélectionner ce dont elle veut se rappeler et ce dont elle préfère oublier. Suite à une très mauvais chute de poney, Laura se voit dans l'obligation de recommencer sa vie de zéro. Tout devoir réapprendre sauf que chez elle, cela ne se fait pas comme une enfant mais en manière accélérée. C'est sa meilleure amie Lucie qui va devenir son coach autant bien pour réapprendre à se servir des objets de tous les jours mais aussi en lui donnant de nombreux conseils, notamment pour ne pas tomber dans les bras du premier bellâtre qui lui fera la cour. Oui, avec leur sourire ravageur et leurs beaux discours, les hommes sont souvent champions pour attirer les jeunes filles un peu trop naïves dans leur lit et même cela, Laura va en faire de nouveau l'expérience. Travaillant dans un centre social, elle va être confrontée de plein fouet avec la triste réalité. Bref, beaucoup de choses qu'elle ne comprendra pas au premier abord (comme nombre d'entre nous d'ailleurs), dont elle s'offusquera mais dont elle devra apprendre à vivre avec. Même si en se réveillant de sa période de coma, Laura s'est prise pour une princesse (c'est là que j'ai trouvé qu'il y avait certaines lourdeurs), elle va devoir vite redevoir descendre sur terre et à défaut de vivre dans un monde enchanté, apprendre qu'il ne tient qu'à elle pour que celui-ci devienne meilleur !
Un roman sans prise de tête, extrêmement bien écrit et que j'ai pris le temps de déguster afin de faire durer un peu plus le plaisir. On a toutes (et tous car messieurs, cette lecture s'adresse aussi à vous) le droit de rêver un peu, non et pourquoi pas en replongeant dans cette si belle période de l'insouciance que l'on appelle l'enfance ? Un livre à découvrir et à faire découvrir et à cette approche de fêtes, une très bonne idée de cadeau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          421
pyrouette
  18 mars 2019
J'ai quelques point communs avec Laura : je travaille dans un centre social et je vois le meilleur en chaque personne avec des yeux d'enfant naïve. Par contre je n'ai pas Amour pour me défendre dans le cadre de mon travail et les agressions verbales sont nombreuses, les menaces encore plus…
Laura a un accident de poney et redécouvre la vie avec des yeux d'enfant. Elle doit tout réapprendre : les gestes de la vie quotidienne mais aussi les règles de vie en société.
Si faire les courses, réapprendre à cuisiner, à manger, à s'habiller l'amusent, ce qu'elle découvre pour le reste la sidère. Comment trouver un sens à sa vie dans ce monde?
Elle doit faire confiance mais se méfier en même temps, aider des gens qui sont dans le besoin mais faire face à certains plus que belliqueux, ne plus se faire abuser par un homme.
Bref Laura vit de belles choses mais doit se protéger. Ses amies sont présentes, ses frères aussi et elle renoue avec son père et sa belle-mère.
Le médecin qui la suit dans sa rééducation lui révèle quelques petits secrets sur la mémoire et les souvenirs, ce qui aidera Laura à faire la part des choses et à chercher le principal.
Certes c'est un livre bourré de bons sentiments avec des scènes cocasses mais il révèle aussi une fêlure, une réalité. Nous sommes tous à la recherche d'un monde meilleur, d'un sens à notre vie.
Lien : http://pyrouette.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          391
gruz
  11 octobre 2018
Il fait jour, encore un peu chaud. Je débute ma lecture du nouveau roman de Gilles Legardinier. Je sais que je vais y retrouver ma dose annuelle de drôlerie et d'émotions, d'empathie et de belles valeurs.
Plus tard… Il fait nuit, un peu froid. Ma lecture terminée, j'ai le sourire aux lèvres, et du baume à l'âme. Je me sens bien, empli de cette formidable humanité qui transpire de ce roman une fois de plus. Je me sens apaisé face à la violence journalière, mieux connecté avec mes semblables. Parfois, c'est juste une histoire de réglage.
Pas d'angélisme dans tout ça, l'auteur ne me (nous) parle pas de gens extraordinaires. Ses héros sont du quotidien.
Gilles Legardinier ne ment pas, une fois encore. Il ne triche jamais, sa sincérité est touchante et sa bienveillance communicative (et ses quelques coups de griffes bien sentis).
La couverture promettait un récit explosif, truculent et drolatique. Pas de tromperie sur la marchandise, je l'ai dit, l'auteur ne ment jamais.
Chaque nouveau roman a sa propre coloration, une nuance, une pigmentation particulière, tout en restant du Legardinier pur jus. La version 2018 est particulièrement désopilante. Explosions de couleurs vives.
Le sujet s'y prêtait tout particulièrement. Laura perd la mémoire, dans une situation rocambolesque. Voilà qu'elle ne se souvient plus à quoi servent les choses et pourquoi on fait ce qu'on fait.
Imaginez un personnage qui ne sait plus se servir des objets de tous les jours, tout en ayant gardé une certaine capacité relationnelle. Scènes délirantes en perspective, et une jubilation de tous les instants à la suivre redécouvrir les plaisirs (et les douleurs) du quotidien.
Sa naïveté retrouvée est une formidable source de rafraîchissement et de réflexion. Car oui, n'en déplaise à certains, les romans de Legardinier font réfléchir sur le monde qui nous entoure et surtout, sur la manière dont on l'appréhende.
Après son accident, Laura a retrouvé cette soif de découverte, son regard d'enfant (et le comportement qui va avec). Cette perte de mémoire lui permet de porter un regard neuf sur la société et les gens qui la composent. Une prise de distance involontaire qui lui fait ressentir quelles sont les vraies priorités dans une vie.
C'est une vraie chance que de ressentir instinctivement le sens des choses et de redécouvrir l'importance des gens qui côtoient votre existence. Parce que le salut vient des autres, parfois on a tendance à l'oublier.
Il fait peut-être nuit, mais je n'ai pas froid. Rire réchauffe. Ressentir des émotions simples et vraies ravive le feu intérieur qui fait vivre et non plus survivre. Comprendre les autres permet de dégeler le quotidien, et de ne pas chercher trop loin ce qui est juste à côté de nous pour nous enflammer.
J'ai encore menti est criant de vérité. Gilles Legardinier y est particulièrement en verve, inspiré par un sujet qui avait tout pour qu'il donne libre cours à sa facétie et aux émotions vraies. A l'image de la couverture, un roman Totalement Naturellement Touchant.
Lien : https://gruznamur.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
coquinnette1974
  01 novembre 2019
Je n'ai pas résisté à m'acheter en poche : J'ai encore menti ! de Gilles Legardinier.
Laura se pose beaucoup de questions.
Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l'on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l'amour ?
Trop de doutes pour être heureuse, trop d'envies pour se contenter du banal...
Jusqu'au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire….
J'ai encore menti ! est un roman sympathique toutefois je dois avouer que j'ai été moins convaincue par cet ouvrage ci que par certains roman de Gilles Legardinier !
Certes, j'ai passé quelques heures agréables en compagnie de Laura mais je ne suis pas certaine d'en garder un grand souvenir.
Laura perd la mémoire et il y a au début quelques scènes très amusantes, étant donné qu'elle ne se souvient de rien et se prend pour la majesté ! En plus, elle doit tout réapprendre ! C'est loufoque, amusant, mais très rapidement j'ai trouvé ça répétitif et pas toujours crédible. Laura a une personnalité forte, elle en fait beaucoup.... mais alors.. beaucoup trop ! C'est un peu lassant.
Comme la jeune femme est totalement déjantée, et certaines de ses amies aussi, j'ai rit à plusieurs reprises. Je me suis amusée dans l'ensemble. Tout en déplorant quand même certaines longueurs ici et là ; et le fait que ce soit trop par moment.
Mon avis est donc assez mitigé, je vais mettre seulement trois étoiles et demie car ce n'est pas à mon sens le meilleur roman de l'auteur. Après.. chacun ses goûts :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241

critiques presse (1)
LeJournaldeQuebec   05 février 2019
Qu’arrive-t-il lorsqu’un accident efface complètement la mémoire ? Le romancier à succès Gilles Legardinier explore cette piste intéressante dans son nouveau roman J’ai encore menti !, une comédie dramatique qui fait rire et réfléchir.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
cabecoucabecou   22 mai 2020
- Elle s'est fait traiter de "fonctionnaire". C'est une insulte ?
- Dans l'imagerie collective de notre pays, le fait d'avoir un emploi à vie dans une administration fait automatiquement de toi une feignasse qui vit aux crochets de ceux qui payent des impôts.
- On est des feignasses ?
- Certains oui, mas pas plus qu'ailleurs. Au départ le service public étai supposé assurer le bien commun et garantir l'intérêt général, alors que le secteur privé devait gérer le développement et la prospérité en proposant tout ce dont les gens peuvent avoir envoie ou besoin.
(…)
(…) Fonctionnaire ou privé, ce n'est plus le débat, le vrai problème c'est la mentalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cabecoucabecou   22 mai 2020
L'arrivée du crépuscule exacerbe les solitudes, accentue les vides.
Commenter  J’apprécie          20
cabecoucabecou   22 mai 2020
Je n'ai plus beaucoup d'illusions, et sans illusions, l'espoir entre en soins intensifs.
Commenter  J’apprécie          00
cabecoucabecou   22 mai 2020
Je n'ai jamais eu envie de mourir, mais je me suis constamment demandé comment vivre.
Commenter  J’apprécie          00
cabecoucabecou   22 mai 2020
(…) à trop prétendre offrir, on finit par proposer n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gilles Legardinier (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Legardinier
Gilles Legardinier vous présente son ouvrage, "Pour un instant d'éternité" aux éditions Flammarion. Entretien avec Marie Foache.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2353968/gilles-legardinier-pour-un-instant-d-eternite
Notes de musique : Free Music Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Gilles Legardinier ?

En quelle année est né Gilles Legardinier ?

1960
1965
1970

8 questions
99 lecteurs ont répondu
Thème : Gilles LegardinierCréer un quiz sur ce livre
.. ..