AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374180581
Éditeur : Des Ronds dans l'O (12/09/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Acculé par ses créanciers, Lupin et son assistant déploient des trésors d'imagination pour récupérer des fonds. Course-poursuite dans les entrailles de Paris à la recherche d'un faussaire génial, enquête sur la disparition de dessins de maîtres, musique et crânes horrifiques sont au menu de cette histoire haletante, rebondissante et drôle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
yanndallex
  24 septembre 2018
Voilà une petite BD dite "animalière", ou les personnages sont des animaux anthropomorphes.
Ce récit est librement inspiré des aventures d'Arsène Lupin "les douze africaines de béchoux" de Maurice Leblanc.
Le dessin :
Le trait, tout à la fois épais et délicat de Joël Legars est abordable à tout public. le style est simple et particulièrement épuré.
Les fonds de vignette ne sont pas particulièrement développés mais permettent de développer l'imagination de tout un chacun.
Les personnages de type anthropomorphiques mais plus caricaturés que réalistes apportent d'entrée de jeu une touche d'humour.
On connait tous un individu qui ressemble tantôt à la grenouille, tantôt au chat ou aux lapins etc...
Les effets sont discrets mais fort appréciables car ils donnent vie au dessin et intensifient l'aventure.
J'ai beaucoup apprécié aussi les quelques cases en semi effet "ombres chinoises". Cela apporte un certain charme et une certaine poésie et délicatesse.
Les couleurs sont vives et chatoyantes, amplifiant ainsi admirablement bien les émotions véhiculées par le dessin lui-même.
Les mises en scène restent singulières et rustiques, malgré l'environnement urbain, afin de ne pas trop interpeller ou distraire les lecteurs.
L'auteur amène donc son récit à la portée d'une large audience afin que n'importe qui puisse témoigner du cambriolage et du talent d'Arsène Lupin en tant que détective...
Le scénario :
Et oui dans cet opus, notre héros passe plus pour un détective qu'un célèbre crocheteur. Il met ainsi à bon escient ses facultés de sympathique truand.
Nous trouvons donc un Arsène Lupin contemporain, homme d'affaire au bord de la faillite, faisant preuve d'une imagination hors norme pour palier à ses ennuis financiers.
Bien sur ses "solutions" ne sont pas des plus louables et même totalement illégales, mais c'est ce décalage de ce monde sociétal avec des méthodes farfelues d'escroquerie qui rend l'histoire loufoque et comique.
Et les scénaristes ne s'y sont pas trompés, l'effet est là ! La lecture de cette BD fera bien sourire les plus grands d'entre nous.
L'humour est bien présent et c'est fort agréable.
Les dialogues sont fluides et bien amenés. Les personnages sont tous sympathiques et attachants (et en particulier notre Arsène Lupin).
Le découpage est classique, bien fait, alternant des pages de 5 à 9 cases rectangulaires plus ou moins grandes avec une rigueur particulière dans leurs formes.
L'ensemble est ponctué par quelques pleines pages qui viennent ainsi distraire l'intellect.
Des ronds dans l'O l'annonce et il s'agit bien là d'une BD pour toute la famille !!
Petits et grands apprécieront le moment de lecture, mais attention à rester vigilant tout de même car il se pourrait aussi que ce soit un piège d'un cambrioleur qui oeuvre pendant votre concentration....
J'ai beaucoup apprécié.

Lien : http://www.7bd.fr/2018/09/un..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Janelle2
  09 janvier 2019
Nous sommes dans la période Agence Barnett et Cie d'Arsène Lupin. Ce dernier va donc jouer les détectives pour retrouver des documents volés à l'inspecteur Béchoux chez le faussaire Gassire, et au passage essayer de doubler les voleurs.
Lupin est ici représenté sous forme d'un chat noir. Son assistant Alain est un renard au long nez. Les autres personnages sont chien, grenouille, cochon, oiseaux...
Je n'ai pas du tout accroché aux dessins. le style et le choix des animaux ne m'ont pas du tout convaincue. Les couleurs sont souvent criardes.
En tant que fan d'Arsène Lupin, je trouve le personnage trop caricaturé. Où est son élégance ? Son côté cabotin est trop poussé au ridicule.
L'autre point qui m'a dérangée c'est de ne pas arriver à situer l'époque à laquelle se déroule l'histoire. Même si ce n'est pas important, d'autant plus que l'on est déjà transporté dans un mode d'animaux humanisés, je trouve certains bâtiments et certaines tenues très contemporaines, alors que d'autres objets semblent venus tout droit des années 60-70.
De mon point de vue, ce qui sauve le tout, c'est l'histoire qui m'a tenue jusqu'au bout. J'ai bien envie de lire la nouvelle originale.
Ceci dit, à peine le livre reçu, j'ai trouvé mes jumeaux de 10 ans en train de lire la BD à 4 yeux : "C'est génial maman, on adore !". Au rythme où ils l'on lue, pas de doute elle leur a plu ! Et c'est vrai qu'il y a de l'aventure, de l'action et du suspense.
Donc, ce livre a bien trouvé son public auprès des enfants sans connaissance préalable d'Arsène Lupin et d'une génération qui aime les couleurs qui flashent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aurore666
  16 janvier 2019
Tout d'abord, je tiens à remercier la masse critique de Babelio et la maison d'édition Des Ronds dans l'O pour la découverte d'Arsène Lupin au travers de cette BD.
Cette BD nous présente une version contemporaine des célèbres aventures d'Arsène Lupin, le célèbre personnage de Maurice Leblanc. Il s'agit d'ailleurs d'une adaptation d'une de ses aventures "Les douze Africaines de Béchoux". L'auteur a choisi d'en faire une BD animalière, avec des animaux qui parlent, bien sûr. Ce choix nous emmène vers une version qui correspond à un large public. de ce fait, cela permet de découvrir Arsène Lupin d'une manière originale et très abordable pour les plus jeunes ou pour les personnes qui ne le connaîtraient pas encore. Les personnages sont caricaturés, ce qui apporte directement une touche d'humour au dessin. Les couleurs employées sont très voyantes et le style des dessins est simple. Tout cela apporte une touche de dynamisme tout en laissant place à l'imagination. Les planches respectent un schéma assez traditionnel, avec un découpage classique des vignettes.
En ce qui concerne l'histoire, notre personnage principal, Arsène Lupin, est un homme d'affaires dont l'entreprise est au bord de la faillite. Pour pallier à la situation catastrophique de l'Agence Barnett, il va jouer les détectives dans les rues de Paris et tenter de retrouver, avant l'inspecteur Béchoux, des documents volés chez le faussaire Gassire. Bien entendu, il n'est pas le seul à la recherche des documents et compte doubler tout le monde. Même si, ici, il tient principalement un rôle de détective, il ne faut pas oublier qu'il est avant tout un voleur hors-norme et dont la malice n'a pas de limite pour parvenir à ses fins, même si les moyens employés sont parfois douteux. L'histoire est rythmée et les dialogues plein d'humour. On n'a pas le temps de s'ennuyer en suivant les aventures de nos protagonistes.
Vous savez que j'aime beaucoup partager mes lectures avec des membres de ma famille, donc, j'ai volontairement laissé "traîner" la BD et, même si, personnellement, j'ai beaucoup apprécié la revisite de ce célèbre thriller policier mais mon mari, lui, l'a moins appréciée. Il n'aime pas les dessins qu'il trouve trop simples et l'histoire va trop vite, ne laissant que peu de suspens, selon lui...
Lien : http://lecoindeslecturespart..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
julienlechti
  19 décembre 2018
Livre reçu pour la masse critique de décembre, faut être honnête, je ne suis pas super fan.
L'histoire est intéressante, mais le dessin me gêne beaucoup, trop simplifié pour moi (question de gouts).
On retrouve un Arsène Lupin espiègle, plein de malice, mais personnellement je trouve ça plat.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
BDGest   05 novembre 2018
Congédiant monocle et chapeau haut de forme, il propose un récit enlevé qui se déroule à toute vitesse. Il vise de toute évidence à séduire un public jeunesse et il tire bien son épingle du jeu. Cela dit, le lien avec l’univers de l'écrivain se révèle ténu.
Lire la critique sur le site : BDGest
autres livres classés : Paris (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre