AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236914114X
Éditeur : Libretto (11/09/2014)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Traquée par la Gestapo, une jeune doctoresse tchécoslovaque doit lier son destin à Joza, un "idiot de village" qu'elle a remis sur pied. Pour effacer toute trace, il lui faut suivre cet homme jusque dans ses montagnes, en Moravie, et devenir sa femme. En un instant, Eliska abandonne une vie pleine de promesses, des amis aussi brillants qu'elle-même, un amant bien en vue, une carrière. Là-haut, elle trouvera une baraque au sol d'argile, un village d'hommes rustres et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  01 mai 2015
Tchécoslovaquie sous l'occupation allemande, pendant la deuxième guerre mondiale, à Brno,Eliska,jeune médecin ,travaille dans un hopital. Son chef de service Richard, l'utilise pour acheminer le courrier d'un réseau de résistants. Avec la fuite de ce dernier à l'étranger, son meilleur ami,cerveau du réseau, va organiser la fuite d'Eliska avec un de ses patients Josa en lui forgeant une nouvelle identité. Josa est simple d'esprit et travaille dans une scierie dans la montagne à Zelany, et deviendra son époux par force majeure.
Eliska est projeté dans une autre orbite,alors qu'elle aurait pu être l'étoile des colloques internationaux en tant que médecin, elle vivra dans cette montagne, femme de Josa, mais trouvera quand même le bonheur (la différence essentielle résidait bien dans le fait que là-bas ,j'eusse été heureuse en tant que vainqueur,alors qu'ici je l'étais en tant que vaincue"p.76).
C'est une magnifique histoire d'amour et d'amitié dans une montagne sauvage,peuplée d'étonnants personnages comme Lucka ,la guérisseuse,Zena,la veuve aux mains d'or,Lipka,le beau jeune homme parlant la langue des chiens,un prêtre qui vit ce qu'il prêche avec une simplicité sidérante.....et bien sûr,Josa,cet homme qui va se révéler très loin d'être un idiot.
Un petit roman qui m'a énormément touchée,aussi bien par son histoire et son contexte,-cette montagne,un havre de paix en pleine guerre,qui prône des valeurs simples et essentielles-,que sa prose poétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
andras
  15 mars 2018
Nous sommes en 1942, à Brno, une ville du "Protectorat de Bohême-Moravie" sous le joug nazi. Eliska, la narratrice du livre, est une jeune femme médecin qui exerce à l'hôpital de la ville, où elle s'attache à un patient, Joza, qui, quand elle l'a aperçu la première fois, lui a fait penser au "bossu de Notre-Dame", un "simplet des montagnes" qui sait l'émouvoir avec des histoires de son pays et de son village, Zelary. Eliska sert aussi, au sein de la Résistance tchèque, comme agent de liaison de Richard, son chef de service et son amant. Un jour, son ami Slavek vient lui apprendre que le réseau est découvert, que Richard a fui à l'étranger sans avertir quiconque et qu'elle doit elle aussi s'enfuir de toute urgence. La seule couverture que lui propose Slavek est qu'elle parte en train avec Joza, pour l'épouser une fois chez lui à Zelary, petit village de montagne à la frontière entre la Moravie et la Slovaquie.
C'est là qu'ils débarquent tous les deux, c'est là qu'ils vont apprendre à se connaître. Comment la belle Eliska (devenue Hana) et cet ours mal léché, mais si touchant, de Joza vont-ils pouvoir se supporter ? Comment Hana va-t-elle s'acclimater à ce village où tout est si différent de Brno ? le récit bascule dans une sorte d'ode à la vie simple, aux charmes de la nature et aux douceurs de l'amitié des bêtes. Même les soins de Lucka, la guérisseuse, semblent, dans ce village, plus efficaces que ceux qu'un médecin peut dispenser. Eliska-Hana vit une sorte de parenthèse enchantée. Hana a laissé la défroque d'Eliska sur le bord de la route et s'est muée en sauvageonne, toute étonnée que les bras de son Quasimodo ne l'aient pas écrasée en se refermant sur elle. En psychanalyse, on parlerait de refoulement mais que viendrait faire ici la psychanalyse ? On a l'impression qu'Hana a décidé de ne plus penser, de ne plus porter aucun jugement, à l'instar de son Joza, toujours magnanime, qui est devenu son modèle. Puis la réalité de la guerre viendra se rappeler à elle et à nous, lecteurs.
C'est un très beau récit, à mi-chemin entre le conte et le témoignage. Une histoire qui laisse aussi quelques questions en suspens et c'est aussi la marque des textes mythologiques ou des romans qui ont la vie longue et qui se bonifient avec le temps. Un grand merci à Bookycooky qui me l'a fait découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
Josephine2
  13 mai 2015
Une belle lecture que celle de « La belle de Joza ». Nous sommes en Tchécoslovaquie, au tout début de la 2ème guerre mondiale.
Eliska fait passer des courriers qu'elle dépose à différentes adresses. Jusqu'au jour où elle sait qu'elle est suivie. Elle suit la procédure : elle se réfugie dans un appartement et attend que l'homme soit parti pour rejoindre l'hôpital où elle exerce en tant que médecin.
Elle se voit contrainte d'abandonner sa vie et de partir avec Joza, alors hospitalisé, homme frustre et renfermé sur lui-même, à la force herculéenne.
Tout le monde le craint justement pour ça. On dit même de lui qu'il est idiot.
Il l'emmène avec lui dans son village retiré dans les montagnes. Ils se marient. Pour Eliska, c'est le jour et la nuit. Elle doit renoncer « au confort », électricité, eau… Elle se retrouve au moyen-âge. Tous les deux vont devoir s'apprivoiser. Joza est une bonne personne très forte, mais également très sensible. Ce qui les rapprochera, aussi, c'est leur amour pour la nature.
Eliska ne se démonte pas et va s'investir dans la vie du village et apprendre, apprendre à tout faire de ses mains, à cuisiner, à jardiner, à créer, à coudre, à broder…
Elle va faire la connaissance des gens du village et s'investira auprès de la vieille Lucka, personnage atypique, que tout le monde craint et redoute et qui est un peu la rebouteuse du village. Elle connaît tous les secrets des familles. Eliska et Lucka soulagent et soignent les gens du village, elles font également les accouchements.
Peu à peu, petit à petit, Eliska fait partie du village.
Mais la guerre étant là… si vous voulez connaître la suite, alors il faudra lire le livre.
Ecriture fluide et agréable, une belle découverte et bravo à l'écrivaine qui avait 82 ans lorsqu'elle a écrit ce livre.
Encore merci à Bookycooky, Babeliot qui m'a donné envie de lire ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
mayim
  11 juin 2019
Eliska est une jeune femme médecin qui à Brno, en Tchécoslovaquie, est poursuivie par la Gestapo. Elle doit alors s'enfuir et se cacher dans un coin reculé de campagne en se mariant à un rustre. La peur est grande, le choc est rude mais cet exil forcé va la transformer à jamais.
Les portraits de ce roman, que ce soit le personnage principal ou les fortes personnalités du village, sont magnifiques, fins et justes. Eliska subit d'abord difficilement son sort mais elle va finir par s'ouvrir à ce monde nouveau pour elle. C'est dans cette prison en pleine nature, à la fois belle et hostile, qu'elle va progressivement se laisser aller à la découverte, à l'observation étonnée et finalement va prendre part à cette nouvelle vie. Subtilement, son regard change, d'abord sur les autres puis sur elle-même car elle découvre des relations vraies, la beauté derrière les apparences et finalement la liberté d'être.
Un roman d'une très grande sensiblité et justesse psychologique.
Commenter  J’apprécie          100
LaBiblidOnee
  16 avril 2015
L'héroïne est Eliska, une jeune femme médecin en Tchécoslovaquie qui a apparemment rendu quelques services à la résistance contre les allemands et est à présent en danger… Pour échapper à la Gestapo et quitter la ville, elle demande à un patient qu'elle vient de sauver, Joza, de l'épouser. Vrai homme des montagnes et n'en sortant jamais, il est la couverture parfaite pour elle. Sauf qu'a priori, ils ne sont pas amoureux.
Arrivée dans les montagnes pour y vivre sa nouvelle vie, tellement éloignée de l'ancienne où elle avait un vrai rôle en tant que femme émancipée, Eliska se sent découragée et effondrée. Elle se demande comment vivre aux côtés de cet inconnu qui n'est ni beau, ni bavard, ni démonstratif… Elle craint même qu'il ne soit moins gentil qu'il n'en a l'air… A moins qu'il ne soit l'idiot du village ? Mais au fil du temps, nos deux tourtereaux apprendront à se connaître, à se respecter… Et à s'aimer ? A travers le regard d'Eliska, Joza semble se transformer et devient beau, fort, aimant : le meilleur mari que l'on puisse espérer… Mais la guerre se rapproche et les soldats atteindront eux aussi bientôt les montagnes…

*****
Un remake de la Belle et la Bête, une histoire presque banale voire téléphonée, un récit très court, presque trop… Trop ? Mais alors, ce serait bien ? Eh bien oui : Madame Legatova est une conteuse née, sa plume légère et poétique nous attrape dès le départ et nous envoûte au contact de ce couple timide, pudique et émouvant, pour ne plus nous lâcher.

C'est vrai, j'aurais aimé avoir en parallèle la vision de Joza sur leur histoire, j'aurais aimé que leur intimité nous soit plus dévoilée et la transition de leurs sentiments plus détaillée… Mais c'est en suggérant que l'auteure nous éprend de son récit et de ses personnages. Un récit magnifique et tout en finesse. On voudrait juste se nourrir un peu plus de leur amour qui devient de plus en plus pur. Mais le lecteur et les personnages en auront-ils le temps… ? Un moment de vie qui nous incite à regarder au-delà des apparences, à apprécier la simplicité d'une vie de petits bonheurs… et à profiter de ce qui nous est offert pendant qu'il en est encore temps ! Une jolie adaptation de ce conte de fées, tout en douceur.

Lien : http://onee-chan-a-lu.public..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
santorinsantorin   31 mai 2019
"Amour" est le mot le plus mal considéré du vocabulaire. On peut presque tout nommer ainsi. Toutes les convoitises, les habitudes égoïstes, l'envie, et même la haine et l'arrogance.
Ma relation à Joza méritait un examen.
Elle était indicible. Du moins, elle n'était pas simple. C'était de l'amitié, de la tendresse, de la compassion, mais aussi de l'angoisse et du désespoir.
Tout cela formant une soudure infrangible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Josephine2Josephine2   13 mai 2015
Page 121
Nous ne recevions pas d’argent. Les pauvres nous régalaient d’une slivovice que je sentais, dès la première gorgée, jusque dans mes doigts de pied. De chez les riches, nous emportions des paniers garnis : viande fumées maison, œufs, lard, beurre, grandes tartes aux fruits.
Mon savoir universitaire ne signifiait rien. Les leçons utiles, je les ai reçues ici. J’ai vu des chaumières à moitié vides, littéralement bues par la brute épaisse, des enfants battus et sous-alimentés, des petits vieux courbés, mais aussi des hommes fourbus, victimes de l’intempérance et de l’avidité des femmes. J’ai rencontré des mentalités arriérées, de l’égoïsme dépravé, une avarice insensée, et, d’un autre côté, une humilité angélique, la patience, la vaillance et l’amour.
Le monde de l’âme humaine, avec ses deux pôles irréconciliables, tournait ici comme une roue de moulin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BookycookyBookycooky   01 mai 2015
Le monde de l'âme humaine,avec ses deux pôles irréconciliables ,tournait ici comme une roue de moulin.
-Pourquoi tant de méchancetés entre les gens! soupirais-je.
Ce n'était pas une question.
Lucka répondit tout de même:
-Parce qu'ils ne savent pas vivre.
Commenter  J’apprécie          130
kathelkathel   15 janvier 2015
Bien que Joza ne m’eût jamais fait le moindre mal, au contraire même, je vivais dans un tension permanente. Des pressentiments me tourmentaient. Et si tout venait à changer ? Et si j’étais seulement en train de consumer mon ancienne supériorité de médecin, de la vider tout entière comme le contenu d’un ramequin ?
Un jour, le fond apparaîtra, l’heure de vérité sonnera et le mufle en mon mari se révélera.
Pour l’instant, nous jouons encore à ce vieux jeu du docteur et du patient.
L’incertitude, pourtant, flotte dans les airs comme une clochette qui tinte de temps à autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BookycookyBookycooky   30 avril 2015
Bıentôt je découvris la source d'où jaillissait la suggestivité des récits de Joza.C'etait son âme.Il me disait des contes.Ce qui était épatant,c'était qu'ils les avait réellement vécus.p.17
Commenter  J’apprécie          130
autres livres classés : littérature tchèqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Kveta Legatova (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3381 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..