AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782824210575
342 pages
La Bourdonnaye (27/05/2015)
3.12/5   13 notes
Résumé :
D., alias Azraël, est l’archange de la mort. Son job, c’est de séparer l’âme du corps des humains pour leur permettre de rejoindre l’au-delà, au moyen de sa faux. Jusqu’au jour où un mystérieux voleur la lui pique, alors qu’il est encore certainement trop occupé à cuver pour faire attention à ses affaires.

Gros problème : sans la Faux, les hommes ne peuvent plus mourir. Et, faute de mieux, des hordes de Deathless, des Sans-Mort, âmes errantes enchaîné... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,12

sur 13 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
1 avis

odin062
  07 juillet 2015
Je viens de finir les thanatonautes de Bernard Werber et je dois dire que j'en avais un peu mare de cette vision « Dieu » vs « Diable » avec les anges tout autour. Et voici que je reçois dans ma boite, le livre masse critique que j'ai commandé. Cela fait toujours plaisir de recevoir un livre, et j'en remercie les éditions La Bourdonnaye et Babelio, mais je dois bien avouer que sur ce coup, je n'étais pas follement ravi par ma lecture prochaine.
Pourtant, en ouvrant le colis, l'objet m'a tout de suite attiré. Belle couverture douce au touché pour un livre de quelques 400 pages. Bon il faut que je me lance. Pourquoi j'avais choisi ce livre ? Et bien c'est le premier livre d'un paléontologue qui… écrit sur un sujet religieux ! Il faut bien avouer que c'est quelque peu intriguant ! Alors je me suis lancé…
L'histoire est simple en apparence : L'ange de la mort s'est fait voler sa faux et il doit à tout prix la retrouver s'il ne veut pas perdre son titre d'ange, voir mourir de Sa main. Mais là ou l'histoire se complique, et devient intéressante, c'est que les apparences sont trompeuses. Qui est à l'origine de ce vol ? Satan ? Un ami ? Dieu ? Un Homme ? Des satanistes ? Des chrétiens ? Grand mystère autour de cette faux et l'auteur nous fera rebondir tout le long du livre sur diverses hypothèses.
Et oui car, bien que ce soit son premier roman, ce livre est un véritable thriller aux accents mystique. On en oublie au final cette idée religieuse, on se retrouve embarqué dans un pur roman fantastique ou des forces s'affrontent autour des simples Hommes. Les personnages sont très charismatiques, plutôt badboy dans l'ensemble. Pas beaucoup d'humour mais des phrases qui font mouches et cela est amplement suffisant pour donner du peps à ce roman. Pour un premier roman, on note quand même des imperfections : des longueurs dans les scènes d'affrontement et peut être un petit manque de folie mais cela reste un premier roman!
Non vraiment, il ne me faisait pas rêver au départ mais il m'a emporté au bout de seulement quelques pages. Que faut-il demander de plus ? Encore un excellent roman et la découverte d'un auteur à suivre via une édition de Masse critique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
TheLovelyTeacherAddictions
  28 août 2015
A chaque fois que je découvre en SP un roman de la maison d'édition La Bourdonnaye , je ressens la même sensation . Sans eux , je n'aurais pas forcément fait attention à ce titre malgré sa couverture plus que rock'n roll. Et pourtant je serais passée à côté d'un roman hors norme et d'un thriller palpitant.

Quand on lit le résumé, on pourrait croire qu'il s'agit un roman assez "biblique" et qu'il faut donc des connaissance assez poussées dans ce domaine. Sachez que je suis complétement athée et que donc je n'ai que des connaissances dites de bases. Pour moi , le contexte biblique ne sert que de toile de fond et les protagonistes deviennent des personnages de fiction dans une aventure déjantée à la quête de l'objet perdu.

D , aussi nommé Azraël est donc le premier archange de la mort et sans sa Faux , il se retrouve dirons nous au chômage technique et dans la panade car il met toute son entreprise ( à savoir le paradis) en danger. Sans elle plus de séparation des âmes et des corps et donc une aubaine pour la concurrence ( ici l'enfer) de s'approprier les Deathless. Comment un personnage aussi important a t-il pu perdre un objet si précieux? On le découvre au fur et à mesure et on est loin de se douter de tous les tenants et les aboutissants.

D se lance donc dans une mission quasi impossible et il va mettre tout en oeuvre pour retrouver son outil de travail. Il ne sera pas seul et nous allons découvrir une galerie de personnages aussi loufoques qu'attachants. Tout d'abord, il y a Othias, jeune apprentie chez les archanges de la mort. Elle n'est qu'une archange de 3ème zone mais pourtant elle est très prometteuse et perspicace. Très douée pour son jeune âge ( car oui les anges ont une vie longue et bien remplie) , elle sera une alliée de taille dans cette course contre la montre. On trouvera également Uriel, un archange qui siège au conseil d'administration ( euh non au conseil des archanges pardon ) et que l'on peut qualifier de véritable ami d'Az'. Il bravera tous les dangers et n'hésitera pas à se rendre au fin fond de l'enfer pour affronter le diable en personne. Cette fine équipe compte aussi parmi ses membres une créature fantastique tel qu'un gobelin . La faux ayant des pouvoirs très particuliers, elle n'a pu être dérobée que grâce à une relique aux pouvoirs magiques et sans Gumx il sera difficile de trouver la voie vers la Faux.

Et bien entendu qui dit gentils personnages dit méchants personnages et je peux vous dire qu'il y en a une pléiade . Tout en haut de la pyramide, on a S aussi connu sous les sobriquets de Sam ou Samaël ou encore Satan. Il est le diable en personne et il est diaboliquement fourbe. Avec lui démêler le vrai du faux relève de l'exploit et il faut se méfier du malin et espiègle S qui a plus d'un tour dans son sac. Il enverra son meilleur espion , Astaroth , suivre les aventuriers de la Faux perdue pour que son plan se déroule sans aucun accroc. Ennemi de longue date de D, ces deux là n'ont pas fini de nous faire rire. Ils allient leur force pour leur cause commune mais qui remportera la manche finale?

Bref ce roman est très intéressant et très palpitant car on est toujours sur nos gardes et je peux vous assurer que vous serez plus que surpris du dénouement final. Mettez de côté l'aspect biblique et laissez vous emporter par ces aventuriers luttant contre des forces et des événements qui les dépassent.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
StefEleane
  19 octobre 2015
"C'est la, c'est la, c'est la ...Salsa du démon (Horreur, malheur) (Aaaah) Oui, c'est moi Vampirella (Horreur) Malheur à ceux qui ne m'aiment pas (Horreur, malheur) Oui, oui, oui, mon coeur est en fer (Horreur) Je fais l'amour comme une panthère ..."
Oups je m'emballe là !!! j'ai du boire un peu trop de Mort Subite !!! Mais la tentation était trop forte ! Et je ne suis qu'humaine , mon âme est faible .. Je suis pas Ange de la mort avec de super ailes noires.. Oh là j'ai le sentiment de vous perdre ...Et pour cause, je ne commence pas par le début! Comment diable allez vous comprendre ?
Azraël est l'archange de la mort, vous voyez le type avec sa faux, tout en noir vêtu...c'est lui. C'est le genre d'Archange qui est plus sur Terre qu'au Paradis, et pour cause sa mission est auprès des mortels. Ce qui lui laisse le temps de s'imprégner des Humains, de les aimer et de se poser beaucoup de questions sur le monde là-haut..
Et la question que je me pose donc, que je vous pose à vous puisque c'est là qu'est tout le problème, c'est : comment savent-ils tout ça? A la base, j'entends. Parce que, soyons honnêtes : la Bible, on ne l'a pas écrite. Pas plus que tous les autres traités annexes, les manuels d'exorcisme et tout le tralala, les saisons additionnelles et les spin-off, non monsieur, non ! Mais il a bien fallu que quelqu'un vende la mèche, pas vrai ? Alors je pose la question : qui c'est, ce sale petit cafard, que je l'écrase à grands coups de pompe dans le derche ?
L'histoire commence avec le vol de sa faux. Sans celle-ci on ne peut plus séparer le corps de l'âme. Et devinez avec quoi on se retrouve ..des mort-vivants...Ce qui ravit le Diable en personne.
Az a 7 jours pour retrouver son arme. Facile me direz vous pour un Archange !! Hé hé oui mais il est redevenu humain. Et une fois cette échéance passé, il est condamné à mort. Malgré tout il ne sera pas seul dans cette quête, Othias, une jeune élève d'Ange de la mort a pour mission de lui venir en aide. Et Astaroth, un démon déchu par Satan, voit aussi dans ce périple le moyen de revenir dans les bonnes grâces de son maître.
C'est donc un histoire de complot de grande envergure entre le bien et le mal, un risque de Guerre entre l'Enfer et le Paradis que nous raconte ce roman. Tout cela avec beaucoup d'humour. Il est découpé en sept parties (pour 7 jours, vous suivez hein ??). L'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Il me fait penser en version plus "adulte" à une quête de Percy Jackson mais sans la mythologie Grec bien entendu. J'ai vraiment apprécié cette lecture qui change un peu de mes choix habituels ..C'est donc un bon bouquin que je vous conseille de lire !

Lien : http://lesciblesdunelectrice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
  08 juin 2015
7 jours, c'est peu… Et Azraël n'aura pas plus et il le sait! Il doit trouver cette maudite faux! (C'est le cas de le dire) Bon franchement, en lisant la 4ème de couverture, je rigolais déjà. En effet, j'apprécie ce côté décalé, qui bien que différent, m'a fait penser à Fées, Weed et Guillotines de Karim Berrouka. (Ed. ActuSf)
Situation rock and roll entre cieux et enfers! L'intrigue de Deathless Days est plaisante et les personnages principaux attachants. Notre trio de héros peut sembler au premier abord assez hétéroclite, voir complétement dépareillé, mais cela rajoute du piment, ou des ennuis, et ils nous entraînent très rapidement dans leur quête, plus ou moins forcée pour certains!
Il faut dire qu'un archange de la mort déchu, Othias, une ange ange de la mort encore en apprentissage et Astaroth, un démon en disgrâce… ça laisse rêveur…
C'est sur ce postulat de départ que Lucas Legendre nous entraîne dans son univers, entre thriller, coups bas et angéologie. Nous suivons les traces de cette course poursuite haletante au fil des nombreux rebondissements qui parsèment l'enquête (ardue) que mène nos héros. Que veut réellement D.? Qui se cache derrière le vol de la faux? Ce bon Sam ou… Un ennemi encore plus insidieux? Mais surtout… Pourquoi? Pourquoi voler cet objet et précipiter le monde à sa destruction?! Autant de questions qui tarauderont l'esprit du lecteur tout au long de ce récit.
Avec Deathless Days, son premier roman, Lucas Legendre signe ici un thriller biblique haletant et décalé, à l'humour corrosif comme de l'acide. Ce roman fut une très bonne découverte. En effet, les anges et les démons, c'est d'habitude pas trop ma tasse de thé. Je trouve que le sujet est souvent traité de façon… Gnian gnian… Mais là, point du tout! Uriel et Michel sont cools, Gabriel, un poil « baffable » (un petit neologisme ne fait pas de mal!) et Sam, alias Samaël, campe un Lucifer cynique et joueur, avec qui marchander est tout un art.
L'auteur par le biais de cette quête échevelée, aborde de nombreux sujets qui touchent notre société et notre comportement face au monde, à la religion… Deathlesse Days présente une aventure pleine d'humour, de cynisme, et d'idées. le lecteur croisera de nombreux thèmes entrecroisés tels la religion, les complots et bien sûr… La guerre. Bon… Dit comme ça, ça paraît un peu glauque, mais c'est vraiment un récit où l'humour et la dérision sont très présent!
Azraël reste le personnage le plus intéressant et le plus vulnérable. En plus d'être devenu humain, ses doutes et ses questionnement interpellent tout un chacun. Un personnage plein de profondeur et de petites fissures qui le rendent très attachant.
Je ne vous en dit pas plus et vous laisse découvrir Deathless Days par vous même. Il en vaut le détour!
Lien : http://lecomptoirdelecureuil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gayane
  16 juin 2015
Azraël, alias D. est déchu de sont statut d'archange de la mort depuis qu'il s'est fait volé son arme : la première Faux, celle qui donne leur pouvoirs à toute les autres faux manipulées par les autres anges de la mort.
Le problème est que sans faux, impossible de séparer les âmes des corps des défunts, et sans cette séparation, une multitude de non-morts sur les bras.
D. a donc une semaine pour retrouver sa faux sous peine d'être foudroyé par le justice divine.
Un roman plutôt étrange. Je me suis attachée aux différents personnages mais j'ai eu beaucoup de difficultés à me plonger dans le roman lui même.
Le concept lui-même est intéressant, le récit bien orchestré, l'intrigue surprenante, mais je pense que le style de l'auteur est beaucoup trop lourd pour moi.
Le roman est bourré de longueurs qui m'ont empêché dès le début de me plonger dans l'univers du récit. le seul moment où je me suis accroché à ma lecture a été à la fin, au moment des révélations .... puis je me suis encore perdue .
J'ai adoré les références qui sont totalement de ma génération, ainsi que l'humour et les caractères de D., d'Othias et d'Astaroth mais cette affinité avec les personnages n'a pas suffit à sauver ma lecture.
Le côté philosophique très prononcé et la contemplation sur le système biblique étaient de trop pour moi.
Je remercie néanmoins Babelio et les éditions la Bourdonnaye pour cette opportunité de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
StefEleaneStefEleane   12 octobre 2015
Et la question que je me pose donc, que je vous pose à vous puisque c'est là qu'est tout le problème, c'est : comment savent-ils tout ça? A la base, j'entends. Parce que, soyons honnêtes : la Bible, on ne l'a pas écrite. Pas plus que tous les autres traités annexes, les manuels d'exorcisme et tout le tralala, les saisons additionnelles et les spin-off, non monsieur, non ! Mais il a bien fallu que quelqu'un vende la mèche, pas vrai ? Alors je pose la question : qui c'est, ce sale petit cafard, que je l'écrase à grands coups de pompe dans le derche ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   25 mai 2015
Tous ces gens accaparés par leurs lecteurs mp3 ou leurs téléphones, leurs journaux ou leur itinéraire sur le plan de métro affiché au mur, n'étaient finalement que des pantins à la recherche d'une échappatoire visuelle ou auditive, en tout cas émotionnelle. Et voilà qu'il était l'un d'entre eux, dévoré sans en avoir vraiment conscience par ce besoin de s'évader de la misère de ce monde si terne. Quelle fatalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   31 mai 2015
Alors, pourquoi profitent-ils de la vie? reprit-elle. Parce qu'ils ne sont pas nous. Parce qu'ils n'auront jamais à se préoccuper d'autre chose que de leur propre sort. Parce que leur soi-disant médiocrité leur donne le droit d'être égoïstes. Le droit de voir ce monde tel qu'il est et non tel qu'ils voudraient qu'il soit. Et en fin de compte, c'est leur absence de pouvoir qui leur permet d'attendre tranquillement la fin du monde, alors que nous sommes assis là pour en débattre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   25 mai 2015
- L'archange de la Connaissance au secours de l'archange de la Mort ? Dit l'intéressé d'un air ravi. Voilà une situation que je ne manquerais pour rien au monde, Michel. Merci infiniment de m'offrir cette opportunité.
Falgen sourit. Uriel avait beaucoup de points communs avec D., par certains côtés.
Commenter  J’apprécie          00
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   31 mai 2015
Juste avant l'impact, Anthony pensa à un cornet de glace à trois boules, vanille-fraise-chocolat. A manger obligatoirement dans cet ordre.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Lucas Legendre (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucas Legendre
Que vous réserve le joli mois de mai chez La Bourdonnaye? De l'action à la Tarantino d'abord, avec "Padre Cocaïne" de Luc Venot, l'auteur du Best-Seller "Même pas peur" qui sort le 6 mai. Des frissons et du rire avec "Le Château de Walpurgis" de Philippe Duchateau, un univers qui tient à la fois du "Bal des Vampires" et de "La Petite boutique des horreurs". Sortie le13 mai. Un séjour entre l'enfer et le paradis avec "Deathless Days" de Lucas Legendre, un univers drôle et plein de punch à la Robert Rodriguez. Sortie le 27 mai. Et le grand retour de Pulp avec deux Séries : "La ménagerie" de Kémi Outkma, une histoire de vengeance à la Dantès tendue et furieuse et tout cela à l'intérieur d'une cité. Sortie le 13 mai. "Brooklyn Paradis" de Chris Simon, une famille bien sous tous rapports qui se voit projetée dans une sombre histoire de drogue. Une fabuleuse galerie de portraits drôles et réalistes. Sortie le 20 mai
+ Lire la suite
autres livres classés : satanVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1592 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre