AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803670567
64 pages
Éditeur : Le Lombard (06/10/2017)
3.95/5   20 notes
Résumé :
L'histoire vraie du SAS, les forces spéciales de l'armée britannique.

Pour faire face à l'écrasante supériorité de l'Afrikakorps de Rommel, des officiers ont l'idée de créer un petit régiment d'hommes surentraînés, voué à combattre exclusivement derrière les lignes ennemies. Après une période d'entraînement et de missions de reconnaissance, le SAS lance ses premiers raids sur les aérodromes allemands.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  01 février 2018
À l'occasion d'une Masse Critique de Babelio, les éditions Le Lombard proposaient une de leurs nouvelles sorties : le Livre 1 de The Regiment, l'histoire vraie du SAS !
L'histoire vraie du SAS, rien que ça ! le pitch est prometteur et forcément cela donne envie de savoir comment une « armée de l'ombre » de ce calibre peut bien voir le jour. du coup, cap sur la Deuxième Guerre mondiale. L'armée britannique, ce n'est pas que la Royal Air Force pendant le Blitz de 1940, c'est aussi le Secret Service et des milliers d'opérations en Afrique du Nord et en Proche-Orient. Parmi ces soldats un peu particuliers, trois sortent du lot : Mayne l'Irlandais, Stirling l'Écossais et Lewes l'Australien qui tient lieu de narrateur. Ce dernier nous raconte comment, un à un, ils en sont venus à rassembler leurs forces pour défendre la liberté en démontant les ennemis de l'Axe. Heureusement, malgré un pitch de cette sorte, nous évitons le récit hagiographique de ces « pionniers » qui se révèlent surtout de jeunes militaires indépendants voulant faire plus de missions risquées que celles qui leur sont proposées. Vincent Brugeas au scénario nous offre ainsi une petite histoire qui se laisse lire, sans trop en faire.
Des contrées britanniques aux déserts proche-orientaux, Thomas Legrain avait de quoi faire au dessin côté décors. Peut-on dire pour autant que l'esthétique colle au sujet d'une façon particulière ? Pas vraiment, mais le travail est bien fait, surtout avec colorisation tantôt jaunie dans les décors désertiques, tantôt obscurcie quand on alterne les souvenirs des uns et des autres. Pour le reste des données fournies par cette bande dessinée, il faut surtout saluer le petit dossier historique à la fin du volume, tellement précis et rempli d'informations utiles qu'on peut parfois se demander ce qu'ajoute le scénario de cette BD.
Difficile à la fin de ce premier tome de dire ce que pourrait être la suite de The Regiment. L'histoire mise en avant n'est pas désagréable, mais cela ne va pas pour autant être inoubliable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Fandol
  16 avril 2018
La guerre, encore la guerre, en BD et, en plus, il faut dire que les images sont belles, que les couleurs signées Elvire de Cock, sont magnifiques ! Ce serait bien sûr très réducteur car The Regiment raconte l'histoire vraie du SAS (Special Air Service), peu connue car volontairement secrète pour espérer être efficace. C'est le tome 1 et on attend la suite…
Il s'agit d'abord de bien identifier les trois initiateurs et meneurs de cette unité très mal acceptée par l'armée traditionnelle, scénarisés par Vincent Brugeas et dessinés par Thomas Legrain.
Jock Lewes, le narrateur, est né à Calcutta mais il est australien. Il a séjourné en Allemagne hitlérienne ce qui lui vaudra la punition favorite de la part de Paddy, l'Irlandais, ancien boxeur au poing ravageur. Son vrai nom est Blair Mayne et on le découvre en prison car il a frappé un officier supérieur… le troisième homme s'appelle David Stirling. Il est écossais et il est immobilisé à l'hôpital du Caire. Il obtient assez rapidement, de la part du général Ritchie le grade de capitaine, soixante hommes, six officiers et une totale indépendance.
Le but annoncé d'entrée est : « Détruire les appareils ennemis au sol, en nous infiltrant en pleine nuit sur les aérodromes ennemis, après avoir été parachutés à proximité. » Nous sommes en juin 1941 et le sort de la guerre est en train de se jouer : il faut à tout prix empêcher Allemands et Italiens de s'approprier complètement l'Afrique du Nord.
Une double page, de nuit est impressionnante et le terrible entraînement imposé aux hommes du SAS est bien rendu. J'aime bien ces pages déstructurées où, malgré tout le sens de lecture n'est pas perturbé.
C'est dans le désert que la BD est encore plus belle grâce à un rendu des couleurs particulièrement réussi. J'apprends que le SAS est bien content de recevoir l'aide du LRDG (Long Ranger Desert Group) qui possède une grande expérience des sables.
On se bat. On tue. C'est la guerre. C'est l'Histoire et les auteurs de cette BD ont bien fait de sortir de l'oubli cette période où il fallait à tout prix empêcher les forces allemandes et italiennes de s'emparer de l'Afrique du nord.
Merci à Guerres & Histoire (Science & Vie) pour cette BD.
Lien : http://notre-jardin-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
rulhe
  23 mars 2018
Angleterre 1941 . dans leur île les anglais résiste seul
comme un certain village gaulois a Hitler. en Afrique du Nord les armées de rommel taille des croupières au anglais.
david Stirling sur son lit d,
hôpital rêve de revanche.
il va proposer a Churchill de créer des commandos
capable de lutter derrière les lignes emmenies.
l,armé régulière va refusé
de se séparer de ses hommes.
Stirling va alors se tourner
parmi les fortes têtes.
après avoir fait la connaissance de jock Lewes un australien et de paddy mayne un irlandais ils vont fondée le premier régiment de ceux qui deviendra un des plus fameux groupe de combat de l, armée. au point que
Hitler dira de me pas faire de prisonniers pour les s.a. s.
une bonne bd, d, après une histoire vraie, des héros sympas, des dessins
magnifique, superbement
mis en couleur par elvire
de cock. en plus a la fin un
récits de huit pages nous éclaire sur les événements
avec des photos d, époque.
👍
Commenter  J’apprécie          120
Phooka
  16 janvier 2018
Venez faire la connaissance de Stirling, Paddy et Jock. Trois personnages haut en couleurs mis en avant dans ce premier tome. Stirling l'écossais, est le fondateur du SAS. C'est dans son lit d'hôpital qu'il a l'idée de ces commandos. Il fait appel à Paddy, l'irlandais, une forte tête et à Jock, l'Australien, conteur de cette histoire. Une histoire vraie donc, se passant en Afrique au début de la seconde guerre mondiale. le SAS, des commandos, est créé pour faire face aux forces de Rommel en Egypte.
Si vous voulez connaître tous les détails, un dossier de 8 pages est inclus à la fin de la BD et c'est ma foi fort instructif, mais surtout indispensable à la fois pour prolonger le récit et pour le comprendre un peu mieux.
Le récit commence à cent à l'heure. On fait connaissance des hommes, des commandos. On suit rapidement leur entraînement et on se retrouve immédiatement propulsé dans l'action. Un peu trop vite à mon goût, je dois le reconnaître, car j'avais encore du mal à savoir qui était qui. Cependant au bout de quelques pages, j'avais pris mes marques et je les suivais avec beaucoup d'intérêt. Leurs caractères si différents sont particulièrement bien fouillés et retranscris, mais ce qui étonne sans doute le plus c'est la qualité du dessin qui rend les scènes de combat si réelles et intenses




Les personnages sont incroyablement réussis. C'est réaliste et sublimé, le tout à la fois. le caractère des protagonistes transpire à travers leur silhouette. Et les scènes de combat sont d'une fulgurance éblouissante. Rien n'est caricatural, le ton est très "juste" (du moins à mon humble avis, n'étant pas une experte sur le sujet)
Sans être un coup de coeur, je me suis retrouvée à lire cette BD d'une traite, puis à lire le dossier historique dans la foulée, et voulant en savoir plus, j'ai ensuite fouiné sur le net pour découvrir un peu plus les différents personnages. J'étais donc bel et bien ferrée par le récit.
The regiment est une BD très réussie. Son point fort est sans aucun doute la qualité du graphisme. Evidemment le récit est passionnant, mais bon c'est une histoire vraie. Il n'empêche que le découpage, très nerveux donne beaucoup de rythme à l'histoire au risque parfois de perdre de lecteur. J'ai dû faire "marche arrière" plus d'une fois. A mon avis, le "cahier" historique aurait dû être placé au début pour imprégner le lecteur avant la plongée dans cet univers. En ce qui me concerne, j'aurais été un peu moins perdue au début.
Les passionnés d'histoire y trouveront beaucoup de plaisir, mais pas qu'eux. C'est un récit très "humain" et réaliste. Une autre façon de découvrir l'histoire.

Lien : https://bookenstock.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Erik_
  31 octobre 2020
Cette série traite d'un régiment créé pour lutter contre l'Afrikakorps de Rommel qui règne en maître sur le Sahara. L'Égypte britannique est d'ailleurs menacée.
Le SAS (Spécial Air Service) est une unité d'élite qui opère derrière les lignes ennemies pour effectuer des actions de sabotage comme par exemple faire exploser un avion de combat.
J'ai beaucoup aimé le graphisme empreint de réalisme. Les cadrages sont artistiques et très travaillés. Les dessins sont très beaux, rien à redire.
A noter qu'il y a tout un travail historique derrière qui est finement restitué pour notre plus grand plaisir. J'ignorais tout de cette unité d'élite et cette oeuvre lui rend un précieux hommage. On n'oubliera pas ces combattants qui se sont battus pour notre liberté.
Une bd qui plaira sans doute aux militaires de carrière et autres passionnés historiques.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (3)
BoDoi   23 novembre 2017
De fortes personnalités, des décors spectaculaires, un contexte historique intéressant et une bonne dose d’action : le scénario manie idéalement l’ellipse et les changements de rythme pour ne jamais ennuyer.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   13 octobre 2017
Elvire De Cock réussit, de son côté, le petit exploit d'explorer toutes les nuances de couleurs et lumières du désert et concourt à ce que ces pages se déroulant dans ce milieu géographique particulier ne lassent jamais l'oeil du lecteur.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   18 septembre 2017
Ce premier tome est une bonne surprise. Une bonne histoire de guerre, d'hommes qui nous emporte sans nous laisser le temps de souffler.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   10 février 2018
Nous avions créé le SAS parce que nous étions jeunes, inconscients et très certainement complètement fêlés.
Commenter  J’apprécie          150
pilou62200pilou62200   11 novembre 2017
"Le SAS est une unité d'élite, forgée dans le désert, au contact de l'ennemi...".
Les mémorialistes et autres militaires de salon raffolent de ce genre de déclarations grandiloquentes.
Et malgré mes études à Oxford, je ne supporte pas ce genre de conneries...
Nous avons créé le SAS parce que nous étions jeunes, inconscients et très certainement complètement fêlés...
Commenter  J’apprécie          20
Erik_Erik_   31 octobre 2020
Au régiment, si par hasard vous êtes tambour, même sur l'ordre du colonel, ne vous avisez jamais de battre la générale.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Thomas Legrain (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Legrain
Lundi - À la rencontre de nos auteurs - interview Cette semaine, c'est Thomas Legrain, dessinateur de la série Sisco, mais également de la série The Regiment, qui se prête au jeu ! Il vous parle de son parcours, de son travail avec Benec, de la suite à venir de Sisco, et de sa façon de vivre le confinement.
Découvrez Sisco et The Regiment sur notre site web !
#MonRendezVousLombard Pendant le confinement, découvrez chaque jour un nouveau rendez-vous sur notre site web !
Tous les rendez-vous sur : https://bit.ly/monrendezvouslombard
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2444 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre