AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352049241
Éditeur : Les Arènes (10/10/2018)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 33 notes)
Résumé :
L’incroyable histoire de la Ve République retrace l’histoire de notre constitution, à la fois déséquilibrée, imparfaite, mais solide et résistante aux tumultes de l’histoire. À la façon d’un reporter qui explorerait ces six décennies d’histoire politique, Thomas Legrand fait parler les fondateurs et les praticiens de ces institutions, tout en en expliquant les rouages et les évolutions.
De de Gaulle à Macron, ce sont, au bout du compte, soixante ans de paix e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
palamede
  27 janvier 2019
Raconter l'histoire de la Ve République en bande dessinée n'est pas une tâche facile, tant les événements qui ont prévalu à son installation et à son maintien pendant soixante ans sont nombreux et complexes. Pourtant, de l'adoption de la constitution de 1958 et la fin de la guerre d'Algérie voulues par De Gaulle, et de son élection au suffrage universel en 1962 à celle d'Emmanuel Macron en mai 2017, l'éditorialiste politique de France Inter Thomas Legrand et le dessinateur François Warzala s'en sortent plutôt très bien. Ainsi ils donnent un aperçu simple et complet du fonctionnement de nos institutions, de leurs forces et de leurs faiblesses et de celles de nos gouvernants passés et présents, permettant une appréciation globale de la France des dernières décennies. Avec un dessin allant à l’essentiel accompagné d'un texte qui s'appuie sur des documents historiques, un excellent travail à mettre entre toutes les mains.
Commenter  J’apprécie          620
Nat_85
  06 mars 2019
Finis les pavés, sans illustrations, écrits en tout petits caractères sur la Vème République ! Avec de tels formats, difficile d'attirer les ados et les jeunes adultes à se pencher sur la construction de la Vème République. Thomas Legrand et François Warzala l'ont bien compris et proposent la bande dessinée » L'Histoire de la Vème République « publiée aux éditions Les Arènes BD en 2018.
Thomas Legrand est journaliste et éditorialiste à France Inter et François Warzala, graphiste et illustrateur. À l'occasion des soixante ans de la Vème République, ils ont eu l'idée de rendre accessible son histoire au plus grand nombre, à travers cette bande dessinée.
Préface : » […] avec François Warzala nous ne sommes pas tout à fait des journalistes ni des historiens, mais des vulgarisateurs qui n'ont qu'une ambition : mieux faire comprendre nos institutions et leurs conséquences sur nos débats quotidiens. «
Mais pour bien comprendre la vie politique d'aujourd'hui, et ses mécanismes, il est essentiel de savoir comment la Vème République s'est construite. Ainsi, trois grandes parties composent cet ouvrage :
Naissance d'une République 1958-1962
Le Président, clé de voûte de la République
Le Premier ministre et les ministres
Chacune de ces parties est composée de chapitres sciemment ciblés et en parfaite adéquation avec l'évolution du contexte historique de la France à cette époque. le cheminement qui induit à l'adoption de la Vème République est explicite et clair, et son contexte est primordial.
p. 26 : » Pour ma part, dans les prochains mois, le temps de faire adopter la Vème République, je dois faire en sorte de maintenir l'espoir dans chaque camp de ce conflit algérien. « (Général de Gaulle)
La Vème République a contribué à de grandes avancées sur le plan démocratique et juridique.
p. 121 : » C'est bien le droit de grâce qui est emblématique. Cette prérogative concernant la vie ou la mort s'est éteinte après l'abolition de la peine capitale après l'élection de François Mitterrand en 1981. «
Mais elle n'aura pas réussi à changer le fond de la nature humaine…
p. 133 : » Voilà comment marche la politique de l'ombre. des fidèles font des coups bas à la place des responsables politiques. Ils ne s'en parlent même pas (ou alors sous le sceau d'un secret absolu)… Les présidents de la Vème République feront faire ou laisseront faire par leurs fidèles des choses répréhensibles… Jamais en leur nom, mais toujours à leur profit ! «
C'est une oeuvre dense certes mais très originale, qui a su mettre en avant son aspect didactique, sans en sacrifier son contenu. Si l'auteur s'est parfois laissé aller à quelques libertés avec la vérité, elles permettent d'alléger le poids des informations, ce qui le rend agréable en lecture.
Thomas Legrand se met en scène dans les vignettes, où il intègre certaines scènes, jouant parfois à discourir avec les grands personnages de l'histoire de la politique française. Pour matérialiser ces échanges fictifs, ou mentionner une information, la bulle apparaît en couleur. Ainsi, le lecteur l'identifie visuellement. le graphisme est particulièrement réussi, notamment dans les portraits des présidents en fin d'ouvrage ! Un bel ouvrage, très adapté aux adolescents et jeunes adultes.
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
sevm57
  26 janvier 2020
Pari réussi pour Thomas Legrand, qui livre ici une histoire de la Veme République en BD à la fois érudite et amusante.
J'avoue que je ne m'attendais pas à un ouvrage aussi complet. le journaliste n'a pas du tout sacrifié la richesse du contenu au format BD, bien au contraire, il y a beaucoup de texte, toujours très clairement présenté en jouant notamment sur l'alternance des couleurs pour faire ressortir les éléments apportés par le narrateur.
La façon dont Thomas Legrand est mis en scène dans la BD est pleine d'humour, et ajoute un plus à l'ensemble.
Enfin, le caractère très pédagogique de l'ouvrage est à souligner, ce qui constitue un réel tour de force pour expliquer le fonctionnement des institutions de la Veme par exemple.
Il y a des pages très didactiques sur les élections présidentielles, sur les typologies de premier ministre, sur la comparaison des portraits présidentiels, c'est passionnant.
Seul bémol : la couverture qui n'est esthétiquement pas très heureuse.
Commenter  J’apprécie          140
Arthore
  17 février 2020
Cette BD a beaucoup fait parler lors de sa sortie. Mais quelques années de droit constitutionnel et la lecture de biographie de certains politiques avaient suffi à me détourner de cette lecture.
Samedi pluvieux, envie d'une lecture "genre" essai historique, cette BD présente à la médiathèque (peu banal), voilà le début d'un changement d'avis.
Je vais aller au but : aucun regret!
L'idée de départ, originale: un retour Dans le passé: François, journaliste en 2018 est envoyé en 1956, pour suivre les conditions de la naissance de la Vème république et au fur et à mesure, rencontrer tous les acteurs qui se succéderont entre 1958 et 2018.
La règle pour notre journaliste, interroger ses interlocuteurs et décrire les situations sans leur donner d'éclairage sur le futur.
En effet, s'il dévoilait aux personnes rencontrées ce que sera leur futur, le dessinateur l'effacerait!!
Cette approche va nous permettre de revivre les moments importants de notre République, en passant par le discours de la place de la République de De Gaulle en 1958 (un rappel de celui de Bayeux en 1946), par les différents référendums, par mai 1968, par l'alternance en 1981, puis la première cohabitation sous Mitterand, le retour d'une forme de gaullisme avec Chirac, le passage au quinquennat avec ce dernier.
Puis la montée progressive du FN, le développement à chaque fois plus forte de l'abstention vont faire apparaître les premières questions de l'adaptation ou non de la Vème République au XXIème siècle.
L'élection de Macron va être associée à un mot nouveau, le dégagisme. le clivage européens et anti-européens va se développer.
L'analyse faite sur le type de photographie retenu par chaque nouveau Président ne manque pas d'intérêt (p112 a 119). Giscard sera le premier à regarder les Français droit dans les yeux, Chirac à sortir du Palais, Sarkozy à intégrer le drapeau européen, Hollande à marcher, Macron à intégrer de nombreux symboles (des smartphones à la fenêtre ouverte)
Concernant le côté monarchique de la république, le droit de grâce fut le plus symbolique. Il sera amendé par Mitterand.
L'article 16 de la constitution le plus redouté car permettant de mettre entre parenthèse la démocratie pour sauver la République: Il sera amendé par Sarkozy.
Alors oui je recommande, mais attention, cette lecture très détaillée, avec un dessin en parfaite cohérence avec le sujet, vous demandera quelques heures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Arthemyce
  09 juillet 2019
Agréablement surpris, moi qui honnêtement partais sceptique.
Connaissant Thomas LEGRAND pour sa position d'éditorialiste Politique de France Inter - et donc ses prises de positions - j'appréhendais un récit Historique un peu grandiloquent, sans nuance. Il n'en est rien, ou si peu...
Bon. Legrand ne s'est pas fait iconoclaste non plus pour l'occasion. Même si de la nuance est apportée dans des proportions variables en fonction des évènements présentés, le ton général de l'oeuvre présente une forte tendance "légitimiste" - on ne critique pas l'État. Le tout semble se vouloir assez neutre - et je dois dire que dans un sens c'est presque réussi - mais il persiste vraiment un penchant à présenter les "hommes forts" de la Nation (notamment De Gaulle) comme des pièces maitresses, indispensables. Le problème c'est que même si le contexte Historique n'est pas occulté, le relief produit est bien faible.
Sur le plan Institutionnel, l'ouvrage est parfaitement limpide et les différentes relations politiques et hiérarchiques entre respectivement les politiciens et le pouvoir sont abordés en détail, notamment en certains moments clés.
Sur le plan Historique, c'est également clair bien que plus ou moins détaillé selon le contexte. Les périodes Pré-Vème République, De Gaulle et Mitterand seront les plus explorées, laissant une légère sensation d'inégalité de traitement sur le reste.
Je dois tout de même noter quelques problèmes.
Déjà, les imprécisions voire erreurs, par exemple : lorsque l'Affaire Ranucci est évoquée (sous VGE), il est dit que ledit Ranucci a "toujours nié" être coupable : c'est faux. Ranucci a été entendu a de multiples reprises et a avoué, puis nié, en modifiant sans cesse ses déclarations au fil du temps. Ce n'est sans doute pas la seule erreur et elle témoigne d'un certain parti-pris; inévitable lorsqu'on traite de Politique - certes - mais inexcusable sur des apports factuels.
Autre chose encore : certaines conclusions sonnent faux. Quand Thomas LEGRAND passe près de 175p à exposer la structure et l'Histoire de la Vème République avec tout ce qu'elle comporte de failles institutionnelles et d'abus de pouvoir "monarco-présidentielle", c'est un peu dur de le voir conclure que "cela a plutôt correctement fonctionné depuis 60 ans". Il semble oublier beaucoup des contextes et notamment la situation actuelle :
- Progression des inégalités Économiques & Sociales depuis +40 ans
- Scandales à répétitions (financiers; corruptions; séparation des pouvoirs...)
- Baisse tendancielle de la participation aux scrutins (Macron élu par moins de 20% des inscrits au premier tour, par exemple) délégitimant de fait la politique du gouvernement
- Les élections et choix politiques de la France sont toujours présentés comme étant le "choix des Français" sans plus de considérations pour les déterminations médiatico-socio-économiques... Ce qui évidemment rend caduque toute analyse
... Et j'en passe car je l'ai lu d'une traite sans prise de note.
Bon, malgré ce petit paragraphe critique (ah oui, aussi : presque 23€, quand même!), j'ai bien apprécié ce bouquin et je le conseillerai même à des profanes pour se faire une meilleure idées de nos institutions. Toutefois je ne manquerai pas de préciser les limites de l'ouvrage directement liées au prisme de Thomas LEGRAND (dont on peut trouver quelques critiques intéressantes sur Acrimed : https://www.acrimed.org/+-Thomas-Legrand-+ )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Sceneario   25 février 2019
L'histoire de la Ve République n'est pas forcément un livre à lire d'une seule traite et il faudra préférer l'aborder "à petits pas", de manière à bien tout comprendre au fur et à mesure. Mais que le béotien ou le "simplement curieux" soit rassuré : l'exposé de Thomas Legrand, aidé par le dessin de François Warzala, est une leçon d'Histoire fort bien dispensée. Le genre qu'on a plaisir à suivre plutôt qu'on la subit ! (Vous aimerez avoir appris des choses de cette manière !)
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
palamedepalamede   30 janvier 2019
Ce n’est pas tant une question de texte que de culture démocratique... La Ve République est confortable aux yeux de ceux qui préfèrent l’affrontement brut. Elle est dure pour les amoureux du compromis. La nature révolutionnaire du peuple français s’y retrouve. Mais les institutions doivent-elles accompagner le tempérament d’un peuple ou le tempérer ? C’est une question de philosophie politique.
Commenter  J’apprécie          220
sevm57sevm57   28 janvier 2020
Donc, comme Obélix qui est tombé dans la potion magique quand il était petit, moi je suis tombé dans la légitimité en juin 40. Je l'ai pour toujours...Je ne fais que la conforter de temps en temps par des référendums. C'est l'histoire qui me l'a conférée. Mes successeurs ne seront pas dans cette situation. Il leur faudra l'onction populaire directement obtenue pour exercer cette si lourde charge... Sinon ils ne seront pas respectés. Rappelez-vous que les français sont régicides!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
palamedepalamede   28 janvier 2019
Il sied encore moins à un ministre de dire des bêtises que d’en faire.


Cardinal de Retz
Commenter  J’apprécie          262
palamedepalamede   26 décembre 2018
La Ve République est née dans la rue et finira dans la rue.

Pierre Mendès France
Commenter  J’apprécie          280
sevm57sevm57   17 décembre 2019
Il faut gagner du temps. J'ai, en théorie, les pleins pouvoirs, mais je ne suis pas encore président de la Vème République, je n'ai pas encore toutes les manettes en main, donc j'applique le précepte du cardinal de Retz, momentanément du moins: "On ne sort de l'ambiguïté qu'à son détriment".
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Thomas Legrand (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Legrand
Les 100 mots des bobos, de Thomas Legrand et Laure Watrin
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2153 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..