AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709644789
Éditeur : J.-C. Lattès (02/04/2014)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Benjamin Fabre collectionne les lettres de refus: depuis dix ans, il en reçoit des giboulées de toutes les maisons d’édition de France. Cadre supérieur à Paris-La-Défense, il rêve de devenir écrivain à succès pour donner de l’épaisseur à sa vie. Rêve totalement stupide, quand on sait qu’un être humain naît avec environ une chance sur cinq millions de le réaliser. Mais Benjamin Fabre est prêt aux pires compromissions, y compris sacrifier sa propre identité. Au fil de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
andy86
  30 juillet 2014
Un premier roman qui devrait connaître une belle ascension, comme son héros. Benjamin Fabre est cadre dans une société de stratégie, et travaille à La Défense. Il pourrait être heureux : il gagne bien sa vie, a une jolie maison et une femme adorable. Cependant, depuis son enfance, il a un rêve : devenir écrivain, mais écrivain « a succès ». ainsi, tout les jours, à son travail, il en fait le moins possible, en consacrant l'intégralité de son temps à son unique roman, Texto à Wolfgang. Ses nombreuses lettres de refus des éditeurs nourrissent un classeur jaune banane. Mais Benjamin ne renonce pas.
Mais un jour, tout va changer, le jour ou... il va se faire licencier. Cela va être le déclic à une pétulante ascension.
Le thème centrale de ce roman: l'imposture, le déguisement de la vérité derrière des masques.
Dans ce roman, les personnages sont corsés. J'ai particulièrement bien aimé cette jeune éditeur, propriétaire de Barberouge éditions, qui tient des « carnet à niches ». Son credo : une forme de vengeance et un lien très particulier avec sa mère.
La pétulante ascension de Benjamin Fabre est un roman qui se lit d'une traître, qui est bourré d'humour, mais qui, malgré tout, renferme une critique sur le monde éditorial et sur certaines pratiques économiques très florissantes de nos jours à Paris (pour en savoir pus, lisez le livre).
Bref, chez lecteurs, vous l'aurez compris, je suis extrêmement enthousiasme face à ce livre, et Fabrice Lehman est un auteur à suivre. Il y a un peu de J. M. Erre qui se cache derrière et c'est génial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AudreyT
  31 janvier 2015
Benjamin Fabre est cadre dans une entreprise de consultants. Il est marié et mène une petite vie tranquille. Mais son rêve le plus profond, qu'il nourrit depuis son plus jeune âge, est de devenir écrivain. Mais pas n'importe quel écrivain : un écrivain à succès !! Il inonde les maisons d'édition de son manuscrit mais personne n'en veut... Mélangez alors un concours de circonstance, quelques intrigues, des rencontres inattendues et un peu de chance et vous suivrez les aventures de ce Benjamin Fabre !!!
Un roman très bien écrit, drôle, touchant et avec une pointe de folie. Des personnages attachants dans lesquels tout lecteur peut se retrouver. Qui n'a jamais été attiré par ce monde si fermé de l'édition ?? Un livre a découvrir...
Commenter  J’apprécie          120
vavarnerot
  16 juillet 2014
Qu'est-ce qui fait le succès d'un livre ? le public, certes. Mais, pourquoi le public aime-t-il un livre ?
Pour ces qualités littéraires ? Parfois. Parce qu'il est servi à grand renfort de management et de publicité ? Parfois aussi. Parce qu'il touche la sensibilité du lecteur ? Probablement toujours.
Ce sont autant de questions que soulève Fabrice Lehmann dans la Pétulante ascension de Benjamin Fabre.
Benjamin Fabre est consultant chez Pelletier Consulting à la Défense. Durant les brainstormings, il manie à merveille un jargon abscons qui lui permet de consacrer ses réunions à son roman. Benjamin Fabre est consultant mais rêve de devenir écrivain. Son roman "Le texto de Wolfang", proposé à toutes les maisons d'édition, accumule les lettres de refus soigneusement archivées dans un obèse classeur jaune. Sa vie bascule par un mail courroucé adressé en réponse à une éditrice et envoyé par mégarde à son employeur. Ce dernier le licencie tout de go.
Abandonné à sa vie d'écrivain, Benjamin constate avec stupeur que le consulting et l'édition ne sont pas si éloignés. Les jargons diffèrent mais restent des jargons. Les éditeurs emploient des formules énigmatiques réservées aux initiés. Les auteurs parlent de plan de communication, de restructuration éditoriale et non de littérature. Les fonds d'investissements se saisissent des maisons d'édition et leur appliquent les principes du management. Reste que, quelle que soit la stratégie déployée, aucun principe rationnel ne parviens jamais assurément à expliquer le succès d'un livre, pas plus ses qualités littéraires que son faste promotionnel.
La pétulante ascension de Benjamin Fabre est une sympathique tragi-comédie qui se lit d'un trait avec plus d'enthousiasme sur la seconde moitié que sur la première.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LIONELLE
  01 octobre 2015
Très divertissant au début. J'ai beaucoup aimé la description, un tantinet critique de ce jeune cadre dynamique travaillant à la Défense tout en rêvant à une autre vie (d'écrivain). On s'y reconnait tous plus ou moins...! La fin du récit m'a laissée un peu sur ma faim...l'intrigue et le dénouement manquent de piquant.
Un bon moment de lecture néanmoins.
Commenter  J’apprécie          50
JOE5
  08 décembre 2015
Quel talent ! L'auteur par son roman réussit à nous faire vivre une pièce de théâtre, façon Molière, qui sous le coup du divertissement nous offre le portrait au vitriol de notre société mercantile et avide de célébrité en choisissant ici le monde littéraire et financier transposable à merci. Cette satire est servie à merveille par des personnages (persona, masque) aux caractères bien corsés mais aussi " sous les masques" des failles. Un beau et riche travail ...
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AChenevAChenev   04 février 2018
On pourrait croire que pour un homme entraîné à recevoir, depuis des années, des rafales de lettres de refus de toutes les maisons d'édition de France, l'arrivée d'une lettre de licenciement ferait l'effet d'une chiquenaude ou d'une piqûre de drosophile. Eh bien, pas du tout. Que l'on se détrompe. Le congédiement, surtout lorsqu'il vient par surprise, vous cloue le bec et vous sépare l'estomac en deux parties.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : éditionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fabrice Lehman (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2095 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre