AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Talva (Autre)
EAN : 9782264004550
417 pages
Éditeur : 10-18 (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 22 notes)
Résumé :
On retrouve ici Olivia, l'héroïne de l'Invitation à la valse : elle a vieilli, s'est mariée. A nouveau son chemin croise celui du séduisant Rollo. Vont-ils céder à leur commune passion ? Dans l'état intermédiaire qui sépare le vert paradis de l'enfance de l'âge de raison, l'invitation à l'amour sera cette fois plus grave, presque dramatique. Rosamond Lehmann, au sommet de son art, dépeint les bonheurs et les souffrances du cœur avec autant d'acuité que de tendresse ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AgatheDumaurier
  09 novembre 2016
Dans la foulée de l'invitation à la valse, j'ai relu Intempéries, qui en est la suite...Mais pas la suite directe, on retrouve les personnages 10 ans après.
Olivia a changé, Kate a changé, tout le monde a changé, des promesses faites n'ont pas été tenues, des espoirs ont été déçus. Olivia se sent dans sa vie comme une feuille volant au gré du vent...
Elle vit à présent à Londres...Je ne veux pas trop en dire...entre le groupe des gens qui appartiennent à son passé, sa famille, les Spencer, qu'elle ne voit plus que rarement, et un groupe d'amis nouveaux, des bohèmes, peintres, écrivains, photographes.
Il est excessivement intéressant d'écrire une telle suite, pour observer comment l'âge adulte s'empare des rêves adolescents. Comment on peut atterrir, ou pas, dans la réalité, sortir de soi et de ses fantasmes. Cette thématique tient à coeur à l'auteure, car elle était déjà explorée dans Poussière. Ici s'ajoute une réflexion sur la passion amoureuse, car Olivia va vivre une grande passion. Mais cette passion est, pour elle, intimement liée à son passé. Aime-t-elle l'homme ou ce qu'il représente en terme de revanche ? Et puis, comme dans tous les bons textes sur ce thème, il y a, effrayante, la perception rendue tangible du gouffre entre deux êtres qui se pensent si proches...
A lire aussi ! Oh, la couverture, poche 1964....à mourir de rire ...Et pourtant, avec Olivia, on a assez peu envie de rigoler...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
stcyr04
  27 mai 2020
J'ai commencé la lecture du présent roman avec réserve et prévention. J'étais resté sur la mauvaise impression du Jour enseveli, oeuvre bavarde, désuète, rance disons le carrément, guère intéressante pour le lectorat français. Pour aggraver le cas, je me suis rendu compte qu'Intempéries était en quelque manière la suite de l'Invitation à la valse. Tout complotait à ce que je lise cette oeuvre dans les affres d'un abyssale ennui, dans une solitude sans remède, à la marge du récit. Je confesse que j'aurai dû "laisser sa chance au produit".
Intempéries peut se lire indépendamment de l'Invitation à la valse, j'imagine que çà peut être intéressant de lire un roman avant celui qui le précéder. C'est le récit des amours adultères entre un aristocrate et une femme d'honnête famille certes, mais sans prestige. Rollo est marié à une femme souffreteuse, mais séparé de corps, alors qu'Olivia ne s'est pas encore engagée dans la voie matrimoniale. Oui, rien de nouveau. C'est essentiellement dans la manière de l'auteure que se situe l'intérêt. le point de vue de la narration alterne entre le narrateur omniscient et distancié et récit à la première personne pour certains passages impliquant Olivia. Il appert que Rosamon Lehmann à recours à la technique de la sous conversation chère à Nathalie Sarraute. Les dialogues sont bien élaborés.
Tout bien considéré je peux m'avancer et dire que c'est le meilleur roman de l'auteure, remarquez je n'en ai lu que deux... C'est bien construit, çà ne sent pas le produit passé de date, c'est encore comestible, bien que remontant à 1936, pas de danger d'intoxication, de crise de narcolepsie, improbabilité que le livre ne vous tombe des mains. Moralité : il faut toujours donner sa chance au produit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pavlova
  27 juin 2010
Une fois encore, la magie a fonctionné. J'ai retrouvé l'atmosphère anglaise de cette auteure. Elle aborde, dans ce roman, une relation adultérine avec ce que tout cela pouvait impliquer dans ces années-là.
Un joli roman avec des personnages attachants.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pavlovapavlova   27 juin 2010
Nous n'avions pas envie, cette fois, de nous arrêter dans un hôtel - je ne supportais pas l'idée d'avoir encore à inventer un nom, d'être encore une fois dévisagée. Nous attirions trop l'attention, Rollo, avec ses manières d'anglais riche et distingué, déchainait l'empressement des garçons et des portiers partout où il apparaissait : personne ne pouvait le prendre pour un modeste voyageur en train de faire un petit tour avec sa femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
emdicannaemdicanna   07 août 2018
Près de vous je m'assieds, tranquille, et je redeviens un être pensant... près de vous, les idées comptent pour moi, et l'injustice, et le chômage, et les abus, et l'hypocrisie des dirigeants, et les révolutions, et Beethoven, et Shakespeare, et ce que le poète pense et écrit... et non pas les individus, leurs rapports, leurs accouplements, leurs habits, leurs voitures, et le reste...
Commenter  J’apprécie          30
stcyr04stcyr04   23 mai 2020
Sans doute ne guérit-on jamais d'une bonne éducation.
Commenter  J’apprécie          21

autres livres classés : littérature anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
754 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre