AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791034200931
26 pages
Éditeur : Nutty Sheep (04/01/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
1921 : Valentine Perdreaux a disparu ! Elle s’est enfuie de chez elle ! Bravant l’interdit paternel, et les conventions de son époque, elle a décidé de s’en aller à l’aventure vers l’Orient, en prenant l’Orient Express, direction Istanbul, en mission secrète pour la Sorbonne !

Son père, Gaétan Perdreau, directeur du journal « Le Temps » envoie son meilleur reporter à ses trousses avec pour mission de la ramener ! Mais d’autres forces bien plus sombres... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Wolkaiw
  01 avril 2018
Valentine Perdreaux a disparu : Où l'on assiste à la naissance d'une grande amitié est le premier épisode d'une série. Il s'agit d'un récit très court, tout au plus une vingtaine de pages sur ma liseuse, dont le format s'apparente à celui de la nouvelle. Ce premier épisode, comme le titre l'indique, nous apprend la mystérieuse disparition d'une jeune femme prénommée Valentine. Nous sommes dans les années 1920 et les moyens de recherches ne sont pas ceux que nous connaissons. Il n'est nul question de téléphone portable ni de géolocalisation, il va falloir agir « à l'ancienne » afin de retrouver la jeune femme.
Ce premier épisode est court mais vraiment intense, il tourne autour de la disparition de la jeune femme mais surtout des raisons de ce qui semble être une fuite. Il nous interroge sur les enjeux qui peuvent se cacher derrière tout cela. Plus on avance, moins les choses paraissent évidentes, tout devient très vite obscur. C'est avec le père de Valentine et les collègues de ce dernier que nous allons tenter d'en apprendre un peu plus mais surtout essayer de percer le voile de mystère qui plane autour de cette affaire.
Au fil de la lecture et à travers les différentes discussions, on sent que le personnage de Valentine va véritablement être atypique et très intéressant. J'ai hâte d'en apprendre plus sur cette femme en apparence en avance sur son époque, pleine d'idées révolutions et avant-gardistes. le format du livre ne permet pas de s'attacher aux divers personnages que nous allons être amenés à rencontrer, mais il nous permet tout de même d'apprendre à les découvrir, de cerner un peu la personnalité de chacun et ainsi commencer à les apprécier ou non. On observe avec délectation les liens qui unissent les protagonistes entre eux, leurs échanges parfois houleux et le sarcasme qui plane comme une ombre.
Tout ce beau monde évolue au coeur d'une époque que nous ne connaissons, pour la plupart, que grâce aux manuels d'histoire et parfois grâce aux récits de nos aïeux. L'intrigue est très ancrée dans son contexte, notamment l'année 1921. Rappelons tout de même que la France sort à peine de la première guerre mondiale et que les femmes n'ont pas encore le droit de vote. Nous découvrons ici un monde de journalistes, de passionnées, l'incursion est intéressante et bien menée, permettant de diriger l'intrigue sous un angle qui semble vraiment pertinent. Il s'agit d'un point d'entrée supplémentaire dans l'histoire qui suscite immédiatement la curiosité du lecteur.
La plume de l'auteur est très fluide, le style nous invite à plonger directement dans l'histoire, à foncer tête baissée à la recherche de Valentine. Tout est maîtrisé, autant les dialogues que les passages relatant des scènes d'action. Ce premier épisode contient d'ailleurs énormément d'actions. J'ai énormément apprécié le petit mot sur l'auteur a la fin du livre, j'ai trouvé cela vraiment très croustillant. Laissez-moi vous dire que la couverture du livre prend tout son sens au fil de la lecture, je la trouve très complète et très jolie, énigmatique au premier regard.
Le format de ce livre n'est pas sans me rappeler celui qu'utilise Gregory Bryon pour sa série John Fades. Même si la lecture est rapide, le lecteur est très vite embarqué dans l'histoire. On comprend au fur et à mesure que des rouages se mettent progressivement en place, ce qui ne cesse de piquer notre curiosité. Rien ne semble simple, tout va en se complexifiant, pour mon plus grand plaisir. Pour l'instant, je n'ai pas encore perçu la présence du genre fantastique dans ces pages, peut-être suis-je passée à côté, c'est fort possible. Je pense que cela sera beaucoup plus palpable dans les épisodes suivants.
En définitive, ce premier épisode annonce une histoire riche et complexe. L'action et les découvertes sont au rendez-vous, nous proposant un récit trépidant dans lequel nous sommes directement embarqués. Je suis réellement curieuse de découvrir la suite, d'en apprendre plus sur la disparition de la jeune femme et sur tous les enjeux qui se cachent derrière cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Diabolo44
  26 mars 2019
Critique valable pour "Valentine Perdreaux a disparu" intégrales 1 et 2.
Récit d'aventure, road movie fantastique d'un reporter musclé, d'un photographe trouillard et d'une jeune scientifique un peu pimbêche sur les traces d'une secte d'assassins millénaire, cette histoire très enlevée, nourrie par un humour de très bon aloi (les notes de bas de page valent très souvent leur pesant de cacahuètes), fleure bon les aventures de Tintin, le crime de l'orient-express et Indiana Jones.
Félix LeJaune, qui est un pseudo, est un clin d'oeil appuyé à Gaston Leroux et Maurice Leblanc, grands auteurs de feuilletons de la littérature fantastico-policière du début du XXe siècle. Mention spéciale, d'ailleurs, pour la "biographie" complètement loufoque de l'auteur qui m'a fait hurler de rire.
Très doué pour retranscrire les ambiances (notamment la "Zone", territoire des manouches) et pour mettre en scène des rebondissements, l'auteur va parfois un peu loin dans le fantastique et l'improbable, et ses scènes d'action peuvent, de temps à autre, manquer de crédibilité et s'approcher de la caricature.
Mais c'est surtout le choix éditorial qu'on regrettera : ce bouquin n'avait rien à faire en deux tomes, et aurait dû faire l'objet d'un seul volume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : orient-expressVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

1984 - Orwell

Comment s'appelle le personnage principal du roman ?

Wilson
Winston
William
Whitney

10 questions
1513 lecteurs ont répondu
Thème : 1984 de George OrwellCréer un quiz sur ce livre