AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de lenotebookdemina


lenotebookdemina
  10 janvier 2022
Dans le genre Nature Writing, j'ai récemment lu « Dans la forêt » de Jean Hegland et « Les dents de lait » d'Helene Bukowski dont aucun des deux n'a réussi à me transporter dans le noyau de la terre-mère. Je pensais donc en avoir fini pour le moment avec la littérature sylvestre. Et puis, les premières pages de Felis Silvestris m'attrapent par la main et me chuchotent: « Viens voir par ici la beauté de la forêt. L'urgence de la protéger. Son pouvoir de guérison. » Une ambiance réelle et actuelle, bien loin de la dystopie.

Son texte est vivant et rythmé. On marche dans cette forêt, on entend la cadence de nos enjambées faire craquer les branches sous nos pas et en même temps, cette petite voix posée sur notre épaule, nichée au creux de l'oreille, qui semble nous accompagner comme pour dire: « tout va bien, je suis là ».

Contrairement à ce que j'imaginais, l'environnement naturel est bien présent mais n'est pas le sujet dominant. Il y est question avant tout d'un lien entre deux soeurs. D'une connexion possible au-delà de l'espace et du temps. Est-ce parce que j'ai une soeur, qui aurait pu être Felis que ce roman a soulevé en moi un raz-de-marée d'émotions? L'appel est là. On se laisse engloutir dans un hiver intime et profond qui ouvre grand les bras à l'espoir.

En signant Felis Silvestris, la primo-romancière ne laisse planer aucun doute sur son talent. Son écriture est indiscutablement convaincante, documentée et intelligente.
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (8)voir plus