AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sharon


Sharon
  18 février 2019
C'est un très bel ouvrage que nous avons là, à la fois didactique et divertissant : j'ai beaucoup aimé l'assistant de Karel, Pinpin, toujours très actif, avec une carotte pas très loin (jardiner, c'est important aussi pour la nourriture que fournit le jardin, n'est-ce pas ?). Avant de commencer la lecture, n'hésitez pas à consulter le sommaire, très précis, qui vous permettra d'aller directement au chapitre qui vous intéresse. La bande dessinée est très riche en enseignement, et rappelle des faits que l'on a oublié, comme le cycle naturel, ou le fait que la plante peut très bien se nourrir dans le sol, elle peut y trouver tout ce dont elle a besoin. Les ravages des engrais chimiques sont aussi montrés, sauf qu'à part de très rares documentaires, on n'en parle jamais ou presque pas : oui, la terre souffre d'avoir eu des engrais chimiques, et les conséquences sont durables.
Maintenant, ce livre propose à chacun de remédier à cela dans son jardin. L'auteur nous montre des méthodes simples pour analyser « sa » terre et y apporter des remèdes conséquents et naturels. Il nous rappelle aussi que tout ne se fait pas en un jour, ni en deux, et qu'obtenir le jardin désiré demande du temps, du travail et de la patience. Il ne suffit pas de suivre à la lettre tous les conseils pour que tout aille sur les roulettes, il faut vraiment y mettre du sien chaque jour.
Les passages didactiques sont importants, mais ils ont toujours encadré par des moments plus drôles, plus légers. Karel se met en scène en train de donner ses conseils, les dessins nous montrent ce que l'on ne peut voir à l'oeil nu, et certains commentaires font franchement sourire – voir la rave party de pachyderme ou le hipster nourri aux grains. Quelques piques sont visibles aussi, parce que jardinier bio n'est qu'une partie de l'engagement envers la planète, le présent, et les générations futures (voir les cirques sans animaux, par exemple).
Le citadin n'est pas oublié – lui aussi peut jardinier ! La manière de fabriquer le compost est alors adaptée à la situation, tout comme l'eau ou la lumière. Il est question aussi des semis et des boutures.
Autre clef du jardinage bio : l'anticipation. Et ce n'est pas forcément facile, dans une société où l'on a une forte tendance à vivre au jour le jour. Il parle aussi d'autres jardiniers, d'autres expériences, comme celles de Jesse Dodd, Viktor Schauberger ou d'Elaine Ingham. Il étend le propos, en évoquant la permaculture ou l'agriculture biodynamique.
Jardiner bio en bandes dessinées est un livre didactique, pratique et enrichissant, tout à fait accessible même à quelqu'un qui ne connaît que le strict minimum dans ce domaine !

Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (7)voir plus