AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isaac Lemaistre de Sacy (Traducteur)Philippe Sellier (Préfacier, etc.)Andrée Nordon-Gerard (Éditeur scientifique)
EAN : 9782221058671
1678 pages
Éditeur : Robert Laffont (03/02/2006)

Note moyenne : 4.85/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Version française catholique de la Bible, élaborée au XVII°s à Port-Royal. La langue est un peu Grand Siècle, mais cette version a été lue, imitée et méditée jusqu'au XIX°s.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Rodin_Marcel
  09 février 2015
La Bible – traduction d'Isaac Lemaistre de Sacy dite « Bible de Port-Royal » traduite par « les messieurs » de Port-Royal entre 1657 et 1696.
Une fois n'est pas coutume, tout ce que l'éditeur écrit en quatrième de couverture est exact : il s'agit bien ici de «la» traduction «classique» de la Bible qui fit autorité dans le monde francophone catholique jusqu'au début du vingtième siècle. Aujourd'hui, elle n'est que très peu utilisée pour son apport théologique, mais elle reste l'un des outils de référence en histoire culturelle et linguistique du monde francophone : c'est effectivement cette traduction qui fut utilisée par nos grands auteurs des siècles passés (cf dans Wikipedia l'article «Louis-Isaac Lemaistre de Sacy»).
Dans les années 1990, elle fut rééditée par Lafont dans la collection «Bouquins» (ISBN 2-221-05867-4) et vendue sous emboîtage rigide avec le «Dictionnaire de la Bible» d'André-Marie Gérard (voir cette notice).
Le texte intégral de la «Bible de Port-Royal» est accessible gratuitement sur Internet soit en mode graphique sur le site BnF-Gallica, soit en format texte sur le site «456-bible», rubrique «bibles».
NB : Dans le monde francophone protestant se sont imposés deux versions tout aussi «classiques», celle dite «de Genève» (traduction Olivetan puis Calvin), accompagnée pour ne pas dire supplantée à partir de 1910 par la traduction de Louis Segond dite «Bible Segond» (téléchargeable gratuitement en ligne).
Pour en savoir plus, voir l'article «Traductions de la Bible en français» sur le site Wikipedia.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Henri-l-oiseleur
  03 octobre 2015
Version de Port-Royal, en français du XVII°s. La langue ne pose aucun problème, et c'est une Bible française, très noble et très belle.
Commenter  J’apprécie          70
PatrickCasimir
  15 septembre 2017
J'ai vécu aux côtés
D'une Dame
En qui Dieu s'est complu
Car son âme
Etait belle, habitée
Par l'Amour.
A des enfants perdus
Alentour
Elle offrait compassion
Et accueil.
Je l'appelais Marraine.
A son seuil,
Chacun trouvait raison
D'aborder
Marie-Louise, sans peine
Pour parler
Des coups reçus du Sort,
Des soucis
Aussi noirs que la Mort.
Du crédit
Qu'elle lui ferait encore
En sa morne
Epicerie sans or,
Mais sans borne
En générosité.
Elle puisait
Sa force, son espoir,
Et sa paix,
Dans les textes sacrés,
Dont les Psaumes
Qu'elle lisait chaque soir…
Ah ! quel baume !!...
...Que cette BIBLE qu'elle m'a si souvent racontée,
Et que j'ai si souvent lue !!
Pat.
Commenter  J’apprécie          20
LydiaB
  20 avril 2010
Doit-on vraiment dire quelque chose de ce texte littéraire ?
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gteisseire2gteisseire2   05 juillet 2008
Alors Job se leva, déchira ses vêtements ; et s’étant rasé la tête, il se jeta par terre et adora Dieu. Et dit : Je suis sorti nu du ventre de ma mère, et j’y retournerai nu. Le Seigneur m’avait tout donné, le Seigneur m’a tout ôté, il n’est arrivé que ce qu’il lui a plu ; que le nom du Seigneur soit béni ! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres, et ne dit rien contre Dieu qui fût indiscret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LydiaBLydiaB   09 mars 2013
Vos lèvres, ô mon épouse ! sont comme un rayon d’où distille le miel ; le miel et le lait sont sous votre langue, et l’odeur de vos vêtements est comme l’odeur de l’encens.

(Cantique des Cantiques)
Commenter  J’apprécie          40
PatrickCasimirPatrickCasimir   07 septembre 2017


Le Verbe de Dieu au plus haut des cieux est la source de la Sagesse, et ses voies sont les commandements éternels. (Ecclésiastique de Jésus, fils de Sirach, Chap. I-v. 5)

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement avec Dieu.
Toute chose ont été faite par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
Dans lui était la Vie, et la Vie était la lumière des hommes. (4 premiers versets de l'Evangile de Jean).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

>Bible>Géographie, Histoire, Chronologie, Personnes des pays et des zépoques>Versions et traductions modernes (36)
autres livres classés : bibleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1342 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre