AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Brigade Verhoeven - BD tome 1 sur 3
EAN : 9782369819257
72 pages
Rue de Sèvres (10/01/2018)
3.87/5   104 notes
Résumé :
"La bombe a convenablement fonctionné ; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes." Jean Garnier ? pour l'état civil, il est John Garnier, n'a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Ce qu'il veut est bien simple : un passeport et des billets... >Voir plus
Que lire après Brigade Verhoeven, tome 1 : Rosie (BD)Voir plus
Cadres noirs, tome 1 (BD) par Bertho

Cadres noirs (bd)

Pascal Bertho

4.07★ (125)

1 tomes

Détectives, tome 1 : Miss Crumble - Le Monstre botté par Hanna

Détectives

Herik Hanna

3.66★ (819)

7 tomes

Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 104 notes
5
4 avis
4
15 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Installé à la terrasse d'un café, face à un échafaudage, un jeune homme pose son portable sur la table et appuie sur la touche Enregistrement. Quelques instants plus tard, une violente explosion retentit, faisant s'écroulant l'échafaudage et projetant violemment les quelques passants. Heureusement, il n'y aura que deux blessés légers.
À la brigade, le commandant du deuxième groupe de la police criminelle, CamilleVerhoeven, après un bref entretien avec un certain Jean-Claude Maleval, vient de gonfler son équipe. Cela tombe bien puisque cette dernière, à qui le commissaire divisionnaire confie cette enquête, va, dès le lendemain, être confrontée à un bien étrange cas. En effet, le jeune poseur de bombes, Jean Garnier, vient de lui-même se rendre à la police. Ne voulant parler qu'à Verhoeven, il l'informe que six autres bombes, disséminées un peu partout dans Paris, exploseront à un jour d'intervalle. Contre la libération de sa mère, cinq millions d'euros et deux billets pour l'Australie, il les neutralisera...

Adapté du roman Rosy & John de Pierre Lemaitre, complétant ainsi la trilogie Verhoeven pour en faire une tétra, cet album nous plonge en plein Paris où un apprenti poseur de bombes, plutôt sympathique, réclame une rançon pour le moins insolite qui va intriguer le commissaire et son équipe. L'enquête tient bien la route, plutôt conforme au récit originel, la narration est maîtrisée et l'on se prend aussitôt d'affection pour la brigade, le personnage complexe de Camille étant approfondi, notamment grâce aux flashbacks. Ne restent que Armand et Louis qui restent en retrait dans ce premier volet. Sous le coup de crayon de Yannick Corboz, Verhoeven prend forme. Chauve, lunettes rondes et 1m45. Son trait est épuré et lisse et les couleurs lumineuses.
Une adaptation réussie !
Commenter  J’apprécie          680
Je suis une inconditionnelle de Pierre Lemaitre...
Impossible pour moi de passer à côté d'une de ses oeuvres ou d'une des adaptations BD, film de celles ci.
Bertho et Corboz s'attaquent ici à la sublime trilogie... en 4 tomes, du commandant à la brigade criminelle, Camille Verhoeven.
Quel sacré défi !
Parce que Lemaitre, il multiplie les genres et les styles ! Roman noir, thriller psychologique, policier, social, littérature, historique, nouvelle...
Dans l'un il privilégiera l'enquête, dans un autre l'action ou encore l'empathie des personnages, le suspense, la tension psychologique.
Même si le personnage principal est le même dans les 4 histoires qui composent la trilogie Verhoeven, elles sont toutes bien différentes.
Bertho et Corboz vont devoir exécuter et se frotter à quelques belles acrobaties pour en arriver à bout... pour notre plus grand plaisir, je l'espère.

En voilà une première !
Alors que les aventures de Camille Verhoeven débute normalement avec Travail soigné, ici c'est avec Rosy et John (initialement écrite pour SmartNovel, éditeur numérique, sous le titre Les grands moyens, puis devenant Rosy et John, dans une version papier à l'occasion du 60ème anniversaire de le livre de poche), nouvelle venant s'incruster entre Alex et Sacrifices, les tomes 2 et 3, que les aventures de la brigade Verhoeven commence... Bizarre ?!
Pourquoi ?
Nous le saurons sans doute au cours de la série...
C'est curieux, mais pourquoi pas, après tout.
Je ne veux pas trop en dévoiler, mais vous verrez qu'il a fallu faire quelques modifications de l'histoire originale, pour que ce soit chronologiquement possible.

En tout cas, j'ai pris un énorme plaisir à me replonger dans cette enquête.
Quel bonheur de redécouvrir Rosie et John ! Ce sont des personnages tellement énigmatiques... attachants, même, malgré leurs profils.
La représentation de Camille, sous les traits de Corboz m'a surprise...
Il ressemble pas du tout à ça dans mon esprit...
Il va me falloir encore un peu de temps pour m'y faire, mais dans l'ensemble, j'ai trouvé cette bande dessinée vraiment très bien réussie.
Tout ce qui est essentiel y est.
Mon coeur, mon corps étaient dans un sentiment de bien être. J'ai adoré !
C'est si bon, Lemaitre...
J'ai déjà hâte de pouvoir tenir les suivantes entre mes mains.

Commenter  J’apprécie          456
Lemaitre a le vent en poupe.
Il semble constituer une réelle pompe à fric en ce moment.
Il serait dommage de ne pas essorer le concept voulant que ce qui marche en roman devrait également trouver un large public en BD avant de sortir, soyons fous, sur grand écran.

Manne du jour : Rosie.
Tiré de l'opuscule Rosy & John, quatrième récit mettant alors en lumière l'emblématique flic CamilleVerhoeven et venant ainsi clore une trilogie que l'on pensait bêtement achevée. Cherchez l'erreur...

Bon, on va pas ergoter, ça se lit avec grand plaisir.
L'histoire de ce poseur de bombe, au charisme aussi puissant qu'une méduse en plein cagnard, et au relationnel maternel contrarié, ne fait que suivre les rails de son illustre ancêtre déjà encensé en son temps.
Un copié-collé à bulles sans grande surprise, donc, si ce n'est la matérialisation physique de personnages fictifs un brin décevante.
En effet, si l'histoire tient toujours la route, le trait tout en rondeur et la colorisation pastel manquent furieusement d'agressivité.
Des caractéristiques idéales pour narrer un conte enfantin, un peu moins idoines en matière de polar explosif.
Commenter  J’apprécie          350
Cette BD est l'adaptation du roman policier Rosie & John de Pierre Lemaitre. Un petit roman. Petit par sa pagination d'abord. Petit par la taille du héro, le personnage fétiche de Lemaitre : le commandant Camille Verhoeven de la brigade criminelle. Petit aussi, parce que cet opus n'est pas le meilleur que Lemaitre ait consacré à son policier atteint de nanisme.

Le graphisme choisi étonne un peu au début. Les polars de Lemaitre sont très réalistes. Les dessins sont, eux, légers, fluides, un peu éloignés de cet univers, mais finalement, sur la longueur, ils passent bien.

Le scénario est une réussite. Une vraie adaptation, respectant l'essentiel du livre, tout en choisissant de développer deux axes majeurs bien pensés.
L'intrigue se focalise sur ce qui fait l'âme du récit : les rapports mère - fils, en insistant sur ceux que Verhoeven a lui-même connu. Les auteurs ont aussi l'intelligence, dans le cadre limité d'une BD, de développer le personnage de Verhoeven, ses particularités, son histoire, ses fulgurances. Bien vu.

Commenter  J’apprécie          310
Camille Verhoeven reçoit un candidat qui souhaite se joindre à son équipe. Jean-Claude Maleval est très bien noté à la BAC, bien que parfois trop impulsif. le supérieur de Camille, et néanmoins fidèle ami, se marie dans deux heures… Pour la troisième fois. Et Camille sera son témoin… Comme d'habitude !
Soudain, une explosion se fait entendre jusqu'au quai des Orfèvres et des panaches de fumée sont visibles depuis les fenêtres des bureaux du commissaire…

Critique :

Transformer un roman de Pierre Lemaitre en bande dessinée est loin d'être une chose aisée. Bertho et Corboz y sont-ils parvenus ? Cela fait plusieurs années que le roman attend d'être lu. Je ne puis donc comparer les deux. Cependant, j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt le développent de cette enquête qui tient solidement la route.
Pour ceux qui n'auraient pas encore lu ces polars de Pierre Lemaitre, il convient peut-être de présenter le principal personnage, le commissaire Verhoeven ! Bien qu'accumulant les succès, Camille Verhoeven souffre d'un complexe de taille : il est très petit. Il ne souffre pas de nanisme, mais il est très petit. Visiblement, ses relations avec sa mère, artiste-peintre décédée au moment des faits rapportés dans ce récit, ont entrainé quelques blocages dans leur relation. Toutefois, il a hérité ce celle qui l'a mis au monde un talent fou pour le dessin. Contrairement à certains policiers impétueux, Camille approche avec intelligence les suspects, non pour les piéger forcément, mais pour tenter de comprendre leur psychologie. Il se montre même extrêmement compatissant. Il sait avouer quand il a été berné. Certaines rumeurs disent de lui qu'il est « chiant » …
Yannick Corboz a opté pour un dessin assez épuré, tout en permettant de distinguer clairement chacun des personnages. Les expressions sont en parfaite adéquation avec les circonstances et les caractères.
Quant à la couverture, son graphisme est une pleine réussite.
Pari réussi pour la nombreuse équipe qui s'est attelée à mettre en BD ce roman de Pierre Lemaitre.
Commenter  J’apprécie          241


critiques presse (4)
BoDoi
04 avril 2018
Une ambiance soignée, élégante, aux traits fins et élancés, loin des ambiances sombres souvent associées au genre.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest
24 janvier 2018
Plus qu'une introduction, cette première enquête troublante présente une alléchante brochette d'inspecteurs, plongés dans la violence et l'intimité d'une famille perturbée, coupable de trop s'aimer.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD
22 janvier 2018
Après celle d' "Au revoir là-haut", l'éditeur de la Rue de Sèvres récidive avec une nouvelle adaptation d'un roman de l'un des meilleurs auteurs de romans policiers d'aujourd'hui : Pierre Lemaître.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Auracan
11 janvier 2018
Avec Rosie voici le premier opus d’une série prévue en quatre tomes où chaque album est une histoire à part entière, et qui devrait assurément intéresser les amateurs de polars et les admirateurs de l'écrivain, prix Goncourt 2013 avec Au revoir là-haut.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
- Va sauver le monde, mon chéri. Mais n'oublie pas que nous avons un diner ce soir.
- Je vais faire de mon mieux.
- Quoi ?
- Comment une femme belle, intelligente et pleine d'humour comme toi peut-elle aimer un petit flic comme moi ?
Commenter  J’apprécie          120
Je suis un enfant de la nicotine et de la gouache. En j'en veux autant à la cigarette qu'à la peinture de m'avoir enlevé ma mère.
Commenter  J’apprécie          200
Oui, on peut aimer une mère qui aime trop ou mal, ou pas comme il faut. Même si parfois elle donne l'impression de ne pas chercher à se connecter à vous et d'être une conséquence plutôt qu'une envie.

(page 75)
Commenter  J’apprécie          30
A la brigade,ses inspecteurs et lui-même l'avaient affublé du sobriquet lave plus blanc,façon de rappeler sa capacité à effacer les affaires gênantes pour le pouvoir.
Commenter  J’apprécie          40
Ce n'est pas la taille qui compte, mais ce qu'on en fait. Toutes les femmes te le diront.

(page 17)
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de Pierre Lemaitre (148) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Lemaitre
Dans le 173e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente L’homme qui en a trop vu, histoire basée sur le témoignage du photoreporter Ali Arkady que met en scénario Simon Rochepeau, en dessin Isaac Wens et qui est édité chez Futuropolis. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album Les Beatles à Paris, un titre que nous devons au scénario de Philippe Thirault, épaulé par Vassilissa Thirault, au dessin de Christopher et c’est publié aux éditions Robinson - La sortie de l’album Les herbes sauvages que l’on doit à l’auteur Adam de Souza et qui est édité chez Gallimard - La sortie de l’album Delta blues café que l’on doit au scénario de Philippe Charlot, au dessin de Miras et que publient les éditions Grand angle - La sortie de l’album Des femmes guettant l’annonce que l’on doit à Fedwa Misk pour le scénario, Aude Massot pour le dessin et qui est édité chez Sarbacane - La sortie d’Après, le troisième et dernier tome de la série Cadres noirs, adaptation d’un roman de Pierre Lemaitre par Pascal Bertho au scénario, Giuseppe Liotti au dessin et c’est édité chez Rue de Sèvres - La réédition dans la collection La bibliothèque de Daniel Clowes des éditions Delcourt de Pussey, album que l’on doit à Daniel Clowes
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (215) Voir plus



Quiz Voir plus

Alex de Pierre Lemaitre : l'avez-vous lu ?

Le personnage principal est :

une femme
un homme

8 questions
667 lecteurs ont répondu
Thème : Alex de Pierre LemaitreCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..