AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B07D5D83PN
(17/05/2018)
3.82/5   22 notes
Résumé :
Quand tout nous oppose, il est souvent bien difficile de trouver un terrain d'entente.Éloïse et Victor sont aux antipodes l'un de l'autre.Elle, ouverte au monde et pleine de rêves, n'a d'ambition que dans le chant et la musique, ses raisons d'être depuis l'enfance.Lui, renfermé et plus timide, passionné par les milieux financiers et politiques, ne jure que par la réussite sociale.Ces deux-là, dont les routes n'auraient jamais dû se croiser, vont pourtant être amenés... >Voir plus
Que lire après Ce qui nous oppose nous unitVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 22 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis
Avis de Wendy

Il me tardait de partager à nouveau l'univers de Théo Lemattre puisque j'avais déjà été conquise par ces précédents romans. Il faut dire que l'auteur nous apporte un vent de fraîcheur dans le style de la romance avec sa plume propre à lui. Et tout ce que je peu dire, c'est que cela fait du bien !!

Commençons par parler de Victor. Il est ce qu'on pourrait qualifier "d'étudiant modèle". Celui qui rendrait fier plus d'un parents ! Vous voyez de quel genre je veux parler ? Celui qui ne vit que pour la réussite, celui qui ne vise que la première place, quitte à passer pour quelqu'un de coincé. Ce qui ne dérange absolument pas Victor. Et ce n'est pas ses amis, Charlotte et Maxime qui vont dire le contraire. Si Maxime considère Victor comme son ami, Charlotte, elle, aimerait bien plus qu'une simple amitié avec le leader de leur petit trio...
Affaire à suivre sur ces deux-là... (Je ne vais quand même pas tout vous dévoiler... :D)

Revenons en à Victor, toujours propre sur lui, ambitieux, travailleur, il n'y a pas de place dans sa vie pour les imprévus. Chaque jour, tout est absolument réglé à la minute près, tel un agenda de ministre! Jusqu'au jour où un "imprévu" en question vient chambouler Victor. Et ce contretemps, il répond au doux nom d'Eloïse. La jeune femme débarque telle une boule de bowling dans un jeu de quitte!!

Etudiante en fac de lettres, on va vite comprendre, qu'entre les deux jeunes gens, tout les oppose! Eloïse, elle, c'est plus le genre à vivre au jour le jour, à avoir des rêves plein la tête. Comme la chanson, par exemple. Une passion que sa mère lui a transmis. Et peut-être que si ça lui tient tellement à coeur à Eloïse, c'est parce que c'est tout ce qu'il lui reste de sa mère après que cette dernière ait mis les voiles, la laissant seule avec son père...

Si la première rencontre entre Eloïse et Victor va se dérouler lors d'une manifestation où la jeune femme participe, ce a quoi ils ne s'attendaient pas ensuite, c'est que le destin décide de les réunir encore et ce à plusieurs reprises...

Comment-vont-il réagir lorsque leur chemin se croiseront à nouveau? Victor va-t-il finir par supporter le côté idéaliste d'Eloïse ? Quant à le jeune femme, va-t-elle voir en Victor autre chose qu'un homme dont la vie est seulement dictée par la réussite ?

J'ai été surprise par la fin de l'histoire, et je dois avouer que cela m'a plus, car c'était dans le bon sens. Ce n'est pas la première fois que l'auteur me surprend à la fin de l'un de ses romans et c'est tout à son honneur de casser les codes de la "romance"...

Ce n'est pas une surprise, j'ai été à nouveau conquise par la plume de l'auteur. Tout au long de l'histoire, j'ai adoré faire connaissance avec les deux caractères opposés de Victor et Eloïse. "Tout ce qui nous oppose nous unit" est une belle leçon sur les préjugés face auxquels nous pouvons être confronter. Après tout, lorsque le coeur décide de parler, il se fiche bien pas mal de savoir si la personne en face de nous fait partie de la classe sociale dite ouvrière ou même supérieure. Il se fiche pas mal de connaître le compte en banque de l'autre, de ses goûts musicaux, de ses préférences alimentaires, il parle et c'est tout !

Petit ++ de l'histoire : le clin d'oeil à Cherub !!!!!!

A l'approche de l'été, laissez-vous convaincre par la romance de Théo Lemattre " Tout ce qui nous oppose nous unit". Tout est réuni pour passer un très bon moment !
-L'histoire se passe en France.
-C'est frais.
-Eloïse est géniale.
-On a certes, envie de baffer Victor au début, mais je vous promets que découvrir l'évolution qui se passe en lui au fur et à mesure de ses rencontres avec Eloïse en vaut vraiment la peine.
-La plume de l'auteur est unique, elle vous fait voyager différemment de ce qu'on a l'habitude de lire.

Enfin bref, vous l'aurez compris, foncez !!!!

Merci à l'auteur pour ce service presse et la confiance accordée à la page. Je suis heureuse d'avoir pu découvrir l'histoire de Victor et Eloïse.
Commenter  J’apprécie          30
Au départ, cette lecture m'a un peu surprise puisque L'auteur s'adresse souvent aux lecteurs, ce qui donne vraiment l'impression d'être sollicité régulièrement et donc à aucun moment on ne peut se déconcentrer de notre lecture.

Passer ce moment de surprises, j'ai adoré l'histoire où j'ai plongé !
En effet, les descriptions sont très bien menées et donc que ce soit l'ambiance générale ou les lieux, on a vraiment l'impression d'y vivre et d'y être.
Le milieu universitaire est par ailleurs très bien décrit. J'ai vraiment pu me projeter et je pense que même ceux qui n'y sont pas ou plus familier, peuvent tout à fait s'y retrouver.

maintenant, rentrons dans le vif du sujet... la romance💗
J'aurais adoré pouvoir vous dire que le résumé du livre qui nous laisse entrevoir une romance assez cliché est vrai. Toutefois, à mon grand désespoir, même si en effet il y a un certain nombre de clichés, la romance ne l'est pas totalement.
Et oui, ça ne va pas être l'amour au premier regard, ni au second... 😂 et je vous vois venir, pas non plus au troisième 😉
L'auteur va nous montrer l'évolution de Victor et Éloïse au fur et à mesure des années, les épreuves qu'ils traverseront chacun de leur côté et qui les impacteront eux et leur relation.
J'ai beaucoup aimé les suivre sur une longue période comme celle-ci, on a vraiment une vue d'ensemble et on aperçoit bien tous les chemins se tisser pour se lier et se délier selon les choix.
Et alors la fin, je ne m'y attendais absolument pas ! Mais étrangement, malgré le faite qu'elle soit ouverte, cela ne m'a pas frustré puisque l'on a vraiment l'impression d'avoir assisté à une tranche de vie et qu'à la fin du livre on laisse les personnages continuer à vivre. le seul bémol, c'est que maintenant j'ai 10 000 scénarios dans ma tête 😂

Point important à aborder : oui en effet cette histoire se base sur des archétypes et de nombreux clichés. Néanmoins, l'auteur les utilise pour les casser en quelque sorte.
Certes Victor est psychorigide, calculateur, arrogant, j'en passe et des meilleurs. Qu'Héloïse quant à elle, est libre, fantasque, a un look atypique, et bien d'autres caractéristiques qui vont de paires avec celles-ci. Mais tout cela permet à l'écrivain de véhiculer de très beaux messages et de questionner sur la société en générale. Par exemple, sur l'ouverture d'esprit, Sur le jugement sociétal qui vient de partout et de tout le monde, etc. Il va faire par ailleurs évoluer nos 2 tourtereaux !

Donc je rassure ceux qui auraient peur de tomber juste sur un condensé de clichés réunis sur quelques pages : ce n'est absolument pas le cas (En tout cas, pas comme on l'entend) 😇

Je vous conseille de découvrir cette plume si ce n'est pas encore fait 😁

avez-vous lu ce roman ?
Commenter  J’apprécie          10
"Tâchons de dépasser ce qui nous oppose et de multiplier ce qui nous unit." Jean d'Ormesson
Victor est étudiant en science politique à Montpellier, il est terre à terre, anti conformiste, non excentrique, ambitieux, et voit son avenir dans l'allégresse et le pouvoir. Son éducation a été basée sur l'apprentissage à outrance, l'obtention de la première place à tout moment et le mépris du monde des modestes gens de la classe moyenne. Surdoué, pragmatique, ambitieux, peu scrupuleux pour arriver à ses fins, il sait dénigrer sans gêne ses pairs, sa mauvaise foi et son égo surdimensionné en font un homme froid et non avenant. Peut il changer? le veut-il?
Charlotte, l'amie de Victor depuis l'enfance est amoureuse de lui secrètement, elle est extravagante, courageuse, volontaire et surtout elle cache bien son jeu auprès des autres. Elle fait parti du même monde que Victor d'où leur rapprochement sans équivoque au fil des années.
Lors d'une manifestation, Victor va croiser une jeune femme excentrique et rebelle. La jolie Eloise, cheveux rouge, sans langue de bois et tolérante. Une rencontre qui sera le fruit du hasard mais qui aura des répercutions à l'avenir.
Eloise est une rêveuse, chanteuse, travailleuse, entêtée, étudiante en lettre, libérée et surtout elle croit en un destin qui saura lui donner tout ce qu'elle espère. Elle vit, respire, vibre musique et Victor va vite le savoir lors de cette soirée qui leur donnera l'impulsion de se connaitre malgré leur deux mondes différents ainsi que leur visions de vies opposées et à contre sens.
La citation de Henry Gauthier-Villars dit Willy dit bien "Les contraires s'attirent, les extrêmes se couchent".
Un roman encore une fois juste, bien écrit, un déroulé des événements progressistes et enjôleurs, un thème qui parle à beaucoup de gens, voilà ce qui fait des romans de Theo un pur plaisir à lire.
Les dialogues sont épicés, directs et drôles parfois, les personnages attachant et malgré la rudesse du caractère de Victor, on ne peut que l'admirer pour son travail acharné mais qui ne lui permet pas d'être sociable, tout le contraire de Eloise qui est audacieuse et consciente du monde qui l'entoure. Elle ne porte pas de jugements à proprement dit, non, elle va guider Victor vers ce qui s'appelle la vie des gens libres.
J'ai adoré ce livre, je l'ai savouré à sa juste mesure et je dois reconnaitre que Theo Lemattre sait traiter tous les sujets de la vie, qu'ils soient beaux, laids, drôles ou tristes, ils touchent le commun des mortel et ça, ça fait du bien. La vie n'est pas un conte de fée, et Théo en parle aisément et simplement. Merci pour ce service presse plein d'espoir.
Je vous conseille ce livre, partez à la découverte des qualités humaines avec sa pointe de romantisme.
Bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Pendant ces 230 pages, nous allons suivre précisément quatre jeunes étudiants. Victor, Charlotte et Maxime, qui sont en fac de sciences politiques, et puis Éloïse, qui est en fac de lettres.


L'histoire se déroule à Montpellier, ville que je ne connais absolument pas et qui pourtant se trouve à deux heures de chez moi.


L'auteur décrit tellement à la perfection cette ville que l'on s'y croirait. Et c'est à se demander s'il n'y vit pas pour pouvoir aussi bien la décrire.


N'ayant pas fait de Fac, je ne connais pas particulièrement les mentalités, mais on y retrouve les clichés sur les étudiants en lettres un peu sbab sur les bords, et les étudiants de sciences politiques, fils/filles à papa, et cul coincé dans leur étroitesse d'esprit. Vous avez dit clichés ... ?!


Charlotte, toujours tirée à quatre épingles et qui scrute les autres avec dédain. Victor, mon Dieu, ce Victor, mais qu'est ce qu'il peut être désagréable, le genre de garçon issu de la bourgeoisie, toujours sur son 31, incapable de décrocher plus de trois mots, et encore moins un sourire (Seulement quand il se brûle... Et encore). Monsieur, je sais tout, j'ai tout vu, tout pondu ! Détestable à souhait ! Puis nous avons Éloïse, Louise pour les intimes, jeune artiste avec des rêves plein la tête, elle, ce qu'elle veut, c'est devenir chanteuse, comme sa mère. Elle est totalement à l'opposé de Victor, elle a des pensées et idées libres comme l'air, des cheveux rouge et un petit, je ne sais quoi qu'il n'explique pas.

Quant à Maxime, c'est lui plus simple de tous. Un "Monsieur Tout le monde" dans cette drôle de bande.


Et pourtant, si tout oppose Victor et Louise, ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Arriveront-ils un jour à s'entendre et à mettre de côté leurs différences ?


La plume de l'auteur est simple,fluide, naturelle. Elle glisse toute seule sur la feuille et en lisant ces pages, on pourrait presque l'entendre nous raconter l'histoire, parce que l'écriture de Théo, c'est un peu ça .. Il nous conte l'histoire de ses personnages .. C'est comme un murmure à l'oreille.


De mon point de vue, j'aurai vraiment souhaité quelques pages en plus. L'histoire s'arrête trop rapidement. On a, à peine le temps de la savourer qu'elle est déjà terminée. Mais nous savons tous, que toutes les belles histoires ont une fin ... Et ce livre témoigne un joli message de paix et de tolérance. À vous de découvrir lequel ...



Ma note : 17/20


Interview de l'auteur :


Bonjour Théo, merci d'avoir accepté de répondre à mes questions.


• Depuis quand écris-tu-? Et quel age as-tu si cela n'est pas indiscret ?

J'écris depuis mes 14 ans, et je n'ai jamais arrêté depuis! ( Petit coquin, tu ne réponds pas à la question sur ton âge ! - On ne demande pas l'âge d'un jeune homme, enfin 😉 )

• Pourquoi avoir décidé de présenter tes livres en auto-édition ? Tu n'en es pas à ton premier roman, peux-tu faire un rappel pour les lecteurs sur le nombre de romans que tu as déjà publié ?

Par simplicité, et aussi parce que c'est un peu difficile de se faire éditer en passant par un comité de lecture, aujourd'hui. Alors, j'ai préféré tenter ma chance en auto-édition après un énième refus traditionnel. Pour ce qui est des romans, j'en ai 12 sur la plate-forme.

• Es-tu écrivain à plein temps ou fais-tu autre chose à côté ?

J'ai la chance d'être auteur à plein temps.

• Quels sont tes futurs projets ?

Des livres ! Beaucoup de livres même si le temps me manque ! Et aussi des vidéos, parce que je n'en fais pas assez…


• Pourquoi avoir choisi ce sujet ? Comment est venue l'idée ? Connais-tu Montpellier pour décrire la ville avec autant de précision ?

C'est une petite fée qui m'a donné l'idée. Une petite fée qui vit avec moi tous les jours, qui m'aide et me supporte (le plus difficile, sans doute). Pour ce qui est de Montpellier, j'y vis, donc… Je m'en sors pour les description (très belle ville, au passage) !

• Un prochain livre doit bientôt sortir, peux-tu nous en dire d'avantage ? Quand ? de quoi parle-t'il ?

Le prochain livre sort bientôt, en effet ! Je ne dis pas quand, je ne dis rien du tout mis à part qu'il y aura : beaucoup de peine, un deuil, un road-trip et des amis. C'est peut-être un peu bizarre, dis comme ça…


• Un petit mot pour la fin ?

Lire des livres parce que lire délivre (je ne connais pas l'auteur mais j'adore la citation).


• Merci pour l'échange et pour ta confiance, je te souhaite une bonne continuation pour la suite.

Lien : http://libebook81.blogspot.c..
Commenter  J’apprécie          00
Je découvre un nouvel auteur et une nouvelle plume avec ce roman, qui me conforte dans l'idée qu'il y a de belles perles dans l'auto-édition qui n'ont rien à envier aux auteurs publiés dans une maison d'édition. Je ne connaissais pas encore Théo Lemattre, je suis ravie d'avoir réparé ce fait. J'ai apprécié la façon dont il conte l'histoire, racontée à la troisième personne, la narration nous parle de chaque personnage différemment comme si l'on nous déroulait les scènes de façon cinématographique. L'auteur apostrophe de temps en temps le lecteur pour appuyer un peu plus un fait ou une réflexion, ce qui donne un ton plus léger et drôle au texte. Pas de lourdeurs, je ne me suis pas ennuyée et ai lu cette histoire d'une traite, l'auteur a su la rendre addictive pour accrocher le lecteur dès le début et ne pas lâcher son attention.
Pour parler un peu de l'histoire, mais pas trop, on va donc rencontrer deux personnes que tout oppose, comme c'est bien dit dans le titre. Éloïse est une jeune étudiante en lettres qui a arrêté ses études pour travailler dans une fnac puis dans la librairie de son père, elle aime la musique, elle chante et joue de la guitare le soir dans les bars, elle rêve d'en faire sa vie. Victor, quant à lui, est un jeune homme étudiant en sciences politiques, complètement accro aux études, à la réussite sociale, il ne fréquente que des amis ayant le même niveau, dénigrant ceux étudiant les lettres ou faisant partie des manifestants. Alors évidemment lorsque ces deux là vont se rencontrer, il va y avoir des étincelles. Victor ne comprenant pas Éloïse, pensant qu'elle est excentrique et qu'elle va rater sa vie avec sa musique et surtout parce qu'elle a arrêté ses études. Mais la vie et son étrangeté vont faire que leurs routes vont se croiser bien des fois, qu'ils vont être amenés à travailler ensemble. Il va falloir que tous les deux mettent un peu d'eau dans leur vin, comme on dit par chez moi, pour arriver à s'entendre et à se comprendre.
Théo Lemattre a crée deux personnages forts et totalement aux antipodes. Victor m'a insupportée dès le départ, sa suffisance, il est imbu de sa petite personne, toujours la tête dans le guidon, il ne vit que pour le travail et la réussite, il se garde très peu de moments de plaisir, les fêtes se passent avec des amis tout comme lui. Il m'a plus d'une fois agacée ! Mais au fil de ma lecture, je me suis rendue compte que sous sa carapace se cachait un autre jeune homme, plus sympa, plus proche des autres, plus compatissant. Pour moi, c'est au contact d'Éloïse qu'il va enfin se révéler, car même s'il tape sur le système de la jeune fille, elle va, par son humour et son amour de la vie, arriver à percer la véritable personnalité du jeune homme. Je me suis sentie très proche d'elle moi aussi, elle est d'une volonté à tout épreuve, ouverte aux différentes idées, travailleuse et pleine de courage (il en faut pour imposer ses décisions à son père !) Elle a, elle aussi, quelques idées préconçues, mais n'est pas dans le jugement. Victor et Éloïse, deux personnages contraires mais complémentaires...
Cette histoire véhicule de très beaux messages sur la tolérance, la compassion, l'amitié, l'amour de soi et des autres. L'auteur a en plus transcrit son histoire dans la réalité avec les manifestations étudiantes contre la loi Pécresse, ce qui permet au lecteur de s'immerger encore mieux dans la réalité. Bien que l'on sache et que l'on devine qu'il va y avoir un rapprochement entre Éloïse et Victor, Théo Lemattre a su me surprendre avec le final, je ne m'attendais pas du tout à cela et au chemin qu'il a fait prendre à cette histoire. C'est un fait que j'aime beaucoup dans mes lectures, que l'auteur m'emmène sur une piste que je n'avais pas vue venir.
J'ai donc passé un très bon moment de lecture avec ces deux jeunes gens, une histoire montrant que tout est possible entre deux êtres à partir du moment où chacun essaie de comprendre la situation de l'autre et surtout considérer l'autre comme une personne à part entière et non comme ce qu'il représente dans la société. J'aime les lectures qui font réfléchir ainsi et qui nous poussent dans nos retranchements et nos propres choix.
Je ne peux que vous inviter à découvrir vous aussi ce roman, pour ma part, je vais suivre Théo Lemattre, il m'a conquise par son style et sa façon de conter, sa grande maturité d'esprit et de pensées pour son jeune âge. Je pense bientôt me plonger dans son roman plus récent Karma, je vous en reparlerai avec plaisir.
Lien : http://marienel-lit.over-blo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Lui, meilleur élève de sa promotion. Elle, sans doute la plus jolie, mais pas la plus maligne. Voilà un cliché qui lui plaît bien et qui ne lui paraît même pas en être un. Il aimerait bien avoir le temps de la côtoyer davantage, mais il ne doit penser qu’à sa future carrière et au travail. Dès son plus jeune âge, il y a été préparé. Ses parents lui ont toujours dit de faire passer l’école avant tout et qu’il pourrait vivre sa vie plus tard, lorsque ses arrières seraient assurés. Finalement, le pari n’est pas mauvais, et Victor a déjà de nombreuses fois fait le calcul dans sa tête : quelques années de labeur sans voir la lumière du jour, pour toute une vie à profiter d’un bon poste à hautes responsabilités. Oui, il n’y a pas à dire, ses parents ont bien eu raison de le pousser dans cette voie et il ne les remerciera jamais assez pour ça.
Commenter  J’apprécie          00
Lui, ce qu’il veut, c’est changer le monde. Il veut faire de la politique et il y croit dur comme fer. Victor est certain qu’avec de la bonne volonté et des idées, on peut faire évoluer les choses dans le meilleur sens. Ce qu’il aimerait, ce serait de rendre son pays plus riche, de régler la situation catastrophique de l’emploi, de réguler l’immigration et surtout,de rendre fiers ses deux parents – plus qu’ils ne le sont déjà, de leur petit surdoué.
Commenter  J’apprécie          00
Tous ceux qui revendiquent et qui clament, là, dehors, ce sont ceux qui n’ont d’yeux que pour les sciences humaines, les langues, le français et les vieux livres qui sentent la poussière et le déjà-vu. Ah si, il y a aussi ceux qui sont en art. Victor y pense avec un petit sourire. Il imagine les manifestants avec des dreads, en sarouel, en train de scander des slogans sans queue ni tête.
Commenter  J’apprécie          00
Ce sont des gens qui ne savent même pas pourquoi ils manifestent. Ils sont révoltés contre un système dont ils profitent. C’est pathétique.
Commenter  J’apprécie          10
Quand on décide de vraiment bloquer une ville, en soi, ce n’est pas bien compliqué. Il a suffi aux jeunes manifestants de stopper les transports en commun pour gagner du poids.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus

Lecteurs (0) Voir plus



Quiz Voir plus

Des auteurs contemporains, très appréciés des lecteurs

Qui a écrit « La Dernière des Stanfield » ?

Marc Lévy
Joël Dicker
Michel Bussi
Guillaume Musso

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman contemporain , feel good bookCréer un quiz sur ce livre

{* *}