AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Auto- édition (01/05/2019)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Depuis sa greffe de coeur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution.
Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête…

Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de coeur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.

Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l’incroyab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Missnefer13500
  04 mai 2019
Une pincée de fantastique, une pincée de suspens, une pincée de questions existentielles et la magie opère alors que Théo sort de sa zone de confort.
Bien que Théo Lemattre soit pour moi un magicien, c'est obligatoire, sinon comment parviendrait-il à nous offrir un roman tous les 2 mois ?, j'avoue que cette fois-ci je reste plutôt dubitative.
Pourtant l'auteur m'a tenue en haleine, intriguée pour une grande part du récit avec ces 2 histoires en parallèle. le suspens, l'originalité de la construction de la narration étant bien au rendez-vous.
En effet l'idée de nous faire découvrir la vie de Sarah à travers les cauchemars de Sÿden sort vraiment de l'ordinaire. vivre les ressentis à travers ses protagonistes plus percutant.
J'ai un peu de mal à traduire par des mots ce qui me laisse avec un sentiment d'avis mitigé. Les personnages peut-être auxquels je ne suis pas parvenue à m'attacher ? hormis Eric peut-être.
Sarah, ne m'a pas émue, je l'ai trouvé assez détestable au fur et a mesure qu'elle grandissait, avec des comportements en totale opposition avec ses ressentis. Je n'ai pas compris ce rejet des autres , de ces personnes aimantes qui l'entouraient. Elle me surprendra quand même avec sa décision. Et j'avoue que j'ai trouvé quelques trous dans cette histoire que je n 'ai pas pu combler même en fin de lecture. À la décharge de l'auteur, je suis particulièrement exigeante et sujette à des attentes et quand, elles ne sont pas comblées, je "fixotte" un peu. Et oui, j'aurais voulu connaitre un pan de l'aventure Mauricio/Sarah, comprendre comment cette dernière a pu faire un don qui me semble pas vraiment possible dans la vraie vie.
Le malaise de Sÿden m'a plus fait écho, mais là encore sans que j'éprouve beaucoup d'empathie pour elle, alors que j'avais de la compassion pour Eric si désemparé devant le mal être de sa femme. je pense que j'aurais dû en avoir pour elle, mais je n'y suis pas parvenue.
Cependant il faut reconnaître qu'une fois commencé, la lecture est addictive bien que le dénouement se profile et que nos doutent se confortent. L'intrigue est bien menée. C'est incontestable. L'auteur y met en avant quelques thèmes incitant à la réflexion et nous bousculant un peu, nous poussant à nous interroger sur la valeur des liens familiaux qu'ils soient biologiques ou autres tout aussi essentiels à notre équilibre. Eh oui qu'est-ce qu'un parent ? Celui qui nous met au monde, ou celui qui nous élève, nous offre un amour sans réserve ? N'est-il donc pas, de fait évident de le rendre en retour ?
À travers le tableau brossé de notre héroïne Théo Lemattre glisse-t-il une part autobiographique de sa vie d'auteur ? On peut supposer qu'il fait un petit clin d'oeil à ses lecteurs, ce qui ne serait pas surprenant, Théo est un "drôle" comme on dit de part chez nous.
Malgré mes réserves, ce roman qui sort du style habituel de l'auteur est bien construit, bien amené, l'écriture fluide et plaisante. le suspens pousse le lecteur à vouloir connaitre l'issue rapidement, souhaitant découvrir les liens entre Sarah et Sÿden.
Néanmoins c'est à cette heure, le roman de Théo Lemattre que j'ai le moins aimé. À distance je pense que c'est parce que je n'ai pas vraiment accroché aux personnages et moi j'ai besoin de m'y attacher. de plus quand un auteur est très prolifique, et que l'on a presque tout lu de lui, c'est le risque. On ne peut pas aimer de la même manière toutes ses histoires aussi intensivement les unes que les autres. Il faut donc accepter le risque
Je remercie Théo Lemattre pour ce partenariat et ce service presse et le félicite pour la diversité de ses écrits et je conseille à ceux qui ne connaissent pas encore cet auteur de découvrir sa plume, ses genres variés qui sauront très probablement vous séduire.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
edco6974
  10 mai 2019
Vous l'aurez bien sûr compris, le fil conducteur de ce roman est la greffe du coeur. Un sujet très peu abordé car très difficile à comprendre. Ce livre est une histoire sur le ressenti, le vécu (même si ce n'est qu'une histoire je précise) d'une femme qui a été greffé. Vaste sujet que les sentiments éprouvés pour Sydan. Je pense qu'il n'a été facile de Théo d'écrire ce livre juste sur un ressenti. Je pense qu'il a dû effectuer pas mal de recherche sur le sujet que ce soit en témoignages ou dans le domaine médical. Pour avoir regarder assez bien de documentaires sur le sujet, je dois bien dire qu'il a très bien mis en place chacun des héros et à su les mettre en avant aux différents moments importants de cette histoire.
Il y a inséré une intrigue très bien cogitée (nan je ne vous dirais pas de quoi il s'agit). Parfois j'avais l'impression d'être dans un thriller, c'est vous dire.
Les sentiments sont forts et intenses par moment tout comme la douleur physique et morale. Non seulement les héroïnes vivent des choses compliquées mais que leur entourage en subisse les conséquences sans que Sarah et Sydan ne rendent compte des effets de leurs choix.
Et si il devait y avoir un fil conducteur secondaire, ça serait l'amour. Qu'il soit filial, amical,profond etc...Si le coeur est une machine alors l'amour en serait le carburant. Car tout par de cet organe très connu mais qui encore à l'heure actuelle très mystérieux. le coeur et l'amour font faire des choses que personne ne peut comprendre et comment pouvoir expliquer quelque chose que l'on ne comprend pas soi-même. le coeur a une mémoire: celle de nos sentiments, de nos vécus, de nos douleurs, blessures mais aussi de nos joies et comment peut-il se faire entendre? En envoyant des messages par le biais de notre cerveau. Une vraie symbiose s'installe entre les 2 compères pour nous (tout comme Sarah et Sydan) faire tourner bourrique comme on dit.
Il est évident pour moi de vous le recommander pour plusieurs raisons: le sujet et le coeur qu'a mis Theo Lemattre dans ce roman afin de faire battre le nôtre au rythme de celui de nos 2 héroïnes.
L'histoire est complexe et très simple en même temps. Aider à comprendre, à voir au travers des yeux ce que nous ne vivons pas afin de mieux comprendre les réactions de ses personnes qui ont été greffées.
N'hésitez surtout pas, un roman à ne pas louper.
Merci pour ce moment de lecture que j'ai beaucoup apprécié.

Un morceau de phrase que j'ai aimé: " Sarah est une diablesse au coeur de glace prête à faire de ses larmes des poignards..." Tellement poétique.

NB: Néanmoins j'ai un petit bémol à émettre mais cela ne concerne que moi. Il y a un côté de l'histoire qui n'a pas été exploité. Disons que je n'ai pas trouvé de réponse à cette question et je dois dire qu'elle me titille. Je ne vous ferais pas part de celle-ci car il se peut que je soie la seule personne que ça aie chiffonnée. Ca aurait pu donner encore plus de relief à ce roman déjà bien consistant... ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nadine13
  01 mai 2019
Juste avant de disparaître
Théo Lemattre
Pages
Sorti le 1er Mai 2019
Auto-edite
Théo me propose de lire son dernier roman ! C'est toujours avec mon coeur qui bat très fort que je réponds d'accord s'est parti. Bon, j'ai énormément de service de presse qui m'attend encore.. Et après deux toutes petites soirées de lecture. Je me dis, Théo, c'est magistral. Quelle idée de génie, tu as eu !
Sÿdan est une jeune auteure épanouie mariée et mère de 2 enfants. Mais depuis sa greffe de coeur... Elle enchaîne cauchemar sur cauchemar. Elle a des flash back concernant un meurtre qui a eu lieu dans les années 70. Cauchemar ou réalité ? Sÿdan va enquêter, elle veut savoir, comprendre ce qui se passe ! Mais que va-t-elle découvrir ? Et quel impact cela va avoir sur sa vie et son entourage ?
Théo dit qu'il a changé un peu de style pour ce roman. de style pour l'histoire peut-être qui est plus thriller, plus prenant encore que les précédents, mais surtout, on est pris à la gorge par le suspens. Ce que je peux vous dire c'est que Théo est monté de plusieurs crans dans son écriture,je me suis pris une claque magistrale. Des émotions dépeintes à merveille, j'avais peur, je menais enquête auprès de Sÿdan on m'a menti, prise pour une folle, je me suis perdue, je ne savais plus quoi faire, qui j'étais et ce qui m arrivait. Comme prise dans une tempête où ballote de toutes parts, je me raccrochais à la moindre découverte qui me prouver que je ne m'avais pas rêvé.... Vous aimez les bons thrillers ? Alors "Juste avant de disparaître" est fait pour vous. À découvrir et à lire dès sa sortie.
Résumé
Chaque nuit, Sÿdan fait cet horrible cauchemar…
Depuis sa greffe de coeur, la jeune écrivaine est à bout. Elle ne trouve pas le sommeil. Tout son être est en constante évolution.
Ces rêves, ces flashs qui lui viennent spontanément en tête…
Sÿdan en est presque certaine, cette greffe de coeur la relie à un meurtre commis dans les années soixante-dix.
Armée de courage, elle décide de mener de front cette enquête qui la conduira aux portes de son existence en retraçant l'incroyable vie de son donneur.
Entre vérités, mensonges et petites trahisons, Sÿdan sera remuée dans ses souvenirs les plus profonds et mise à rude épreuve. Dans cette course contre le faux et ses démons, elle comprend vite que seules deux issues sont possibles : l'ombre ou la lumière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MilleetunepagesLM
  25 mai 2019
Le commentaire de Cathy :
Quel plaisir, encore une fois, de retrouver la plume de Théo Lemattre. J'avais fait la connaissance de cet auteur en lisant un de ses thrillers qui m'avait énormément plu alors le retrouver dans ce style que j'affectionne tout particulièrement était une super nouvelle.
Depuis quelque temps, Sÿdan fait de terrible cauchemar, elle est persuadée que cela a un lien avec sa récente greffe de coeur. Les rêves qu'elle fait lui paraissent tellement réel qu'elle va se décider a enquêter, quelle vérité va-t-elle découvrir ? Dès le début de ma lecture, je me suis retrouvé plongé au coeur d'une histoire pleine de mystères, je n'avais qu'une envie, c'était de démêler le lien qui liait Sÿdan et la petite Sarah, Théo nous distille avec parcimonie plusieurs indices au fil de l'histoire et c'est tellement bien fait qu'une fois de plus j'ai dévoré ce roman d'une traite. Avec ce roman Théo m'a fait découvrir une plume plus mature, par rapport au précédent thriller que j'avais lu de lui, et j'espère qu'il va continuer à écriture ce style d'histoire que j'aime énormément. Merci Théo pour le moment de lecture que tu m'as, une fois de plus, fait passer, vivement le prochain.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Loudesboisblog
  24 mai 2019
Juste avant de disparaître raconte deux histoires étroitement liées : celle de Sarah et celle de Sÿdan. Sarah est une petite fille qui grandit dans une famille compliquée et Sÿdan est une écrivaine qui vit la vie de ses personnages. Sÿdan commence à faire des rêves étranges, ces rêves paraissent vrais et ils commencent à l'obséder.
J'ai vraiment apprécié ma lecture même si je dois avouer que ce n'est pas mon livre préféré de Théo. L'histoire est originale et profonde. Elle traite de sujet très important comme les familles d'accueil, l'adoption, la recherche d'identité, la relation de couple sans parler de sentiment, les adolescences difficiles…
Bref, Théo Lemattre nous raconte une histoire riche en émotions couplé à une investigation de la part de Sÿdan. Et puis, j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Eric, patient et compréhensif, le mari idéal et le soutien parfait au final.
Je trouve que les transitions entre les deux histoires sont vraiment réussies, les personnages sont attachants et il n'y a finalement que du positif à en tirer. Grâce à l'histoire de Sarah, on peut tirer des leçons de ses erreurs tout en compatissant pour elle. J'ai bien aimé la voir grandir, comprendre les choix qu'elle a effectué, bref je trouve que c'est une jolie réussite.
Fred apporte un réel plus aussi, c'est rare que les SDF occupe une place aussi importante dans un récit et je trouve bien que ça ait été le cas ici. Cela permet de leur détresse mais surtout de leur humanité.
En conclusion, l'histoire raconte un récit fort en émotion avec des personnages attachants et l'auteur souhaite nous faire passer des messages positifs en nous proposant de vivre la vie qu'on choisit.
Lien : https://loudesbois.fr/2019/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
AnnicklectureAnnicklecture   21 mai 2019
Les terrains verts du quartier d'Aulnay-sous-Bois, dans le 93, sont de parfaites représentations à petites échelles de ce à quoi ressembleront sans doute les restes de la civilisation humaine dans quelques centaines d'années : des morceaux de plastiques à moitié enterrés qui resurgissent, par moments, pour montrer au monde entier toute l'horreur qui les défigure, avant de se laisser emporter par le vent et retourner à la poussière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 mai 2019
Dans cette famille, quelque chose va mal. Comme dans tous les foyers empoisonnés par la rancune, l’amertume, la routine ou le mensonge, les choses ne sont pas aussi simples que cela. Le mal qui s’étend et qui rampe dans les corps est bien plus perfide. Il profite de la haine pour s’introduire dans le cœur, puis, naturellement, il profite des pulsations de celui-ci, de ses implacables battements, pour se laisser bercer d’artères en veines et de veines en muscles, jusqu’à avoir corrompu tout ce qui vit sans même qu’on puisse s’en apercevoir. Ce mal-là, tissé de rage, de colère, de non-dits, de nœuds dans la gorge, est sans doute le pire de tous. On le sent. Il est là, au plus profond de nos tripes et pourtant, impossible de l’en déloger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
En tant qu’auteure, elle a tendance à prendre trop à cœur ce qu’elle écrit, à ne pas mettre de distance entre elle et ses personnages. Quand elle couche ses idées sur le papier, de son écriture froide, clinique et limpide, plus rien ne compte autour. Sÿdan ne se contente pas, comme tous les autres scribouillards de son époque, d’écrire avec ses tripes : elle vit ses histoires. Ce qu’elle écrit, ce ne sont pas seulement des romans ou des nouvelles, ce sont des tranches de vie, que ses lecteurs avalent goulûment comme s’il s’agissait de parts de cheesecake recouvertes de coulis. Quand elle écrit, quand elle agite sa plume, Sÿdan n’existe plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
Le pire, dans le fait de se replonger dans cet affreux cauchemar, ce n’est pas le souvenir, mais la sensation qu’il procure. Sÿdan a moins l’impression de rêver que de percevoir les choses à travers le prisme des émotions. Le souci, c’est qu’elle a aussi le sentiment qu’elles ne lui appartiennent pas. Lorsqu’elle fait ces étranges cauchemars, elle a la désagréable sensation d’être dans la peau d’une autre personne, et d’être en train de violer l’intimité de son être. C’est comme si elle était le catalyseur involontaire de souvenirs délicats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 mai 2019
Elle compte fébrilement les secondes qui la séparent de son mari. Elles sont interminables. C’est comme si les peurs qui la hantaient étiraient leurs spectres, implacablement, parallèlement au temps qui s’allonge loin d’Éric. Il faut qu’il revienne, et vite.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..