AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07J1LQY1Q
Éditeur : (03/10/2018)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Les amis, c'est comme une deuxième famille. Mais que se passe-t-il lorsque l'un de la bande disparaît brutalement ?Valentin, Ashley et Puja apprennent la tragique nouvelle par une belle journée d'été.Plus rien d'autre ne compte désormais que de rendre un dernier hommage à cette amie disparue. En dépit des lois du pays, en dépit de leurs proches, en dépit même de leurs propres vies, tous les trois vont partir pour un road-trip aussi dangereux qu'improvisé en terre in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Missnefer13500
  06 octobre 2018
Je suis très heureuse d'avoir lu ce roman en avant première. Merci Théo Lemattre pour ce SP. J'ai ainsi pu découvrir ta plume avec ce roman, tandis que Prêts à tout dort dans ma PAL depuis le Salon du Livre en attente d'une LC avec ma binôme. Il ne reste plus qu'à espérer que la petite main innocente de son fils le fasse vite sortir de la Book Jar très vite maintenant.
Une chose est sûre, c'est que je vais lire tous tes romans Théo. Tu m'as séduite par ta plume et ta manière de nous raconter des histoires.
Dans ce récit, narré par Valentin, l'auteur aborde un thème sérieux et pas très gai, celui de la perte d'un être cher vécu par des adolescents. Comment accepter une disparition que l'on peut qualifier de prématurée ? Comment des jeunes gens de 18 ans peuvent-ils imaginer que la Faucheuse va frapper l'un de vous alors que tout leur avenir est devant eux ? C'est impensable, inimaginable. Pourquoi ? Comment ? C'est injuste c'est cruel, d'autant plus quand on s'est séparé sans se dire vraiment au revoir.
Théo Lemattre aborde donc le sujet de la précarité de la vie, quand à 20 ans on se croit intouchable. Qu'a-t-ton raté, que ne sait-on pas dit ? Que l'on s'aime ? Mais ces questions touchent tous et toutes quelque soit l'âge. Ce drame vous pousse aux regrets, vous fait dire qu'il faut revoir ses comportements. Mais on sait bien que ce ne durera qu'un temps, nous dit Valentin. C'est si vrai !
" (...) Je suis l'autre qui dira à ses amis, tous bien en vie, que nous avons perdu un être cher, et qu'il faut profiter de la vie. Ils vont dire ça, sans même n'avoir jamais perdu personne. Ils vont dire ça, mais ils ne vont pas le faire. Car en vérité, on ne profite de la vie que le jour où la Grande Faucheuse passe un peu trop près de notre tête. "
C'est une magnifique histoire d'amour et d'amitié que nous offre l'auteur à travers se road-trip dans lequel nous entraîne le trio, décidé malgré les épreuves du BAC imminentes à se rendre à l'enterrement de leur amie. Sauf que ce n'est pas à la porte à coté ! Un long périple les attend. Mais ce besoin viscéral de s'y rendre va les pousser aux pires extrémités. Valentin en a besoin, pour croire à ce décès, pour cheminer et faire son deuil. Accepter autant que possible cette mort inattendue. C'est compréhensible et légitime.
Ashley, Pujo et Valentin vont faire un choix qui leur semble juste, plus que juste, important, vital. Des épreuves ça se repasse. Dire Adieu à une amie, non ! On n'enterre les gens qu'une fois.
Eh oui, dans la vie certains actes sont importants, mais leur importance n'est que celle que chacun veut bien lui donner. Pour Valentin il n'y a pas à réfléchir. Sa décision est immédiate, spontanée. Ses sentiments influent sur sa décision irrévocable, malgré les difficultés organisationnelles. Ses amis suivront malgré quelques réticences. Pour Mathilde.
C'est dans ce road-trip semé d'embûches pour rejoindre le Portugal afin de lui dire adieu que nous cheminerons à leurs cotés entre présent et passé, partageant ainsi leurs souvenirs qui remontent à la cour d'école. Une amitié de longue date, né à la première rencontre, qui a perduré et s'est enrichie au fil des ans.
" Tout s'est passé très vite : en une journée à peine. Parfois ils faut des années pour bâtir nue amitié solide"
C'est avec des mots justes que l'auteur nous touche, nous émeut, nous fait rire aussi. Ses personnages sont vivants. En eux, on semble même reconnaître quelques amis, nous, un peu, beaucoup, selon notre propre vécu. Comme Valentin et sa petite bande, nous avons partagé aussi des moments de joie, de tristesse avec des amis fidèles, certains bien sûr sont sortis de nos vies, mais d'autres sont toujours là. Et les souvenirs perdurent.
Le dénouement est étonnant, (enfin presque, si on ne prête pas trop attention aux sentiments de Valentin qu'il partage avec nous). Au bout du chemin il qui va découvrir la différence entre amour et amitié. L'amitié, une forme d'amour, dans les sentiments qui nous lient aux autres. Mais parfois le prélude à autre chose.
Un histoire addictive qui se lit d'une traite, entre introspection et rebondissements parfois cocasses. Un roman qui traite de la perte d'un être cher mais qui n'est pas triste pour autant. Un roman très court mais particulièrement bien construit et abouti, très réaliste qui nous fait réfléchir à nos propres comportements . Une belle aventure humaine très bien brossée.
Coup de coeur. Un roman sur l'amitié qui m'a fait penser à Danser encore de Julie de Lestrange, ( que j'avais aussi beaucoup aimé), tout en étant différent. Un hymne à la vie de celui qui perdure dans nos souvenirs alors que la fête continuera sans lui.


Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
edco6974
  07 octobre 2018
Un livre que j'ai eu la chance de découvrir avant la sortie officielle mais malheureusement j'ai mis du temps pour le lire et en faire la chronique, je m'en excuse déjà auprès de l'auteur...

Puja, Mathilde, Ashley et Valentin sont amis depuis l'enfance. Ils ont toujours été là l'un pour l'autre et ne voient pas leur avenir séparés. Mais un jour, l'un d'entre d'eux décède mais dans un pays étranger et là tout change....

Que dire sinon que Théo Lemattre a choisi un thème très douloureux pour tout le monde: le deuil.

On a tous une vision différente de voir la mort et de la façon de faire un deuil. Certains se désolidarisent, d'autres ont besoin d'être entourés etc.... Dans cette histoire ce sont 4 jeunes personnes inséparables depuis l'enfance qui doivent faire face à cette disparition soudaine alors qu'ils se pensaient indestructibles comme beaucoup d'entre nous. Comment vont ils faire le deuil de cet ami qui a toujours été là.... Ils vont alors entamé un roadtrip jusqu'au lieu de l'enterrement envers et contre tous... Un besoin de dire au revoir ne dernière fois même sans l'accord des parents. Ils vont se remémorer des souvenirs et faire face à beaucoup d'embûches pour arriver au bout mais vont ils y arriver? Lisez le pour le savoir.

Cette histoire est tout simplement bouleversante, émouvante, triste et fort. J'ai pris de plein fouet les sentiments divers que les différents protagonistes ont ressentis. Un thème qui est ultra personnel et tellement proche de tout le monde car malgré tout, on a tous vécu un deuil difficile et on a fait ce qu'il nous semblait le mieux pour nous pour passer au-delà de la douleur qui étreint notre coeur. J'ai ressenti un sentiment fort proche de la réalité comme si c'était tiré d'un évènement personnel de l'auteur car j'ai cru discerner une énorme douleur derrière. Mais le sous-thème est: l'amitié... Un merveilleux thème qui est la note positive de l'histoire... Comme quoi tout n'est pas noir dans un deuil...

Comme est il possible d'écrire un tel livre sans avoir vécu ce traumatisme. Une nouvelle fois, Théo a su me tirer en plein coeur avec cette histoire pleine de sentiments et il a une façon très personnelle de traiter ses thèmes qui je pense le choisisse plutôt que l'inverse. J'ai l'impression que les thèmes s'impose à lui comme une évidence et je pense sincèrement que pour son jeune âge, il a un talent évident pour écrire des romans de grande qualité et qu'il n'a pas à envier les plus grands. Il met noir sur blanc ce que tout le monde peut ressentir, vivre. Il partage avec ses lecteurs son intimité (sentiments) sans trop se dévoiler par pudeur mais aussi par respect pour lui-même et son lecteur. Personnellement, je pense que Théo Lemattre ne désire emmener son lecteur nulle part sauf au plus profond de lui-même. Il ne donne aucune direction mais partage son histoire et laisse le lecteur ressentir, vibrer tout au long de la lecture.

Encore en plein dans le mille, un roman fort, puissant et dont je ne suis pas ressortie indemne... Bravo et merci encore pour ce partage... Vivement le suivant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nadine13
  07 octobre 2018
La fête continuera sans toi
Théo Lemattre
138 pages
Sorti le 09/10/2018
Auto-édités
Quel immense plaisir et délectation de pouvoir lire « La fête continuera sans toi» en avant-première.
Un condensé d'émotions qui m'a pris à la gorge et a gonflé mon coeur. Eh oui, j'ai versé des larmes, mais pas de celles qui nous attristent.
Valentin, Ashley, Puja et Mathilde sont des amis à la vie à la mort ! Toujours là l'un pour l'autre, ils ont formé et choisi cette seconde famille, un peu comme les 3 Mousquetaires...
Ils partagent absolument tout, se soutiennent, se réjouissent ensemble.
À la veille de passer leur Bac, ils apprennent le décès de l'un deux !!!
Comment vont-ils réagir face à ce drame ? Leur amitié va-t-elle être impactée ou plutôt renforcée ? Un dur dilemme leur est posé !!...
Passer leur diplôme ou partir à l'aventure contre l'avis de tous pour aller faire leurs adieux à leur amie ?
Quel choix vont-ils faire ? Et jusqu'où cela peut les emmener ? Et vous, oui vous, qu'auriez-vous fait ?
C'est plus qu un roman sur l'amitié, c'est un cri, un hymne à la vie... Une merveilleuse lecture, qui m'a replongé dans ma jeunesse, des souvenirs sont remontés en moi. Et je peux vous dire que ce n'est pas qu'une histoire triste sur le décès d'une amie, car j'ai souri, pleuré aussi, mais pas des larmes de désespoir, de ces larmes qui font grandir, espérer en l'amitié sans frontière, à l'état pur. Celle que l'on donne sans l'attente de recevoir en échange ! Il faut l'avoir vécue pour pouvoir trouver les mots justes et percutants pour nous faire comprendre la détresse à la perte d'un ami...
Théo a encore réussi à me surprendre avec sa plume addictive, fluide, réaliste avec ses mots, ses phrases qu'il pose avec précision et qui vous explosent en plein coeur.
Je ne peux que vous conseiller de le lire ainsi que les autres romans de Théo Lemattre.
Un auteur à suivre pas à pas.
Résumé :
Les amis, c'est comme une deuxième famille. Mais que se passe-t-il lorsque l'un de la bande disparaît brutalement ?
Valentin, Ashley et Puja apprennent la tragique nouvelle par une belle journée d'été.
Plus rien d'autre ne compte désormais que de rendre un dernier hommage à cette amie disparue. En dépit des lois du pays, en dépit de leurs proches, en dépit même de leurs propres vies, tous les trois vont partir pour un road-trip aussi dangereux qu'improvisé en terre inconnue.
Quelles relations entretenaient-ils vraiment avec cette amie commune ?
À travers le doute, l'espoir et le deuil, tous les trois vont comprendre que l'amitié n'est pas seulement une béquille, mais aussi un pansement.
Le lien pour vous procurer ce roman
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=558678277905131&id=374189899687304
Dorénavant, vous pouvez retrouver mes chroniques, et celles d'autres personnes, sur le blog : http : //lepharelitteraire-blog.e-monsite.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  14 octobre 2018
Alphonse de Lamartine
Ashley, Juda, Valentin et Mathilde sont une bande d'amis inséparables. Une belle équipe solide comme le roc, rien ne peut les détruire, rien ne peut les séparer....Rien? sauf la mort. L'un d'entre eux va partir pour ne jamais revenir.
Au coeur de ce quatuor, Ashley est la plus sérieuse, Juda le défoncé, Mathilde la sportive et valentin l'intrépide timide.
Se dire que, quoiqu'il arrive, quoique l'on fasse, il se peut que ce soit la dernière fois que l'on se voit, s'embrasse, s'enlace, se caresse et l'absence de l'être précieux, aimé est plus percutante. La tragédie d'un décès est une lame de fond qui engloutie, elle est un poids sur le coeur qui anéanti pour laisser ceux qui restent dans une tristesse sans nom. Savoir, pouvoir et devoir se remémorer les bons moments, passés avec le disparu, lui faire continuer sa vie comme s'il était là et lui parler est une thérapie qui soulage sur le moment mais qui n'enlève pas la tristesse.
Le trio qui reste va en faire l'expérience et un road trip hors du commun les emmènera vers la demeure ultime de cette amie. Se conforter dans cette amitié indestructible et irremplaçable voilà ce qui fait de ces amis des personnes en or. le quatuor était soudé, le trio devra être entrelacé fermement pour ne pas se noyer dans le chagrin, la peine et les regrets de ne pas avoir été là ce jour là. Oui la culpabilité fera son trou au coeur de la souffrance et il sera difficile de ne pas y songer. Un voyage aux allures d'aventures stylées Koh lanta, une amitié si forte qu'elle soulèverait des montagnes et braverait tous les interdits. La mort sépare physiquement, les souvenirs restent bien présents dans la tête, le coeur et l'esprit de ces trois amis qui sont encore en vie, et ça n'a pas de prix.
Vont-ils arriver à temps? Pourront-ils lui dire tout ce qu'ils n'ont pas pu lui avouer lors de son vivant? Les entendra t-elle cet ange qui a rejoins le cercle fermé des passeurs de lumière (clin d'oeil à Blandine PMartin)?
Théo m'a totalement bouleversée. Il se livre sans tabou, avec pudeur et sincérité. Jamais je n'avais eu l'occasion de lire un livre avec les ressentis vécus de l'auteur et grâce à Théo c'est chose faite. Ce deuil est si personnel. La trace de Theo est entière et la toile du Maitre est terminée, la douleur mais aussi les souvenirs font partis intégrante de cette merveille. Un roman coup de coeur, sans artifices, sans dérivés et avec beaucoup de délicatesse. Un hommage rendu très beau, timide mais qui fait transparaitre tellement d'amour. L'amitié ça n'a pas de prix, il faut la garder précieusement et ne pas la laisser s'échappée. L'amour d'un ami ou d'une amie équivaut celle s'un frère ou d'une soeur, le coup de foudre amical existe. Bravo Theo Lemattre pour avoir, encore une fois, su m'emmener au sein même de l'intrigue et cette fois mon petit coeur à saigné avec le tient. Merci pour ce service presse magnifique, merci pour ta sincérité et merci d'être ce jeune homme plein de vie et souriant.
Je vous recommande vivement ce coup de coeur.
Bonne lecture.
Lien : https://www.facebook.com/per..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivi81
  05 octobre 2018
C'est avec la plus grande fierté que je vous livre, en avant-première, mon avis sur ce petit bijou. J'ai eu la chance, de pouvoir lire en avant-première, le nouveau roman de Théo Lemattre, qui sort ce jour, Vendredi 5 octobre 2018 sur la plateforme Amazon Kindle.

Les amis sont une famille que l'on se construit. Si l'on ne choisit pas sa famille, alors on choisit ses amis... Et un jour, ils deviennent notre famille ...
Je suis littéralement tombée en amour pour cette bande d'adolescents, qui, à quelques jours de passer leurs épreuves du Bac de Français apprennent une dramatique nouvelle. À la veille de commencer leur semaine d'examens, Valentin, Ashley et Puja, apprennent le décès tragique de leur meilleure amie Mathilde.
Les parents de cette dernière, ont dû déménager pour raison professionnelle au Portugal, et Mathilde n'a donc pas pu finir sa scolarité avec ses amis. Lorsque les trois acolytes apprennent son décès, le sol s'ouvre sous leur pied, et ils n'ont alors qu'une idée en tête, filer en douce au Portugal et rendre un dernier hommage à Mathilde. Mais leur road trip ne se fera évidemment pas sans embûches.
J'ai trouvé un réel progrès dans l'écriture de Théo, les personnages sont très attachants, touchants et drôles. Je suis passée, réellement du rire aux larmes, j'ai suivi de près leur road trip que j'ai d'ailleurs adoré.

C'est véritablement un coup de coeur. C'est une lecture qui est à la fois belle et douloureuse, remplie d'amour et de tristesse, c'est une vraie leçon de vie, un bol d'air frais.
On sent que les mots ont été choisis avec précaution et qu'ils résonnent au plus profond de notre être. Ou plutôt, qu'ils résonnent au plus profond de l'auteur. Ce livre n'est pas écrit au hasard. Théo a choisi cette histoire, pour dire adieu à un ami. Et cette sincérité dans les mots qu'il choisit, qui nous fait du bien. "J'ai tendance à dire que la vie est un tableau et que les personnes qui le composent en arrière-plan sont un petit peu notre paysage à nous. Une partie de la toile de mon paysage s'est déchirée."

Et vous ? Que seriez-vous prêts à faire par amitié ?

Ma note : 20/20
Lien : http://libebook81.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Vivi81Vivi81   05 octobre 2018
" Nous nous rendons compte ensemble à quel point le deuil est une épreuve beaucoup plus difficile qu'on ne le pensait. C'est douloureux. Douloureux comme se prendre les doigts dans la porte, comme se taper un orteil sur le coin d'un meuble, comme faire une chute dans les escaliers et se faire une bosse au cœur. Mais surtout, un deuil, c'est accepter le vide immense que laisse la personne qui s'en va. C'est accepter que ce vide, ce manque au fond de nous, ne se remplisse plus jamais. Les gens sont irremplaçables. Qu'ils soient simples ou complexes, ils ont tous ce petit quelque chose qui fait qu'ils sont uniques et que, quoi qu'il arrive, on ne pourra jamais les remplacer "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivi81Vivi81   05 octobre 2018
" Il est insupportable de porter des vêtements et pourtant, se trimbaler dans le plus simple appareil, c'est la meilleure façon de transpirer comme un bœuf en train de faire du squash en col roulé. Et pour en finir avec les comparaisons peu glorieuses - mais qui pourtant sont on ne peut plus vraies - : je bois plus d'eau qu'une pelouse en Bretagne et je pisse comme une vache. Je n'en peux plus, je passe ma journée à faire le circuit du triangle des Bermudes : frigo, bureau, pipi. C'est un cycle sans fin. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivi81Vivi81   05 octobre 2018
" Il suffit d'aller chercher son pain à la boulangerie, le matin, celle qui fait front à l'épicerie - à peu près jamais ouverte et dont les prix avoisinent ceux de la Suisse - pour se rendre compte que les rumeurs courent aussi vite que Kylian Mbappé en coupe du monde. C'est presque s'il ne faut pas regarder à droite et à gauche avant de traverser, histoire de ne pas se faire renverser par le dernier ragot en date."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivi81Vivi81   05 octobre 2018
" Je ne me serais pas imaginé prendre autant de risques. Je crois que la mort a de super-pouvoirs sur chacun d'entre nous. Elle nous transforme en profondeur. Elle change nos traits de caractère et métamorphose nos certitudes en doutes et nos peurs en puits de force. Je crois que je n'ai jamais autant puisé dans mes ressources que depuis la mort de Mathilde et pourtant, c’était il y a quelques jours à peine."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Vivi81Vivi81   05 octobre 2018
" On ne dit qu'aux morts qu'on les aime, mais il ne sont plus là pour l'entendre "
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : drameVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

10 questions et "1 kilo de culture générale" à gagner !

Quel est le nom du premier chef qui a réussi à fédérer le peuple gaulois ?

Orgétorix
Astérix
Vercingétorix
Celtill

10 questions
2621 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture généraleCréer un quiz sur ce livre