AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 292282747X
Éditeur : Les 400 coups (09/03/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Pour en finir avec novembre explore le destin de quatre jeunes hommes, exaltés par les événements d’octobre 1970, qui décident de se lancer dans l’action terroriste. Leur tentative vaine aura des répercussions durables sur leurs vies. Tandis que les années les ont séparés, chacun suivant son chemin et tentant d’oublier cette tragique nuit de novembre 1970, le décès d’un membre du quatuor va les réunir de nouveau. C’est alors que commencent à arriver de mystérieuse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Cielvariable
  22 février 2019
Le roman graphique montre de façon ponctuelle la vie de quatre hommes. La première scène les montre, exaltés par les événements d'octobre 1970, alors qu'ils décident de créer une cellule du FLQ et de se lancer dans l'action terroriste. Il y a ensuite une ellipse et dans les scènes suivantes, on se promène, à l'aide de retours en arrière, entre les années (1976, 1996,1983, 1995...) en faisant fi de l'ordre chronologique, en présentant des moments-clés où les hommes se croisent, se rencontrent, toujours avec des références au mystérieux événement de 1970 dont on ne connaît presque rien. Il y a toujours également en arrière plan des références politiques en lien avec l'indépendance du Québec (élection du PQ, référendum de 1995...).
Le récit est intrigant pour le lecteur, car s'il comprend bien que chaque personnage tente de faire sa vie en essayant d'oublier un tragique événement de novembre 1970, que les quatre hommes ont plutôt coupé les ponts depuis ce temps et que la culpabilité semble les hanter, il n'en sait pas plus et va tenter de refaire le puzzle avec les indices échappés ici et là. En plus du suspense, c'est une réflexion sociologique et politique sur le Québec qui est amorcée et les deux genres sont habillement entremêlés. Par ailleurs, la fin présente un élément de surprise intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Marguerite87
  24 janvier 2013
Amateur de bandes dessinées réalistes, teintées d'histoire et avec une petite dose de suspense, Pour en finir avec novembre est pour vous ! Je ne passerai pas par quatre chemins pour vous dire que j'ai bien aimé cet album de chez nous. Je n'étais pourtant pas certaine en lisant les premières pages mais j'ai totalement embarquée par la suite dans cet album en noir et blanc où les époques s'entrecoupent de brillante façon.
Les quatre personnages, aux personnalités bien distinctes, étaient amis lors de la Crise d'octobre de 1970 et nous les retrouvons des années plus tard. L'histoire du Québec et sa politique sont des éléments importants car tout part de là dans le récit mais, ne vous inquiétez pas, des connaissances de bases en la matière sont amplement suffisantes. Ce sont les différentes façons de gérer les situations des personnages et leurs réactions qui nous intéressent le plus. Ça, et découvrir le fameux secret de la bande, ou plutôt, de la cellule Montferrand !
Bref, Pour en finir avec novembre se lit très rapidement et avec plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BulledEncre   05 décembre 2011
Dessiné avec un noir et blanc très efficace, et des sauts dans le temps très intelligemment employés, cette histoire se dévore comme un roman jusqu’à une conclusion surprenante. Jamais lourd, cet ouvrage explore l’évolution psychologique des personnages sur 25 ans, et comment chacun gère ses propres remords.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   22 février 2019
- Bon, disons qu'avec tout ce qui se passe en ce moment, ce référendum qui va peut-être nous donner un pays, ça m'a beaucoup fait penser à ... À vous savez quoi.

- Bon, ça y est, on est ici pour fêter la connerie qu'on a faite quand on avait 20 ans.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : québecVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1707 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre