AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jainas


jainas
  21 novembre 2016
Dans la lignée du tome 1, Descender : Lune mécanique peut compter sur les aquarelles vivaces et expressives de Dustin Nguyen pour insuffler à l'univers ce petit quelque chose en plus qui le démarque d'un récit de science-fiction plus classique. Visuellement, c'est toujours très beau et très poétique, très coloré, avec parfois le crayonné affleurant sous les teintes vives et pastelles.

Scénaristiquement, ce tome prend un peu plus ses marques, mais ne parvient pas tout à fait à s'affranchir de vagues déjà vus et de rappels à des oeuvres aussi diverses que les Animatrix, Battlestar Gallactica ou le AI de Spilberg pour n'en citer que quelques-uns… Ce qui n'est pas totalement un mal, mais fait que si le scénario se solidifie, reste efficace et que les personnages s'approfondissent, Jeff Lemire ne parvient pas totalement à lui faire prendre son indépendance de ces illustres prédécesseurs. De même, les deux grosses « révélations » du tome ne sont pas de bien grandes surprises pour le lecteur avisé.
Descender reste malgré tout un comic qui vaut le détour, pour les amateurs de SF autant que pour les lecteurs plus attirés par le graphisme.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus