AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B00PI6B2G2
Éditeur : (11/11/2014)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Un jeune seigneur rural vit une histoire d'amour passionnée avec une femme, mariée à un vieux comte... Ce roman, au dénouement un peu tragique, est parfois considéré comme étant l'un des romans les plus réussis de l'auteur, même s'il n' a eu qu'un mince succès public.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nayac
  18 septembre 2016
Bonne surprise que ce petit livre.
Et pourtant:
- le résumé (une jeune femme mariée avec un vieux comte, devient la maîtresse d'un ami d'enfance),
- et le profil de l'auteur ("le Zola" belge) ne constituent pas un élan d'intérêt, du moins en ce qui me concerne.
Le langage un peu ampoulé de certaines descriptions de m'ont pas fait rebrousser chemin, et au fur et à mesure des pages, j'ai découvert une Suzy indépendante, ignorant volontairement les conventions, non pour provoquer, mais afin de se comporter de manière cohérente avec ses "principes" (amour quasi filial du comte, plaisir de moments de plaisir sans amour avec Philippe; évolution de ses principes après cosntat de son erreur quant à sa relation avec le comte.
De même le personnage de Philippe (l'ami d'enfance) , et notamment ses interrogations, sa franchise, et son auto-analyse de ses sentiments (ou plutot de leur absence) est intéressante, surtotu quand elle laisse la place à un "lâcher prise" qui lui permet de se contenter des moments que lui accorde Suzy
Bref un délicieusement suranné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
NunaKneazlle
  11 avril 2017
Lu dans le cadre de mes études universitaires, dans un corpus sur le roman édenique. Hé bien j'ai été agréablement surprise, c'est celui du corpus que j'ai préféré.
Un peu déstabilisée au premier abord par ce début rapide, et quelque peu dérangée par l'obsession de Philippe pour le corps de la femme, cela passe une fois rentré dans le vif de ce court roman.
Suzy est une jeune femme admirable, enfin de mon point de vue et même si je n'ai pas la même manière de penser qu'elle, je trouve ses valeurs intéressantes. Vivre sans honte, juste en parfaite osmose avec la nature, ne pas avoir honte de son corps, se sentir libre. Elle m'a réellement faite penser à Ève. Et j'ai particulièrement aimé l'effet qu'elle a eu sur Philippe, le sortant de ses anciennes habitudes. de plus, son côté masculin était bien exploité, ça concordait avec sa manière d'être, juste être à l'aise dans ses vêtements et sa vie.
Les descriptions de la nature sont splendides et celle-ci est sans doute effectivement trop belle pour être réelle, on s'approche plus de l'Éden à mon sens.
Nous ne connaissons le comte, mari de Suzy, qu'à travers celle-ci et Philippe. Finalement on ne rencontre essentiellement que ce duo de personnages. Donc la fin bascule un peu tout, chamboule le quotidien de Philippe, mais cela se sentait, que la liberté devait primer.
En somme, un chouette roman qui se laisse lire. Même si la version livre m'a manqué car j'ai dû le lire en impression A4.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
NayacNayac   18 septembre 2016
Mon Dieu! fit-elle, je ne sais pas pourquoi on médirait du désir. Je casse une branche à cet arbre, j'en savoure le parfum et ensuite je jette la branche et je prends à l'arbre un autre rameau. L'arbre n'en meurt pas et à moi il me reste la joie exquise d'avoir, dans une sensation qui ne laissera pas de regret, aspiré en une seconde toute sa vie profonde. N'est pas là encore du bonheur?
Commenter  J’apprécie          60
NayacNayac   18 septembre 2016
- Je vous détesterais si cette chose désormais pouvait vous donner des droits sur moi.
Commenter  J’apprécie          40
NayacNayac   18 septembre 2016
- Suzy! ma petite Suzy! Se peut il que ce soit vous? Mais je ne vous ai pas méritée! Je ne suis qu'un homme comme tous les hommes. Et puis s'aimer, c'est bien terrible!
elle haussa les épaules:
- Je suis venue la première, dans la plénitude de ma volonté. Et ce qui arrivera, je l'aurai voulu aussi.
Commenter  J’apprécie          00
NayacNayac   18 septembre 2016
La confiance monta. Un peu de temps aucun de nous ne parla plus. C'était une chose nouvelle, très douce, une intimité que nous n'avions pas encore connue. Et enfin elle me dit faiblement, comme une petite enfant malade:
- "Philippe, donnez moi votre main. Je vais dormir."
Commenter  J’apprécie          00
NayacNayac   18 septembre 2016
A son air résolu, je la vis décidée à une chose encore secrète pour moi. Mes doigts vibrèrent: doucement, avec le pouce je caressait son poignet. Il sembla qu'il dût nous suffire désormais d'un simple signe un peu familier pour nous sentir d'accord.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Camille Lemonnier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille Lemonnier
Vidéo de Camille Lemonnier
autres livres classés : ÉdenVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3879 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre