AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702161487
288 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (21/03/2018)

Note moyenne : 2.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le corps d'un homme a été repêché dans le Rhône, à hauteur du quai Gailleton, en plein centre de Lyon. Il a été tué d'un coup asséné sur la nuque. L'individu était entièrement dévêtu. Aucun avis de disparition ne correspondant à son signalement, son identité n'a pas pu être établie.
Si la jeune capitaine de police Léa Ribaucourt se voit confier l'enquête, c'est qu'un élément nouveau vient relancer l'affaire : alertée par Interpol, la police de Vérone a formel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Arthur409
  04 décembre 2018
J'ai lu ce livre suite à sa sélection par la médiathèque de mon village, dans le cadre de son « Prix Polar 2018 ».
Le récit débute par la découverte d'un cadavre dans le Rhône, en pleine ville de Lyon. Il ne porte aucun signe permettant de l'identifier, mais bientôt, grâce à la collaboration d'Interpol, il se révèle être celui d'Ugo Biondelli, héritier d'une riche famille italienne qui a fait fortune dans le cuir.
Petit détail gênant : Ugo Biondelli a disparu vingt ans plus tôt, à l'âge de vingt-cinq ans, et le corps repêché, très bien conservé, semble toujours avoir le même âge…
La jeune capitaine de police Léa Ribaucourt, en charge de l'enquête, rencontre plusieurs personnages liés à la vie de Biondelli, aussi bien à Lyon qu'en Italie. Elle se rend très vite compte que beaucoup de protagonistes lui mentent, ou du moins cachent une partie de la vérité. Alors qu'elle commence à entrevoir la solution de l'énigme, les événements se précipitent brutalement, pour une conclusion spectaculaire. N'en disons pas plus sur l'intrigue, afin de laisser le lecteur la découvrir.
Ce livre a été écrit par un commissaire de police, et sa connaissance du métier transparaît d'une part dans la description des méthodes et des procédures, mais aussi dans le récit des contacts avec les personnes interrogées dans le cadre de l'enquête : l'aspect psychologique, primordial pour un enquêteur, est à mon avis bien restitué.
L'intrigue par elle-même est assez classique, avec peut-être le recours à certaines « ficelles » qui me semblent un peu usées : . le style est bon, le livre se lit facilement, le découpage en chapitres bien adapté.
Le personnage de Léa Ribaucourt est attachant, son compagnon Aurel est pour moi un peu trop effacé, parfois à la limite de la mièvrerie.
Le cadre du récit a été pour moi un apport positif, puisque j'ai vécu quelques années à Lyon, et en particulier dans la rue Marius Berliet où est actuellement situé l'hôtel de police (HP dans le texte – mais il n'existait pas à l'époque). Il est toujours plus facile d'imaginer une action dans un décor que l'on connait. Par contre, pour un lecteur non lyonnais, l'énumération des villages où se déroule la poursuite finale, au nord de Lyon, pourrait devenir fastidieuse…
En définitive on a ici un polar bien documenté, parfois à la limite du « polar régional », très classique dans son intrigue. Il lui manque une petite touche d'originalité, ce qui fait que je ne le classerai pas premier dans mon choix pour notre « Prix Polar 2018 »… mais si l'occasion se présente, je lirai avec intérêt un autre roman d'Alfred Lenglet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Catherinedenanc
  22 septembre 2019
Quand j'ai lu les premières pages de ce polar, je me suis dit que ça allait être pénible tant l'écriture m'est apparue lourde, pas du tout polar quoi. Et puis au bout de 2 ou trois chapitres, je suis passée outre le style pour m'intéresser à l'intrigue qui se mettait en place doucettement. Comme souvent dans ce genre de littérature, l'histoire (amoureuse) dans ce cas entre les 2 principaux policiers, a une importance équivalente au déroulé de la présentation des protagonistes impliqués dans l'enquête menée. C'est quand même bateau comme trame déjà. Donc il y a cette liaison amoureuse qui est en cours entre la supérieure hiérarchique et son second. Ils sont tous les deux beaux, forts et sensibles. Elle est plus coléreuse que son compagnon (Aurel). Lui est du genre romantique.
Bon ceci étant posé, l'intrigue maintenant: le corps d'un homme jeune de 25 ans, est retrouvé flottant dans le Rhône au quai Gailleton. On s'aperçoit rapidement qu'il a été tué d'un coup violent sur la nuque mais que le corps est resté de longues années au frais, sans doute dans un congélateur avant de refaire surface. L'enjeu est de retrouver quel jeune homme aurait disparu 20 ans plus tôt dans la région et une fois cette première énigme résolue, pourquoi a-t-on décidé tout à coup de s'en débarrasser ? Les événements s'enchaînent assez rapidement. L'enquête est bien menée l'on ne s'ennuie pas du tout en lisant surtout quand, vers le dénouement, la commissaire responsable est enlevée et que sa vie est en danger. L'auteur nous décrit la solidarité, l'esprit de corps qui règne dans notre police française.
Un bon livre sans brio, sans originalité, sans ton, mais qui fonctionne très bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Lire un extrait
Videos de Alfred Lenglet (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfred Lenglet
Bande-Annonce de "Tkt ça va le faire" d'Alfred et Nathalie Lenglet
autres livres classés : disparitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2005 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre