AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791034808335
88 pages
Éditeur : Evidence Editions (29/09/2018)
4.12/5   4 notes
Résumé :
Le Planeur me hantait. Il m’a appris à adorer son double jeu, à l’attendre sous toutes ses personnalités. J’étais envoûtée, fascinée par cette intelligence que je n'aurai su décrire convenablement. L’ange et le démon se mélangeaient à la perfection.

Confessions d’une jeune femme violée et traquée.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
KellyAddictionLivresque
  22 juillet 2019
Mon avis sur ce livre n'est pas vraiment positif. Je m'attendais à découvrir derrière ce titre douloureux le témoignage d'une jeune femme victime de viol qui nous livrerai toute son histoire. Il est question de cette jeune fille, il est question du viol - brièvement - cependant il est surtout question de la descente aux enfers d'une femme qui aujourd'hui, à 24 ans, souffre encore cruellement de cet épisode de sa vie qui, contrairement à ce qu'on pourrait penser, va s'étaler sur plusieurs jours. De l'abus sexuel, au harcèlement, à la séquestration, il ne faut surtout pas oublier que ce récit est autobiographique donc tout ce qui est écrit dans ce livre est une dure réalité.
Ce texte est surtout axé sur la psychologie, les souffrances, les idées noires, les sombres pensées d'une femme qui, 10 ans auparavant, a vécu le pire. Aujourd'hui, celle qui se fait appeler Nadja, n'a rien de stable et elle n'est pas du tout intégrée à la société actuelle. Elle est "différente".
Deux hommes vont marquer ce récit et autant l'un que l'autre ont un goût détestable - de mon point de vue. L'un voue une obsession malsaine pour Nadja, ayant en tête l'idée de la dominer et de la séquestrer. Ses propos sont pervers et effrayants. L'autre homme lui par contre va susciter l'intérêt de Nadja qui va se diriger vers le monde du BDSM. Cet homme apporte des mots crus et une vulgarité certaine au récit, j'ai été quelque peu choqué par les paroles qu'il a prononcé à la jeune femme dès leur première rencontre, aux gestes qu'ils a eu envers elle. Un maître et sa soumise qui va devoir accepter quelques exigences....
L'auteure a une écriture travaillée, de mon point de vue de chroniqueuse je ne peux que le souligner par contre de mon point de vue de lectrice j'ai parfois eu du mal à accrocher aux mots. J'ai même perdu le fil à certains passages....
Le livre est assez pauvre en page et pour cause l'auteure va à l'essentiel. Ce récit reste intéressant à lire malheureusement il n'a eu aucun effet sur moi.... je pense que je suis un peu déçue, le seul passage marquant reste pour moi la lettre ouverte à celui qui l'a détruite à jamais mais pour le reste, à part souligner la qualité de la plume qui saura attirer son public, je n'ai pas réussi à rentrer dans la tête de Nadja.
Ceci n'est que mon avis, cela arrive quelque fois que la lectrice ne soit pas toucher par ce qu'elle lit, je me doit d'être honnête.
Cependant j'ai quand même beaucoup de peine pour Nadja, pour tout ce qu'elle a enduré, tout ce qu'elle a ressenti durant toutes ses années et qui aujourd'hui se cache derrière des lunettes de soleil pour tenter de ce protéger de ceux qui l'entourent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fabie73100
  05 août 2019
Mass Critique, Babeelio, Non Fiction, juillet 2019. "Toi qui m'a violée" @Elsa LC, encore une parution de chez @Evidence Éditions.
Résumé :
Le Planeur me hantait. Il m'a appris à adorer son double jeu, à l'attendre sous toutes ses personnalités. J'étais envoûtée, fascinée par cette intelligence que je n'aurai su décrire convenablement. L'ange et le démon se mélangeaient à la perfection.
Confessions d'une jeune femme violée et traquée.
Récit autobiographique.
Voici mon ressenti, suite à ma lecture.
Le titre est dérangeant, il fait froid dans le dos. On découvre la confession d'une jeune femme, qui pourrait être vous, moi. Cette histoire est dure, certains passages sont bouleversants. À un moment donné, je me suis posé une question, mais pourquoi personne ne fait rien ne voient rien, les gens ignorent ce que vit cette jeune femme. C'est terrifiant. Durant ma lecture, certains passages m'ont glacé. J'ai pleuré aussi. Elle finira par s'en sortir, par vivre de nouveau. Mais mon dieu que ce Récit Autobiographique est difficile par moment. On découvre une jeune femme un peu perdue, elle va prendre certains risques, se mettre en danger. C'est intense, poignant. Les mots sont quelquefois durs, on ne ressort pas indemne de cette histoire. J'ai vraiment été touchée. On découvre finalement la noirceur de l'être humain. Voilà ce que je dirais. J'ai mis un certain temps avant de pouvoir lire autre chose. Les sentiments ressentis sont vraiment très bien décrits par Elsa LC. C'est son histoire qu'on découvre à travers ce Roman court.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ElsaLC
  21 novembre 2018
Chronique d'Hélène [Service Presse Evidence Editions] :
Mon résumé :.

Violée à l'âge de quatorze ans par une ‘connaissance', Nadja n'aura de cesse que d'être harcelée par cet homme, puis à nouveau violée par lui à plusieurs reprises. Devenue agoraphobe, suicidaire, anorexique et alcoolique, Nadja finit par rencontrer Tariq via Internet. Elle sort alors d'une relation avec un pervers narcissique qui la harcèle et la menace. Jusqu'au jour où....



La couverture :.

Je la trouve angoissante. Cette femme recroquevillée, ces lettres rouges et abîmées prennent tout leur sens après la lecture du livre.



Mon ressenti :.

Je vais être honnête. Je n'ai AIMÉ ce livre, je l'ai VÉCU.
J'avais eu un peu peur de ce que j'allais y trouver avant de l'ouvrir. Je pensais à un témoignage sur une victime de viol relevant la tête pour faire face à son bourreau.

Que nenni.

J'ai lu ce récit bouleversant d'une seule traite, mon coeur serré battant la chamade et les yeux humides.

J'ai ressenti de l'empathie : pauvre Nadja, violée et meurtrie, se débattant dans la vie avec son corps meurtri et son esprit détruit.

J'ai ressenti de la rage : quand Vincent va-t-il lui foutre la paix, arrêter de s'acharner sur elle ?

J'ai ressenti de l'apaisement : lorsqu'elle parvient à adoucir sa peine grâce à la peinture, l'écriture, les balades dans la nature.

J'ai ressenti de l'incompréhension : pourquoi disparaître et laisser sa famille sans nouvelle ? Et cette famille ? N'a-t-elle pas réagit face au mal-être de son enfant ?

J'ai ressenti de la douleur : la seule issue possible pour Nadja m'a dévoré les tripes.

J'ai ressenti de la tristesse : cette relation si particulière qu'elle entretiendra plus tard avec Tariq, ne se sentant vivante que dans la douleur... c'est si triste, on a l'impression que son coeur n'est pas consentant mais qu'il est avili par son esprit torturé.

Mon avis final :.

Ce livre m'a complètement vidée. Il est emprunt de tant de tristesse, de noirceur que mon cerveau optimiste n'a eu de cesse que d'attendre un sursaut de la part de Nadja mais rien n'y a fait. A plusieurs reprises , je n'ai pu m'empêcher d'intervenir à haute voix.
‘Va s'y Carole ! Accroche-toi et sauve-la'
‘Et l'oncle et la tante, là ! Elle vit sous votre toit mais personne ne voit rien ou quoi !'
‘Vincent ! Si je pouvais, je te casserais la gueule moi-même!'
‘Nadja, ça suffit maintenant ! On se reprend et on sors la tête de l'eau ! Merde !'


Ce livre est clairement pour public averti. Je lis de la Dark Romance depuis un bon moment maintenant, mais ce livre sonne comme un récit presque autobiographique, même si l'issue de celui-ci est bien malheureuse, et il m'aura bien plus secoué que n'importe quel roman.

www.evidence-boutique.com
MAJ : Evidence me confirme que ce texte est bien un récit autobiographique.
[Facebook : Hélène et les bouquins]
Lien : https://www.facebook.com/Hel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chroniquesparmilliers
  11 juillet 2019
Je remercie encore Babelio et Evidence Editions de m'avoir sélectionnée lors de la Masse Critique. Aussitôt reçu aussitôt lu, c'est pour dire qu'il était attendu.
J'ai littéralement vécue ce témoignage, hyper poignant et intense où l'on va suivre la vie de Nadja au travers d'une lettre et ce qu'elle a vécue en tant que femme, traquée, violée, blessé et infiniment perdue. Ce récit nous plonge dans les plus sombres recoins de la race humaine, des actes abjectes qui ne devraient point exister dans le monde.
Cette femme a subie des horreurs inimaginables. Elle tente de se construire, d'avoir un semblant de vie normale mais rien ne s'oublie, tout se vit, tout se rappel à elle. C'est avec lucidité que l'auteure parvient à nous conter son être et ses pensées faites d'ombres noires. Elle nous montre une facette où l'agresseur s'arrange à retourner toute situation et faire de sa victime une proie irrémédiablement attiré par son bourreau et rester. Une lecture qui ne nous laisse pas insensible, on ne peux qu'éprouver de la compassion pour cette femme. J'ai été touchée, bouleversé au possible. On aimerai lui venir en aide, Nadja aurait besoin d'une amie à qui se confier, quelqu'un sur qui se reposer mais malheureusement ce n'est pas le cas. L'écriture est relativement fluide, malgré les mots crus on accroche vite, prenante de part ce thème fort très sombre, percutant et complexe. Cela a été une bonne expérience de lecture et ne regrette pas d'avoir sélectionné ce titre malgré ce vécue bien triste.
Je le recommande pour ceux qui apprécie les nouvelles autobiographiques avec ce genre de thème hyper saisissant et au combien touchant. Je met une note pour la symbolique car aucune note ne peut rivaliser avec ce genre de lecture...
● NOTE:  4/5 ⭐⭐⭐⭐☆
Lien : https://www.facebook.com/Chr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : séquéstrationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ma vie d'esclave sexuelle

Où vit Eloïne ?

Nantes
Argenteuil
Limoges

6 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Ma vie d'esclave sexuelle de Elsa Lenoir-CordellCréer un quiz sur ce livre