AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226221441
Éditeur : Albin Michel (11/05/2011)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.78/5 (sur 172 notes)
Résumé :

Selon les évangiles apocryphes, Marie de Béthanie (Marie-Madeleine) aurait eu en sa possession les seuls mots jamais écrits par le Christ, tracés sur le sable devant la femme adultère, qui les aurait retranscrits avant de mourir. Cette « parole perdue » sert de fil conducteur à ce gros roman, qui se déroule, en alternance, sur 3 périodes : La Rome de Néron, où une petite orpheline chrétienne recueille les précieuse paroles qu’elle mémorise sans les compr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  07 décembre 2018
Super bouquin ! Thriller, Histoire, archéologie, religion, amour, spiritisme, il y a tout dans ce livre construit sur trois histoires parallèles, comme dans "La tresse" : )
1 ) on est à Rome, sous Néron, puis Vespasien : la famille de Livia, parce que chrétienne, est tuée par la garde prétorienne de Néron. Mourant, un messager chrétien lui écrit en araméen la seule phrase écrite par Jésus, lors de l'épisode avec Abigael, la femme adultère. Toute sa vie, Livia protégera ce message pour le transmettre à un chrétien. D'un autre côté, Abigael a transmis ce même message à Marie de Béthanie (Marie Madeleine ) exilée en Provence, qui le conserve sur une côte de mouton.
2 ) on est au XIè siècle à Vézelay, Roman, moine bénédictin découvre ce message avec la lettre de Madeleine en latin : il cache la côte dans une statue.
3 ) on est en 2011, Johanna, archéologue médiéviste à Vézelay, tombe sur cette statue de Marie Madeleine, sans se douter de son mystère.
Romane, la fille de Johanna, fait des cauchemars : sa mère découvre que son esprit est habité par Livia qui a vécu l'éruption du Vésuve, deux mille ans auparavant !
.
Passionnant !
Je l'avais lu il y a six ans, avant d'être "formé" au spiritisme : je n'avais mis que 3 étoiles, estimant qu'il y avait trop de contes à dormir debout, malgré l'intérêt des trois histoires parallèles : Rome antique avec Livia ; Vézelay du moyen âge avec frère Roman ; Vézelay actuel avec Johanna.
Je sais maintenant que l'âme, ou l'inconscient peut être habité par un esprit qui vient de quitter son enveloppe corporelle, ou une âme d'une autre époque : c'est en général un esprit qui n'est pas parti vers la lumière, et demande de l'aide, comme celui de Livia dans l'âme de Romane... Ou, plus comique, mais tout aussi possible, l'esprit du moine Roman revenu, dans la tête du chat Hildebert, pour aider Johanna à trouver "la parole perdue", la phrase qui libérera la pauvre Romane.
.
Je suis "monté" à cinq étoiles.
Oui, car malgré quelques "maillages" ( en créole ) ... euh... passages embrouillés pour l'histoire médiévale, j'ai aimé la partie contemporaine pleine de rebondissements dignes d'un Jean-Christophe Grangé.
J'ai surtout adoré l'histoire antique qui est à couper le souffle, tant dans sa partie historique que philosophique (stoïciens ) ou religieuse, agrémentée d'une magnifique histoire d'amour !
.
Frédéric Lenoir et Violette Cabesos ont écrit ce beau livre à quatre mains. Lenoir est un de mes philosophes contemporains favoris avec Alexandre Jollien, Laurent Gounelle et Georges Vigarello.
Il est rare qu'un philosophe fasse un très bon roman salé et poivré, bien sûr à la sauce philosophique. Denis Diderot a réussi, à mon avis, avec "La religieuse" : )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          536
vllc
  10 avril 2012
Ah décidément Marie Madeleine aura fait couler beaucoup de sang …euh beaucoup d'encre je veux dire, durant ces dernières années !
N'ayant pas lu « la promesse de l'ange » et ne connaissant pas encore l'auteur, eh bien je dois dire que ce roman m'a totalement emporté dès les premières pages….jusqu'à Pompéi !
D'un point de vue historique, ainsi que par le description des sites comme Pompéi et Vézelay, c'est un roman remarquable. Je connais assez bien les deux sites pour les avoir arpenté pendant des heures, et j'ai pu ainsi, à la manière d'un film, me projeter les séquences du roman dans chacun des lieux, au fur et à mesure de l'intrigue (notamment dans la maison pompéienne du philosophe). L'intrigue, elle, se discute et m'a renvoyé à la lecture du Da Vinci Code, quelques années en arrière, sur le rôle de Marie Madeleine de Béthanie. Mais après tout c'est le propre d'un roman comme celui-ci que de s'engouffrer dans les interstices d'éléments historiques pour en déceler les incohérences, d'explorer la part de plausibilité de telle ou telle action, de fouiller dans l'écheveau des fils d'une histoire que l'on croyait vraie et de reconstituer une autre histoire, comme les archéologues … pour enfin exhumer un grand secret enfoui pendant des millénaires….La parole perdue du Christ ? Pourquoi pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Lagagne
  31 mai 2015
Entre époque contemporaine, moyen-âge et antiquité romaine, sur fond de meurtres et de religion, on voyage avec cette histoire !
Le côté policier m'a paru très secondaire ici. C'est surtout la quête des mots disparus de Jesus qui importe. Une quête qu'on suit avec haleine. Les passages entre les différentes époques sont bien faits, on reste suffisamment dans chacune pour s'imprégner de l'atmosphère, des personnages.
Au début il faut tout de même passer l'aspect un peu "cours magistral" du livre, mais je pense qu'il faut certainement en passer par là pour que tout lecteur soit à l'aise ensuite dans cet univers.
Du coup, peut-être que je lirai la première aventure de Johanna "La promesse de l'Ange".
Commenter  J’apprécie          190
Cristina21
  12 juillet 2015
Six années sont passées depuis le départ de Johanna du Mont-Saint-Michel. Et c'est avec grand plaisir qu'on la retrouve, maman d'une petite Romane, à Vézelay.
"La parole perdue" suit la même trame que le premier roman "La promesse de l'ange", mélange du passé et du présent. D'ailleurs, beaucoup de références au premier roman y sont faites. Ici, il y a trois histoires en parallèle : ce qui s'est passé sous l'empire romain à Rome jusqu'à la disparition de Pompeï, Vézelay à l'époque médiévale (on y retrouve frère Roman) et Vézelay et les fouilles à Pompeï de nos jours. Un roman très captivant tout en étant très instructif. Quelle que soit l'époque, on est imprégné par l'atmosphère, l'Histoire et les personnages. Le rythme s'accélère au fils des pages, autour d'une énigme vieille de deux mille ans, jusqu'à ce que le passé rejoigne le présent.
Un thriller historique et métaphysique melangé à un jeu de piste archéologique, c'est un savant mélange qui tient le lecteur en haleine et qu'on peine à lâcher. J'ai lu les 690 pages en seulement quatre jours. Ce roman est vraiment excellent même si je trouve la fin un peu frustrante. Si vous avez aimé "La promesse de l'ange", il vous faut lire cette suite absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          164
MARCUS36
  24 octobre 2017
j'ai lu le premier roman: "La promesse de l'ange" qui m'avait emmené. Nous faisions la connaissance de Joanna, archéologue, et doté d'une sorte de sixième sens.
Nous la découvrons dans ce nouvel opus, 6 ans après, devenue maman et oeuvrant dans la basilique de Vézelay. Et bien sûr je m'attendais au même engouement.
Et bien ce fut une déception, non que le roman soit mauvais loin de là, mais beaucoup plus dans l'érudition, alors que je m'attendais à un thriller certes historique, notamment tous les chapitres concernant Pompeï me semblaient longs. Beaucoup de description concernant la vie romaine à cette époque. Etaient-elles utiles à la compréhension de l'intrigue? J'en doute du moins pas autant, même si j'ai appris beaucoup de choses et m'a donné envie de lire un livre sur la catastrophe de Pompéï et d'Herculanum.
J'ai apprécié l'apparition de Frére Roman qui faisait un lien avec le premier livre et sa présence donnait plus d'importance au roman et à son dénouement sans en dire plus évidemment.
Par contre, si le côté thriller est sous-exploité, le final n'en souffre pas.
J'ai lu ce roman avec moins d'accroche que le précédent et j'osais espérer qu'il existait un troisième tome, mais non, un peu dommage, mais je vous laisse lire le livre pour deviner pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          145
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
mcd30mcd30   11 décembre 2018
Evanoui au chant du coq, dans l'ombre galopait un étrange cortège : celui des revenants, des récents disparus, défunts sans sépulture et âmes des mauvais morts. Chevauchant dans l'obscur,menée par un géant, l'armée des trépassés appelée "maisnie Hellequin" terrifiait les vivants qu'elle harcelait de cauchemars et d'apparitions en forme de fantômes évanescents ou de revenants corporels.
_ "Kyrie Eleison..." [Seigneur, prends pitié...]
Plus problématiques étaient les âmes errantes égarées entre les deux mondes, qui surgissaient auprès des vivants afin de quérir leur aide. Le commun des mortels était impuissant à les secourir.
_ "Kyrie Eleison..."
Les membres de la maisnie Hellequin et en particulier les morts en détresse étaient, en revanche, la grande affaire de ce monastère, véritable maison de prière pour les défunts dont les moines étaient les intercesseurs. (p. 121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
denis76denis76   06 décembre 2018
Comme moi jadis, Romane est habitée... elle est habitée par l'esprit de cette femme du premier siècle, qui la ronge, tel un démon... Livia prend possession de son sommeil, lui souffle les réponses et elle ne me ment jamais car elle est en détresse, son âme n'est pas en paix ... Elle requiert notre aide, j'avais sous les yeux l'unique chose qui pouvait la délivrer, les séparer, et à cause de moi, tout est perdu ... Livia va tuer Romane ... elle va la tuer ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
denis76denis76   07 décembre 2018
Jean, 8, 1-11 : " Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier la pierre." Matthieu, 7-1 : " Ne jugez pas afin de n'être pas jugés."
Commenter  J’apprécie          62
denis76denis76   06 décembre 2018
Tu possèdes une autre qualité que t'ont apprise ton agaçant prophète et ses disciples, et que je considère comme utile malgré tout : la capacité de penser avec ton cœur.
Commenter  J’apprécie          160
denis76denis76   07 décembre 2018
Qu'est ce que tout cela signifie ? C'est toi, Hildebert, qui a fait tomber la statue de là haut ?
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Frédéric Lenoir (73) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Lenoir
28.11.2018 - INTEGRALE - F. Lenoir, S. Joncour, C. Poulain, C. Meurisse, F. de Waal, R. Powers.
autres livres classés : vézelayVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





.. ..