AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702449050
Éditeur : Le Masque (10/10/2018)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 25 notes)
Résumé :
1908. Arsène Lupin a entamé une thérapie pour soigner son addiction au cambriolage. Hélas pour lui, son médecin exige qu'il cesse de voler pendant toute la durée de la cure. Le voilà contraint de trouver un moyen honnête de payer les séances dont il espère sa guérison. Pour cela, il ouvre une agence de détectives, l'agence Barnett. Sa première cliente, la très riche Mme Bovaroff, se plaint qu'on lui a dérobé un inestimable autoportrait de Delacroix, L'Homme au gilet... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  29 septembre 2018
Plus de cent ans après l'apparition du gentleman cambrioleur dans une nouvelle du magazine Je Sais tout, Frédéric Lenormand se ré-approprie le personnage pour lui faire vivre une aventure supplémentaire. Mais c'est un Arsène en proie au doute que nous découvrons là, en thérapie avec un psychanalyste pour tenter de le débarrasser de son addiction au larcin ! Pas facile, ne serait-ce que pour régler les honoraires de son thérapeute! D'autant que l'agence de détective qui constitue sa couverture et un avatar de plus n'est pas des plus rentable, en regard des fortunes glanées dans le passé.
Néanmoins une enquête lui est commanditée par une riche veuve, qui se plaint de la disparition d'un autoportrait de Delacroix. Avant même que Lupin-Barnett ne se lance sur la piste d'un éventuel voleur, le tableau réapparait.. La situation est cependant loin d'être aussi limpide qu'elle ne le paraît et le détective a l'occasion de mettre à profit sa malice et son sens aigu de l'observation, toutes qualités nécessaires à un cambrioleur surdoué.
L'intrigue est bien construite , et le lecteur est entrainé dans les méandres d'une histoire bien fournie en rebondissements et en chausse-trapes de tout genre.
Le personnage est sans doute plus sympathique que l'original, parce qu'il nous montre ses failles, et pratique l'autodérision, ce à quoi ne nous avait pas habitué l'Arsène du XXè siècle. le récit et les dialogues sont aussi plus modernes que dans les romans de Maurice Leblanc, et plus humoristiques également.
Fidèle au contexte des romans originaux, et aux personnages secondaires (on retrouve le pauvre Ganimard, qui croit un moment avoir réussi à coincer son meilleur ennemi ) , Frédéric Lenormand nous propose une aventure agréable à parcourir qui redonne vie à l'illustre voleur sans le désavouer.
#LeRetourDarsèneLupin #NetGalleyFrance
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          601
sylvaine
  11 novembre 2018
Le retour d'Arsène Lupin de Frédéric Lenormand aux éditions le Masque octobre 2018 #LeRetourDarsèneLupin #NetGalleyFrance.
Comment résister à l'appel d'Arsène Lupin? En tous cas je n'ai pas pu et grand bien m'en a pris! Véritable gageure que celle relevée avec brio par Frédéric Lenormand. Vous êtes drogué lui répète à chaque rendez-vous le Docteur Kloucke ,psychiatre de son état. Oui drogué , voler lui apporte la dose d'adrénaline indispensable à sa survie .Alors Arsène Lupin va t'il réussir son sevrage , sevrage indispensable à toute analyse? Reconverti en détective privé, il survit modestement sous le nom de Jim Barnett. Heureusement l'inspecteur Théodore Béchoux vient lui offrir sur un plateau une affaire à résoudre ,une veuve mondaine et fortunée vient de se faire voler la plus belle perle noire jamais vue. Voilà comment Arsène Lupin, alias Jim Barnett, alias le Prince Rénine va t il mener une enquête qui le mènera entre autres lieux au Bateau lavoir ...nous sommes en 1908 .
Je me suis régalée. Je connaissais de nom Frédéric Lenormand je sais que je vais , c'est certain, aller explorer sa foisonnante bibliographie.
Un grand merci aux éditions le Masque via netGalley pour ce partage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
cathe
  20 janvier 2019
Arsène Lupin suit une thérapie pour soigner son addiction au vol. Son médecin lui conseille l'abstinence complète. Difficile quand on s'appelle Arsène Lupin et que le vol est dans son ADN... Pour rester dans la même atmosphère, il se grime et ouvre une agence de détective sous le nom de Jim Barnett. C'est dans ce cadre qu'il est amené à enquêter sur le vol d'une magnifique perle noire appartenant à Madame Bovaroff où la police soupçonne ... Arsène Lupin. Celui-ci résout rapidement cette énigme, mais une autre apparait puisqu'un auto-portrait de Delacroix est dérobé chez la même dame... Auto-portait qui réapparaitra avec quelques variations... D'où la visite de Lupin au Bateau-Lavoir où peint un certain Pablo PIcasso...
L'intrigue, rocambolesque et embrouillée à souhait, ne manque pas de charme. Pourtant, est-ce le trop plein de références historiques et artistiques qui dilue l'intrigue ? Est-ce ma méconnaissance de l'univers d'Arsène Lupin (dans le genre policier classique, suis plutôt Hercule Poirot...), qui m'a empêchée de saisir toutes les subtilités de l'histoire ? (dans le même genre, je suis plus à l'aise dans ses romans policiers avec Voltaire...). Bref je me suis un peu perdue et n'ai pas vraiment apprécié ce roman policier pourtant léger et humoristique... Mais d'autres billets sont beaucoup plus élogieux que le mien et vous donneront davantage envie de le lire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ewylyn
  22 octobre 2018
Bon, je ne présente plus ma passion pour ce personnage, pour cet univers si particulier qu'est Arsène Lupin. J'étais ultra curieuse de découvrir le héros sous un autre jour, une autre plume – je remercie les éditions le Masque ainsi que le site Net Galley pour cette agréable découverte. J'ai bien aimé le roman qui m'a longuement fait penser à un épisode de la série Arsène Lupin (avec Georges Descrières).
En effet, je retrouve l'esprit Lupin de Maurice Leblanc avec une nouvelle lecture, une façon de l'aborder propre à l'auteur. le mélange me donnait l'impression de me retrouver dans cette série que j'affectionne depuis petite. Si vous êtes trop habitué à la plume de Leblanc, vous allez trouver un changement, si personnellement ça m'a plu, ce ne sera peut-être pas le cas de tout le monde. J'ai bien aimé cette lecture et je ne suis pas contre découvrir le héros Lupin relu et revisité par d'autres auteurs.
L'ambiance est clairement estampillée Belle-Epoque, on y retrouve le Paris de cette époque ; avec une jolie pointe d'histoire de l'art. C'est ce qui m'a poussée à le demander dès que j'ai terminé de lire le résumé : on parle d'art et on parle de crimes, d'enquête. Forcément que j'allais foncer dedans. Voyez-vous, Arsène Lupin est un voleur, mais l'art – s'il prend une belle place – ne la prend pas forcément à chaque tome. Ici, tout tourne autour de cette toile de Delacroix. J'ai adoré la manière dont l'art est abordé, c'était enrichissant et sympathique.
En plus de cela, nous avons une très belle histoire policière. J'avais quelques doutes sur certains personnages, mais l'auteur m'a complètement promenée. Je n'ai pas su trouver le fin mot de toute cette aventure, les suspects se rallongeaient, les motifs aussi, les hypothèses étaient très nombreuses. La surprise fut totale, preuve que ce policier est réussi, fin et habile, très bien mené. L'enquête se fait à coup de rencontres, de meurtres, et de tout un tas d'éléments qui me fascinent comme la belle Mata Hari, l'amour, la vengeance, la mort. L'auteur exploite tout un tas de choses aussi sombres que surprenantes et le résultat mérite qu'on s'y attarde.
Le style d'écriture change de celui de Leblanc, mais Frédéric Lenormand a su ne pas créer d'important décalage. Il a su présenter une atmosphère de tension et de drames, un décor de Paris historique, des personnages vivants et extraordinaires, des émotions présentes. On sent que son style se rapproche de celui de l'auteur d'origine pour instaurer un lien de confiance, sans pour autant s'oublier et donc présenter une intrigue que même un non initié à l'univers Lupin pourra apprécier.
Nous suivons avec plaisir un Arsène Lupin qui se trouve en thérapie, ne devant plus voler quoi que ce soit. Cela peut prêter à faire sourire et le voir dans une posture incommodante est plutôt intéressant. Il se trouve néanmoins une nouvelle passion : être détective et résoudre le mystère – épineux et dangereux – d'Edna Bovaroff et de son tableau de Delacroix. Ce qu'il y a de bien, c'est de voir un Lupin méticuleux, plaisantin et narquois, intelligent – ce que l'on sait de base –, être souvent supplanté par un Lupin perdu, méditatif, dépassé. On le sent plus humain et moins calculateur. Si le début m'a déroutée, j'ai finalement su m'attacher à cette facette nouvelle et sympathique du héros.
Les autres personnages sont fascinants. Je n'en dévoilerai pas tout parce que le plus important c'est de les découvrir en même temps qu'Arsène Lupin. Clarisse est une secrétaire très loyale, le père et la fille antiquaire m'ont séduite, Mata Hari est captivante et tellement imprévisible tout comme Edna Bovaroff, Valery Bovaroff m'a attendrie comme son pauvre cousin. Tous ont une place, un rôle dans ce puzzle géant et ils sont tous liés à ce tableau de Delacroix.
En conclusion, cet épisode des aventures d'Arsène Lupin m'a déroutée au départ. La plume et le héros changeaient de ce que je connaissais. Mais cet épisode gênant a très vite disparu pour laisser place aux excellents atouts du roman, un style d'écriture précis et moderne sans être simpliste et lourd. Les personnages sont attachants et extraordinaires, inoubliables ; Lupin lui-même apparaît plus humain, plus proche de nous, ce qui le rend davantage fascinant et complexe. L'ambiance est formidable et cette intrigue policière est clairement géniale, l'histoire est mon gros coup de coeur pour cette lecture. L'histoire est maîtrisée, les rebondissements et les révélations sont aussi géniaux que les fausses pistes, suspects, j'ai passé un très bon moment à lire ce roman et je me le prendrai certainement en format papier pour aller ma collection d'Arsène Lupin.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Matatoune
  29 novembre 2018
Figurez-vous qu'Arsène Lupin décide de soigner son addiction à la cambriole ! Avec son thérapeute qui l'oblige à tout arrêter, Lupin change de camp et devient détective. Et à la demande d'un policier très ambitieux, Lupin/Barnett va résoudre le pseudo vol de l'Autoportrait de Delacroix pour le compte d'une riche veuve. Roi du maquillage et du déguisement, Lupin reste Lupin, même dans ce nouveau roman de Frédéric Lenormand.
Et, au moment des gilets jaunes, l'auteur nous parle de gilet vert, rouge et même bleu…D'un tableau volé, pas volé! le Bateau-Lavoir est évoqué. Picasso nous ouvre son antre avec sa belle Fernande. Des hôtels particuliers regorgent de trésors. Les malfrats ont un coeur romantique et les bourgeois des mains très sales ! J'adore !
Avant les séries télévisées et la chanson de Dutronc, il y a eu, pour moi, les soirées lecture à la lueur d'une lampe de poche dans un dortoir froid.
Lorsque j'ai su que Frédéric Lenormand reprenait le personnage tant aimé dans un nouveau roman, je n'ai eu de cesse de m'y plonger ! Surtout que précédemment, un prix Arsène Lupin en 2011 avait couronné la série « Voltaire mène l'enquête »! L'auteur a démontré qu'il savait se glisser dans la plume d'un écrivain à l'ambiance historique. Car, il nous restitue parfaitement l'univers de Lupin.
Il y a un peu plus de 110 ans, Maurice Leblanc crée son personnage célèbre de Gentleman cambrioleur pour un feuilleton populaire dans le journal « Je sais tout ». le succès est immédiat. Nous sommes au moment où la bourgeoisie prend une place de plus en plus importante. C'est aussi la Belle Époque. Les affaires de vol ont largement augmentées. Les maisons regorgent d'objets à voler et leurs habitants les quittent pour aller en cure ou en soirée.
C'est aussi le moment où le mot cambriolage apparait dans le Larousse. Mais, là où Maurice Leblanc rêvait d'Académie Française, Arsène Lupin a ouvert les portes du roman populaire qui, payant bien, était quand-même considéré par les autres écrivains comme une littérature de bas étage.
Et pourtant, si ses aventures ont été un tel succès, c'est certainement parce qu'elles sont bien écrites, avec un style clair pour des situations complexes.
Côté libido, Arsène Lupin a toujours eu beaucoup d'aventures féminines qui s'arrêtaient au moment où cela pouvait devenir « chaud ». Ce sont les commanditaires qui imposaient à Leblanc le respect de valeurs familiales strictes car, homme à plusieurs femmes, il a écrit, tout au long de sa vie, des contes érotiques.
Au fil du temps, Arsène Lupin a évolué comme son auteur. Des milieux anarchistes du début, il devint de plus en plus détective et patriote après la première guerre mondiale. Mais, cela n'influe pas sur l'intrigue puisque le lecteur sait parfaitement qui est le coupable : Arsène lui-même. Autre particularité de l'intrigue, ce cambrioleur ne vole que les biens mal acquis ou mal gagné par des bandits aux gants blancs !
Frédéric Lenormand nous offre un héros dans la lignée de son prédécesseur. Astucieux et ne s'en laissant pas compter, il enchaîne les situations à tiroirs sans s'en laisser compter, déjouant les pièges et détournant les embuches à son avantage. de plus, inscrit dans notre modernité, il nous sert des personnages secondaires étoffés : la jeune secrétaire de la riche veuve, Clarisse, complétement harcelée qu'il faudra désenvouter, un thérapeute qui fait étrangement penser à Freud et même Mata-Hari, alter égo d'un Lupin déprimé, etc.
Défi relevé avec maestria par Frédéric Lenormand qui nous fait revivre une nouvelle aventure du voleur le plus aimé des français !
Lien : https://vagabondageautourdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   30 juillet 2019
"Après avoir raccroché, Lupin considéra l'autoportrait au gilet bleu virgule ce cadeau d'un assassiné. Autant le vol ne le dérangeait guère, autant le meurtre lui répugnait, le mettez mal à l'aise., pour tout dire, lui faisait peur . Ce n'était pas sa partie, il n'aimait me menacer les gens d'une arme ni leur servir de cible. Cet objet porter malheur, mieux valait le placer en lieu sûr chez quelqu'un de pas superstitieux - quelqu'un, par exemple , qui n'aurait pas connaissance du triste sort qui avait subi Cloribus. Pourquoi ne pas agir comme l'avait fait l'apprenti détective : Confier le Delacroix à une personne étrangère sans lui demander son avis ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissMymooMissMymoo   12 novembre 2018
– Si vous voulez progresser, reprit Kloucke, vous devez accepter de vous contraindre à notre petite cure d’abstinence. À mon avis, c’est une question de vie ou de mort. Votre thérapeutique consistera à cesser de voler les gens pendant quelques semaines. Ensuite nous pourrons faire le point sur vos pulsions cambrioleuses.
Lupin avait terriblement de mal à l’envisager.
– Disons que je ne volerai que les riches !
– Non.
– Seulement les personnes morales !
– Pas plus.
– Les banques, au moins ?
– Surtout pas les banques.
– Et l’État ? Ça ne fait de tort à personne ! Il y a tant de musées partout !
– Si je disais oui, tous les chefs-d’oeuvre du Louvre se retrouveraient bientôt dans vos caves.
Lupin fut tenté de répondre qu’ils y étaient déjà.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Pat0212Pat0212   06 octobre 2018
Au coeur de la plaine Monceau, l'hôtel Bovaroff possédait une belle façade Art Nouveau percée d'ouvertures arrondies qui ressemblaient à d'immenses feuilles dans un bosquet pétrifié
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   30 juillet 2019
Pour tenir salon, une dame devais choisir un jour est une boisson . Mme Bovaroff avez choisi le mardi et le champagne pour concurrencer le jeudi - porto de la comtesse de Broglie
Commenter  J’apprécie          20
polacritpolacrit   19 janvier 2019
Lupin errait dans Paris, en proie à une crise cambriolite aiguë. Après avoir lorgné désespérément les vitrines des bijouteries, il en vint à suivre les dames en manteau de fourrure avec l'appétit du loup pour la bergère et pour l'agneau. Lorsqu'il se surprit à caresser un bichon maltais en se demandant combien vaudrait l'animal à la revente, il se contraignit à obliquer vers le Palais de Justice et pénétra dans cet antre sinistre sans savoir s'il allait sauter du beffroi ou se dénoncer au premier planton venu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Frédéric Lenormand (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Lenormand
? Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de c?ur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 4 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! ? ? ? le dernier hiver du Cid de Jérôme Garcin aux éditions Gallimard ?? https://www.lagriffenoire.com/1017879-divers-litterature-le-dernier-hiver-du-cid.html https://www.lagriffenoire.com/101785-divers-para-scolaire-je-parle-le-parisien-2015.html?? ? ?Marx dans le jardin de Darwin de Ilona Jerger aux éditions de Fallois ?? https://www.lagriffenoire.com/1011543-romans-historiques-marx-dans-le-jardin-de-darwin.html?? ? ?Au service secret de Marie-Antoinette - Pas de répit pour la Reine de Frédéric Lenormand aux éditions De La Martinière ?? https://www.lagriffenoire.com/1003424-romans-historiques-au-service-secret-de-marie-antoinette---l-enquete-du-barry.html?? ? ?Monna Lisa dévoilée : Les vrais visages de la Joconde de Pascal Cotte et Cashmira Kakar, Aviva aux éditions Télémaque?? https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1019939&id_rubrique=1?? ? ? ? Envie de nous aider ? Allez Chiner dans notre librairie en ligne ? ?? www.lagriffenoire.com ? ? Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv ? ? Votre Newsletter ?? https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter ? Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel ? ? ? #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #roman #blog #rentréelittéraire2019 #lesindispensables #chroniquelitteraire #critiquelitteraire #éditionpolpoche #éditionsrivagesnoir #éditionsparigramme
+ Lire la suite
autres livres classés : mata hariVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Thé vert et arsenic" de Frédéric Lenormand.

Quelle femme accompagne le Juge Ti ?

la première
la deuxième
la troisième

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Les nouvelles enquêtes du juge Ti, tome 15 : Thé vert et arsenic de Frédéric LenormandCréer un quiz sur ce livre
.. ..