AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'Empereur des rats, tome 1 (9)

Mimimelie
Mimimelie   12 octobre 2016
J'ai tout juste appris que croire, ça ne sert à rien et démontrer, ça suffit à peine.
Commenter  J’apprécie          70
azelmazel
azelmazel   16 décembre 2017
Christian Thévenet n'avait jamais envisagé de devenir un héros de roman. Pourtant, il était sur le point de basculer dans un scénario écrit pour un autre. Il essuya ses mains moites contre son pantalon de velours, inspira et décida d'accepter le rôle.
Commenter  J’apprécie          41
Missonly
Missonly   11 mai 2014
L'homme est notre pire ennemi et notre meilleur allié. C'est nous qui l'avons mis au travail. Chaque homme nourrit son rat, et le loge sous son toit. C'est ainsi, mais l'homme ne l'accepte pas. Il nous traite en parasites. Il ne veut rien partager ... Il veut TOUT. Le monde est devenu sa proie.
Commenter  J’apprécie          10
Sly
Sly   18 avril 2011
Fait-on injure au diable en le traitant de Satan ?
Commenter  J’apprécie          10
Missonly
Missonly   11 mai 2014
Tant que le règne animal et l'espèce humaine continueront de s'ignorer, de tels massacres auront lieu.
Commenter  J’apprécie          00
Missonly
Missonly   11 mai 2014
Melchior pourrirait sur place. C'était à la nature de fournir le linceul. Et aux charognards d'ensevelir ce mort dans leurs entrailles.
Commenter  J’apprécie          00
Sly
Sly   23 avril 2011
Pourtant, ce matin-là, il eut le sentiment de partir terrasser le dragon avec une armure en fer-blanc et une épée de bois. Même un gosse aurait mis les pouces. Ça n'étais pas du jeu.
Commenter  J’apprécie          00
Sly
Sly   23 avril 2011
-Tu m'as chassé du paradis. tandis que je baignais dans un sommeil liquide, tu m'as expulsé de ton ventre. ma tête a cogné des os, mon corps s'est tordu pour franchir l'étroit passage. Et j'ai senti tomber sur ma peau nue, dans ma poitrine encore froissée, un froid mortel. A la rumeur qui berçait mes tympans ont succédé des bruits assourdissants, un fracas métallique, des grondements, des cris suraigus.
-Ma bouche est venue te réchauffer. Mon odeur t'a rempli de quiétude. Jamais je ne t'aurais laissé seul.
Commenter  J’apprécie          00
Sly
Sly   18 avril 2011
J'attends la mort. L'image que la postérité gardera de moi m’indiffère.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    2784 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre