AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782035954794
320 pages
Éditeur : Larousse (13/06/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
L’être humain, une création parfaite ?
Vraiment ?
Pourquoi alors avons-nous de si mauvais genoux ?
Pourquoi attrapons-nous si souvent un rhume ?
Comment se fait-il que nos poignets
et nos chevilles aient autant d’os superflus ?
Il y a sûrement maldonne !
S i nous avons l’habitude de nous considérer
comme l’espèce la plus évoluée, nous sommes
aussi celle qui regroupe le plus grand nombre
d’anomalie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Bouns
  03 mars 2019
Ça commence comme une suite d'anecdotes, présentées avec humour, sur certaines choses qui peuvent paraitre surprenantes dans l'anatomie ou le fonctionnement biologique du corps humain. Et puis petit à petit, sans qu'on s'en aperçoive vraiment, se dessinent l'explication des mécanismes d'évolution. On comprend ainsi pourquoi le corps humain n'est pas "optimisé" par rapport aux situations auxquelles il a à faire face. L'auteur nous présente ainsi des exemples qui rectifient l'idée trop souvent répandue de la survie du plus fort. On apprend ainsi que paradoxalement, ce sont les imperfections et les inadaptations qui montrent l'évolution à l'oeuvre : si l'homme avait été créé directement tel qu'il est, il n'aurait jamais passé le contrôle qualité ! Les défauts de conception, que ce soit dans la structure ou dans le fonctionnement sont trop nombreux.
Et pourtant, malgré tous ces "défauts" (ou grâce à eux), l'homme a un potentiel qui pourrait lui permettre de traverser les crises à venir. Ce n'est qu'une possibilité et je ne me lancerais pas dans une probabilité qu'elle se réalise mais elle donne quand même un peu d'espoir quant à l'avenir du genre humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Heutrion
  29 avril 2020
... Et autres bizarreries du corps humain. le titre américain était Erreurs humaines : un panorama de nos défaillances, des os en trop aux génes rompus.
J'aurais préféré ce titre. L'auteur aborde les que l'évolution n'a pas corrigé ou les erreurs auxquelles l'évolution nous a mené, par nos comportements, notre alimentation, la vie en société, etc. La vulgarisation est à la portée de tous, même sans connaissance médicale particulières. L'auteur n'aborde pas toutes les bizarreries, ce n'est pas un catalogue exhaustif, il essaie de nous faire comprendre à quoi arrive l'évolution lorsqu'on la laisse faire dans un milieu défini. le chapitre 6, sur le cerveau et ses dérives est particulièrement ennuyeux et relève, à mon sens, de la psychologie de bas étage.
Et c'est d'ailleurs comique de constater qu'un américain a écrit ce livre dans un pays où le principe de l'évolution de Darwin est enseigné depuis peu. La religion considérerait-elle ces bizarreries comme des gourances divines ?
Enfin, triste actualité oblige, un passage sur les pandémies : ... Ajoutez à cela le risque immense qu'une pandémie frappe n'importe quelle région. La densité humaine est tellement importante que les maladies infectieuses se répandent comme une trainée de poudre. Et vu la facilité avec laquelle nous nous déplaçons dans le monde entier, un scénario apocalyptique n'est pas difficile à imaginer.
nous ne pôuvons pas dire que nous n'étions pas prévenus. le taux de mortalité du Coronavirus n'est "que" de l'ordre de 10%...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BounsBouns   03 mars 2019
La sélection naturelle actionne ces interrupteurs [qui activent ou désactivent les gènes] de manière aléatoire, comme un chimpanzé devant une machine à écrire. Si nous attendons suffisamment longtemps, le chimpanzé écrira un sonnet, mais l'attente sera considérable.
Commenter  J’apprécie          10
BounsBouns   03 mars 2019
Chez l'Homme, les 7 os de la cheville sont fixés les uns aux autres. Aucun ingénieur n'irait concevoir une articulation dotée de tant de pièces !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Nathan H. Lents (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nathan H. Lents
"Notre corps est vraiment imparfait... et pourquoi les spermatozoïdes tournent toujours à droite"
autres livres classés : évolutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
194 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre