AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262051607
Éditeur : Perrin (28/01/2016)

Note moyenne : 4.23/5 (sur 11 notes)
Résumé :
L'histoire serait-elle vouée à n'être qu'un éternel recommencement ? Cette fameuse question mérite particulièrement d'être posée concernant la naissance et la chute des empires. Depuis l'Antiquité, et sur tous les continents, certaines contrées, par le fer, l'or et l'esprit, se hissent au rang de puissance prépondérante et dominent une large partie du monde. Or, selon l'adage de Jean-Baptiste Duroselle, " tout empire périra " pour des raisons multiples, même si un n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Aela
  19 février 2016
"Tout empire périra"écrivait l'historien Jean-Baptiste Duroselle.
Depuis l'Antiquité et sur tous les continents, certaines contrées se hissent au rang de puissance prépondérante et établissent un " imperium", un empire, mot dérivé du latin imperium, qui exprime la puissance suprême.
La légitimité que revendiquent les Empires peut avoir des fondements divers, de la religion à la volonté de détruire un empire ennemi (Alexandre le Grand contre Darius), et de celle de « civiliser » (Rome, Byzance, les Empires coloniaux espagnol ou français) à celle d'instaurer un ordre politique.
Les empires ont eu des durées très variables: quatre siècles pour l'Empire romain, certains ont disparu assez vite, comme heureusement le Troisième Reich.
Les causes de leur disparition sont diverses et on ne peut retenir de règle:
absence de rationalité politique et administrative dans les Empires ottoman et mongol, querelles entre les héritiers de l'Empire de Charlemagne, et incapacité à réaliser l'amalgame des cultures franque et romaine, incapacité de l'ex Empire Soviétique à maintenir sa cohésion, instabilité et faiblesse du pouvoir central chez les Romains, allant de pair avec une germanisation de la société et les grandes migrations de peuples, on voit bien que les données changent beaucoup en fonction des époques et de la géographie.
Jamais les empires n'ont fait l'objet d'autant d'études.
Pourquoi ce regain d'intérêt? On peut y voir l'effet de l'actualité: la Chine s'efforce, comme la Russie, de renforcer son pouvoir dans sa zone d'influence, les tentations califales dans le Croissant fertile nous font frémir chaque jour.
On croyait ces phénomènes enfouis dans les ténèbres mais ils sont bien là, même si certains Empires semblent en déclin: l'Empire américain? La question est ouverte..
C'est un ouvrage passionnant, réalisé par des historiens de grand renom, spécialisés dans la partie qu'ils vont traiter: Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon à Paris, Pierre Melandri, spécialiste de l'histoire des Etats-Unis, François-Charles Mougel, spécialiste de l'histoire britannique et Jean-Louis Voisin, spécialiste reconnu du monde romain.
Vingt chapitres, vingt empires évoqués: Empire romain , Empire d'Alexandre le Grand, Empire ottoman, Empire mongol, Empire britannique, Empire français, espagnol, pour n'en citer que quelques uns.
Des cartes géographiques, de belles analyses, c'est un ouvrage de référence à garder dans sa bibliothèque!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Henri-l-oiseleur
  03 février 2016
Ouvrage collectif publié par Perrin conjointement avec le Figaro-Histoire, mensuel dont on ne dira jamais assez de bien, "La fin des empires" se présente comme un recueil d'essais historiques consacrés à l'écroulement, à l'abolition, à la disparition sous toutes ses formes, des états impériaux d'Alexandre à Hitler ou à l'URSS. Chaque essai comporte une partie événementielle, destinée à rappeler dans quelles circonstances tel ou tel empire est tombé, mais aussi une part d'analyse des causes et parfois des conséquences. Les essais sont inégalement brillants : par exemple, il y a nettement mieux que le texte de Sylvain Gouggenheim sur la prise de Constantinople par les Turcs, mais je n'ai rien lu d'aussi éclairant sur la fin de l'empire ottoman que le texte de Hamit Bozarslan. En tout état de cause, le lecteur ne peut qu'en apprendre beaucoup sur le phénomène et il gagnera à tous coups à la lecture de cet ouvrage, magnifiquement introduit par Patrice Guéniffey et Thierry Lentz. Leur analyse du retour du rêve impérial dans l'actualité politique, qu'il s'agisse du califat syro-irakien ou de la construction européenne, est très intéressante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MDIV
  04 avril 2016
« Tout empire périra », comme l'affirmait déjà Jean-Baptiste Duroselle ! Dans cet ouvrage collectif, plusieurs historiens de renom analysent les raisons de la chute de vingt empires qui ont marqué l'histoire, des origines à nos jours. il s'avère que les raisons de leurs déclins sont multiples. Ce livre, indispensable pour comprendre le monde d'hier et celui d'aujourd'hui, offre aux lecteurs vingt-cinq siècles d'histoire sous un angle original.
Virginie, toquée du doc
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AelaAela   19 février 2016
A son apogée en 1920, l'Empire britannique, encore agrandi par les traités de paix, dominait le quart de la population mondiale et le quart des terres émergées, soit 540 millions de sujets répartis sur 33,5 millions de kilomètres carrés.
Quel sujet d'Albion n'aurait alors souscrit à la fière affirmation inscrite dès 1898 par la Poste canadienne sur ses timbres de Noël: "Nous possédons le plus vaste Empire qu'il en fut jamais?"
Lequel aurait pu imaginer qu'à peine un quart de siècle plus tard l'Union Jack commencerait à être replié sur tous les continents et tous les océans?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Videos de Thierry Lentz (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thierry Lentz
Emission à découvrir sur : https://www.web-tv-culture.com/emission/thierry-lentz-bonaparte-n-est-plus-51343.html
Rien ne prédisposait Thierry Lentz à devenir l?un des référents du Premier empire. Il est pourtant aujourd?hui directeur de la Fondation Napoléon où chercheurs, universitaires et historiens travaillent objectivement sur l?apport de Napoléon dans l?Histoire de France. On a tout dit, tout écrit ou presque sur Napoléon, le petit Corse devenu empereur des français. D?Austerlitz à Waterloo, Napoléon est devenu un mythe. Mais comment et quand cette légende est-elle née ? Que se passa-t-il à la mort du grand homme, le 5 mai 1821 ? Sa disparition provoqua-t-elle un séisme ou, au contraire, resta-t-elle une information sans importance. Voilà le sujet original sur lequel Thierry Lentz s?est penché dans cet ouvrage passionnant « Bonaparte n?est plus ». Passionnant car écrit presque comme un roman, quasiment au jour le jour, de façon chronologique sans anticiper sur les évènements à venir. de Londres à Paris, de Saint Pétersbourg à Montréal, des vieux grognards de la Grande armée à la noblesse de la Restauration en passant par l?enfant isolé de Vienne, l?Aiglon, comment chacun vécût-il ce moment ? Avec force détails, grâce à des recherches poussées, nous découvrons, fascinés, comment la mort de Napoléon sur son rocher de Sainte Hélène traversa les océans. « Bonaparte n?est plus » de Thierry Lentz aux éditions Perrin.
+ Lire la suite
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre