AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330019518
374 pages
Éditeur : Coédition Actes sud (25/05/2013)
5/5   1 notes
Résumé :
Deux écrivains nés en Algérie, Mouloud Feraoun et son ami Albert Camus, auraient eu cent ans en 2013. Dans cette première biographie de Mouloud Feraoun, José Lenzini s'attarde, à juste titre, sur l'enfance de l'écrivain et dresse un état des lieux de l'Algérie du début du siècle dernier, dont on s'étonne, avec le recul, qu'on ait pu proclamer que c'était la France. Qu'il suffise de rappeler la réalité de la conquête, les insurrections noyées dans le sang, les enfuma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
oran
  16 juillet 2019
Dans cette première biographie étoffée, consacrée à Mouloud Feraoun, José Lenzini s'attache à retracer sa vie objectivement mais avec une certaine tendresse. Il raconte aussi la vie d'une famille kabyle miséreuse, détaille les us et coutumes, les traditions de la culture kabyle dans une Algérie coloniale.
Mouloud pourra aller à l'école primaire, puis comme Camus, grâce à la bienveillance et à l'intelligence de son instituteur Monsieur Mhiss, à l'obtention d'une bourse, il poursuivra ses études à Tizi Ouzou .
Feraoun rencontre Emmanuel Roblès à l'Ecole normale de la Bouzarea, pour lui "une accession au paradis terrestre". Ils seront amis indéfectibles, Roblès lui dédiera Les Hauteurs de la ville . Il sera instituteur puis directeur. Amoureux des mots, de la langue française, Il deviendra un écrivain fertile, un témoin d'une époque révolue.
Plus tard, Il fera la connaissance d' Albert Camus , lui aussi « fils de pauvre ». Au moment de la parution de cette biographie , Feraoun et Camus auraient fêté leur cent ans. Malgré leur dissension autour du devenir de l'Algérie, Mouloud Feraoun et Albert Camus restèrent amis fidèles, respectueux. L'un et l'autre étaient portés par les mêmes valeurs humaines, l'un et l'autre, malgré leur divergence, ont dénoncé les atrocités d'une guerre fratricide. En 1960, Mouloud Feraoun est inspecteur des centres sociaux , créés à l'initiative de Germaine Tillion Il sera assassiné par un commando de l'OAS, le 15 mars 1962, à quelques jours de la signature des accords d'Évian qui mettaient fin officiellement à la guerre d'Algérie.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          305

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   18 avril 2016
Alexis de Tocqueville ne s'y était pas trompé. Dès 1837, il prétendait que "si Rousseau avait connu les Cabyles, il eut cherché dans l'Atlas ses modèles. C'est là qu'il aurait trouvé des hommes soumis à une sorte de police sociale et cependant presque aussi libres que l'individu isolé qui jouit de sa sauvage indépendance au fond des bois: des hommes qui ne sont ni riches, ni pauvres, ni serviteurs, ni maîtres, qui nomment eux-mêmes leurs chefs et s'aperçoivent à peine qu'ils ont des chefs...Pour le père de la démocratie, il ne faisait pas de doute que l'âme des Cabyles nous est ouverte et il ne nous est pas impossible d'y pénétrer " [Cité par Charles-Robert Agron, dans "Histoire de l'Algérie contemporaine,vol.2, PUF, 1970, p.137]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
oranoran   08 juillet 2019
Pour saisir, autant qu'il est possible, ce que fut l'Algérie et ce qu'elle est encore, multiple, complexe, là riante et ouverte aux vents du large, là rude et fermée sur elle-même, il faut Camus et il faut Feraoun, il faut connaître Tipasa et il faut connaître Tizi-Hibel.
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24fanfanouche24   18 avril 2016
Quand on habite ce village, on a d'autres aspirations que les fables des hommes en blanc. Ici, le conte est souverain. Il prend souvent des allures de mythe . On naît enfant des rochers, on grandit fils du vent. (p.24)
Commenter  J’apprécie          110

Lire un extrait
Video de José Lenzini (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de José Lenzini
Sur France Inter, journée spéciale consacrée à Albert Camus. Vincent Josse reçoit à cette occasion dans Esprit critique, José Lenzini, écrivain et journaliste (09h10 - 04 Janvier 2010).
autres livres classés : algérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox