AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Kenya - Saison 1 tome 1 sur 6

Leo (Illustrateur)
EAN : 9782205051971
48 pages
Dargaud (01/10/2001)
3.7/5   147 notes
Résumé :


Kenya, 1947. Sous le ciel étoilé qui recouvre la savane, les participants à un safari campent au pied du Kilimandjaro. Un lieu magique, à l'abri du tumulte du monde.

Un endroit idéal pour des discussions passionnées sur les mystères de la création et la part d'ombre qui entoure les humains. Alors que certains membres de l'expédition se laissent volontiers emporter par leur imaginaire, d'autres les rappellent brutalement à la réalité. ... >Voir plus
Que lire après Kenya - Saison 1, tome 1 : ApparitionsVoir plus
Europa, tome 1 : La lune de glace par Rodolphe

Europa (Rodolphe)

Rodolphe

3.82★ (200)

2 tomes

Demain, tome 1 par Rodolphe

Demain (BD)

Rodolphe

3.79★ (156)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 147 notes
5
4 avis
4
14 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis
J'ai commencé cette BD un peu à reculons...Si j'ai beaucoup aimé les BD de Léo quand je les ai découvertes (il y a bien longtemps) et que je n'ai jamais vraiment pu arrêter de les lire, je dois bien avouer que j'en ai fait le tour et que mon opinion sur ses séries va en décroissant.
Là, je me suis dit : 'Tiens, une série qui se passe sur Terre'...ça va nous changer un peu.
Et bien non. On retrouve sur Terre tout ce que Léo avait déjà mis dans ses autres séries : une héroïne brune au caractère fort et à la poitrine généreuse dont tous les hommes tombent inévitablement fous amoureux, des créatures plus fantastiques les unes que les autres, des hommes machos et un franc parlé absolument imbuvable. La seule différence, au final, c'est que les personnes se déplacent en bateau, en avion ou en voiture...ben oui, on est sur Terre.
Bref, pas super convaincue...Léo saura-t-il me surprendre?
Commenter  J’apprécie          172
Le Kenya est une vieille terre, pleine de mystères. Mais que dire de celui mis au jour par l'équipe de l'écrivain Remington parti en safari. Au milieu des girafes ils croisent un animal préhistorique et peu de temps après disparaissent... Mis Kathy Austin vient tout spécialement de Londres pour enquêter sur cette affaire. Au Kenya elle y découvrira des personnalités extraordinaires et des bêtes tout autant exceptionnelles si ce n'est plus. Mais qu'est ce qui se cache derrière tout ça? Des extraterrestres?

Léo nous livre avec Kenya une autre série de science fiction qui cette fois se passe sur notre bonne vieille terre. Elle aussi peut être le lieu de découverte de bêtes étranges et d'"hommes" venus d'ailleurs.
Ce tome un plante le décor. L'intrigue, les mystères et les personnages. Principalement Kathy donc qui sera l'héroïne forte de cette série. On sait que Leo aime avoir pour héros une jeune femme qui fait craquer tous les hommes mais qui ne s'en laisse pas conter pour autant.

Des dessins très similaires à ce que l'on peut rencontrer dans les séries de Leo. pas forcement très esthétiques mais efficaces.
Commenter  J’apprécie          120
Il y a quelque chose qui me chipote dans cette BD, mais quoi? Je n'arrive pas à le trouver.

Résumons les choses. Les auteurs nous plongent dans un safari au Kenya. Deux couples et un lord anglais comme "second fusil blanc" ainsi que la tripotée de porteurs et de guides. le commanditaire s'appelle Remington, un écrivain américain, genre parvenu bourré de thune, de grossièreté et d'orgueil, et se servant des trois comme aphrodisiaque. On pense à Hemmingway, mais les auteurs (fort à propos) comparent cet auteur à Hemmingway justement. Clin d'oeil astucieux à mon avis.

L'expédition connaît des problèmes d'ego principalement.

On zappe et on met un coup de projecteur sur une jeune femme, Miss Austin, qui arrive au Kenya comme professeur d'anglais. On devine qu'elle n'est pas que cela... On nous signale que nous sommes en 1947... mais alors quand se déroulait le safari d'entrée de BD... Ah, on nous signale que l'expédition a disparu.

Et cette anglaise, courtisée par deux professeurs, de français et d'allemand, se met à chercher cette expédition perdue. En chemin on rencontre un noble italien excentrique (non, ce n'est pas un double pléonasme) retranché dans un palace au milieu de la savane, avec le Kilimandjaro en toile de fond.

On constate vite que peu de gens sont réellement ce qu'ils prétendent être. Miss Austin (Kathy pour les intimes qui se bousculent au portillon) recueille les confidences d'un guide, seul rescapé de l'expédition disparue, et le tome se termine par une sorte de rebondissement que le lecteur pressentait depuis un moment. Surtout s'il a bien observé la couverture... fort mal imaginée, à mon avis.

Ce qui me gêne, c'est que l'on a l'impression que les auteurs avancent à l'aveugle, en n'ayant pas vraiment tranché sur la direction qu'ils voulaient faire prendre à leur BD. Aventure, SF, fantastique, second degré, espionnage... on tire un peu dans toutes les directions, et c'est un peu trop.

Néanmoins, à ce stade, cela reste une lecture honnête faisant passer un bon moment. Ce n'est déjà pas si mal.
Commenter  J’apprécie          50
Une série de Léo se situant au début de la guerre froide et dont l'action se passe en Afrique aux abords du fameux Mont Kilimandjaro. Je pense que le dessin aurait pu être bien meilleur avec un tel cadre aussi magnifique. le récit n'évolue pas toujours comme on le souhaiterait mais il faut respecter le choix scénaristique de l'auteur. Cela se transforme un peu en « bataille de services secrets » pour résoudre une énigme qui se révélait au départ très passionnante.

Quoiqu'il en soit, l'intrigue demeure prenante tout au fil des albums qui se succèdent. Néanmoins, cet ajout permanent de sentimentalisme propre à l'auteur nuit un peu au rythme de l'histoire. Force est de reconnaître que la mécanique de départ fonctionne à merveille suscitant chez le lecteur de nombreuses questions.

Le dernier tome donne un début d'explication sur les phénomènes qui nous intriguent depuis le début. Cependant, les justifications demeurent assez simplistes. On aurait tendance à dire: tout ça pour ça ! Ce qui me désole un peu, c'est l'annonce d'une saison 2 à l'image de ce qui se fait actuellement pour la plupart des séries à succès. Une fois qu'on aura accepté ce principe, on admettra que cette série procure un réel plaisir à la lecture. C'est différent des mondes d'Aldébaran tout en étant assez proche par bien des éléments : c'est tout le charme de Kenya !

Note Dessin : 3.5/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 3.75/5
Commenter  J’apprécie          80
Je n'ai pas lu les autres séries de l'auteur. C'est donc pour moi une découverte totale. le graphisme est de très bonne qualité, ce qui des les paysages kenyans laisse de belles perspectives. En tout cas, ce premier album, de ce point de vue, laisse une très bonne impression. Côté scénario, il faut patienter un peu avant de pouvoir porter un jugement. L'intrigue entre les personnages est intéressante. Les dinosaures et les OVNI me laissent plus dubitatif. Cela peut assez vite devenir n'importe quoi. Même si ce n'est pas le cas dans ce premier album, c'est à surveiller.
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (1)
BulledEncre
23 janvier 2012
Entre le rétro et la vision futuriste, un premier opus qui donne envie de se jeter sur la suite de la série.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Pour lui, toutes les formes de vie n'étaient que des déclinaisons de la toute première d'entre elles, celle de la jungle, dont la loi était : manger ou être mangé, tuer ou être tué...
Commenter  J’apprécie          20
La terre ne nous est pas léguée par nos parents, mais prêtée par nos enfants.
Commenter  J’apprécie          50
... Le seul problème c'est que Diatryma Steini a disparu il y a quelques 50 millions d'années ! ...
Commenter  J’apprécie          20
Et vous, souvenez-vous qu'avant de s'expatrier pour l'Amérique, vos pouilleux d'ancêtres nettoyaient les écuries et les chiottes des miens ! (p.8)
Commenter  J’apprécie          10
Les sanitaires, l'eau, tout ça, ça n'a jamais été vraiment branché...
... alors en attendant, la salle de bains et les toilettes, c'est dehors.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Leo (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Leo
Demain T3 - Capsule Vidéo
autres livres classés : kenyaVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (326) Voir plus



Quiz Voir plus

Connaissez-vous Leo ?

Luiz Eduardo de Oliviera, plus connu sous le nom de Leo, est

péruvien
brésilien
américain

14 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : LeoCréer un quiz sur ce livre

{* *}