AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220504902X
Éditeur : Dargaud (15/01/2000)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 208 notes)
Résumé :

Bételgeuse, planète interdite ? Les colons ont de bonnes raisons de croire au pire.
Ecosystème détraqué, monstres surgis de nulle part, dictature impitoyable, sans oublier ce vaisseau abandonné, perdu dans l'espace, qui tourne autour de Bételgeuse, tel un tombeau étincelant...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
24 avril 2015
Voici le premier tome du second cycle des mondes d'Aldébarran. Nous retrouvons Kim, notre jeune héroïne dont nous avion suivi les aventures lors du premier cycle.
Une fois de plus Léo nous plonge dans un nouvel univers, avec une nouvelle planète, sa faune, sa flore et son imagination débordante. Car, il faut le reconnaitre, sans ça, cela resterai une histoire assez basique. Mais les diverses espèces que l'on rencontre apportent le truc en plus qui fait qu'on aime cet auteur.
Les dessins sont particulièrement soignés. Pour la faune et la flore, je précise, parce que pour ce qui est des visages, c'est toujours aussi catastrophique. Les hommes ressemblent tous à la poupée Ken (Il suffit de changer la couleur de cheveux) et pour les femmes c'est à peu près pareil. On les reconnait grâce a leurs coupes et couleurs de cheveux.
Hormis ce détail que l'on connais depuis le départ, c'est toujours aussi bien, à la fin du tome, l'intrigue est bien lancée et on à hâte que tout se mette en place dans le deuxième tome. de la vraie science-fiction comme on l'aime !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
meygisan
01 avril 2016
Nous voici de retour dans les mondes d'Aldébaran avec ce tome 1 du nouveau cycle intitulé Bételgeuse. On y retrouve les personnages principaux, Kim, Alexa et Driss. Kim est embarqué sur une nouvelle planète colonisée, Bételgeuse donc, pour une mission où elle est chargée de découvrir ce qui est arrivé à la mission précédente qui ne donne aucune nouvelles depuis maintenant 6 mois.
Mais les premières pages nous plongent directement dans l'atmosphère de la planète et nous invite au coeur de ce que va être la nouvelle intrigue. Nous rencontrons deux nouvaux personnages, seuls survivants à bord d'un vaisseau spatial désert. Nous découvrons pourquoi ils sont les seuls survivants mais les explications viendront dans les prochains tomes. Léo sait ménager le suspens et entretenir notre intérêt. Nous rencontrons également une jeune habitante de Bételgeuse, Maï Lan, dont l'histoire va servir d'amorce à l'intrigue principale. Elle semble être au coeur d'une histoire impliquant deux groupes d'êtres humains aux convictions et principes opposés. Et l'un de ses groupes semble lié au sort des survivants du vaisseau. Nous n'en saurons pas plus dans ce tome. Kim Keller n'apparait qu'au dernier tiers du livre dont le destin semble irrémédiablement lié aux mondes d'Aldébaran.
Le style graphique de Léo, simple, sans artifices mais néanmoins efficace me plaît toujours autant et colle parfaitement aux histoires qu'il nous raconte. Histoires elles aussi simples puisqu'il s'agit ni plus ni moins que d'histoires d'êtres humains. Ce premier tome ( comme tous les autres) en ait une belle illustration puisque l'auteur s'évertue à placer ses personnages au centre de l'histoire et jamais le contraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Eroblin
25 juin 2017
Cette nouvelle série commence sept ans après Aldebaran et se passe sur une planète Bételgeuse, elle aussi l'objet d'une mission de colonisation.En plein désert, une jeune fille traquée par les militaires leur échappe grâce aux relations particulières qu'elle entretient avec les Iums - de jolies bestioles mi-phoques mi-pingouins (un petit côté "smoking") qui, Dieu sait pourquoi, la protègent. Par ailleurs, les Iums intéressent énormément Leilah Nakad, qui étudie discrètement leurs us et coutumes. Mais Leilah est rongée par un terrible remords : sept ans plus tôt, elle commandait un vaisseau qui, transportant trois mille jeunes gens venus vivre sur Bételgeuse, continue de tourner vainement dans le ciel. En effet, tous les voyageurs du Konstantin Tsiolkowski sont morts congelés dans leurs caissons d'hibernation. Sauf Hector Albornoz et Inge de Vries, qui viennent de se réveiller ; leurs caissons se trouvaient dans un espace protégé du vaisseau. Ils sont certes vivants, mais livrés à eux-même sans espoir d'être sauvés. Pendant ce temps, sur Aldebaran, Driss et Alexa préparent une expédition dans le but de découvrir quel genre de problème a pu rencontrer la mission Bételgeuse : peut-être encore une bizarrerie de la mystérieuse Mantrisse. Et aussi Driss et Alexa, qui bénéficient depuis cent ans d'un élixir de jeunesse généreusement distribué par la même Mantrisse. Voilà donc Kim, le colonel Wong et le lieutenant Hudson (un beau blond très amoureux de Kim.) à bord d'un vaisseau censé rejoindre le Konstantin Tsiolkowski. Ce premier tome rassure tout de suite sur la qualité de l'intrigue et du dessin. Les paysages décrits sont somptueux même s'ils paraissent plus inamicaux encore que sur Aldebaran . Il y a moins d'océans et plus d'immensités désertiques et inhospitalières. Et de temps en temps des territoires verdoyants, luxuriants dans lesquels habitent des Iums, dénommés ainsi à cause du bruit ium qu'ils émettent. Un univers encore une fois enchanteur.
18/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
esprit_libre
28 avril 2014
ça y est, je me suis de nouveau fait avoir en beauté: j'ai lu Antarès, le dernier cycle en cours des Mondes d'Aldébaran, de Leo.
Les amateurs de SF et de BD connaissent (sinon, soit ils ne sont pas amateurs de SF et de BD, soit ils vivent au fond d'une grotte). C'est devenu un classique du genre.

A première vue, tout est parfait. Les couvertures sont superbes.
Pas de doute, on a très envie d'ouvrir le volume.
L'histoire de base est originale et réfléchie, le monde créé riche, bien construit. Les divers monstres peuplant les planètes très réussi.
Tout pourrait donc être pour le mieux dans le meilleur des mondes et faire des cycles d'Aldébaran et un véritable et incontournable monument de la bd.

Mais...
Il y a un mais, ce serait trop beau sinon.
l'intégralité de cette critique sur le blog
http://un-esprit-libre.skyrock.com/3205966537-Un-peu-de-phylacteres-que-diable.html
Commenter  J’apprécie          30
Kabuto
22 février 2017
Après Aldébaran, c'est maintenant sur Bételgeuse que nous atterrissons. Dès les premières pages, nous voilà plongé au coeur d'un monde aride sillonné de canyons profonds où nous découvrons une faune très exotique et une petite sauvageonne poursuivie par des vilains soldats. C'est du Leo pur jus et cela me convient très bien. Ensuite, la liaison se fait avec le premier cycle et on retrouve avec plaisir nos personnages favoris. Ce premier tome est une belle introduction qui permet d'espérer une aventure encore une fois très prenante. J'adore !
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (1)
BulledEncre02 avril 2012
La force de Leo est de savoir perfidement distiller d’emblée, dès le début de cette nouvelle saga, les ingrédients nécessaires pour nous fidéliser : dessin élaboré, nouveaux paysages, bestiaire précis aux traits toujours autant emprunts de fantastiques et d’onirisme.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
Domi_VDomi_V14 décembre 2013
- Mon dieu, j'ai toujours rêvé ce moment : débarquer sur une planète autre que la terre ! J'ai presque envie de pleurer ! Pas vous ?
- Heu...je suis née ici. En réalité je rentre à la maison.
Commenter  J’apprécie          240
garrytopper9garrytopper924 avril 2015
- Il n’y avait que trois membres d’équipage…où sont les autres ?
- Peut-être sont-ils descendus jusqu’à la planète..mais une chose est sûre : si nous sommes les seuls survivants dans ce vaisseau en panne…nous n’avons aucune chance de nous en sortir…
Commenter  J’apprécie          160
RosenDeroRosenDero15 septembre 2016
[INGE]
Mort ! Mais que s'est-il passé, mon dieu ? Que s'est-il passé ici ?
Allons voir dans cette direction.
Il y a une grande salle ici.
Mon dieu !
Tout est congelé ! Ils sont tous morts ! Ils sont tous morts !
Que s'est-il passé, mon dieu ? Que s'est-il passé ?
Commenter  J’apprécie          40
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat27 novembre 2013
-je n'arrive pas à croire que rien ne va se passer, que nous allons rester là, jour apres jour, jusqu'à notre mort. ce n'est pas possible! ce serait trop bête, trop idiot, trop... trop injuste!
-mais la vie n'est pas juste! ou plutot la mort est souvent injuste! vous n'avez pas encore découvert cela?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Léo (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Léo
Episode de Nexus VI sur Les Mondes d'Aldebaran
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Leo ?

Luiz Eduardo de Oliviera, plus connu sous le nom de Leo, est

péruvien
brésilien
américain

14 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : LéoCréer un quiz sur ce livre