AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205065244
48 pages
Éditeur : Dargaud (14/01/2011)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 138 notes)
Résumé :
Un groupe de colons partis sur la planète Aldébaran se réveillent à bord de leur vaisseau. Ils découvrent alors qu'ils sont les seuls rescapés : un message enregistré du commandant du vaisseau leur annonce en effet la mort de tous les autres passagers ! Ils atterrissent alors sur une planète hostile, perdue dans l'espace. Obligés de s'organiser afin de survivre, ils vont devoir affronter de multiples dangers, notamment la présence de créatures aussi hostiles qu'invi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  21 juin 2017
Merci aux 48h BD de m'avoir permis de découvrir cette série à prix réduit !
"Survivants - Anomalies quantiques" est une série parallèle au sein de la saga des "Mondes d'Aldébaran", portée par le prolifique auteur brésilien Leo, désormais bien connu des amateurs de bandes dessinées SF. Tout commence avec l'annonce par les autorités de la désintégration de l'astronef Tycho Brahe et de ses 2500 colons… Mais grâce à l'héröisme d'un membre d'équipage un groupe a échappé à la catastrophe et tente de survivre sur l'étrange planète sur laquelle ils se sont crashés : les Américains Mel Diggins, Shirley Harris, Pamela Griffith, les Serbes Goran et Helena Barjic, les Marocains Hakim et Djamile Nacer, l'Allemande Ilse Meyfrath, l'Italien Massimiliano Cassini, la Française Manon Servoz, le Chinois Cao Liang et le Brésilien Alex Muniz. Nos naufragés de l'espace sont des civils tout ce qu'il y a de plus banal, et ils vont devoir collaborer et mettre en commun leurs capacités pour s'en sortir, sauf que Manon apparaît immédiatement comme une femme d'action et que Max semble en savoir bien long à son sujet… Nous sommes donc plus dans un récit d'aventure cool raoul que dans un récit de SF pur et dur, et on se retrouve avec un agréable mélange entre le classicisme de Jules Verne et l'exotisme de Jack Vance qui m'a fait passer un bon moment. Mais qui dit survie dit relations de groupe compliquées, et à ce jeu là il semble que le personnage brésilien d'Alex Muniz est un peu le Gary Stu de l'auteur brésilien Leo : les Américains veulent prendre les choses en main et les Européens se laissent faire avant qu'Alex ne redistribue le cartes, et parmi diverses romances il tombe amoureux de la strong independant woman Manon qui est belle, intelligente et courageuse, mais surtout si mystérieuse… Ah ça, on sent que le relationship drama suit les codes des telenovelas et cela pourra plaire ou bien horripiler en fonction des goûts et des couleurs de chacun ! (parce qu'à la base ça ressemble déjà un peu à un "Tendre banlieue" de Tito dans l'Espâce ! ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
tchouk-tchouk-nougat
  01 mai 2017
Les mondes d'Aldébaran s'élargissent encore avec Survivants. Cette fois-ci ce n'est pas Kim l'héroïne mais un groupe de jeunes gens en perdition. Effectivement leur navette spatiale a été désintégré par des anomalies quantiques et les voilà perdus sur une planète hostile, seul rescapés de la catastrophe.
Ce premier tome débute de manière très classique. Un petit groupe de filles et de garçons va devoir survivre en milieu hostile sur une planète inconnue peuplée d'étranges extraterrestres et de terrifiantes créatures. Bien sur des tensions entre les membres s'installent, les leaders se mettent en avant, des rapprochements se font.
Je trouve pour le moment que l'inventivité de Léo concernant la faune et la flore est moindre dans ce tome par rapport à ce qu'il nous avait habitué sur Aldébaran et Bételgeuse. Mais ce n'est que le commencement.
La ligne claire du dessin de Léo est simple mais trop figée, elle ne rend pas bien les mouvements et les expressions. Les cadrages manquent également parfois de dynamisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
JCLDLGR
  17 novembre 2019
Premiere lecture Mitigée, sans trop pouvoir expliquer pourquoi.. une seconde lecture m'a permis de me faire une idée plus précise.
Déjà le dessin est un peu raide, et cette bande d'ados survivants d'un accident quantique qui a désintégré leur vaisseau à l'air un peu vieux et peu expressif... leur navette de secours a échoué dans une forêt tropicale sur une planète inconnue, et on n'arrive pas à sentir le danger, la menace. Les choses sont trop faciles, surtout pour des ados inexpérimentés, et on suit un scénario sans surprises.
Les êtres vivants qui peuplent cette forêt sont un peu convenus, le tout aurait pu faire preuve d'un peu plus d'imagination.
Mais avec un peu de recul, cet opus recèle quelques indices de rebondissements futurs et c'est finalement une histoire prenante, laissant une bonne impression ; je continue avec le tome 2....
Commenter  J’apprécie          130
Erik_
  30 août 2020
Avis portant sur la série:
C'est franchement un très bon premier album qui nous plonge tout de suite au coeur de cette intrigue. Pour un début en la matière, c'est parfaitement réussi avec une présentation du groupe efficace. On sait que Léo a rarement déçu ses lecteurs. Je pense que la suite sera une grande montée en puissance. Cela m'a d'ailleurs rappelé la série Lost par bien des aspects. J'ai pris réellement du plaisir à lire cette nouvelle aventure que je conseille vivement à ceux qui ont aimé les mondes d'Aldébaran.
J'aurais cependant quatre bémols à formuler en ma qualité de fan mais disposant d'un avis éclairé :
Il y a peu de flores et de faunes vraiment extraordinaires alors que nous sommes sur une planète étrangère. Pour l'instant, cela ressemble trop à la terre de l'époque des dinosaures. C'est pourtant la marque de fabrique de notre auteur de science-fiction préféré. Où sont donc passé ces animaux étranges et inquiétants?
Par ailleurs, on sait qu'on va mettre l'accent sur une héroïne sachant bien manier les armes à savoir la belle Manon. C'est un peu le pendant de Kim mais version blonde platine tout de même ! Cependant, je trouve que l'accent est plutôt mis sur Max et Alex qui est également le narrateur. Cela me rappelle que Marc tenait également le haut de l'affiche dans Aldébaran avant d'être détrôné par l'agaçante et pulpeuse Kim.
Je suis également surpris par la tournure de certains évènements. Quand on rencontre des extraterrestres aussi charmants, je ne comprends pas que ces derniers ne font pas de l'accompagnement jusqu'au bout pour mener à une destination car visiblement, ils en avaient les moyens techniques ! Il n'y a aucune explication donnée par l'auteur alors que cela saute pourtant aux yeux. Pour ma part, je n'irais jamais me balader dans une jungle hostile au risque de ne plus être un survivant mais un mourant en sursis. Mais bon, dans l'ensemble, le récit est plutôt bien construit.
Enfin, l'auteur ne se creuse plus les méninges pour nous donner un sous-titre par album de depuis sa série Antarès. C'est dommage d'intituler avec sobriété "épisode 1".
En conclusion, une très bonne série à découvrir grâce au talent de conteur de l'auteur qui nous surprendra toujours!
Après lecture de l'épisode 2 :
Ce tome est surprenant à plus d'un titre. On assiste enfin à l'émergence de Manon comme la meneuse du groupe de rescapés. Il y aura également une réelle surprise de taille qui va changer toutes les données du récit. C'est plutôt audacieux car complètement inattendu au détour d'une case. On aura également droit à des réponses à certains des mystères laissées en suspend dans le premier tome. Cette nouvelle série sur les mondes d'Aldébaran mérite franchement le détour.
Après lecture de l'épisode 3 :
C'est un tome de transition où l'action a pratiquement disparu sauf dans les dernières pages pour relancer l'intrigue sur les mystères d'anomalies quantiques. On termine sur un gros cliffhanger qui nous donne envie de connaître la suite du style combien d'années ont encore passé ? Je me suis cru dans un soap movie pour jeune ado du genre Hélène et les garçons. Cela frise parfois l'indigestion ou le pathétique. Je ne comprends pas cette orientation prise alors que c'est justement ce que les lecteurs reprochent à l'auteur. le groupe se retrouve et c'est le moment des règlements de comptes amoureux. Cependant, la fin fait directement le lien avec les mondes d'Aldébaran. Cela gagne sans aucun doute en profondeur. Bref, en dépit de tout, cela reste passionnant à suivre.
Après lecture de l'épisode 4 :
Encore un épisode où il ne se passe pas grand chose malgré l'irruption d'une violence qui pour l'instant était absente des autres épisodes. Pour autant, c'est toujours passionnant à suivre. Il y a certes de nouvelles aventures mais cela devient un peu répétitif. La spécificité de ce tome vient de la réapparition de la Mantrice qui rappelle les débuts de la série Aldébaran. C'est sympathique avec tout ce bestiaire exotique mais il manque la nouveauté et les innovations.
Après lecture de l'épisode 5 :
C'est vrai que cela commençait à s'essouffler un peu et c'est bien que cela se termine par de grandes explications venues de l'espace. Cela a le mérite de combiner les différentes séries du monde d'Aldébaran dans une certaine cohérence. Il n'y aura pas l'élan tant attendu. Les facilités pourront déconcerter pas mal de lecteurs. Tout tombe du ciel ! Cette fin laisse quand même présager d'autres aventures avec notre nouvelle héroïne.
Note Dessin: 4/5 - Note scénario: 3.5/5 - Note Globale: 3.75/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
10clap
  21 décembre 2012
Ce cycle est tout simplement une blague ! où nous emmène-t-il ? Léo nous avait habitué à un scénario plaisant à une histoire bien ficelé. L'histoire de la Mantrisse dans Aldébaran était tout simplement du génie. Mais dans ce nouveau cycle, Léo a perdu la main, on sent l'essoufflement, le bouquin commercial. Voilà des extraterrestres doté de tables Ikéa et de gobelets en plastique ; voilà des extraterrestres primitifs avec des arcs et des flèches... bon, ok, soit... mais ça manque d'imagination ! où sont les bestioles incroyables ? Leo nous invente les Iums avec leur mystérieux système digestif, il nous invente la Mantrisse, être incroyable, il nous fait vraiment rêvé. Mais là il n'est pas capable de nous faire mieux que d'inventer des extraterrestres qui tirent des flèches et qui font les ivrognes autour du feu en dansant... Je dis dommage cette nouvelle série qui casse la magie des cycles d'Aldébaran...
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (1)
Sceneario   05 avril 2017
Un feuilleton dont on attend impatiemment chaque nouvel épisode, chaque nouveau cliffhanger !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   16 octobre 2014
-Alors les autres ont décidés de nous abandonner, Pamela et moi! ... C'est dur à encaisser ça! ...
-La peur, Ilse. Parfois elle est plus forte que tout...
Commenter  J’apprécie          90
JCLDLGRJCLDLGR   17 novembre 2019
Et je n'ose pas imaginer à quoi ressemblent les predateurs de cette forêt extraterrestre, ceux qui, sur cette planète, remplacent les tigres, les jaguars, les anacondas des jungles de chez nous. Sans parler de cet imposant visiteur de la nuit dernière.
Commenter  J’apprécie          30
LauBlueLauBlue   15 juin 2017
En abandonnant définitivement la navette et l’abri relatif qu’elle représentait, j’ai ressenti une pointe d’appréhension au creux de l’estomac. Nous entamions là une nouvelle vie sur cette planète inconnue. Une vie où tout pouvait nous arriver. Le meilleur, comme le pire.
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   27 mars 2018
J'ai besoin d'un bouche à bouche, Shirley ! Je suffoque !
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   27 mars 2018
Il manque un pistolet, vous avez vu ?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Leo (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Leo
Centaurus - La bande-dessinée
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous Leo ?

Luiz Eduardo de Oliviera, plus connu sous le nom de Leo, est

péruvien
brésilien
américain

14 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : LeoCréer un quiz sur ce livre

.. ..