AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211205593
Éditeur : L'Ecole des loisirs (23/05/2012)

Note moyenne : 3.23/5 (sur 13 notes)
Résumé :
UPI, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Nous allons vous présenter les uns aux autres… Unité pédagogique d’intégration, je crois, ou un truc dans ce genre. En vérité, une voie de garage où sont parqués les gosses en difficulté ou en retard…
Je sursaute. Il y a un élève en face de moi. Il me dépasse de deux têtes. Plutôt mince, il a gardé les bras le long du corps, les mains ouvertes. Sa respiration est rapide et sa cage thoracique se soulève à chaque i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
orbe
15 juin 2012
Lucie accepte au Collège d'être la marraine d'un enfant différent qui est en classe d'intégration. Mais elle regrette aussitôt son choix. Jordan est collant et les amies de Lucie se moquent d'eux ! Et pourtant, est-ce vraiment par hasard que Lucie s'est portée volontaire? N'ont-ils pas en définitive beaucoup de choses en commun?
De l'intérêt pour la différence de l'autre aux sentiments, l'auteur nous amène à dépasser les frontières de l'apparence pour nous entraîner dans une aventure où chacun va être obligé d'aller à la rencontre de soi.
Commenter  J’apprécie          100
canel
10 août 2012
Lucie est en quatrième, l'ambiance est très tendue à la maison entre ses parents. Son père est au chômage depuis longtemps et boit de plus en plus, la mère lui reproche de se laisser aller, de chercher du travail trop mollement. Bonne élève, Lucie est invitée par le proviseur à tutorer un élève en difficulté. Ca sera Jordan - jeune déficient mental de quinze ans conscient d'être différent. Il s'attache beaucoup à Lucie...
Un style simple et une histoire assez convenue d'amitié improbable. Quelques thèmes que l'on retrouve souvent dans la littérature jeunesse - et dans la vie des adolescents, d'ailleurs : chômage, mésentente parentale, spectre du divorce, réconfort auprès d'une personne âgée, cruauté face à la différence, amitié entre deux êtres que tout semble séparer. En prime un hommage au film culte 'Thelma et Louise'.
Une lecture plaisante, sans plus, et une fin qui m'a gênée à plus d'un titre... Un petit break s'impose côté littérature pour jeunes ados, je pense.
Dès 11-12 ans.
Commenter  J’apprécie          50
beroune
03 septembre 2012
Lucie se porte volontaire pour parrainer un élève en difficulté. Elle rencontre Jordan qui a à peu près son âge mais qui est en retard intellectuellement. Mais face aux attitudes troublantes de Jordan, Lucie regrette rapidement son engagement. Pourquoi le suit-elle partout ? Jordan se montre de plus en plus entreprenant... Et si Lucie tombait elle aussi amoureuse ?
Ce roman destiné aux adolescents est une très belle histoire. Il dresse le portrait de deux jeunes que tout oppose. Deux jeunes qui vont apprendre à se connaître et même à s'apprécier. Dans cette histoire, il est surtout question du handicap mental. Un sujet délicat mais bien traité, sans pathos ni mélodrame. Au contraire, Christophe Léon, l'auteur sait faire preuve de légèreté. Les conversations entre les deux jeunes sont souvent drôles et les situations parfois décalées.
Un petit roman sans prétention mais qui réussit le pari de divertir avec un sujet pourtant pas évident. Une jolie histoire d'amour sans eau de rose à conseiller aux ados et aux plus grands.
Lien : http://ulaz.vefblog.net/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
chardonette
25 mai 2016
Lucie vit une période compliquée à la maison, ses parents se disputent très régulièrement depuis que le père de famille est au chômage. Elle est en quatrième et c'est porté volontaire au collège pour être marraine d'un jeune issu d'une unité pédagogique d'intégration. C'est ainsi qu'elle va faire la connaissance de Jordan.
Jordan est différent il a deux ans de plus que Lucie, il est âgé de seize ans et vit avec son père. Lorsqu'il va rencontrer cette jeune fille il va voir la vie différemment.
Mais Lucie semble regretter son rôle de marraine.
Que va-t-il se passer pour ces deux enfants ?
L'auteur a choisi de donner la parole à Lucie, mais aussi à Jordan.
Comme toujours avec Christophe Léon, l'histoire est percutante, touchante, émouvante et différente ayant pour fil conducteur le film Thelma et Louise.
Commenter  J’apprécie          30
Reseau_Co_Libris
13 mars 2013
Dans le collège de Lucie, il y a une UIP (Unité Pédagogique d'Insertion) qui accueille des handicapés mentaux légers, parrainés par des élèves de 4e.
Quand le proviseur demande des volontaires, Lucie lève la main sans réfléchir et le regrette aussitôt. Trop tard !
La voilà marraine de Jordan, un garçon de 16 ans, handicapé de naissance, qui a besoin de temps pour comprendre et s'adapter.
La cohabitation est difficile ! Lucie doit déjà faire face à ses propres problèmes (parents qui se disputent, père alcoolique), alors quand ce « ramolli du ciboulot » ne veut plus la lâcher d'un centimètre, elle sent qu'elle va craquer !
Mais Jordan, très attachant, d'une gentillesse hors norme et fou amoureux de Lucie réussit à intéresser la jeune fille ; en plus, il sait conduire une voiture ! Ils partent tous les deux, comme dans « Thelma et Louise », le film culte de Jordan…
Et nous, on les suit, on ne veut plus les lâcher d'un mot, d'une lettre. On veut savoir aussi comment finit cette histoire qui distille humour et émotion avec un égal bonheur.
A lire dès 12 ans

Lien : http://www.reseau-colibris.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Les critiques presse (1)
Ricochet01 juin 2012
Ecrit très simplement mais avec force, le roman se lit vite – il ne saurait en être autrement - et vous laisse une tendre impression au cœur…
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JuinJuin22 juillet 2015
Mon père m'a dit un jour qu'on ne devrait jamais commencer de fumer. " C'est comme de sauter d'un avion sans parachute ". Depuis, quand quelqu'un fume, je m'attends toujours à ce qu'il s'écrase par terre
Commenter  J’apprécie          100
canelcanel07 août 2012
Pourquoi crois-tu que les curés vous confessent à l'abri d'un isoloir ? Ils ont compris depuis longtemps que l'ombre et le secret sont propices aux aveux. (p. 51)
Commenter  J’apprécie          110
orbeorbe15 juin 2012
- Je sais que je suis différent, dit-il.

Tant mieux pour lui. Un bon point. Grand bien lui fasse
Commenter  J’apprécie          130
squalettesqualette07 avril 2014
j’aimerai savoir si mon père m'aime à cause de ma mère ou s'il m'aime parce qu'il ne peut pas faire autrement. Une chose est certaine : il ne peut pas m'aimer pour ce que je suis.
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth01 décembre 2012
Avec elle, j'ai appris que la maladie est plus "mortelle" que la mort elle-même. (p.46)
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Delit De Fuite

Qui est l'auteur

Florance Cadier
Christophe Léon
Benoit severac

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Délit de fuite de Christophe LéonCréer un quiz sur ce livre