AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743646615
300 pages
Éditeur : Payot et Rivages (13/02/2019)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Jack Ryan, huissier travaillant pour les tribunaux de Detroit, est doué pour retrouver les personnes disparues - surtout celles qui aimeraient le rester. Un "conseiller en investissement" aux allures de malfrat lui propose une grosse somme pour localiser un minable nommé Robert Leary, alias Bobby Lear. Mais cette mission conduit Ryan dans un lit où il ne devrait pas se trouver... S'il ne surveille pas ses arrières, il risque lui aussi d'être porté disparu, et pour d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Renod
  11 mars 2019
A trente-six ans, Ryan se demande s'il n'a pas raté sa vie. Il a exercé toute une série de métiers sans vraiment trouver sa voie. Un jour, un ami d'enfance lui parle de la profession d'huissier. Ryan se lance. le voilà qui parcourt la ville de Detroit au volant de sa Cougar blanche criblée de balles pour délivrer des assignations. Ses affaires prospèrent quand un homme d'affaires originaire de Baton Rouge l'embauche pour une mission particulière : il lui demande de localiser un vétéran du Viêt Nam tombé dans la criminalité. Evidemment, ce travail lucratif va se révéler plein de surprises et de dangers. Coincé entre les truands de Detroit et ceux venus de Louisiane, Ryan va devoir faire preuve de ruse et de courage. D'autant plus que les gens qu'il affronte sont capables de tuer sans se poser trop de questions… « Inconnu 89 » est l'histoire d'un gars ordinaire qui tombe par hasard dans la mare aux crocodiles. L'intrigue relativement simple au départ va s'étoffer d'une succession de machinations. Tout est parfaitement mis en scène mais le récit manque de caractère. Un roman divertissant mais pas renversant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
encoredunoir
  11 mai 2019
Unknown Man No. 89, avait été traduit en 1978, soit un an après sa parution, dans la collection Super Noire de Gallimard, par Henri Collard, sous le titre Homme inconnu n° 89. Il était très vite apparu comme l'un des meilleurs romans d'un Elmore Leonard au sommet de son art. Si je ne garde pour ma part pas un souvenir particulier de la traduction elle-même, je me souviens par contre très bien de ce que ce livre était en effet l'un des meilleurs d'Elmore. Peut-être sont-ce les bientôt vingt années passées depuis cette première lecture, ou bien la nouvelle traduction par Elie Robert-Nicoud, mais j'ai eu l'impression de découvrir un nouveau roman en lisant Inconnu 89 que viennent de publier les éditions Rivages. On ne peut que leur savoir gré de continuer à retraduire l'intégralité de la bibliographie d'Elmore Leonard et plus encore quand il s'agit comme c'est le cas ici de ses romans majeurs.
Si l'histoire en elle-même ne diffère pas foncièrement des thèmes habituels de l'auteur, tous les éléments s'y agencent avec une rare perfection. Nous avons donc Ryan, la quarantaine, qui, après avoir exercé une multitude de boulots, s'est lancé quelques années plus tôt dans une carrière d'huissier pour les tribunaux de Detroit. Flegmatique et efficace, il s'est fait là une réputation. Celle de pouvoir retrouver à peu près n'importe qui pour lui remettre une assignation à comparaître. C'est cela qui mène à lui un personnage douteux, Perez, qui lui demande de retrouver pour lui l'héritier d'une possible petite fortune en actions. Pas contre le fait de toucher une bonne commission, Ryan accepte ainsi de se lancer sur la piste de Bobby Lear, tout juste sorti de prison et qui a une fâcheuse tendance à dessouder ses amis. Au passage, Ryan va croiser le chemin de Denise, la femme de Lear, et envisager peu à peu de suivre un autre chemin que celui sur lequel l'a lancé Perez.
Je l'ai dit, il n'y a rien dans Inconnu 89 que l'on ne retrouve dans d'autres romans d'Elmore Leonard. Un héros dont le flegme apparent cache une grande détermination, des méchants cyniques qui se tirent la bourre et se croient plus malins qu'ils ne le sont, une femme qui, derrière une apparence de fragilité ou de détachement, se révèle très coriace. Mais tous ces éléments, ajoutés au sens du dialogue d'Elmore Leonard, à ses descriptions qui disent tant de l'état d'esprit de ses personnages et qui posent en quelques mots toute une ambiance… tout cela fait en quelque sorte d'Inconnu 89 une espèce de roman-témoin du style de Leonard. Il suffit de voir comment, dans ces quelques lignes qui ouvrent ce livre, il plante son personnage de Ryan :
« Un jour, un ami de Ryan lui avait dit : "Ouais, mais toi au moins personne vient te faire des emmerdes."
Et Ryan avait répondu à son copain : "Je sais pas, quand je vois où j'en suis, je me dis que peut-être je devrais les laisser venir."
Il y avait quelques années de ça. Ryan s'en souvenais comme d'une sorte de sonnette d'alarme, il avait décidé de se bouger le cul et de se tirer de là.
Sa soeur l'avait emmené à une vente aux enchères de voitures réformées de la police de Detroit, il avait acheté une Cougar 1970 blanc et bordeaux pour deux cent cinquante dollars. Sa soeur n'aimait pas la Cougar parce qu'il y avait quatre impacts de balles sur la portière du conducteur. Ryan avait dit que ça ne le dérangeait pas. Tu m'étonnes. Il adorait ça. »
Tout ça pour dire que si l'on ne devait lire qu'un seul roman d'Elmore Leonard – mais quelle drôle d'idée – ça serait certainement celui-ci.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RenodRenod   06 mars 2019
La fille avec les cheveux blond filasse (...) et le verre à eau plein de vin de table devant elle sur le bar lui demanda :
"T'aimes le sexe?"
Ryan hésita.
"Oui, bien sûr, dit-il.
- Et t'aimes les voyages? demanda la fille.
- Ouais, j'aime bien.
- Alors va te faire foutre, et loin. "
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Elmore Leonard (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elmore Leonard
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa troisième chronique, le 20 avril 2016, Fabien aborde l??uvre d'Elmore Leonard.
Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/fabiendelormeconteur
La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : détroitsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des romans d'Elmore Leonard

Quel est le titre correct ?

Be good
Be bad
Be cool
Be quiet

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Elmore LeonardCréer un quiz sur ce livre