AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Doug Headline (Traducteur)
EAN : 9782743609412
301 pages
Payot et Rivages (25/05/2002)
3.68/5   17 notes
Résumé :
Légende parmi les braqueurs de banques, Jack Foley se fait bêtement arrêter lors d'un casse commis pour subvenir aux besoins de son ex-femme. Le voilà derrière les barreaux, mais pas pour longtemps, puisqu'il réussit à s'évader en compagnie d'autres détenus. Le hasard faisant bien les choses, le prisonnier en cavale se retrouve bientôt enfermé dans un coffre de voiture avec le marshal fédéral Karen Sisco, une belle fille en tailleur Chanel armée d'un calibre .38. Da... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MariaLouisa
  10 août 2015
Ce livre fait partie de ce type d'idées de départ très attrayant pour un excellent roman, mais lequel, une fois l'histoire lancée, se poursuit en longue, très longue série de péripéties où se mêlent d’innombrables personnages et de faits ennuyeux à mourir.
Alors, bon d'accord, c'est Elmore Leonard et le livre a été adapté au cinéma, mais cela n'en fait pas pour autant une bonne littérature. En effet, la lecture en tant que telle est vraiment fastidieuse. Le style de la narration, la construction de l'intrigue (si tant est qu'il y en ait une) et la description des personnages sont d'une pauvreté consternante. Si c'est une histoire d'amour, où est la passion ? Et si c'est un polar, où est le suspens ?
En fait, le type s'évade de prison, il "braque" une banque en demandant simplement de l'argent au comptoir (on veut en faire un "gentleman", mais en fait c'est simplement ennuyeux), et pour le reste, il fait les boutiques... (oui, car il est en Floride, là où il y a du soleil et comme il doit se rendre à Détroit, il faut un manteau. C'est passionnant).
Arrivée au 3/4 du livre, j'ai dû arrêter les frais, je n'ai pas de temps à perdre.
Je me demande si c'est la version original qui est mal écrite ou si c'est la traduction qui a été bâclée...
J'ajoute que je voulais arrêter la lecture déjà après l'apparition du "Marshall" en la personne de la poupée Barbie (grande, blonde, longues jambes fines, gros nibards, sexy, drôle et intelligente avec ça, qui pourchasse les méchants habillée en mini-jupe et talons aiguilles et armée jusqu'aux dents...). Comme par hasard, il se retrouve dans le coffre avec elle pour les besoins de l'évasion, mais je suis sûr que si le "Marshall" avait été un grand costaud plein de poils, il aurait trouvé un autre moyen de se tirer...
En bref, moi, les blondes, ça ne me fait pas rêver et j'ai pensé en lisant la description de la bonne femme que le bouquin avait été écrit PAR un homme POUR les hommes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
maltese
  13 décembre 2013
Leonard est un auteur rarement décevant.
Ici encore, le lecteur famillier va retrouver les traits communs aux histoires de l'auteur: une maîtrise parfaite des dialogues, le pouvoir d'aller à l'essentiel, des personnages féminins forts, la volonté de ne pas édulcorer la violence, une réutilisation des codes du western (même si ce point est moins évident ici)...
Pour ceux qui ne connaissent pas cet auteur, l'avantage c'est qu'ils peuvent découvrir son oeuvre en piochant au hasard.
"Loin des yeux" débute par l'évasion d'un braqueur de banques de légende, Jack Foley, personnage droit dans ses bottes, ayant un sens de l'honneur à toutes épreuves.
Une fois dehors, il va tenter un dernier coup avec son ami Buddy, mais l'affaire va s'avérer problématique puisqu'ils vont s'associer à une bande violente sans foi ni loi.
Et sur sa route, notre homme trouvera le marshall Karen Sisco (personnage par ailleurs héroïne d'une série télévisée) dont il tombera amoureux.
Le roman a été adapté au cinéma par Steven Soderbergh en 1998 sous le titre "Hors d'atteinte", avec George Clooney dans le rôle de Foley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
carrecarre   12 juillet 2015
tu te souviens de ce film ou Woody Allen attaque une banque ?
-Prends l'oseille et tire-toi.
-Il tend un mot à l'employée, elle regarde le papier et dit: "Vous avez un blingue ? C'est quoi un blingue ?" C'est assez juste, parce que la plupart des pilleurs de banque sont de sacrés cons.
Commenter  J’apprécie          250

Videos de Elmore Leonard (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elmore Leonard
Be Cool (2005) | Official Trailer | MGM Studios
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus





Quiz Voir plus

Les titres des romans d'Elmore Leonard

Quel est le titre correct ?

Be good
Be bad
Be cool
Be quiet

15 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Elmore LeonardCréer un quiz sur ce livre