AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2212567537
Éditeur : Eyrolles (05/10/2017)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 27 notes)
Résumé :
C'est l'histoire d'une transformation intérieure ! Raphaël vit à Paris. Le choc des attentats puis des problèmes dans sa vie familiale l'amènent en limite d'un burn-out. Il s'enfuit et squatte une grange isolée, en montagne. Il va rencontrer des gens atypiques qui vont l'aider à retrouver la lumière et la joie de vivre. Un roman sous forme de méditation poétique et initiatique sur la capacité de chacun à se transformer profondément.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  07 mai 2018
Tous les jours qui avaient suivi les événements du Bataclan, Raphaël avait passé la plupart de son temps à parler, boire, manger, parler sans cesse. D'abord prostré devant les images sanglantes puis abasourdi. Après l'onde de choc, tout le monde se parlait, bienveillant et attentif. Puis plus rien. Chacun reprenant son petit bonhomme de chemin. Sauf Raphaël qui, gagné par un sentiment de malaise et de frustration, ressortant complètement groggy de cette tragique période, est incapable de retourner dans la boite de conseil au sein de laquelle il travaille. Contrairement à son amie, Marion, avec qui il partage la vie depuis 7 ans. Un autre fait tragique, plus personnel, survient peu de temps après : il apprend, par le plus pur hasard, que cette dernière le trompe. Après un séminaire à Lyon, il décide de s'évader, de souffler, de prendre l'air, de voir du paysage. Direction un petit village montagnard, où, assis sur un banc adossé au pignon d'une grange, il fait la connaissance d'un vieux berger prénommé Elio. de retour à Paris, il se rend compte à quel point sa vie n'est plus ici...
Ne supportant plus la vie qu'il menait, ne trouvant sa place nulle part, Raphaël décide de tout plaquer. Son travail, sa compagne qui, visiblement, ne l'aimait pas autant qu'il le croyait, ses amis. Pour un temps, dont il ignore encore la durée, il part s'installer dans les montagnes alpines. C'est là qu'il va faire la rencontre d'Elio et de Leïla, une artiste peintre. Se reconcentrer sur soi-même, comprendre qui l'on est, d'où l'on vient, ce que l'on désire au plus profond de soi, c'est ce que Raphaël va tenter d'élucider. Les rencontres qu'il va faire vont l'aider dans ce sens. Au fil des pages, l'on assiste ainsi à sa métamorphose, si joliment et si lucidement narrée par Patrice Lepage. En effet, l'auteur nous propose de magnifiques descriptions de paysages mais aussi de propos philosophiques, spirituels, clairvoyants ou tendres. Ce roman, portée par une plume intense et poétique, met en avant la vie dans tout ce qu'elle a de plus beau. Une belle et courageuse leçon de vie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          734
Kittiwake
  26 août 2017
J'ai aimé.
J'ai aimé l'art de l'écrivain qui nous fait ressentir ce stress d'une vie finalement ordinaire : le jeune cadre dynamique, que chante Zazie
« je suis un homme plein d'ambition
Belle voiture, belle maison »
oui mais voila
« dans la chambre ou dans le salon
moi je tourne en rond, je tourne en rond »
C'est pourtant la vie de ceux qui semblent tirer leur épingle du jeu, réseau social conséquent dont témoigne la connexion perpétuelle aux gadgets numériques, pas de problème d'argent, et même une vie de couple effective.
Oui mais voilà, le stress, la course à la réussite, la demi- conscience que tout cela reste fragile font que de temps en temps un électron change de niveau d'énergie…
Et là j'ai adoré.
J'ai adoré respirer l'air de la montagne, écouter le silence, me déconnecter avec Raphaël.
Les magnifiques rencontres qu'il fait et qui vont l'aider à franchir le pas, je les ai ressenties avec bonheur. Les repas simples et conviviaux partagés avec ses nouveaux amis m'ont donné faim.
Et j'ai apprécié la magie d'une veillée autour d'un feu :
« Chaque fois qu'il est devant un feu, en de telles circonstances, il retrouve le loupiot attentif qu'il était autre de la grande cheminée familiale; cette impression de sécurité de douce éternité, dégagée par le spectacle de ces adultes subitement apaisés »
Le cheminement psychologique du personnage est étayé par les échanges avec Elio, le berger qui a depuis longtemps renoncé à la course auto destructrice des enjeux du monde moderne, et par Leila l'artiste généreuse. Sans compter le soutien de l'ami sincère, qui malgré la croix qu'il porte, donne un sens à l'itinéraire de Raphaël, du ras-le bol au spirituel :
« Je suis convaincu que nous naissons avec un bagage spirituel, une capacité merveilleuse d'être au monde. La confrontation avec notre quotidien, les chocs , les incompréhensions, les mauvais traitements, les malentendus, tout ça nous conduit à réduire très vite notre perception du monde et des autres, à nous replier sur nos frustrations et à oublier. Pour moi, outre ses occupations mineures, le seul vrai travail d'un humain, c'est de se rappeler ce qu'il y a de divin en lui et dans tout ce qui l'entoure »
La solution n'est certes pas l'arrivée massive de tous les bobos dans les coins les plus déshérités du pays pour tondre les brebis, mais tout de même, on est tous conscient de cette dérive du monde urbain qui détruit les êtres et masque les vraies valeurs pour une reconnaissance sociale et un pouvoir de consommation que le travail génère en un cercle infernal. Alors lorsqu'un conteur talentueux nous propose le récit du sauvetage d'une de ces victimes de la jungle urbaine, c'est du bonheur en pages.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          631
prune42
  01 février 2018
Suite aux attentats du 13 novembre 2015, Raphaël, un jeune cadre parisien dans une société de conseils, décide de faire une pause au milieu d'une vie qui ne lui convient plus. Sentimentalement aussi, rien ne va plus pour lui. Raphaël part en montagne et trouve refuge dans une grange vide. Il fait la connaissance d'Elio, le propriétaire de la grange et berger de profession, de sa voisine Leïla, artiste peintre et d'autres personnes qui ont quitté des valeurs qui ne leur correspondaient plus pour mener une existence plus conforme à leurs désirs. Quand Raphaël reçoit une proposition professionnelle très intéressante financièrement, il comprend qu'il doit faire un choix. La mort de son ami Lucas va l'aider à prendre du recul et à savoir ce qui est le mieux pour lui.
Je remercie tout d'abord Babelio à travers l'opération Masse Critique que j'attends toujours avec impatience et la maison d'éditions Eyrolles pour m'avoir donné l'occasion de découvrir ce livre figurant dans mes pense-bête depuis peu.
Je m'attendais à un roman basé sur des idées issues du développement personnel, tel Ta Deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une ou L'homme qui voulait être heureux, livres que j'avais beaucoup appréciés mais ici, j'ai été un peu déçue. J'ai trouvé cette lecture longue malgré uniquement ses 240 pages, je n'avançais pas bien vite dans ma lecture à mon grand regret.
Je pense que le côté très (trop ?) spirituel de ce livre et assez virtuel ne m'a pas convaincue, en effet on ne voit pas vraiment comment le personnage change mais on assiste plutôt à des introspections méditatives souvent coupées des réalités du quotidien et qui ne paraissent pas toujours bien réalistes.
En revanche, j'ai trouvé intéressantes les descriptions de la montagne et de la nature, le tempo est lent et incite le lecteur à ralentir l'allure, à prendre le temps de s'arrêter, à vivre l'instant présent. Hélas, cela n'a pas suffi pour me convaincre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Drych
  20 décembre 2017
Une histoire simple, d'un cadre stressé qui se reconstruit au milieu des moutons et de la montagne. Une aventure néo soixante-huitarde un peu trop édifiante certes, mais néanmoins touchante et fraiche. L'écriture est belle, et même si la beauté de la nature est un peu trop idyllique, le regard est vivifiant, surtout en comparaison de ce qu'offrent notre monde citadin et le stress d'une vie au travail, plus souvent subie que choisie.
Commenter  J’apprécie          190
Laurie_lucas
  10 août 2017
C'est une très belle histoire. Celle d'un homme perdu qui ne sait plus où il va, ne sait plus avec qui, ni même pourquoi. Celle d'un homme qui recherche les réponses à tant de questions. Une belle histoire sur la vie, sur ses faiblesses, ses peurs mais aussi ses joies. Un livre sur les changements dans une vie, ou comment un événement qui nous bouleverse peut aussi ouvrir le champ des possibles, en nous laissant apercevoir une autre voie. Un titre qui correspond à merveille à son contenu. de la première à la dernière page, on accompagne Raphaël dans sa métamorphose, dans sa révolution. le lecteur ressent sans aucune difficulté le ras le bol de Raphaël, son envie de fuir, de changer. La plume de l'auteur à de multiples facettes. Mordante dans certains passages, apportant une plus grande force à certains propos. Douce et tendre lors des descriptions des différents personnages et majestueuse dans celles des lieux, de la montagne. Des descriptions qui nous font voyager. Mais aussi une plume remplie de sagesse et de philosophie que l'on retrouve à travers les différends personnages, qu'il va rencontrer ou retrouver et dans leur discussions. Beaucoup de personnes pourront se reconnaître dans Raphaël, Elio ou encore Leila et auront la possibilité, à travers les pages, de se servir des multiples conseils donnés dans leurs propres vies. Ce livre est une très belle découverte, il est criant de vérités, et rempli de personnes attachantes. La quête de Raphaël, sa métamorphose, trouvera un écho dans chacun de nous. Car on ressentira tous, à un certain moment de notre vie, le besoin de changer.
Lien : https://laurielucasetseslect..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   08 mai 2018
Paris, comme toutes ces grandes métropoles, c'est le théâtre, le lieu de la mise en scène de cette démesure et c'est proprement invivable. Les gamins disent souvent, c'est trop beau, c'est trop cool, c'est trop top... Ce que j'entends surtout, c'est que c'est trop ! On remplit nos frigos au point de devoir jeter le tiers de ce que nous produisons, nos télévisions marchent sans cesse, nos lumières toujours allumées font disparaître la nuit... On dirait que l'on s'applique désespérément à masquer une absence de sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
marina53marina53   11 mai 2018
J'ai une dernière recette pour la route, elle m'a été transmise par un vieil ami. C'est très simple et très puissant à la fois, lorsque je suis confronté à une situation difficile, je me dis que trois choix s'offrent à moi : soit je peux changer les choses et je le fais, soit je ne peux pas les changer et dans ce cas il y a deux possibilités, accepter complètement la situation et cesser d'en souffrir, ou bien partir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          301
KittiwakeKittiwake   18 août 2017
Je suis convaincu que nous naissons avec un bagage spirituel , une capacité merveilleuse d'être au monde. La confrontation avec notre quotidien, les chocs , les incompréhensions , les mauvais traitement , les malentendus, tout cela nous conduit à réduire très vite notre perception du monde et des autres , à nus replier sur nos frustrations, et à oublier. Pour moi, outre ses occupations mineures, le seul vrai travail d'un humain , c'est ce se rappeler ce qu'il y a de divin en lui et dans tout ce qui l'entoure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
marina53marina53   10 mai 2018
Combien faudrait-il encore de catastrophes pour que l'on puisse à nouveau se voir, se reconnaître, se saluer respectueusement, laisser paraître notre humanité et notre évidente proximité ? Les distances se creusaient, l'autre à nouveau loin sur l'horizon, impossible à entendre, impossible à distinguer clairement. Pourquoi fallait-il cette extrême violence et le désarroi qui l'accompagnait pour qu'on lâche enfin prise ? Tout ce qui était apparu au milieu du chaos s'estompait au contact abrasif du train-train quotidien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
marina53marina53   07 mai 2018
On pleurait les morts de Paris, après avoir copieusement ignoré les autres, innombrables, morts en tous points semblables, mais qui n'avaient visiblement pas le même statut. Les attentats d'ailleurs ne déclenchaient pas les mêmes indignations, trop loin, trop exotiques, trop quotidiens ? Parce que c'était Paris, on mettait en péril le destin de l'humanité ; ailleurs, ce n'était probablement pas l'humanité... !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Videos de Patrice Lepage (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrice Lepage
Résumé : Raphaël est un jeune cadre parisien insouciant... jusqu?aux attentats du 13 Novembre. Brutalement, tout lui paraît futile et vain. En plein séminaire professionnel, il décide de tout plaquer... Après quelques jours d?errance, il finit par squatter une vieille grange qui semble abandonnée. Dans ce havre de paix en pleine montagne, il rencontre Elio, Leila, Moïse et Gwen, autant de personnages magnifiques qui vont l?accompagner dans sa quête de sens. Et si ralentir, prendre le temps de se trouver, était le plus beau cadeau que Raphaël puisse se faire ?
Personnalité atypique, devenu tour à tour berger dans les Causses arides, ouvrier agricole puis ingénieur, Patrice Lepage a dirigé des projets innovants, toujours soucieux d?utilité sociale. Observateur avisé des processus de changements, auteur de romans et de poésie, désormais il se consacre entièrement à l?écriture.
Plus d'informations sur le roman : www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212567533/la-metamorphose-de-raphael
+ Lire la suite
autres livres classés : stressVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
426 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre