AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782356740434
222 pages
Daniel Maghen (29/09/2016)
4.07/5   166 notes
Résumé :
Nous sommes à la fin du XIX ème siècle, Jules Toulet est un peintre qui vient de rompre avec sa muse, son égérie : Anna. Il erre dans Istanbul avec son carton à dessins, sans parvenir à trouver de navire qui serait prêt à l'embarquer. Il rencontre alors la belle et énigmatique capitaine Salomé qui accepte de le prendre à son bord, à deux conditions: qu'il exécute un tableau par semaine et qu'il l'aide à retrouver un vieux peintre nommé Ammôn Kasacz. Jules accepte et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 166 notes
5
15 avis
4
13 avis
3
7 avis
2
2 avis
1
0 avis

cascasimir
  27 avril 2020
" Heureux, qui comme Ulysse a fait un beau voyage."

A croire que la mer n'est pas partout de la même couleur...
L'homme est perdu, sur le quai, près d'un bateau : "l'Odysseus".

Comme le divin Ulysse, cet homme ne veut pas embarquer pour partir. Non, le peintre Jules Toulet veut revenir chez lui, pour se retrouver...
Comme Salomé Ziegler, la capitaine de l'Odysseus !

Tous deux recherchent Ammôn Kasacz, un peintre renommé. Mais, le vent leur est contraire. Le vent ou les Dieux de l'Olympe...

Poséidon n'a pas pardonné, même des siècles plus tard. Salomé a perdu son mari Vassilios, lors d'une tempête.
L'homme était tombé à l'eau, et des Sirènes hideuses comme des harpies, aux serres acérées, dévorérent son "anima", son esprit...

Et Salomé elle même, fut donnée en pâture à un gros porc en redingote, par une "Circé" monstrueuse maquerelle...

Cependant, ce voyage est nécessaire, afin que ces 2 là évoluent, et abandonnent derrière eux, leurs souvenirs et leur Passé.
Pour entraîner le lecteur, avec eux, à travers les somptueux dessins de ce très beau roman graphique!

"...ainsi pointait la proue, et dans les gros bouillons du sillage, roulait la mer retentissante..."

"Le chant de la mer, c'est l'éternité dans l'oreille". Olivier de Kersauson, le monde comment il me parle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          932
Myriam3
  18 janvier 2017
Après Oh, Les Filles! des mêmes auteurs, voici Les Voyages d'Ulysse à la réalisation plus ambitieuse. Au duo Emmanuel Lepage et Sophie Michel s'ajoute le dessinateur René Follet, venu compléter l'album de ses peintures de l'Odyssée et ses portraits.
Ce livre est un vrai plaisir pour les yeux, en particulier lorsque Lepage peint la mer tumultueuse ou limpide de ses coups de pinceaux comme il sait si bien le faire (à lire: Voyage aux îles de la Désolation, magnifique!) ou quand Follet illustre l'épopée d'Ulysse; d'ailleurs, l'album se finit sur une dizaine de ses ébauches sur du papier plus épais.
Tout commence quand le jeune peintre Jules Toulet se retrouve embarqué sur l'Odysseus, dont le capitaine est Salomé, une jeune femme décidée et un brin autoritaire.
Celle-ci, passionnée de mythologie grecque depuis son enfance, est à la recherche du peintre Ammôn Kasacz, que Jules, heureux hasard, connaît lui aussi. Salomé finit par confier à Jules les raisons tragiques de cette quête.
Ce que j'ai vraiment aimé, dans cet album, c'est le récit de l'Odyssée d'Ulysse en filigrane de l'histoire et les extraits sur papier transparent entre les pages, à des moments cruciaux de la vie de Salomé.
En revanche, j'ai été moins convaincue, et donc déçue, par l'histoire à proprement dite, que j'ai trouvée malgré tout un peu trop conventionnelle et pas tout-à-fait à la hauteur de la qualité graphique du livre. Mais bon, je chipote... cet album n'en reste pas moins un magnifique objet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
jamiK
  28 janvier 2018
Cette BD est uns sorte de voyage initiatique où il est question d'art, de peinture, d'inspiration de l'artiste, de recherche de la muse, et aussi de rédemption.
Salomé suit une quête, à la recherche de peintures exécutées par Ammon Kasacz, un peintre ami de sa famille. de son côté, Jules, peintre talentueux court après sa muse perdue. de leur rencontre naît une errance maritime à la recherche des oeuvres de Kasacz, éparpillées dans les ports méditerranéens. On va traverser la mer Méditerranée d'Alexandrie à Marseille, en parallèle avec l'Odyssée d'Homère.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est un projet qui ne manque pas d'ambition. Ambition veut dire englober un tout, hors parfois le récit se perd un peu dans un lyrisme forcé et une dramaturgie convenue, comme avec la mort de la mère, ou la rencontre avec la tenancière du bordel, ou celle avec l'armateur client de ce même bordel, sorte de salaud de roman de gare. Des choses qu'on aurait très bien pu pardonner dans une bande dessinée classique, mais en mettant la barre si haut, elles nous laissent un arrière goût désagréable.
De cette histoire, je retiendrais tout particulièrement ces images de la mer, de la Grèce maritime, ponctuées par les représentations de scènes de l'Odyssée par le peintre Ammon Kasacz. Ces peintures sont en fait des créations de René Follet, alors que la realisation de l'histoire sous forme de BD est le travail d'Emmanuel Lepage. Lepage suit le style de Follet, mais la différence est bien nette. Les dessins de René Follet tranchent par leur vivacité, leur agressivité avec ceux de Lepage plus irrégulier, avec quelques moments forts, comme les passages en mer ou les vues d'ensemble, portuaires, et des moments plus faibles, où l'on note une colorisation parfois moins audacieuse, avec des partis pris plus systématiques, comme ces pages toutes jaunes ou toutes bleues, avec un peu moins de relief.
Ceci dit, l'ensemble est un travail remarquable, de grande qualité graphique, narrative, mais la barre est mise si haute que les petites faiblesses semblent plus difficilement pardonnable.
J'ai beaucoup aimé, mais j'aurais vraiment voulu que ça soit parfait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Josephine2
  07 février 2017
Embarquez sur l'Odysseus et laissez-vous porter, laissez votre pensée voyager… « Les voyages d'Ulysse » sont un hymne à Homère, aux aventures et à la découverte de grands peintres.
Athénaïs, mère de deux adorables enfants, Salomé et Théo, est féru des légendes d'Ulysse. Elle laisse entière liberté à ses enfants et ne vit qu'à travers les récits d'Ulysse, qu'elle leur transmet.
Un peintre, Ammôn Kasacz se joint à la famille et fait des portraits de cette famille heureuse et libre.
Jusqu'au jour où un drame vient frapper la famille. Salomé n'acceptera pas d'être enchaîné au quotidien et choisira de partir. Comme vous vous en doutez, bien des mésaventures vont lui tomber dessus…
Tout part de là. Salomé part en quête, mais de quoi et pourquoi… En sortira-t-elle indemne ? Elle aura, pour compagnon, Jules Toulet, qu'elle rencontrera lors d'une escale.
A bord de l'Odysseus, embarquez. Attention, il sera très difficile d'en descendre…
Les dessins sont superbes, notamment tout ce qui concerne les paysages maritimes. Seul petit bémol : J'ai trouvé que les bras et les mains des personnages n'étaient pas très bien dessinés par moment. Ils sont disproportionnés par rapport au reste du corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
sld09
  22 novembre 2020
J'ai beaucoup aimé cette bande-dessinée qui n'est pas d'un abord si facile. L'intrigue est émaillée de flash-back qui reviennent sur le passé de l'héroïne et de parenthèses (je ne sais pas comment les appeler autrement) évoquant l'histoire d'Ulysse qui fait écho aux pérégrinations des personnages qui naviguent sur la Méditerranée à la recherche d'un peintre qui pourraient détenir les réponses. Cela donne un récit dense, à plusieurs strates, avec des personnages très travaillés.
Les dessins sont très beaux, plutôt sombres, avec des ambiances différentes (couleurs, traits, etc) selon les périodes qui sont évoquées. Ce sont les tons sépias qui prédominent, y compris pour la période "présente". Il y a en plus à la fin du livre toute une partie sensée représenter le carnet de dessin du peintre qui était l'objet de la quête. On y retrouve des esquisses et des peintures abouties, toutes sur le thème de l'Odysée...
J'ai beaucoup aimé.
Commenter  J’apprécie          250


critiques presse (7)
BDGest   07 juin 2019
Mélancolie d’une enfance révolue, nostalgie de ces rencontres qui font un homme, amertume de celles qui les défont, Les voyages de Jules sont multiples comme celles et ceux qui en furent la cause ou la raison.
Lire la critique sur le site : BDGest
Actualitte   19 décembre 2016
Un mélange somptueux, proche du livre d’art.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BoDoi   05 décembre 2016
Il livre avec Les Voyages d’Ulysse une épopée intime, éminemment romanesque. Une trajectoire personnelle et familiale captivante, contée par bribes successives.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   09 novembre 2016
Un projet déraisonnable, comme il y en existe trop peu. À la croisée de la littérature, de la peinture, de la photographie et du cinéma, cet album est une œuvre totale.
Lire la critique sur le site : BDGest
Telerama   02 novembre 2016
Lepage est ici au sommet de son art. Souffle, cadrages, mise en scène, couleurs, chaque case est un tableau miniature.
Lire la critique sur le site : Telerama
BDZoom   11 octobre 2016
Par sa qualité graphique, « Les Voyages d’Ulysse » est un ouvrage d’une élégance rare.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Sceneario   22 août 2016
Une magnifique lecture qui s'apprécie dans le calme. On écoute les confidences de Salomé, on regarde Jules peindre ses toiles, on admire les tableaux d'Ammôn et on se laisse prendre par la main ! Très conseillé !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
cascasimircascasimir   16 octobre 2019
Touché par mes pleurs,
Tu veux savoir ma peine?
Tu veux donc redoubler ma tristesse et mes larmes ?

Et, comment jusqu'au bout te conter les souffrances
dont m'ont comblé les Dieux, les habitants du ciel?

Mais, je veux commencer en vous disant mon nom:
Que vous le sachiez tous!

C'est moi qui suis Ulysse!.
Commenter  J’apprécie          330
Selma7Selma7   06 juillet 2022
Et je peux dire que sa manière de m'accepter, de ne rien me demander -sa tendresse,aussi- ont fait que je l'aimais bien. Pourtant, la remarque qu'il avait faite ce soir-là me plongea dans une colère profonde. Sans le vouloir, il m'avait mis devant les yeux ce que la vie m'avait finalement proposé:
la prostitution ou le mariage. Dans ma tête résonnaient ces mots : jamais ! jamais !
Commenter  J’apprécie          114
PavlikPavlik   08 novembre 2017
-Tu veux monter à bord...Mais qu'est-ce que tu sais faire ?
-Eh bien, je suis peintre et...
-Oooofff ! Apprends un vrai métier !
Commenter  J’apprécie          230
VexianaVexiana   25 avril 2018
Si tu savais le nombre d'enfant que j'ai peut-être essaimés dans tous les ports. Qui s'en soucie? Qui m'en fait le reproche. Pourquoi attendrais-je de toi ce que je n'exige pas de moi-même?
Commenter  J’apprécie          90
beauscoopbeauscoop   24 mars 2021
- Salomé, tu imagines ce que ça serait de naviguer ?
- Avoir toujours devant soi une nouvelle escale ? un nouveau port ?

- Quelle vie ce serait !
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Emmanuel Lepage (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Lepage
La rentrée sera graphique
autres livres classés : ulysseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le voyages d'Ulysse (en coulisses)

Comment s'appelle le personnage principal du livre ?

Jules
Salomé
Athénaïs
Ammôn

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Les voyages d'Ulysse de Emmanuel LepageCréer un quiz sur ce livre