AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de oiseaulire


oiseaulire
  20 février 2019
Excellent essai sur l'évolution du roman d'amour en occident qui dépoussière puissamment les thèses du sacro-saint "Amour et Occident" de Denis de Rougemont. On ne s'ennuie pas un instant à cette lecture, on comble des lacunes, le fil conducteur de l'évolution de l'idée d'amour au fil du temps est rigoureusement suivi. On peut se délecter de l'interprétation par l'auteur de certains textes que l'on n'avait pas compris ou ressenti comme lui, bref, c'est passionnant.
Une petite déception pour moi qui ai beaucoup aimé le roman de Samuel Richardson, "Clarisse Harlowe" : cet ouvrage n'a été abordé que sous l'angle lacrymal en tant que littérature des pleurs. J'y avais vu bien autre chose, à savoir l'émergence de l'amour au féminin, l'espace de non droit constitué par la famille, la terrible répression de la société du 18 ème siècle en Angleterre. En un mot une féroce chronique sociale.
Mais il est bien évident que Pierre le Pape ne pouvait s'étendre sur chaque roman car il lui aurait fallu concevoir pour cela un ouvrage en dix volumes. L'analyse des oeuvres une à une n'était pas son propos, ce dernier étant de présenter une thèse rajeunie de l'évolution de la notion d'amour au fil du temps dans la littérature.
Commenter  J’apprécie          23



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus