AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782377312009
112 pages
Éditeur : Sarbacane (03/04/2019)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Gala arrive à Moscou pour rendre visite à son fils, Maksim, qui s'est installé depuis quelque temps sur l'île où elle a été enseignante, il y a bien longtemps. Maksim a fui la ville pour imaginer avec sa femme une autre façon de vivre, plus près de la nature, entre culture bio et maison d'hôte. Mais la petite île posée sur la Volga n'échappe pas à la corruption qui gangrène le pays. Et quand Arkadi, l'homme de main du potentat local, vient demander un dessous-de-tab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
IreneAdler
  05 mai 2019
La Russie, ses paysages bucoliques, sa riante campagne, sa corruption endémique...Alors que contrairement au personnage de Ce qu'il faut de terre à l'homme de Tolstoï qui a besoin de grands espaces, quitte à en mourir, Maksim fait tout dans les règles, sur un terrain qui lui permet de produire assez pour lui, sa famille et vendre un peu de surplus. Mais certains voient là l'occasion de se faire un peu plus d'argent en créant des taxes supplémentaires. Gala, la mère de Maksim ne l'entend pas de cette oreille. Et un paisible séjour de travail va se trouver sous les coups de la police anti-corruption. Petit rappel : les droits et la Russie...
L'intrigue n'est pas très orginale, en revanche les rapports entre Gala, une intellectuelle engagée contre le système politique russe, et ses ravisseurs, eux ados paumés, sont réussis. C'est un genre de syndrome de Stockholm à l'envers. L'auteur montre vraiment très bien comment la jeunesse russe est laissée à l'abandon par le gouvernement, tant central que provincial et devient une proie facile pour les mafias. Et comment tout ce qui peut être mode de vie alternatif est mal vue : rançonnée et non protégée par des politiciens trouillards attachés à leur place et leur argent. Cela dit, cela montre aussi comment les pouvoirs provinciaux sont abandonnés de la capitale et proies faciles pour.... Je n'ai pas trop adhéré au dessin que je trouve parfois un peu brouillon inabouti.
Je remercie Babelio et les éditions Sarbacane pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
jbicrel
  05 mai 2019
La grande Russie ne cesse de me fasciner aussi ai-je choisi cette BD parmi les offres masse critique. L'image qu'on y trouve de la Russie d'aujourd'hui me semble assez réaliste entre la bourgeoisie intellectuelle qui vit à Moscou, les jeunes qui se bâtissent une vie plus paisible et naturelle en province, les organisations mafieuses locales, les jeunes laissés-pour-compte de cette époque de mutation et les sbires de Poutine, décidés à éradiquer la mafia, coûte que coûte. L'histoire racontée est assez attendue.
Les dessins sont soignés, celui de couverture est un tantinet désuet. Cependant, les couleurs sont harmonieuses, les planches, souvent d'un camaïeu pastel de jaune, d'orange, de beige et d'ocres dégagent une impression d'unité et de douceur en contraste avec la tension du récit ... Ces couleurs chaudes bousculent l'idée que je me fais de la Russie et de ses paysages de taïga ou même de toundra.

Lien : http://www.lirelire.net/2019..
Commenter  J’apprécie          90
AlineMarieP
  28 mai 2019
Galia Andreivna est de retour sur son île, là où elle fut enseignante, là où son fils Maksim est revenu vivre avec son épouse et commencer une exploitation. Elle y retrouve Kolya, jeune homme désoeuvré, petite frappe en devenir. Elle se heurte aussi "au passeport local de sécurité ", joli nom ronflant pour la corruption qui se traîne à tous les niveaux de pouvoir. Galia, au grand dam de sa famille, s'y oppose et décide de tout révéler.
Un joli graphisme pour une histoire dans la Russie contemporaine. Un peu de suspense se mêle à à une histoire humaine. Une jolie entrée en matière pour s'intéresser à cet étrange grand pays mais qui à mon goût, manque un peu de mâche et aurait pu aller plus loin.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
Ricochet   01 octobre 2019
Dans cette bande dessinée élégamment dessinée et dense, l’auteur dresse un portrait sombre de la Russie actuelle, gangrenée par la corruption et soumise à une justice expéditive.
Lire la critique sur le site : Ricochet
ActuaBD   23 avril 2019
Un très beau polar mélancolique en Russie, à l'intrigue menée avec brio, portée par le graphisme délicat et les couleurs automnales d'Iwan Lépingle.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   12 avril 2019
Avec des couleurs pastel et une belle dose de blanc, Iwan Lépingle réalise un album tout en douceurs, très agréable à l’œil, dont la forme contraste finalement avec le propos
Lire la critique sur le site : BDZoom

autres livres classés : désœuvrementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox