AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782413010364
160 pages
Delcourt (12/06/2019)
4.42/5   530 notes
Résumé :
Depuis la fin des années 1980, au moins quarante animaux et trois hommes se sont aventurés sur une plage bretonne, ont foulé l'estran et y ont trouvé la mort.

L'identité du tueur en série est un secret de polichinelle. Son odeur d’œuf pourri le trahit. L'hydrogène sulfuré (H2S) émanant des algues vertes arrive en tête de la liste des suspects. De nombreux citoyennes et citoyens ont lancé l'alerte à de multiples reprises, sans réussir à empêc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (107) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 530 notes
5
76 avis
4
24 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

ninosairosse
  11 avril 2021
♫Tous les regards qui veulent salir
Qui vous rejettent à la mer
Tout ce qu'on aurait dû se dire
Tout ce qu'on a cru bien faire
Tout ce qu'on aurait dû maudire
Tout ce qui devait rester derrière
Tout ce qu'on n'a pas vu venir
Tout ce qu'on a laissé faire
Tout ce qui aurait dû nous endurcir
Tout ce que nous ont appris nos pères♫
-Désolé pour la poussière- Miossec- 2004 -
-----♪----♫----🤢----🤮----🤢----♫----♪-----
Plages vertes, lanceur d'alerte
Un corps sur la plage abandonné
Lourd comme un cheval mort
Les algues vertes surchauffées
Dégagent H²S, Hydrogène sulfuré
Mais où est passé le cavalier ?
On ne sait pas, on ne sait plus
Existe-t-il encore ?
"C'est difficile à dire, à expliquer
J'ai cru qu'il était en bonne santé.
Pour sa femme, ses enfants, c'est bien pire,
Mais s'il était malade, il aurait pu le dire.
C'est pas moi qui l'ai fait tomber,
Vous ne pouvez pas m'accuser !"
signé :Un ponte irresponsable de notre santé.
Sous le beau soleil d'été
Y vaut mieux plus respirer
Si on veut pas finir comme les sangliers
Que les algues ont rétamés
Bande dessinée pour toute une bande décimée
Ça ira mieux demain
les seuls qui te tendent la main
les lobbyistes, copains comme cochons
dessous la vague bougent les goémons.
Entretenir le doute, c'est persévérer dans l'erreur et montrer une volonté délibérée de ne pas nommer la cause du décès. Ce doute a aussi des conséquences graves puisqu'il incite la population à sous-estimer le danger...
Ingérence, algue rance, un déni
Il en va de nos vies
Côte d'Armor vs côtes de porc
J'achète les politiques,
J'influe sur les scientifiques,
Je manipule le grand public,
mon métier c'est « Lobbyiste ».
Il y en a qui protestent
Contre mon petit bizness
Je n'vois pas trop c'qui les inquiète,
Je n'fais que retourner les vestes
C'est pour ça qu'y a des pourceaux
jamais ils lacheront le morceau
Une Grande Question sans Réponse !!!?
(voir ma lecture précédente)
On tourne en rond,
on se mord la queue en tire-bouchon
On cherche toujours la quadrature du cercle
Ça tourne plus rond, chapeau la diaspora !
A qui viendra ...acquis verrats !?
Car le fief des lobbyistes est à Carhaix
"Institut Locarn", (j'y ai même séjourné !?)
Faire de la Bretagne, la Une des couvertures
Donner aux touristes, les algues en confit d'hure
Sourde Oreille, Sonne Automne
Le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà
Soudain je m'alanguis, je rêve, je frissonne
Lavons nous de la boue, prenez moi dans vos bras !!
Moralité : Si c'est en marchand
que tu te tapis àvant de prendre ton pied
Sur la plage verte, C'est enlisant
que tu retrouves les deux pieds dans le lisier !
Documentaire Edifiant, voire affligeant
Tous coupables dans un monde Nino sang....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1156
blandine5674
  12 octobre 2019
C'est ce genre de témoignage qui donne envie de faire une révolution. Des professionnels de santé, depuis des années, ont alerté les services sanitaires pour signaler les algues tueuses. La DDASS ne répond pas. Les actionnaires font pression. Les politiques, comme d'habitude. Omerta, tandis que humains et animaux sont asphyxiés en quelques minutes. J'arrête là, avant que ma colère continue à monter. Une bd sous forme d'enquête d'investigation qu'a lancé cette femme dont j'admire l'obstination et le courage. Voir la critique de Ziliz qui m'a donné envie de le lire.
Commenter  J’apprécie          745
Ziliz
  22 juillet 2019
La Bretagne, ses côtes sublimes, ses paysages somptueux...
... son élevage porcin 🐷 intensif, ses nitrates, ses algues vertes 🌿 meurtrières 💀…
Algues vertes. C'est quoi ça ?
Les algues, c'est la nature ; le vert, c'est écolo. 💚
Où est le problème ?
« Documenter l'histoire des algues vertes, c'est raconter l'histoire de l'agriculture en Bretagne » explique l'auteur en postface.
En effet : adoption du modèle agricole américain dans les années 50-60 (mécanisation, démembrement, élevage hors-sol), exode rural bienvenu pour alimenter les chaînes de Citroën à l'ouest de Rennes, essor de la grande distribution main dans la main avec les industries agroalimentaires, dont les dirigeants sont potes avec nos élus...
Tout le monde y trouve son compte, et c'est pas quelques sangliers, chiens, ou joggeurs tués par le H2S (hydrogène sulfuré émanant des algues vertes) qui vont venir jouer les trouble-fête et mettre le bazar dans ce schéma bien huilé et ce réseau où circule un pognon de dingue.
Les tentatives d'opposition sont muselées, parfois violemment réprimées, accusées d'être responsables de suicides d'agriculteurs.
Cet album est le fruit de trois années d'enquête en immersion de la journaliste Inès Léraud.
Le résultat est admirable, courageux, révoltant.
On y constate une fois de plus l'inertie des pouvoirs publics (déni & mensonge), le pouvoir des lobbies. On y croise du beau monde, copains comme cochons au gré d'associations de malfaiteurs : J-Y. le Drian, F. Pinault, S. Berlusconi, L. le Duff (La Brioche dorée), M-E. Leclerc, PPDA, X. Beulin (FNSEA), P. Burel (Ouest-France), H. Coudurier (Le Télégramme). Et même, j'ose pas y croire : F. de Rugy !
« L'association 'Les dîners celtiques' organise cinq fois par an des rencontres entre grandes fortunes, journalistes, hommes politiques, pour participer à l'amélioration de l'image et de l'économie de la Bretagne. le premier a eu lieu en 2007, dans un local appartenant à Vincent Bolloré. Depuis, ils se réunissent au Café Fauchon, place de la Madeleine, à Paris. »
Heureusement, Elisabeth Borne est arrivée au Ministère de la Transition écologique, et déclare ne pas avoir 'de leçons à recevoir sur l'écologie'.
Ouf, nous voilà rassurés, elle maîtrise le sujet. A partir de maintenant ça sera... comme avant.
⚠️ A LIRE !
___

Lien : http://canelkili.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6215
gill
  18 juin 2021
Voilà qu'une jeune femme, journaliste et documentariste, est venue jeter un pavé dans la mare d'Abraracourcix, l'homme qui prétendait murmurer à l'oreille des bretons.
Ordralfabétix vendait du poisson pas frais !
Au village, le fait était de notoriété publique.
Mais ce que l'on savait moins, un peu moins, c'était que le jambon dégageait aussi une pestilentielle odeur de scandale, de compromission et d'algues vertes.
Cet album est un roman graphique, une formidable enquête menée sur un système industriel et politique nauséabond.
C'est un album écrit par Inès Léraud, dessiné par Pierre van Hove et mis en en couleur par Mathilda.
Il est paru en 2019 aux éditions Delcourt.
Il est venu, par un autre biais que celui de la télévision ou de la radio, porter sur la place publique la révélation de ce que localement tout le monde, ou presque tout le monde savait.
Et, de fait, l'enquête d'Inès Léraud, magistralement transposée en bande-dessinée, a trouvé dans cet album une lisibilité accrue.
De Pordic à Quintin, de Binic à Lannion en passant par Saint-Michel-en grève, depuis des années les algues vertes sont un sujet.
Et Inès Léraud s'est emparée du sujet, consciencieusement, courageusement et obstinément.
Elle a fait face à l'intimidation, aux pressions, aux procès en diffamation bizarrement abandonnés avant audience.
Abandonnés !
Et, pourtant des noms sont cités, des noms d'entreprises, d'administrations publiques, des noms d'importants fonctionnaires et d'hommes politiques qui représentent l'ossature d'une pyramide menant vers un système toxique, un système qui remonte jusqu'à Abraracourcix, l'homme qui, à la veille de ces élections régionales, prétend toujours murmurer à l'oreille des bretons.
"Algues vertes" est une enquête documentée, un album captivant, glaçant par sa précision.
Il a remporté, en 2020, le prix "Penn ar BD" de la bande-dessinée bretonne.
Ce qui n'a pas empêchée Inès Léraud de se voir pourtant interdite de Festival de la BD à Quintin.
Que dieu me savonne, on ne lirait à Quintin que des albums de Tintin !
Mais hors des murs de la petite cité de caractère, cet album a fait l'effet d'une bombe.
Il a été unanimement salué pour toutes ses qualités.
Achetez-le ! Lisez-le ! Offrez-le !
Sa lecture est salutaire.
Elle nuit gravement à l'ignorance et à l'indifférence ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          577
anlixelle
  09 février 2022
Depuis les années 80, il se passe d'étranges choses en Bretagne. Au coeur de ce mystère armoricain, on ne trouve pourtant pas de couriquets, fées des bois et des eaux " et autres êtres fantasmagoriques parfois cités dans les mémoires locales.
On cite plutôt des corps enterrés sans autopsie, des flacons de laboratoire qui se volatilisent, des animaux qui gambadent, des humains qui courent sur une plage présupposée tranquille et qui s'effondrent en un instant.
Le tueur est connu depuis belle lurette, il pue l'oeuf pourri et prend la couleur olive sur huit baies Bretonnes différentes. Ce sont les maudites algues vertes qui ensanglantent les paysages depuis plusieurs décennies ( Ultra armoricana est son nom ).
Inès Léraud et Pierre van Hove reconstituent sous forme graphique une enquête sans précédent. Dans leur remarquable BD, aux dessins épurés et à la documentation prolifique, rien n'est laissé de côté : drames, questionnements, colères, lanceurs d'alerte, trahisons, " lobby breton ", pollueurs-menteurs, politiques, scientifiques, victimes, agriculteurs, chefs d'entreprise... tout tout tout vous sera dévoilé dans un esthétisme parfait, avec une narration passionnante, au cours de 160 pages colorées, dont 25 d'annexes.
Mieux qu'un roman policier écolo, ce grave problème sanitaire et environnemental révèle les contradictions de notre société : entre conservation de la nature et crainte du chômage, il semblerait que le choix de nos politiques soit fait depuis longtemps.
Je recommande cette lecture passionnante pour comprendre mieux de quelles manières les intérêts agricoles (intensifs), financiers et touristiques passent avant le reste depuis bien (trop) longtemps. Édifiant !

Lien : http://justelire.fr/les-algu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          524


critiques presse (7)
Actualitte   06 août 2020
Avec cette BD coup de poing, la journaliste Inès Léraud et le dessinateur Pierre Van Hove nous livrent un véritable dossier à charge sur le phénomène des algues vertes en Bretagne, scandale écologique et sanitaire meurtrier et trop longtemps tu.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Sceneario   16 septembre 2019
Dans cette très intéressante bande dessinée, c'est en faisant montre d'un certain courage que Inès Léraud nous raconte tout preuves à l'appui. Son reportage est mis en images par Pierre van Hove et colorisé (avec une prépondérance de vert, allez savoir pourquoi) par Mathilda. Et il est édifiant !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   30 juillet 2019
Porté par un dessin assez austère, et une mise en scène forcément statique, ce long album au texte abondant lasse parfois un peu. Mais la qualité des informations scientifiques et des témoignages recueillis, en même temps que la prise en défaut de la parole politique, rendent l’ensemble tout à fait convaincant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDZoom   12 juillet 2019
L’album retrace parfaitement et de façon détaillée, circonstanciée, documentée, les efforts des uns pour dénoncer, les efforts des autres pour nier le problème. Et plus l’enquête s’approfondit, et plus c’est édifiant, accablant !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Liberation   09 juillet 2019
La journaliste Inès Léraud et l'illustrateur Pierre Van Hove retracent en bulles et en images leur enquête passionnante sur les marées vertes bretonnes.
Lire la critique sur le site : Liberation
Lexpress   05 juillet 2019
Très factuel, didactique, dense, Algues vertes. L'Histoire interdite met sans ménagement les pieds dans le plat nauséabond de la pollution des plages bretonnes à partir de cas édifiants que le trait sobre de Pierre Van Hove met particulièrement bien en scène.
Lire la critique sur le site : Lexpress
BDGest   27 juin 2019
Le jour où l'homme privilégiera l'intérêt commun plutôt que le sien propre… Plus d'aération et de synthèse dans le contenu copieux n'aurait pas nuit à l'impact des révélations de cette investigation édifiante.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Fanny_se_LivreFanny_se_Livre   01 août 2022
En creusant les cas de morts suspectes, je me suis laissée happer par ce sujet, et j'ai compris que documenter l'histoire des algues vertes, c'était raconter celle de l'agriculture en Bretagne.
Commenter  J’apprécie          30
Fanny_se_LivreFanny_se_Livre   01 août 2022
Il se nouait donc ce jour-là, sur la plage de saint-Michel-en-Grève, autant de secrets que d'aveux.
Commenter  J’apprécie          10
ZilizZiliz   20 juillet 2019
Chaque année, de mai à septembre, avec les beaux jours, des milliers de tonnes d'algues envahissent les plages du littoral breton.
Quand elles ne sont pas ramassées, les algues vertes s'accumulent sur les plages en couches pouvant aller jusqu'à 1,50 m d'épaisseur…
Elles se décomposent en 48 heures.
En surface, elles sèchent, deviennent blanches et se confondent avec le sable. Elles forment alors un piège parfait.
Car au-dessous, en se putréfiant, elles développent un gaz ultratoxique qui se concentre sous forme de poches. L'hydrogène sulfuré ou H2S. Il est connu pour son odeur d'œuf pourri.
Mais libéré en quantité importante, il anesthésie le nerf olfactif (ce qui le rend indétectable), paralyse le système nerveux et respiratoire… et tue aussi rapidement que du cyanure.
(p. 3 à 5)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          186
ZilizZiliz   20 juillet 2019
1996 : Naissance de l'Institut scientifique et technique de l'environnement et de la santé (ISTES), créé par des industriels de l'agroalimentaire pour convaincre de l'innocuité des nitrates.
(…)
2000 : La directive cadre européenne sur l'eau impose de parvenir à un bon état des masses d'eau de surface et souterraine en 2015, tout en autorisant des reports du calendrier jusqu'en 2027. (…)
(…)
2011 : Les lobbys de la viande et Jean-Yves Le Drian, président socialiste du conseil régional de Bretagne, attaquent la campagne d'affichage de l'association France Nature Environnement pointant l'agriculture intensive comme cause des marées vertes bretonnes. *
Trente-six sangliers sont retrouvés morts dans l'estuaire du Gouessant à Hillion. La FNSEA organise un match de foot sur la plage de Morieux pour montrer l'absence de risques.
Les écologistes sont visés comme étant responsables de suicides d'agriculteurs.

(p. 141, 142, 153)
____

* https://www.liberation.fr/terre/2011/02/16/les-six-affiches-de-la-campagne-de-france-nature-environnement_715372
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
SpilettSpilett   27 mars 2020
1975
Directive européenne décrétant que les eaux de captage ne doivent pas contenir plus de 50 mg/l de nitrates, que les Etats membres doivent tendre vers la valeur guide de 25 mg/l.

1985
En Bretagne, dix ans après la directive européenne, la teneur en nitrates dans les rivières continue d'augmenter au lieu de diminuer. La concentration moyenne dépasse les 50 mg/l.

2017
La vente d'engrais continue d'augmenter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Lire un extrait
Videos de Inès Léraud (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Inès Léraud
C'est un genre à part entière, qui naît grâce à un carnet, un crayon et un regard.
Depuis quelques décennies, elle touche un public de plus en plus large et explore sans cesse de nouveaux modes de narration et de nouveaux formats. Elle a une grande capacité à créer des univers de toute pièce et nous y embarquer, mais elle nous raconte aussi notre propre monde, en n'hésitant pas à arpenter le réel. Et c'est à ce type de bande dessinée, puisqu'il s'agit d'elle, que nous allons nous intéresser dans ce nouvel épisode des Éclaireurs de Dialogues. Celle que l'on appelle la bande dessinée du réel, de non-fiction ou de reportage.
Pour nous en parler, nous avons eu la chance de rencontrer l'un des maîtres du genre en France, Étienne Davodeau, qui est venu nous rendre visite à la librairie, à l'occasion de la parution du Droit du sol.
Et pour compléter cet entretien, notre libraire Adeline nous confiera sa liste de BD du réel à avoir absolument dans sa bibliothèque.
Pour retrouver les livres d'Étienne Davodeau, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/personne/personne/etienne-davodeau/305517/
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairie.dialogues/ FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues LINKEDIN : https://www.linkedin.com/company/dialogues-brest/
Bibliographie :
- Rural !, d'Étienne Davodeau (éd. Delcourt) https://www.librairiedialogues.fr/livre/14377380-rural-nouvelle-edition-etienne-davodeau-delcourt
- Les Ignorants, d'Étienne Davodeau (éd. Futuropolis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/1906853-les-ignorants-recit-d-une-initiation-croisee-etienne-davodeau-futuropolis
- le Droit du sol, d'Étienne Davodeau (éd. Futuropolis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19099529-le-droit-du-sol-journal-d-un-vertige-etienne-davodeau-futuropolis
- Les Mauvaises Gens, d'Étienne Davodeau (éd. Delcourt) https://www.librairiedialogues.fr/livre/14374834-les-mauvaises-gens-etienne-davodeau-delcourt
- Chroniques de Jérusalem, de Guy Delisle (éd. Delcourt) https://www.librairiedialogues.fr/livre/2023827-chroniques-de-jerusalem-guy-delisle-delcourt
- Palestine, de Joe Sacco (éd. Rackham) https://www.librairiedialogues.fr/livre/8908848-palestine-joe-sacco-rackham
- Gaza 1956, de Joe Sacco (éd. Futuropolis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/1191680-gaza-1956-en-marge-de-l-histoire-en-marge-de--joe-sacco-futuropolis
- Persepolis, de Marjane Strapi (éd. L'Association) https://www.librairiedialogues.fr/livre/11778537-persepolis-monovolume-nouvelle-edition--marjane-satrapi-l-association
- le Photographe, d'Emmanuel Guibert, Frédéric Lemercier et Didier Lefèvre (éd. Dupuis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/1759118-le-photographe-l-integrale-tome-1-le-phot--didier-lefevre-dupuis
- Voyage aux îles de la Désolation, d'Emmanuel Lepage (éd. Futuropolis) https://www.librairiedialogues.fr/livre/1829407-voyage-aux-iles-de-la-desolation-emmanuel-lepage-futuropolis
- Algues vertes, l'histoire interdite, d'Inès Léraud et Pierre van Hove (éd. Delcourt/La Revue Dessinée) https://www.librairiedialogues.fr/livre/15460416-algues-vertes-l-histoire-interdite-ines-leraud-delcourt
+ Lire la suite
autres livres classés : bretagneVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4460 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre